Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



PDF Complet edition de saint avold 20150310 .pdf



Nom original: PDF-Complet-edition-de-saint-avold-20150310.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Aspose Ltd. / Aspose.Pdf for .NET 8.1.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/03/2015 à 14:02, depuis l'adresse IP 78.239.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 35111 fois.
Taille du document: 21.7 Mo (38 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


$:HIMSKI=XUU^ZX:?K@T@A@B@A

MESSIN DE 19 ANS

Plusieurs Français tués
dans un crash d’hélicoptère

Joffrey De Narda met
un turbo à sa carrière

LE 12 MARS À AMNÉVILLE

Stéphane Rousseau
brise la glace au Galaxie

> En page 16 les articles
de Maxime Rodhain

Photo archives RL/Anthony PICORÉ

> En page 5

Photo Anthony PICORÉ

ACCIDENT EN ARGENTINE

96e année N°1152

Mardi 10 Mars 2015

0,90 €

OUVERTURE DOMINICALE EN MOSELLE

Les commerces
se glissent dans
le vide juridique

DEUX MEURTRES ET QUATRE MORTS EN QUELQUES JOURS

> En page 7 l’interview par Charline Poullain

Lorquin : un village
traumatisé
Les 1 200 habitants de Lorquin sont sous le choc après les drames successifs de la semaine
dernière : deux meurtres suivis de deux suicides. La communauté scolaire est particulièrement
touchée, car le collège accueille l’un des enfants du Lorquinois retrouvé mort samedi à son domicile.
Très affectés, les élèves ont promis d’entourer leur camarade dès son retour en classe.
> En page 6 l’article de Manuela Marsac

PREMIÈRE ÉTAPE RÉUSSIE POUR L’AVION SOLAIRE

Le défi aérien de Solar Impulse

> RÉGION

Meurtre
du directeur
d’école
à Woippy :
l’ADN
a parlé
> En page 6 l’article
de Kevin Grethen

Bourreau
domestique
à StiringWendel
> En page 6 l’article
de Cécile Chambru

A Metz
Marine
Le Pen
fustige
Manuel
Valls

Photo archives RL/Karim SIARI

Le statut mosellan interdisant l’ouverture des épiceries de
plus de 120 m² a été déclaré illégal par la justice, mais le
conseil général, à qui il revient de se prononcer, n’a pas encore
adopté de délibération. Profitant de ce flou, certains commerces ont décidé de s’engouffrer dans la brèche… au grand dam
des syndicats.
> En page 8 l’article de Philippe Marque

FIN DE VIE, TIERS PAYANT

Photo Pascal BROCARD

> En page 8 l’article
de Xavier Brouet

La santé se discute
à l’Assemblée

> MONDE

L’Apple
Watch
à l’heure
du luxe
> En page 3

> SPORTS

Dopage :
ça déraille
pour l’UCI

François Hollande
a promis un plan
triennal pour
les soins palliatifs.

> En page 15
Photo AFP

Photo archives RL/Philippe NEU

Si Marisol Touraine a réaffirmé sa volonté de généraliser le tiers
payant en 2017, la ministre de la Santé a reculé sur la vaccination par
les pharmaciens, avant même l’examen de son projet de loi par la
commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Les députés, eux, planchent dès aujourd’hui sur la question de la fin de vie.

C’est un véritable défi technologique qu’ont lancé les pilotes suisses Bertrand Piccard et André Borschberg (photo) à bord
de leur Solar Impulse. Cet avion, qui ne fonctionne qu’à l’énergie solaire, a franchi sa première étape hier. Il a décollé
d’Abou Dhabi pour atterrir au sultanat d’Oman. Ce matin, il redécolle pour l’Inde. La mission durera cinq mois : il leur
faudra parcourir 35 000 km à une vitesse variant de 50 à 100 km/heure.

> En page 3 Le Fait du jour

> En page 5

R 20730 - 0310 0,90 €

3HIMKRD*aaajaj+[K\N\B\A\A

Forum

Mardi 10 Mars 2015

INTERF@CE

l’insolite

VOUS EN PENSEZ QUOI ?

Ils donnent
la fessée à l’Europe

Paris doit-elle être candidate pour
les J.O. et l’exposition universelle ?
Donnez-nous votre avis avant vendredi soir

Lire que l’Europe entend interdire à la France
de pratiquer les châtiments corporels, donc la
fessée, énerve passablement les internautes.

