Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



cours COLEO ORTHO ARA LEPIDO ODONATES statuts de protection 2018 .pdf



Nom original: cours COLEO-ORTHO-ARA-LEPIDO-ODONATES statuts de protection 2018.pdf
Titre: Aucun titre de diapositive
Auteur: ZAGATTI

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/11/2018 à 14:10, depuis l'adresse IP 148.60.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 35 fois.
Taille du document: 6.3 Mo (63 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Protection des Arthropodes
terrestres en France.

Ctenizidae, Corse

@FY

Mantidae, Guyane

@FY

Les principaux textes réglementaires
relatifs à la protection des espèces
d’Arthropodes:



Convention de Washington (Convention sur le commerce international des
espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction [CITES]), représentant
un accord international entre États. Elle a pour but de veiller à ce que le commerce
international des spécimens d'animaux et de plantes sauvages ne menace pas la
survie des espèces auxquelles ils appartiennent.



·
Convention de Berne, visant à assurer la conservation de la vie sauvage et
du milieu naturel de l'Europe par une coopération entre les États.



·
Directive Européenne "Habitats, Faune, Flore", plus communément
appelée Directive Habitats ayant pour objet d'assurer le maintien de la diversité
biologique par la conservation des habitats naturels, ainsi que de la faune et de la
flore sauvages.



·
Arrêté interministériel du 23 avril 2007 fixant les listes des insectes
protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection

Rappels !
-Conventions internationales

- Textes communautaires

-

Législation nationale



de portée nationale,



de portée régionale,



de portée départementale,

Le Patrimoine
‘Arthropodes
terrestres’

Certaines espèces ne bénéficiant pas d'une protection intégrale au niveau national peuvent faire l'objet d'une protection
intégrale ou partielle au niveau départemental par réglementation préfectorale. La liste de ces espèces est fixée par arrêtés



outre-mer.

site- web DREAL Bretagne, site-web INPN-MNHN



Listes et livres rouges de la flore et de la faune menacées


Présentation des listes
et livres rouges


Listes rouges espèces menacées



Poissons d'eau douce de France métropolitaine (2009)



Mammifères marins de France métropolitaine (2009)



Mammifères continentaux de France métropolitaine (2009)



Oiseaux nicheurs de France métropolitaine (2008)



Reptiles de France métropolitaine (2008)



Amphibiens de France métropolitaine (2008)



Autres invertébrés de France métropolitaine (1994)



Mollusques de France métropolitaine (1994)



Insectes de France métropolitaine (1994)



Espèces animales et végétales globalement menacées
(Liste rouge mondiale de l'IUCN international)



Livre rouge de la flore menacée de France



Livre rouge de la flore menacée de France - Tome I : espèces prioritaires (1995)



Citation : Muséum national d'Histoire naturelle [Ed]. 2003-2010. Inventaire national du Patrimoine naturel, site
Web : http://inpn.mnhn.fr

Identifier les priorités de conservation
Orienter les décisions des politiques publiques
Vers des listes rouges régionales….

Bilan

…une centaine d’espèces d’Insectes
sur les listes rouges nationales
(Statut E ou V)

..115 espèces d’Insectes
avec un statut de protection
Protection

N
70

Insectes protégés sur le
territoire national

Protection
nationale

Arrêté 2007

Directive Habitats
Faune-Flore

An. II

An.
IV

Conventio
Convention
n
de Washington
de Berne
An.
An.
An.
An. II
An. I An. II
V
III
III

60
50
40
30
20
10
0

Rappel-Estimation !:
39 000 espèces d’Insectes en France réparties dans 27 à 30 ordres

