Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



DossierTechnique .pdf



Nom original: DossierTechnique.pdf
Titre: Dossier PLAN
Auteur: gaelle p

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2013, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/12/2018 à 20:00, depuis l'adresse IP 82.122.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 54 fois.
Taille du document: 5 Mo (49 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


PARTIE I: Dossier PLAN
Titre Professionnel: Ouvrier Professionnel en Restauration du Patrimoine.

Réhabilitation d’un bâtiment agricole dauphinois situé au sein de la Commune de Baulieu.
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

A titre informatif :
• Propriétaire:

M.MARION Sylvain
415 Chemin Bressot
38470 BEAULIEU

• Centre de formation:

APLOMB
Maison des Associations
9 Rue du Colombier
38160 Saint Marcellin

06 77 80 85 02
SIRET 51151101600038
http://www.aplomb.sud-gresivaudan.com asso.aplomb38@gmail.com

• Maître de stage pratique:

• Stagiaire:

M.LOMBARD Patrice

O.P.R.P

8 Lot « Les Plantées »
73250 Saint Jean de La Porte
06 51 00 51 83
Session 2017 Patrice LOMBARD

sommaire
• Introduction.

P4

• Présentation de la commune d’implantation.
• le milieu naturel.

P5

• L’ Origine du nom de Beaulieu.
• Un bâtiment agricole au cœur de la noyeraie du plateau de La BLACHE.

P6

• Description du bâti et identification des éléments constitutifs.

P7

• PLANS:
 Vue aérienne plateau de la Blache.

P 10

 Plan de situation géographique.

P 11

 Plan de masse.

P 12

 Plan de RDC.

P 13

 Plans des Façades.

P 14

• Etat des lieux et désordres du bâtiment.

P 18

 Plan de coupe de la charpente AA.

P 19

 Planimétrie de l’ossature en vue éclatée.

P 20

 Toiture en vue éclatée.

P 21

 Autres désordres du Bâti .

P 22
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

Réhabilitation d’un bâtiment agricole

Introduction :
Le présent document, intitulé : « Dossier plan »est un préliminaire à un « Dossier
technique » en vue de proposer un projet de réhabilitation d’un bâtiment agricole
dauphinois. Celui-ci était destiné à l’élevage porcin et avicole, il comprenait outre
la porcherie et le poulailler un compartiment ouvert et deux planchers en souspente, pouvant servir à l’entrepôt et au stockage.
Situé au sein de la commune de BEAULIEU, au cœur d’un regroupement de trois
corps de ferme implantés dans la noyeraie du plateau de la BLACHE.
• Présentation de la commune :
La commune de BEAULIEU se situe dans la BASSE VALLÉE DE L'ISÈRE, à environ 38
km à l'ouest de GRENOBLE et 8 km au nord-est de SAINT-MARCELLIN son chef-lieu
de canton. Le territoire de BEAULIEU couvre une superficie de 879 ha, il s'étend
sur trois vastes terrasses de la rive droite de L'ISÈRE. IL empiète sur la bordure
occidentale de la région de CHAMBARAN pour un premier tiers et s'avance pour
les deux autres tiers dans la vallée de L'ISÈRE : limite communale sud-est. Son
village de petite taille occupe une position centrale. Il est Construit au pied du
coteau du plateau de LA BLACHE. Sur son territoire le bâti est dispersé et l’habitat
est constitué de multiples hameaux et bâtiments isolés.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

4

• Le milieu naturel :
Caractérisée par un relief peu marqué La commune de BEAULIEU occupe trois
vastes anciennes terrasses issues du cours de l’ISERE. La majeure partie de son
territoire est ainsi quasiment plat. Les altitudes sont globalement faibles entre
170 mètres au niveau de L'ISÈRE et 375 mètres au nord de la commune. Les
noyeraies prédominent et les autres types de cultures (céréales) et les prairies
sont moins fréquents sur l’étendue de cette commune rurale.
• L’ Origine du nom de Beaulieu :
L’auteur André PLANK , in « L’origine des noms des communes de l’Isère »
précise qu’au XIIIe siècle, les moines bénédictins de Chalais s’exclamèrent en
latin : « BELLI LOCI »; lorsqu’ils découvrirent « le beau lieu isolé » que Berlion de
la Tour, Seigneur de Vinay, leur proposait sur sa terre de Beaulieu, pour
construire un nouveau monastère car leur abbaye , avait été emportée par une
crue soudaine de l’Isère dans la plaine de Bourg-d’Oisans. Par son élévation audessus du cours de l’Isère, le lieu-dit actuel « Le Prieuré »représentait
probablement un « BON » lieu tout autant qu’un « BEAU » lieu. C’est bien un
lieu en hauteur par rapport à la rive de l’Isère et ses affluents. André PLANK écrit
que les débuts de noms : BEAU, BEL, BOL, BAU, BAL proviennent d’une racine
pré indo-européenne qui désigne une hauteur, une élévation ou un rocher.
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

