Tout sur l’utilisation des bols tibétains

Son intense et profond se dégage du bol tibétain par l’intermédiaire du maillet, une harmonie complexe qui traverse le corps et une fréquence de vibration difficile à obtenir autrement! C’est l’expérience magique à laquelle vous serez invité dès votre première rencontre avec des bols tibétains.

Bol tibétain, c’est quoi ?

Le Bol Tibétain est un instrument sacré qui représente la tradition du bouddhisme himalayen. Il est connu depuis plusieurs dizaines d’années pour son action sur les chakras. Bien que certains le considèrent comme instrument multi phonique de musique, d’autres refusent de le rajouter à cette catégorie du fait que les sons émis par le bol ne correspondent à aucune des notes de la gamme en musique.

Instrument ou pas, le recours aux bols tibétains ces dernières années laisse penser que cette invention est une caverne de trésors. A découvrir absolument !

Pour quelles fins les bols tibétains ont été alors exploités ?

A travers les siècles, diverses utilisations se sont avérées pour les bols tibétains.
L’emploi des bols chantants dépasse le cadre de la nourriture, comme nous parvient intuitivement à l’esprit en entendant parler de bol. On retrouve une pléthore de fins différentes.

On en cite leur emploi dans les cérémonies religieuses et les cultes des ancêtres, soit comme bols à offrandes dans de nombreux temples au Népal ou encore pour marquer dans le bouddhisme de l’Himalaya, le début et la fin de récitation des syllabes Mantra. Celui-ci est ponctué par l’usage d’instruments comme le bol chantant.

Quand on les a interrogé, les moines ont expliqué que les offrandes disposées dans des bols au son harmonieux étaient plus agréables aux dieux…

Bols tibétains chantants… comme écuelle alimentaire

Ils sont aussi employés en tant qu’écuelle alimentaire. En Europe, on jugeait que l’utilisation de plats et de casseroles en fonte apportait des supplémentassions alimentaires en fer. De même, on a supposé que l’apport des différents métaux dont sont composés les bols permettait de renforcer l’équilibre en minéraux.
De ce fait, on y donnait à manger aux femmes enceintes, particulièrement.

Bols tibétains… comme ustensiles médicaux

En outre, les bols chantants 7 métaux ont constitué des ustensiles médicaux. Les lamas-médecins utilisent les bols comme outil de diagnostic aussi bien que curatif.
Ils rétablissent l’harmonie en résonnant les bols, posés sur les parties du corps à traiter.

Les bols tibétains et les chakras

Il est important de savoir que chaque bol produit un son unique, un bol tibétain correspond alors à un centre d’énergie des 7 différents chakras (points de la base de la colonne vertébrale chakra Racine, plexus solaire, chakra cœur, troisième œil et allant au sommet de la tête ou chakra couronne).

Chaque chakra est lié à certains organes. C’est ainsi qu’on déchiffre mieux pourquoi le son, la vibration du bol chantant peut apaiser nos maux en transitant par ces points d’énergie.

Un son grave correspond aux chakras inférieurs et inversement, un son aigu aux chakras supérieurs. Plus on avance dans le temps avec un travail des bols sur les chakras, plus notre élévation spirituelle s’accomplie. Et ainsi, de chakras en chakras, une détente et une harmonie s’installent quand le travail est fait convenablement.

Sans oublier leur fameuse popularité chez les adeptes de la méditation, nombreux sont ceux qui ont recouru aux bols pour parvenir à l’état d’Eveil dans une séance de lâcher prise. En effet, les harmonies créées par les bols chantants aident les chercheurs spirituels à atteindre la libération du cycle des renaissances. Ce son doux et mélodieux des bols entre dans les séances de Yoga et constitue un excellent support de concentration et de relaxation.

Relaxation et détente

Qui dit relaxation et détente, dit utilité thérapeutique. Les bols chantants sont réputés pouvoir donner un « massage sonore » sans toucher et traiter énergétiquement des régions bloquées sans médicaments.

Les bols sont également utilisés pour « nettoyer » les pièces de leur énergie négative, telle une moustiquaire empêche la prolifération des insectes. Les bols de par leur magnétisme nettoient l’environnement d’une pièce pour une meilleure circulation de l’énergie et équilibre des personnes y habitant.

Dans les premiers temps des bols, ils étaient placés dans la pièce principale, comme barrière à l’entrée, pour protéger des ondes négatives.

Au Népal, jusqu’à nos jours, les bols chantants sont encore offerts comme cadeaux de mariage ou comme plats décoratifs précieux témoins des pratiques chamaniques aujourd’hui délaissées.

Lorsque l’on écoute ces sons, on a tendance à réellement les « ressentir » tout autant que nous les entendons.

Tout cela affecte positivement notre système nerveux. Il engage, également, notre réflexe de relaxation tout en inhibant la réponse à la douleur et au stress. Étant donné que la science derrière cette méthode est lentement découverte, la médecine moderne commence à mesurer et à valider sa capacité à soigner notre corps, notre esprit et notre âme.

Un nombre croissant d’institutions médicales du monde entier utilisent désormais les effets curatifs des bols et chantants dans les processus de traitement contre le cancer.

Gwalwa Karmapa, un grand maitre tibétain décrit les bols tibétains comme émetteurs de «son du vide», qui n’est autre que…le son de l’univers et qu’y a-t-il de plus pur ?

(4)