Cas des Coléoptères,
Orthoptères et Arachnides

Protection

Listes rouges

Insectes protégés sur le territoire national
Protection
nationale
Arrêté 2007

Directive Habitats
Faune-Flore
An. II

An. IV

Convention
de Berne
An. V

An. II

Convention
de Washington
An. III

An. I

An. II

France

Monde

An. III

Coléoptères
Aphaenops ssp.Bonvouloir, 1861*

Les Aphaenops

x

Bolbelasmus unicornis Schranck, 1789

Le Bolbelasme à une corne

x

Carabus auratus ssp. honnorati Dejean, 1826

Le Carabe doré du Ventoux

x

Carabus variolosus (=nodulosus) Fabricius, 1787

Le Carabe noduleux

x

x

x

Cerambyx cerdo Linné, 1758

Le Grand Capricone

x

x

x

Chrysocarabus auronitens ssp. cupreonitens
Chevrolat, 1861

Le Carabe à reflets cuivrés

x

V

Chrysocarabus auronitens ssp. subfestivus Oberthur,
Le Carabe à reflet d'or
1884

x

E

Chrysocarabus solieri ssp. bonnetianus Colas, 1936

Le Carabe de Solier

x

E

Cucujus cinnaberinus Scopoli, 1763

Le Cucujus vermillon

x

x

x

x

Dytiscus latissimus Linné, 1758

Le Grand Dytique

x

x

x

x

E

Graphoderes bilineatus de Geer

Le Graphodère à deux lignes

x

x

x

x

I

Hydraphaenops ssp. Jeannel, 1916**

Les Hydraphaenops

x

Limonescus violaceus (P. W. J. Müller, 1821)

Le Limonisque violet

x

Lucanus cervus Linné, 1758

Le Lucane cerf-volant

x

Osmoderma eremita Scopoli, 1763

Le Barbot ou Pique-prune

x

x

x

Phryganophilus ruficollis Fabricius, 1787

Le Phryganophile à cou roux

x

x

x

Rosalia alpina Linné, 1798

La Rosalie des Alpes

x

x

x

Rhysodes sulcatus (Fabricus, 1787)

?

Trichaphaenops ssp. Jeannel, 1916***

Les Trichaphaenops

E

x

x

V

x

I

VU

VU

E

x

x

E

VU

x

V

VU

x

x

Liste rouge France : en danger (E), statut indéterminé (I), vulnérable (V)

Liste rouge Monde : données insuffisantes (DD), menacée d'extinction (EN), quasi menacé (LR: nt), Faible risque( LR: 1c), non évalué (NE), vulnérable (VU)

V

Protections départementales

Le seul arrêté (!) concernant les Insectes:


Arrêté du 19 novembre 2007 fixant la liste des insectes de la Réunion protégés sur l'ensemble du territoire et les
modalités de leur protection (JORF 13 février 2008, p. 2609)



Article 2 Liste des insectes de la Réunion protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur
protection

3 espèces de LÉPIDOPTÈRES !

Le papillon La Pâture
(Papilio phorbanta) (Linné, 1771)

La salamide d’Augustine
(Salamis augustina) (Boisduval, 1833).

La vanesse de l’Obetie
(Antanartia borbonica) (Oberthür, 1880).

Des protections régionales

Exemples:
-Liste des insectes de la Guadeloupe protégés sur l’ensemble
-du territoire guadeloupéen et les modalités de leur protection.
(Arrêté interministériel du 19 novembre 2007 fixant la liste des insectes
de la Guadeloupe protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités
de leur protection (JORF 18 décembre 2007, p. 20365))

Mâle = le plus grand Insecte du monde ?

Dynastes hercules hercules (Linnaeus, 1758)

- Liste des insectes protégés en région Île-de-France.
(Arrêté interministériel du 22 juillet 1993 relatif à la liste des insectes
protégés en région Île-de-France complétant la liste nationale)

Plusieurs espèces dont Mantis religiosa

Les Carabidae (espèces ou
genres) à distribution restreintes
sur le territoire de métropole
• Aphoenops spp. (32 espèces)
• Hydraphaenops spp. (14 espèces)
• Trichaphaenops spp. (6 espèces)
• Carabus auratus spp. honnorati
• Carabus auronitens spp. cupreonitens
• Carabus auronitens spp. subfestivus
• Carabus solieri
• Carabus nodulosus
•Bolbelasmus unicornis

Des distributions ‘ultra’
localisées!