5

Un bâtiment agricole au cœur de la noyeraie du plateau de La BLACHE:
Pour revenir au sujet qui nous intéresse dans ce « dossier plan », nous dresserons
ensemble un tableau de l’existant de ce bâtiment vernaculaire. A ce stade, le jeune
propriétaire actuel finit les travaux d’installation dans la maison d’habitation située
côté Sud-Ouest du dit bâtiment. Il ne dispose d’aucun renseignement quant à
l’histoire propre du bâti.
Voyons ensemble ce qu’est susceptible de nous révéler son état actuel par , d’une
part, sa description et l’identification de ses éléments constitutifs, d’autre part, la
présentation des divers plans, et enfin l’état des lieux des désordres que présente
celui-ci.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

6

Description du bâti et identification des éléments constitutifs.

Réhaussement
du mur en
blocs de béton

Murs en pisé

Soubassement en galets

Jambages et linteaux de
molasse

Limousinerie en
galets
Chaînage de tuff

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

7

Couverture tuiles
mécaniques béton (pan
récent)

Description du bâti et identification des éléments constitutifs.

Couverture
tuiles canal (pan
ancien)
Chaînage de tuff

Limousinerie en
galets
Soubassement en galets

Reprise en blocs de béton.

Mûrs en pisé

O.P.R.P
Session 2017
Patrice( LOMBARD
Appentis
en bois
latrines)

8

Description du bâti et identification des éléments constitutifs.

Couverture tuiles
mécaniques béton sur 3
rangs

Couverture
tuiles canal (pan
ancien)
Chaînage de tuff

Limousinerie en
galets

Fenestron avec jambages
en briques et linteau bois
Piles de tuiles
canal

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

9

PLANS:

Vue aérienne du plateau de la Blache

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

10

Plan de situation géographique

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

11

Plan de masse

Plan cadastral

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

12

Plan RDC

8m80

Plan de RDC
Compartiment ouvert

4m80
5m85

A

Poulailler
Porcherie

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

13

Façade Sud-Est

6m

4m70

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

14

Façade Sud-Ouest

4m20

4m80
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

15

Façade Nord-Ouest

2m15

2m70

2m40

6m40

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

16

Façade Nord-Est

5m85

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

17

Etat des lieux et désordres du bâtiment.






Plan de coupe de la charpente AA.
Planométrie de l’ossature en vue éclatée.
Toiture en vue éclatée.
Autres désordres du Bâti.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

18

Plan de coupe de la charpente AA.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

19

Planométrie de l’ossature en vue éclatée
Supports de pannes

Rondins

Panne
sablière
vermoulue

Calage
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

20

Toiture en vue éclatée
Couverture tuile mécanique
béton pan S-O + 3 rangs
pan N-E.

litelage

chevrons
Barriaux :1/2
perches de
châtaignier.

Couverture pan N-E en tuile
canal.

Panne sablière

Panne faîtière
O.P.R.P

Session 2017 Supports
Patrice LOMBARD
de pannes

21

Autres désordres du Bâti

Solivage et planchers
porcherie et poulailler

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

22

Autres désordres du Bâti

Fissure Façade Nord-Ouest

Fissure mur de refend
Fissure pignon Nord-Ouest

Reprise du pisé au ciment et
blocs creux de béton angle
Ouest

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

23

PARTIE II: Dossier TECHNIQUE
Titre Professionnel: Ouvrier Professionnel en Restauration du Patrimoine.