1

- par mail : LRLFORUM@republicain-lorrain.fr
- par courrier : Le Républicain Lorrain, Page Forum,
57777 METZ CEDEX 9
- par vos commentaires laissés sur la page Facebook
du Républicain Lorrain

Vos réponses mardi prochain

« Il reste des enfants à écraser… »
« Il reste encore des enfants à écraser. Vous pouvez
accélérer. » C’est par ce message, à comprendre au
second degré, que le village de Bretenière (Côte-d’Or)
veut frapper les esprits.
Le panneau, mis en place en octobre 2014, vise à faire
ralentir les automobilistes sur une ligne droite qui traverse ce village de 786 habitants et pour laquelle pourtant la vitesse est limitée à 30 km/h. Depuis, le maire
estime que ce panneau avait « fait prendre conscience
à une bonne partie » des conducteurs.

REVUE DE COURRIER

la phrase
« J’ai du mal à me passionner pour ces formules
[…] Arrêtons avec les
formules, avec tous ces
raccourcis qui sont très
politiciens pour les Français. » Bruno Le Maire
député, interrogé, sur
TF1, quant à la formule
"FNPS" de Nicolas
Sarkozy, son ex-rival pour
la présidence de l’UMP.

dialogue avec el-assad

Frayer avec le diable
Le dialogue doit être relancé avec Bachar el-Assad. C’est la position majoritairement défendue par les lecteurs.
Ils voient en lui un pis-aller autrement plus fréquentable que les djihadistes qui le combattent en Syrie.
Certains disent avoir reçu des fessées sans avoir été traumatisés pour autant. Au besoin, ils en donneront. Photo Julio PELAEZ

yriam Anim frise la
M
crise de nerfs. « Oh c’est
bon là ! Ça commence à nous
les casser avec leur loi ! Je
pense qu’il y a des choses
bien plus importantes à traiter… Ça fait un siècle qu’on se
chope une baffe quand on fait
une bêtise et ça ne va pas
changer ! » Elle attend de voir
qui osera lui interdire de donner la fessée à ses enfants.
Une décision qui vient de
tomber de Bruxelles. Et qui
énerve bien des internautes.
Myriam poursuit : « Ce
sont nos gosses. Ce n’est pas
une loi qui va décider pour
nous et nous imposer comment éduquer nos enfants. Eh
Oh, stop les c… ! »
Clarisse s’emporte littéralement : « Rien à faire de
l’Europe ! Moi, j’ai été élevée
comme ça et ne suis pas traumatisée. Alors leurs spécialistes à deux balles, qu’ils aillent
se rhabiller ! »
Nicole Tellier rajoute sa
réprobation : « On n’en a rien
à faire de leurs interdictions !
Qu’ils travaillent sur d’autres
sujets plus sensibles. »

Jos Archambaud
approuve : « Voilà pourquoi
on comprend de moins en
moins l’Europe. Ils feraient
mieux de trouver des solutions pour vaincre le chômage, et la crise qui perdure ! »
Laure Kym soutient :
« Une bonne fessée n’a
jamais tué personne ! Ma fille
en a pris une à 6 ans. Elle a 12
ans aujourd’hui : elle s’en
souvient encore ! Ça lui
donne à réfléchir avant de me
pousser à bout ! »
Pas convaincue par ce châtiment, Barbara Matz souligne : « Donner la fessée aux
adultes qui le méritent et
après on en reparle… Il y a
quand même d’autres moyens
de punir son enfant. »
Une réserve écartée par
Perrine Wagner : « J’en ai
eues et je ne suis vraiment pas
traumatisée. Il y a une différence entre donner une fessée
et frapper son enfant. »
Et si c’est cette différence
que Bruxelles voulait faire…
M. D.

I

l y a pire que Bachar el-Assad !
Il y a les dhihadistes ! Pour
deux lecteurs sur trois ayant
répondu à la question de la
semaine, il ne fait donc nul doute
que le contact doit être relancé
avec l’homme fort de Damas.
Parce que, comme en est persuadé Albert N. par courriel :
« De toute manière, il ne démissionnera jamais. En plus, c ‘est
lui qui accepte les chrétiens. »
Dès lors, confirme Liliane
Darenne, par courriel, « et bien
que ce personnage soit peu
recommandable, s’il existe seulement une petite lueur d’espoir
pour faire cesser les massacres
qu’il cautionne dans son propre
pays, il faut tenter de la capter.
Cet espoir est peut-être la dernière clef qui ouvrira le verrou. »
Et puis, soutient-elle, « ce ne
sera pas la première fois que
nous frayons avec le diable. À
nous de trouver son talon