Carabus (Chrysocarabus) auronitens
Fabricius, 1792
ssp. cupreonitens Chevrolat, 1861
• Le carabe à reflets cuivrés, ou carabe de
Cerisy
• Protection nationale
Sous-espèce isolée dans la forêt de Cerisy
Manche et Calvados).

Menaces : collectes importantes..
Gestion :.L’ONF a la responsabilité entière de sa sauvegarde.
Le plan de gestion prend cependant en compte l’exploitation du bois,
suivant des modalités entièrement dirigées vers la protection du carabe
(pas de travail du sol, débardage adapté, pas d’arrachage de souches et bois mort laissé en place).

hêtraie atlantique.

Carabidae

Carabidae

Carabus (Hygrocarabus) nodulosus Creutzer, 1799
• Le carabe noduleux
• Protection nationale, Annexes II et
IV de la Directive Habitats

Habitat : Moyenne montagne (500m) ,zones boisées très humides. La larve comme
l'adulte sont des prédateurs semi-aquatiques !!! particulièrement difficiles à observer.

Gestion : ONF

Carabidae

Carabus (Tachypus) auratus Linné, 1761
ssp. honnoratii Dejean, 1826
• Le carabe du Ventoux

• Protection nationale
• .

Habitat : forêt, sur les pentes froides des montagnes méditerranéennes

Carabidae

Les Carabidae cavernicoles
• Protection nationale
• Genres Aphoenops (32 espèces),
Hydraphaenops (14 espèces)
Trichaphaenops (6 espèces)
• Espèces anophtalmes et
dépigmentées
• Endémiques des Pyrénées
(Aphoenops et Hydraphaenops)
ou des Alpes et du Jura
(Trichaphaenops).

Dytiscus latissimus Linnaeus, 1758
Il n’y a pas que les Carabes à distribution ultra localisée!
Le grand Dytique

Uniquement dans les grands lacs, très rare en europe aussi.

Geotrupidae

Bolbelasmus unicornis Schrank, 1789
• Le bolbelasme unicorne (!)
• Protection nationale, Annexes II et IV de la
Directive Habitats
uniquement du Bas-Rhin et du Haut-Rhin,
4 observations en un siècle et demi, une seule mention depuis 1951!

Bolbelasmus unicornis Schrank, 1789
• Menaces : ???.
• Gestion : ???

Habitat : Endogée, se dissimule le jour
au fond de galeries verticales
(de 10 à 15 centimètres de profondeur)
(sablo-limoneux ou sablo-argileux)

Des ditributions un peu plus
larges…

Carabidae

Carabus (Chrysocarabus) auronitens
Fabricius, 1792
« ssp. subfestivus »





Le carabe à reflets d’or
Protection nationale
: Les populations concernées ne diffèrent pas des auronitens
typiques de France, mais présentent une très grande variabilité
avec des individus mélanisants.
.

Habitat : Exclusivement forestier
(forêts froides de feuillus, hêtraies ou chênaies).
(talus, souches, bois mort au sol).

Carabidae

Carabus (Chrysocarabus) solieri Dejean, 1826




Le carabe de Solier
Protection nationale
Identification : espèce observée sous
deux formes, une bleu foncé, (ssp. clairi et
bonnetianus) et une verte à côtes noires
(ssp. solieri et liguranus)

Habitat : Carabe forestier, entre 300 et 2500 m d’altitude. prairies alpines et éboulis,
abords des neiges fondantes).

Cas des Carabidae

Carabidae

Une très grande variabilité avec des individus mélanisants.

Des impacts forts par les collectionneurs du fait des aires
de répartition ‘ultra’ localisées des sous-espèces!