Réhabilitation d’un bâtiment agricole dauphinois situé au sein de la Commune de Baulieu.
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

sommaire





Les Constats .
Hypothèses et actions à envisager.
Le déroulement du projet..
Le chantier: stockage, approvisionnement
et sécurité.
• Plan d’échafaudage.

P26

p29
p30

Phase I : La maçonnerie.

p 31

p28

• Désordres constatés.
• Plan d’intervention technique.

p32

• Eléments de chiffrage.
Banchage.
Le pisé.
Arase de mortier de chaux.
Phase II: Menuiserie et toiture.

• Le chiffrage:
• Sections et charges supportées.
• Effort de panne intermédiaire ajoutée.
C) La couverture.
• Désordres constatés
• La réalisation et son objectif.
• Chiffrage et étude.
• Surface de couverture
• Les tuiles: entre neuf et réemploi.
• La pose de tuiles canal sur ½ chevrons
triangulaires de 10/10cm.

P39

Phase III: Utilisation du bâtiment

P44

B) La charpente.
P36
• Désordres constatés et visée des travaux.
• Plan d’intervention technique.
O.P.R.P

P40

A)

Le raccordement au réseau et Ecoulement des eaux
Pluviales.(EP)
• Bâtiment et localisation .
• Plan de raccordement.
• Zinguerie et raccordement au réseau.

B)

Le traitement des sols du bâtiment.
p47
• Surfaces et composition des sols existants.
• Projet de dalle de chaux sur hérisson.

P 35

A) Les Planchers.
• Désordres constatés.
• Plan d’intervention.
• Chiffrage.

P37

En guise de conclusion.

Session 2017 Patrice LOMBARD

p49

Hypothèses et actions à envisager:

Les constats:
Une toiture hétérogène:
• Avec deux types de couvertures
témoignant d’une réparation
antérieure avec , disons les
moyens du moment .



Reprise du mur Sud-Ouest en
bloc creux de ciment et , pan de
toit composé de tuiles
mécaniques.

• Un autre pan de toit plus
ancien couvert de tuiles canal
qui lui a certainement laissé en
désuétude: l’ouverture du toit
et l’endommagement d’une
panne sablière en sont les
témoins
O.P.R.P

Nous sommes ici en présence d’une couverture
hétérogène qui témoigne, à la fois, de réparations
anciennes certainement liées à l’usage de cet outil de
travail paysan et d’un « laissé aller » marqué par le fait
que cet outil est tombé en désuétude. ( orientation de
l’activité agricole en monoculture de la noyeraie ou
arrêt de de l’activité d’exploitation agricole?)A
Il est es donc envisageable de redonner son cachet à ce
toit avec une couverture en tuiles canal et réparation
des éléments de charpente, menuiserie réparés et/ou
remplacés. Et pour ce faire il conviendra de de
proposer un maçonnage plus respectueux de sa
composition traditionnelle: mur en pisé .

Enfin, une fois revisité « bottes et chapeau » de ce
bâtiment pour répondre à un usage agricole
d’aujourd’hui, le traitement des sols par l’abandon de
matériaux modernes (dalles 40/40 ciment , dalle de
ciment) pour la réalisation d’une dalle de béton de
chaux sur hérisson et celui de l’évacuation des eaux
pluviales seront envisagés.

Session 2017 Patrice LOMBARD

26

Avant réalisation des travaux de réhabilitation à usage agricole..

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

27

Le déroulement du projet:
• Mise place du chantier
• Echafaudage.
• Dépose des tuiles, stockage, tri et comptage.
• Démontage ossature charpente, marquage, stockage.
• Phase I: La Maçonnerie.

• Phase II: Menuiserie et toiture. Planchers, charpente, couverture.
• Phase III: utilisation du bâtiment. Ecoulement des eaux pluviales, traitement
des sols.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

28

Le chantier : stockage, approvisionnement et sécurité.

Balisage et barrières de sécurité.

Echaffaudage.

lieu de stockage sous abri (
outillaage, matériel, terre à pisé) et
source d’énergie électrique( Garage
du propriétaire) .

Zone de stockage agrégats.

zones de
Stockage bois
de charpente
et tuile de
réemploi .

Zone de déchargement.

Bassin et arrivée d’eau extérieurs.

O.P.R.P

Zone de déchet et de tri.
parking.

