Watch Now | Silent House | IMDb: 5 SD Animal Crackers

Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



RFeB Ecoproduction .pdf



Nom original: RFeB - Ecoproduction.pdf
Titre: RFeB - Ecoproduction
Auteur: Aparr Mélanie

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par / Microsoft: Print To PDF, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/11/2018 à 16:39, depuis l'adresse IP 88.179.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 17 fois.
Taille du document: 447 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Rencontres Films en Bretagne – vendredi 5 octobre 2018
Ecoproduction : le cinéma se met-il au vert ?
Intervenants : Serena Alfieri, productrice (Vivo Film) ; Joanna Gallardo, coordinatrice Eco-Prod
(Commission du Film d'Ile de France). Modération : Cécile Petit-Vallaud, directrice de la
Cinémathèque de Bretagne.
Serena Alfieri a produit « Ma Fille » : 1er film tourné en Sardaigne respectant le protocole vert de
la région Sardaigne, région très impliquée dans ce mouvement.
Le secteur audiovisuel émet 1 million de tonnes d'équivalent CO2 chaque année (110 000 tours de
la Terre en voiture) ; le quart est lié au tournage.
Les Etats-Unis ont été précurseurs : création d'un secteur « vert » au sein de la société d'auteurs et
de producteurs en 2007.
Les Anglais ont très vite suivi, notamment la BBC.
En France, projet Ecoprod né en 2009, au sein de la commission Ile de France. Une élue verte a
lancé une étude d'impact carbone. TF1 s'est joint à cette réflexion (obligations de calculs d'impact
carbone car le groupe est coté en bourse), puis France TV, Audiens, Région IDF, la CST (Commission
scientifique et technique du CNC), le Pôle média du Grand Paris, et Film France.
Se sont rapprochés des organisations professionnelles : AFR (régisseurs), ADC (décorateurs), AFC,
AFAR...
5ème secteur le moins polluant tout de même (premiers : transport aérien, informatique).
L'UNESCO a défini 17 objectifs de développement durable (protection et sauvegarde de l'espèce
humaine).
Pour exemple, une grosse production comme « The Hobbit » représente plusieurs dizaines de
millions d'heures de calcul pour la création des effets visuels. Consommation d'énergie énorme et
dégagements de chaleur.
Le collectif Ecoprod a lancé des outils, qui s'adressent à tout type de production ; la démarche
commence à partir du « green light » du producteur, et s'arrête à la copie zéro (ne s'occupe pas de
diffusion) :
– calculateur carbone : « Carbon clap » - gratuit sur inscription sur le site internet
– guide de l'écoproduction (papier et en ligne)
– signalétique et affiches (pour sensibiliser les équipes sur le tournage)
– fiches pratiques pour chaque poste : bureau, maquillage, décors et studios, lumière
énergie, logistique, restauration, postprod.
L'idée n'est pas de culpabiliser les professionnels ; pour commencer, se donner un but, un domaine
où travailler, est déjà bien. Commencer à mettre en place les choses les plus simples, faire le
chemin pas à pas.
Sur le site, témoignages de professionnels qui font des retours sur leurs pratiques.
Calculateur carbone : le formulaire prend 20 minutes à remplir, si l'on a tous les documents (devis,

plan de production...)
Les deux postes les plus consommateurs sont le transport et l'énergie.
Eco-bonus : le fonds de soutien IDF a décidé d'apporter un éco-bonus aux productions soutenues
par la Région qui mettent en place au moins 5 bonnes pratiques et effectuent le calcul carbone de
la production. Bonus de 25000€ à 100000€, selon le budget du film. Pour l'instant, 4 films ont été
soutenus à ce titre.
En Région Bretagne, une étude a été faite sur l'écoproduction et la Région va élaborer une
stratégie globale pour le cinéma qui inclut le développement durable. S'inscrit dans une démarche
globale de la Région, attentive au développement durable.
Un nouveau métier est en train d'émerger : éco-manager. La Région de Sardaigne cherche à mettre
en place des formations pour avoir des éco-managers pour gérer les tournages sur place.
Sardaigne : appel à projets pour des films tournés en Sardaigne en respectant le protocle vert.
Une douzaine de web-séries et une vingtaine de courts métrages de fiction ont été tournés via ce
protocole, ce qui leur a permis de lister les forces et les faiblesses du territoire, de faire une
analyse économique des acteurs qui pouvaient être mobilisés en local pour des tournages écoresponsables.
Le protocle existe depuis 2014.
« Figlia Mia » (Ma Fille) : tourné en 2017. La réalisatrice voulait vraiment tourner en Sardaigne, les
gens de la Commission Film de Sardaigne ont parlé tout de suite du protocole, notamment parce
qu'ils trouvaient que le film s'y prêtait : décors très présents, appel à des non professionnels (tous
les comédiens sauf les deux actrices principales!) et techniciens locaux.
Décisions prises :
– avoir une équipe réduite (35 personnes), c'était un choix à la fois écologique et artistique,
pour ne pas être trop visible
– travail sur l'énergie : branchements forains plutôt que des générateurs, générateurs aux
normes européennes quand il y en avait vraiment besoin, beaucoup de scènes tournées en
extérieur pour éviter l'éclairage artificiel
– transports : très réduits car beaucoup de gens recrutés sur l'île, pour éviter les transports
aériens ; covoiturage pour les comédiens, les deux comédiennes principales se déplaçaient
à vélo électrique.
– décors : film contemporain, donc facile de ne pas faire appel à des décors construits mais
privilégier les décors naturels. La réalisatrice a fait beaucoup de repérages pendant
l'écriture, cela a permis d'adapter l'écriture du film aux contraintes des décors naturels. A
pris du temps : deux ans de développement.
– Hébergement : être à moins de 10km du plateau ; ont préféré louer des appartements
plutot que des chambres d'hôtel.
La commission du film de Sardaigne fournit des gourdes en métal, des bouteilles en verre, des
fontaines à eau, et la Région gère la collecte des déchets. Par contre, demandent des photos des
poubelles pour s'assurer que le tri a bien été fait !
La production doit informer toute l'équipe de la participation au green protocol, et doit
interviewer l'équipe du film sur ce qui a été fait sur le tournage ; la production doit réaliser une
petite vidéo de 3 minutes qui sert à la promotion du protocole sur le site de la Commission du film.
La Régio Sardaigne a trois fonds :
– hospitality found : dépenses d'hébergement sur l'île
– Cagliari : dépenses liées aux acteurs locaux de la ville de Cagliari