Des distributions de plus en plus
larges….
• Cerambyx cerdo
• Rosalia alpina
• Osmoderma eremita

(Espèces saproxyliques)

Cerambycidae

Cerambyx cerdo Linné, 1758
• Le grand capricorne
• Protection nationale, Annexes II et IV de la
Directive Habitats
• Identification : Délicate, le grand
capricorne ressemble beaucoup à deux
autres espèces du même genre, que l’on
rencontre dans la moitié sud de la France,
Cerambyx miles Bonelli et Cerambyx
welensii Küster (= C. velutinus Brullé),

Cerambyx
cerdo
1758
• Répartition
: presque toute
l’Europe,Linné,
espèce principalement
méridionale, très commune dans le sud de la France, en Espagne et en
Italie.
• Habitat : sur les chênes vivants, affaiblis ou dépérissants.,arbres isolés
en milieux parfois très anthropisés (parcs urbains, alignement de bord
de route)
• L’espèce se capture au piège aérien à vin.



Menaces :. disparition progressive des milieux forestiers sub-naturels..



Gestion : En milieu anthropisé, l'espèce peut se révéler dangereuse pour la sécurité publique en provoquant la chute de grands chênes
ornementaux.



La lutte contre cet insecte (injection de polymères de renfort à propriétés insecticides dans les galeries larvaires) pose d'autre part un problème
réglementaire pour une espèce protégée au niveau international !!!

Cerambycidae

Rosalia alpina Linné, 1758
• La rosalie des Alpes
• Protection nationale, Annexes II et IV de la
Directive Habitats
• Identification : Espèce inconfondable en
Europe.
• Répartition : Alpes, Loire, Massif-Central
et les Pyrénées ,Corse.


Intérêt patrimonial : Le plus beau
coléoptère européen.!!!

• .

• Menaces : ???

Cetoniidae

Osmoderma eremita Scopoli, 1763
• Le pique prune
• Protection nationale,
Annexes II et IV de la
Directive Habitats

• Identification : Espèce
inconfondable en France,
c’est la plus grande des
cétoines françaises.

Mue de puberté

Elater ferrugineus

éclosion
Stade I
Embryons

Nymphe dans
coque nymphale

Mues de croissance

Stade II*

Stade III

ponte

Tolérants au froid *

Juin- septembre------ hiver 1------------ Printemps 2- -------------------------------------------- hiver 2---------Printemps 3---

larves prédatrices attirées
par les phéromones sexuelles.

Orientation sud ?

Grandes cavités avec un fort volume de carie
(supérieur à 10 litres)dans des arbres très âgés
(au moins 150-200 ans pour les chênes).
Les plus fortes populations se rencontrent en milieu bocager,
où les arbres ont été travaillés par l’homme pendant
des siècles
(
Les populations réellement forestières sont très rares

Cycle de développement d’une Araignée

Osmoderma eremita Scopoli, 1763

Menaces : Par la destruction de ses arbres
refuges et par l’abandon des pratiques
agricoles traditionnelles qui ont généré ces
arbres.




Répartition : Ne s’élève pas en montagne. La France abrite les populations les plus
importantes d’Europe occidentale, notamment dans le Centre-Ouest (Sarthe, Orne).
Intérêt patrimonial : Le pique prune est une des espèces phares pour la conservation
de la biodiversité, considérée comme l’espèce parapluie par excellence.

* : espèces ‘communautaires’ n’ayant
pas un statut de protection nationale
• Rhysodes sulcatus
• Lucanus cervus
• Limoniscus violaceus
• Stephanopachys linearis (Bostrychidae)
• Stephanopachys substriatus (Bostrichidae)


Toutes saproxyliques…

Lucanidae

Lucanus cervus Linné, 1758

• Le lucane cerf-volant

• Annexe II de la Directive Habitats
Intérêt patrimonial :

• Charge culturelle importante …
le plus grand coléoptère d’Europe!!!!
• Espèce surtout remarquée en
zone urbaine ou périurbaine !!!

Identification : Espèce proche de Lucanus tetraodon , qui présente
une dent interne des mandibules plus proche de la base que de
l’apex.