Session 2017 Patrice LOMBARD

29

Potence

2

poulie

2

cordage

1

Jeu de
sangles

1

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

30

Phase I : La Maçonnerie:

Fissure Façade Nord-Ouest

Les désordres constatés
Fissure mur de refend

Fissure pignon Nord-Ouest

Reprise du pisé au ciment et
blocs creux de béton angle
Ouest

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

31

Phase I : La Maçonnerie:
Désordres constatés:

• Quelques fissures du pisé ont été repérées elles sont liées
aux charges supportées dans le temps. Il conviendra de veiller
à la répartition des charges à l’avenir.
• La fissure de jonction pesé-mur en galets correspond au
mouvement naturel du terrain. (Tassement différentiel)
• La reprise du pisé au ciment et blocs creux de béton de
l’angle ouest représente la trace d’une réparation dont la
pertinence ne correspond pas au matériau de construction en
terre cru ni fonctionnellement ni esthétiquement.

Intervention technique: (fig.1 er 2)

• Cette intervention vise au maçonnage en pisé des murs sudouest , angle ouest et sommet de mur de refend en façade sudest.
• Une arase de 10 cm sera réalisée en mortier de chaux sur les
murs pignon.

Fig.1

Fig.2
Terre à pisé damée entre lits
successifs de chaux .

Découpe et préparation des
murs avant banchage

O.P.R.P

Arase de 10 cm de mortier de
chaux

Session 2017 Patrice LOMBARD

32

Phase I : La maçonnerie.
• Chiffrage:

Hauteur à damer =1,5m
x2

1. Banchage:

5m

1,5m

1m
1m
Hauteur à damer =0,6m
0,6m

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

Hauteur à damer =0,6m

33

2. Le pisé:
2,3 m3 de terre damée
Vol1=1,175m3
Vol2=0,84m3
Vol3=0,25m3
Environ 3m3 de

terre à pisé
pour un foisonnement de
1,25.
3. Arase : mortier de chaux.
Vol2.
Vol1.

3xVol1=3x(4,7x0,5x,1)=0,7
05m3

Volume mortier de chaux=1,3 m3

Vol2=2x(4x0,5x0,1)=0,4m3

1,6Tx1,3=2,1T de sable en0/6.
0,35Tx1,3=455kg NHL2 (13 sacs)

Soit pour un dosage à 350 kg /m3

Vol3=2x0,5x0,1=0,2m3
Vol3.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

34

Phase II : Menuiserie et toiture:
A) Les planchers :
Les Désordres constatés :

Plan d’intervention
technique: :

Quantitatif /

Deux planchers vermoulus ayant subis
l’altération essentielle de l’eau de pluie
provenant de la toiture. Situés sous une
toiture ouverte et aérée le solivage est
resté sain.
Démontage et tri des planches .
Nettoyage par brossage et dépoussiérage et
/ou par passage de plane de 33 cm sur
aubier atteint des solives qui seront
conservées.
Mesure et calepinage des planchers.
Pose d’un plancher en planches de 27mm
en sapin de différentes largeurs dépareillées
(200/250/150 mm)par clouage manuel.

2m
1,85m

7,6m2

7,65m2
3,80m

Boîte de pointe de 70mm.
5 planches de 250/27mm.
10 planches de 200/27mm.
5 planches de 150/27mm.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

35

N

o

E

Rondins

Supports de pannes

S

Phase II : Menuiserie et toiture :
B) La charpente :
Les Désordres constatés et
visée des travaux :

Plan d’intervention
technique: :

Quantitatif /

Réparer et conserver cette ossature des plus
traditionnelle par la réparation de la panne
sablière N-E et éventuelle l’ajout d’une
panne intermédiaire sur le pan S-O
destinée à abandonner sa couverture de
tuiles mécaniques pour en recevoir une
composée de tuiles canal.

Panne sablière
vermoulue
Calage
Panne sablière réparée par assemblage en en sifflet

Après avoir procédé au nettoyage, brossage
et à la numérotation et au marquage des
éléments de charpente lors de la dépose de
celle-ci;
Assembler en sifflet une pièce de vieux bois
de 1m50 de long à la sablière endommagée.
Préparer une panne intermédiaire de section
12/115cm en vue de supporter une charge
nouvelle.
Nous replaçons cette ossature en lieu et
place mais en assise sur un travail de
restauration en maçonnerie des murs
porteurs du bâtiment.