– idem dans une autre ville.
Il faut dépenser 120% du montant de l'aide de la Région. 125000€ reçus de la Région, mais impact
sur l'économie locale estimé à plus de 400000€. 6 semaines de tournages, uniquement en
Sardaigne.
L'adhésion au green protocol implique le respect de 5 points :
– énergie
– transport, hébergement
– choix des matériaux
– catering
– gestion des déchets
Chaque investissement « vert » dans un de ces domaines rapporte un point au dossier (la qualité
artistique du projet est jugée, par exemple, sur 10 points).

Dans le ressenti de Serena Alfieri, ce tournage « vert » n'a pas coûté plus cher que s'il ne l'avait pas
été.
La Commission du film IDF a fait 3 études différentes sur la table régie : sur une hypothèse de 60
personnes, et 10 semaines de tournage.
– assiettes et couverts en plastique VS équivalent carton/bambou : la solution « écolo »
coûte 3,37€ de plus
– café en capsule VS café en grain : coût supplémentaire de 1600€ pour les capsules
– bouteilles d'eau VS fontaines à eau et écocup : économie de 1500€ si on prend des écocups
Recyclage des décors
L'association des chefs décorateurs a, sur son site, un onglet « bourse aux décors » qui liste les
décors qui vont bientôt être détruits et que l'on peut venir récupérer.
La réserve des arts (IDF): récupèrent des matériaux d'industriels (notamment de la mode) et les
mettent à disposition ; avec une adhésion, on peut venir acheter les matériaux à bas coût (pour
étudiants en arts et chefs décorateurs). Veulent ouvrir des antennes dans d'autres régions :
www.lareservedesarts.org
Art stock (IDF et PACA, mais veulent aussi se développer dans d'autres régions) : viennent
récupérer des gros décors (théâtre, opéra...), les stockent, et on peut les récupérer pour pas cher.
Exemple absurde : en Italie, beaucoup de productions recréent la chapelle Sixtine, et la détruisent
à chaque fois !
Prison du film « Un prophète » : le décor (100000€) a été détruit après le tournage, alors que
beaucoup de films cherchent un décor de prison, notamment car on ne peut tourner dans une
prison en exercice et qu'il existe peu de prisons désaffectées.
Mais pose des problèmes de stockages...
Les professionnels sont en train de réfléchir à revenir à des solutions de stockage, notamment pour
les feuilles décors (qui, avant, étaient conservées dans de grands studios, mais sont à présent
systématiquement détruites).
Charte Ecoprod
S'adresse aux entreprises de l'audiovisuel (producteurs, catering, location de matériel...). Charte
non contraignante mais marque une volonté de s'engager dans cette démarche.
Aide à l'investissement écologique et aux études environnementales du CNC
Le CNC aide ces entreprises à l'investissement dans du matériel plus « vert » : prennent en charge
une partie du différentiel de coûts entre un matériel « lambda » un un matériel énergétiquement

économe. Aide également à mener des études d'impact écologique et énergétique. Peut être
intéressant économiquement : si l'on consomme mois d'énergie, on peut proposer des prestations
moins chères aux clients.
Vlaams Fund (Belgique) : on ne peut pas recevoir le solde de l'aide à la production si l'on ne prouve
pas qu'on a calculé son impact carbone et mis en place des pratiques vertueuses en faisant appel à
un éco-manager.


RFeB - Ecoproduction.pdf - page 1/4
RFeB - Ecoproduction.pdf - page 2/4
RFeB - Ecoproduction.pdf - page 3/4
RFeB - Ecoproduction.pdf - page 4/4

Documents similaires


Fichier PDF rfeb   ecoproduction
Fichier PDF tableau des tournages 2 dec2011 1
Fichier PDF projetseptembre
Fichier PDF previsionnel des tournages en paca dition 15 sept2016
Fichier PDF rnghw2j
Fichier PDF synthese rapport prod energie 2006


Sur le même sujet..