Lucanus cervus

Lucanus tetraodon

Bostrichidae

Stephanopachys linearis Kugelann, 1792

• Annexe II de la Directive Habitats
• Identification : Espèce
d’identification délicate, elle se
distingue des deux autres espèces
françaises du genre (S. quadricollis
et S. substriatus) par la couronne
de dents très émoussées à l’avant
du pronotum et par l’aspect glabre
et luisant des élytres.

linearis

substriatus

quadricollis
quadricollis

substriatus

Stephanopachys linearis Kugelann, 1792
• Répartition : Queyras (Hautes-Alpes) Corse.
• Habitat : L'espèce fréquente les troncs de vieux conifères, Pinus spp.
• Echantillonnage : Le piège d’interception à vitre est probablement la
méthode adéquate pour cette espèce.
• Menaces : ???.
• Gestion : Une gestion privilégiant la sénescence naturelle des arbres et
le maintien d’une importante nécromasse sur pied ou au sol.

Les exotiques ‘communautaires’

•Cucujus cinnaberinus
• Phryganophilus ruficollis

Cucujidae

Cucujus cinnaberinus Scopoli, 1763
• Le cucujus vermillon
• Protection nationale, Annexes II et
IV de la Directive Habitats
• Identification : Espèce très
caractéristique, de par sa coloration
et son aspect aplati.), le bord latéral
du prothorax sont noirs.
Répartition : rarissime en Europe centrale et
orientale, jamais observée en France.
Mentionnée par Portevin (Histoire Naturelle des
Coléoptères de France, Tome II,, 1931!!
Habitat : Espèce saproxylique
Intérêt patrimonial : Dans les pays où elle existe !
Elle devrait logiquement être supprimée de la liste
des espèces protégées en France.

Cucujus cinnaberinus

Confusion ?

Cucujus haematodes

Melandryidae

Phryganophilus ruficollis Fabricius 1798
• Le phryganophile à cou roux (!)
• Protection nationale, Annexes II et IV
de la Directive Habitats
• Identification : Espèce bien
caractérisée par ses tarses
hétéromères, ses palpes maxillaires
très développés, sa taille et sa
coloration.
• Relicte glaciaire
Espèce très rare en Europe centrale et orientale.
L’unique observation française, vieille de 125 ans, est
peut-être une erreur.(en juin 1886, au vol dans la
Drôme) !!!!

Les Lépidoptères diurnes…des
espèces très menacées.
Environ 500 espèces en France
Plus de 250 espèces de Papillons diurnes

pèces avec des fort statut de menaces recensées sur liste rouge et protégées nationalement, régionalement,
ant l'objet de réglementations européennes ou internationales

= 28 espèces de Rhopalocères et 8 espèces d’Hétérocères

pèces localement non menacée, mais uniquement présentes dans quelques habitats éventuellement
és ou qui pourraient l’être dans le futur.

Les causes de raréfaction
des Lépidoptères
(de 11 à 20 % des espèces se raréfient en Europe depuis 25 ans)

Indice papillons
L’OPJ (Observatoire des Papillons des Jardins) et le grand nombre de jardins prospectés permet, après 2 ans, de dresser des
cartes. Le nombre d’espèces de papillons observé varie selon les régions françaises. En Ile-de-France ce nombre d’espèces
décroît avec le taux d’urbanisation. L’OPJ répond au besoin d’indicateurs de trames vertes en ville.

Source : Programme Vigie-nature - MNHN

Azuré adulte
(ponte)

Nutrition par
trophallaxie)

Gentiane

Un cycle
particulier…

(consommation
des ovaires par
la chenille)

.

Adoption par une ouvrière de Myrmica scabrinodis
(production d'une substance allélochimique
par la chenille)

Représentation du cycle de développement de Maculinea alcon (Goube, 1995)

Les odonates:
un cycle semi-aquatique donc
des espèces de zones humides forcément menacées


Documents similaires


Fichier PDF bulletin 2013 tome 35 3
Fichier PDF cp liste rouge libellules de france metropolitaine
Fichier PDF fichier pdf sans nom 5
Fichier PDF hanneton dsf 2013
Fichier PDF guide d identification des ecrevisses en france metropolitaine 1376296060 1
Fichier PDF f1nvgzf


Sur le même sujet..





Other System Tools | La Gazzetta Di Modena 04.03.2012 | Modellbausätze & Standmodelle