VOTRE OPINION

d’Achille ! »
Gérard Gillet est aussi pour
renouer le dialogue avec el-Assad : « Oui, mille fois oui ! Même
si nous avons à faire avec un
dictateur, il faut toujours discuter. Il ne sortira rien de bon avec
cette lutte armée. Aider la résistance n’a fait que développer la
répression d’un côté et de l’autre
fait le lit de l’État islamique. »

avant que les USA f… le bordel
dans leur pays, on en reparlera ! »
Et Oliv Ier de commenter :
« Tous les pays où les Américains ont viré les dictateurs, sous
prétexte de démocratie, pour
juste piller les pays, sont devenus le bordel total ! Quand
est-ce qu’ils comprendront que
c’était la clé de la stabilité de ces

pays ? Je ne cautionne pas les
faits et gestes de ces dictateurs
mais c’était quand même moins
le bordel à leur époque… »
Elfe Denfer ajoute : « On a
bousillé Sadam Hussein, Kadhafi ; on essaie de renverser
Bachar. Résultat : des islamistes
fous furieux ont pris le pouvoir.
Alors qui sont les dictateurs ? »
D’où le propos sentencieux de

Lucien Maurice : « Après la prédiction de Houari Boumedienne,
Mouammar Kadhafi et Erdogan,
celle de Bachar el-Assad devrait
nous donner à réfléchir : « Le
terrorisme que vous soutenez en
Syrie arrivera bientôt chez
vous. »
M.D.

Manipulations
Certains lecteurs, comme Bastien Frotey, pensent même à
une manipulation des opinions
publiques. Voici ce qu’il en dit :
« Si les gens étaient vraiment
moins idiots, ils se rendraient
compte qu’on ne leur balance
que des mensonges. Mensonges
qui ont pour but de disperser leur
pays pour mieux le voler ! […]
Quand un homme politique fera
ce que Kadhafi ou Bachar el-Assad ont fait pour leur peuple,

Nombre de votants

S y r i e : Fa u t - i l
r e l a n c e r l e OUI
dialogue avec
Bachar el-Assad ? NON

2

TTE

290

67 %
33 %

Bruno Le Maire (UMP).

Photo DR

L’équité plus
que l’égalité
C’est donc à Copenhague
que plongent les racines de
la journée internationale de
la femme fêtée dimanche.
Un an après la réunion de
l’Internationale socialiste,
elle a été célébrée pour la
première fois en 1911.
La femme née ce jour-là
aurait eu aujourd’hui 104
ans. Derrière les rides accentuées par un siècle de lutte
pour l’égalité des sexes, elle
soupirerait d’amertume. Sa
guerre de cent ans perdurerait au ralenti. Et pas
qu’ailleurs !
Elle en aurait pourtant
gagné des combats ! À ses
27 ans, donc en 1938, elle
sortait de l’aile de son mari.
Pour avoir la pleine capacité juridique. Mais elle a dû
attendre 1980 pour que le
législateur reconnaisse enfin
le viol comme un crime.
Se satisferait-elle de voir
ce binôme homme femme
imposé pour les imminentes
élections départementales ?
Sans doute. En la matière,
même le pis-aller est victoire. Soixante-et-onze ans
après l’obtention du droit de
vote, les femmes ne représentaient que 14 % des
anciens conseils généraux.
Ce ne serait pas injurier
l’avenir que de donner une
bonne fessée à l’histoire.
Pour que demain allonge un
peu plus ses pas vers
l’équité. L’équité encore plus
noble que l’égalité arrachée.
Mais bon, pour ce que j’en
dis…
M. D.

Votez sur www.republicain-lorrain.fr

OPINIONS
Exigences de frontaliers
« Je viens de sortir d’une réunion organisée au Casino de Thionville
pour les bourses estudiantines des frontaliers […] Mais je n’ai pu rester
jusqu’à la fin ! Au bout de trois quarts d’heure, l’intervenant de Cedies
– la cellule luxembourgeoise qui gère les bourses d’études, NDLR –
s’est vu "juger" pour les problèmes des dossiers en cours, pour
certains ou les refus, pour d’autres. Alors que ce n’était pas le but de
régler les problèmes mais d’expliquer ce à quoi les frontaliers ont
droit. Alors que leur site est très clair et bien renseigné et au vu des
réactions des parents, ce soir, ils l’avaient déjà consulté mais étaient là
pour régler leur compte !
Aux dires de certains, "discrimination "car les Luxembourgeois ont
plus que les frontaliers. J’ai juste envie de dire normal ! Ils y résident,
paient leurs impôts, y consomment et étudient dans leur pays ! C’est
normal !
Prendre tous les avantages du Luxembourg sans se soucier des lois,
c’est normal mais dès qu’ils restreignent ces avantages, les frontaliers
crient au scandale ! Ils oublient juste qu’en France, le pays où ils
résident et où certains de leurs enfants vont faire leurs études, Leur
pays ne leur accorde rien car ils gagnent trop !
Alors qu’au Luxembourg, avec des salaires tout à fait honorables, ils
ont droit à des aides généreuses !
Ce soir-là, j’étais venue avec mon fils pour qu’il comprenne et voie ce
que le Luxembourg allait peut-être lui donner pour faire ses études
supérieures ! Mais il a assisté à un comportement complètement
honteux et irrespectueux de ces parents qui travaillent au Luxembourg,
envers un intervenant Luxembourgeois qui a accepté une invitation de
la Maison du Luxembourg !
D’où mon coup de gueule […] mais j’en avais gros sur le cœur !
J’espère seulement que le reste de la réunion a pu se finir en douceur. »
D. K, par courriel