Rajout 150cm pièce de châtaignier
20/20

b=2a

Section de 20/20 cm châtaigner 160 cm
(réemploi )
Panne d’Epicéa 5,10ml de section 15/12 cm.
Pointes
Chevilles bois

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

36

Sections et charges supportées:
S2=39,5m2

S1=30,5m2

2,8T

2,15T

pente=40 %

½ chevrons10/10
en Sapin blanc.

pente=0 %

½ chevrons triangulaires de 10/10 cm soit 180ml en
chevrons.

6 pannes12/15
en Sapin Epicéa.
2pannes en
châtaignier.

Supports de panne
en rondins 20/40
d’ Epicéa.

Masse volumique selon les essences:

châtaignier

1m3 =0,620T

Epicéa

1m3=0,470T

Sapin blanc

1m3=0,450T

Supports de
pannes en
châtaignier.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

37

Effort de panne intermédiaire ajoutée:
Tuiles canal=80daN/m2
½ chevrons=10 daN/m2

Charges neige (zone C2,
alt.240 m)=70daN/m2

CalculCharge=
de charge
admissible panne pan Sud –Ouest:
160
daN/m2

Entre-axes de pannes=1,33 m

Effort de panne = 2,66 m2x160dan/m2=426 daN
Choix de la panne intermédiaire supplémentaire.:
Panne Epicéa de 12/15 cm soit 990 daN
Source:http://www.mdbat.com

Portée=2 m

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

38

Phase II : Menuiserie et toiture
C) La couverture :
• Les désordres constatés: Nous sommes ici en présence d’une couverture
hétérogène qui témoigne, à la fois, de réparations anciennes certainement
liées à l’usage de cet outil de travail paysan et d’un « laissé aller » marqué
par le fait que cet outil est tombé en désuétude. ( orientation de l’activité
agricole en monoculture de la noyeraie ou arrêt de de l’activité
d’exploitation agricole?)
• La réalisation:
Objectif:
Il s’agit de proposer une réalisation qui visera à rétablir une couverture des
plus traditionnelle. Elle sera composée de tuiles canal posée sur ½ chevrons
triangulaires. Pour ce faire, les tuiles de courant calées entre deux ½ chevrons
seront neuves et les tuiles du bâti encore présentes, au sol contre la façade
sud-ouest , en piles de réserve sur le pan de toit nord-est seront réemployées
en tuiles de couvert. Ainsi la couverture réalisée remplira sa « fonction » de
bon chapeau , comme neuve elle gardera son cachet d’antan.
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

39

Stock tuiles
canal: 14
piles de 8
tuiles

Couverture: chiffrage et étuide

Stock tuiles canal: 14 piles
de 8 tuiles .

4,70m
6m

6,5 m

Couverture pan N-E en tuile
canal.
7m

Pente de toit:

50 %

40 %

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

40

Surface de couverture : S= 70 m2
S1 = (4,7x6,5)=30, 5 m2

6m

4,7 m

S2 = (6x6,5)+0,5 =39,5 m2

Nombre de tuiles canal
au M 2
6,5 m

Tuiles de courant au m2 :
5x4 = 20 tuiles (40*18 monier)
Tuiles de couvert au m2
: 5x 4 =20 tuiles ( réemploi 41*19)
soit 2800 tuiles pour 70 M2 en
courant et couvert pour un
poids total de 4,9 tonne . (1400
tuiles à 2Kg +1400 tuiles à
1,5kg)
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

41

• La couverture:
Les tuiles : entre le neuf et le réemploi.

Les tuiles canal existantes destinée au couvert :

15 cm

6 cm

19 cm
1,5 cm
41 cm

Poids unitaire= 2 kg
Comptage stock utilisable sur site : 2160 tuiles
• Posées pan N-E=1200 ( 30m2 X 40 tuiles )
• Reserve sur toit = 120 ( 14 piles de 8 tuiles)
• Réserve au sol=840 (1200 dont 25% au rebut)

Les tuiles canal neuves de courant :
Nous nous orienterons vers un produit du type tuile 40 de dimension 40x18 du
fournisseur Monier d’un poids approximatif unitaire de 1,5 kg conditionné en
palette de 720 tuiles. (http://www.monier.fr/fileadmin/bufiles/fr/Documents/pdf/Docs_Techniques/Tuiles/CANAL_40.pdf)

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

42

pose de tuiles canal sur ½ chevrons triangulaires de 10cm/10cm:
Le Faîtage avant scellement au
mortier de chaux.

Traçage au cordeau tous les 4 rangs.

3

Respect de la règle d’hortogonalité et
de parallélisme.
Scellement tuile de rive

5

4

½ tuile de couvert en
réemploi

½ tuile de courant en
réemploi

Rive et égout

Tuiles de rive scellée au
mortier de chaux.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

43

Phase III: Actualisation du bâtiment.
En référence aux articles 11 et 13 de la Chartre de Venise ( 1964 ), il
conviendra, non pas, d’ajouter des éléments manquant au bâtiment, mais
plutôt des éléments qui s’intègrent : Gouttière en zinc , qui respectent son
cadre traditionnel: sols en béton de chaux . Présentaons ces deux postes
de travaux.

A) Le raccordement au réseau et écoulement des eaux pluviales
• Bâtiment et localisation du réseau et plan.
• Zinguerie et raccordement au réseau existant.

• Mode opératoire et schéma .
• Chiffrage.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

44

Bâtiment et localisation du réseau et plan de raccordement.

EP raccordé au
regard de visite
EP/EU

Regards

Gouttière

Regard de visite
EP/EU

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

45

Zinguerie et raccordement au réseau existant.
Raccordement vue façade N-O

Raccordement au
regard de visite
existant.

Pente de 4 cm pour 1m

Gouttière dev 25 r=52,5mm

12ml

Crochets gouttière

36

regards

2

Naissances

2

Descente diam:80mm

4ml

Tuyaux pvc
diam100 mm

20ml

Talons

4

Colliers muraux

4

Coudes pvc
diam100mm

2

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

46

B) Traitement des sols:
• Les surfaces et composition des sols existants:
3,00m

4,2m

2m

3,85m

1,80m

4,2m

Sol béton
12,6m2

8,05m2

7,9m2

Sol de dalles ciment 40/40
1m

Sol de terre battue

8,4m2
8,4m
O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

47

Projet de traitement des sols:
Les métrage, cubage et dosage d’une dalle de béton de chaux:
10 cm béton de chaux
10 cm cailloux lavés 20/40
15cm cailloux lavés 40/70

12,6m2

Surface
Totale
38 m2

Béton de
chaux
3,8 m3

Sable à
béton

6,4 t

NHL 2

40 sacs

350Kg/m2
35 kg /sac

8,05m2
7,9m2

8,4m2

Cailloux
lavés
20/40
40/70

5,7t
5,7t

Béton de chaux 10-15 cm
Hérisson cailloux lavés :15-35 cm:
20/10

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

40/70
Géoitextile

48

En guise de conclusion:
• Pourquoi suis-je en formation ?
Parce-que la formation dure toute une vie, et surtout, par amour de
l’héritage vernaculaire de nos campagnes et montagnes. Mon choix de
finir un parcours professionnel d’ouvrier en restauration du patrimoine
convient à mes acquis de compétences, il est motivé par une envie de
contribuer concrètement à la conservation, à la mise en valeur de ce
patrimoine et au respect des techniques utilisées.
• Quelles sont les raisons qui m’ont poussées à choisir ce type de
bâtiment?
Elles sont de deux ordres distincts. Le premier correspond à mon
histoire et mes goûts: mon amour de la nature et du travail de la terre.
Le second est plus révélateur d’une manière d’être puisque n’ayant
dans mon coin de vie en Savoie que très l’opportunité de travailler sur
les thèmes suivants: le pisé et la couverture de tuiles canal,
j’entrevoyais là une expérience formative riche.

O.P.R.P

Session 2017 Patrice LOMBARD

49


Documents similaires


Fichier PDF refection de la toiture de l eglise de flaxieu 1999
Fichier PDF refection de la toiture de l eglise de flaxieu 1999
Fichier PDF dossiertechnique
Fichier PDF 70814023 3 1
Fichier PDF couvrir en chaume la hollandaise
Fichier PDF pc smermier


Sur le même sujet..





Paramedics | Izzy Gets the Fuck Across Town | iphone 7 plus 128 gb