Échaudés par les exemples lybien et irakien, certains lecteurs, tout en reconnaissant qu’el-Assad est
un dictateur, admettent que sa poigne est nécessaire au retour du calme en Syrie. Photo AFP

POINT DE VUE

lutte contre le tabagisme

« Il faut donc dire Stop ! »
Emmanuelle Béguinot, directrice du Comité national contre le tabagisme (CNCT) se réjouit de la mise en place
des paquets de tabac neutres (sans marque). Elle y voit une mesure efficace, à court comme à moyen terme.
Que pensez-vous de la mise
en place des paquets de cigarettes dits neutres ?
lairement, c’est une mesure
que nous soutenons. Parce
qu’elle est efficace, donc
très importante à prendre en
compte. Mais nous savons qu’il
n’y a pas une solution miracle qui
réglera tous les problèmes du
tabagisme. C’est un ensemble de
mesures, dont font partie les
paquets neutres qui aident à
réduire la consommation de
tabac, à dissuader le tabagisme
des jeunes etc.
Pourtant certains doutent de
l’efficacité de la mesure…
Contrairement à ce qui peut en
être dit, ce n’est pas une mesuregadget. Si les fabricants de tabac

C

sont vent debout contre cette
mesure du paquet neutre, c’est
qu’ils la savent particulièrement
efficace.
C’est ce que l’on appelle le
"test du cri" : quand en face ça
réagit violemment, vous pouvez
être sûr que c’est là où il faut
continuer à aller. Parce que c’est
là où vous allez effectivement
avoir des résultats. Non seulement à court terme mais aussi sur
le moyen terme. Parce que, c’est
aussi ça qui est intéressant dans
la mesure : l’instauration des
paquets neutres, modifie aussi la
perception même des produits et
la dangerosité de la consommation de ces produits.
La nouvelle mesure joue sur
tout le caractère publicitaire de la

marque. Tout ce qui est promotionnel. Aujourd’hui, on ne peut
plus faire de la publicité dans les
journaux, à la télévision, par affichage… Ils ont donc transféré leur
technique de marketing en particulier sur le packaging. À un
moment, il faut donc dire Stop !
À un moment, on peut aussi
s’opposer aux lobbies même
quand ils sont aussi puissants
que le lobby du tabac. Et ce n’est
pas peu dire. Après, il faut que
cette mesure soit bien adoptée,
bien appliquée, bien respectée.
Et qu’avez-vous pensé de la
montée au créneau des buralistes ?
Les buralistes sont téléguidés.
Ils assurent le lobby de l’industrie
du tabac qui, elle, a beaucoup à

perdre des paquets neutres. C’est
cette industrie qui a même préparé l’argumentaire des buralistes
contre la mesure. Le métier des
buralistes, c’est d’être, entre
autres, détaillants pour la vente
des produits du tabac ; parce que
c’est un produit particulièrement
toxique et qui doit donc être
encadré. Ce sont des préposés de
l’administration. Cela veut dire
qu’ils ont des obligations. En particulier celle de respecter la législation. Ils ont des redevances et
ont été extrêmement soutenus
par la collectivité. Ce n’est pas à
eux d’intervenir en matière de
santé publique.
Propos recueillis
par Malick DIA.

Emmanuelle Béguinot,
directrice du CNCT. Photo DR

Pour nous
écrire
• Par courrier :
Le Républicain Lorrain
Page Forum
57777 Metz CEDEX 9
• Par E-mail :
LRLFORUM@republicain-lorrain.fr
• Via FaceBook
Par commentaires laissés sur la page Facebook
du Républicain Lorrain.
Pour être publiés, vos
courriers doivent mentionner vos nom, prénom,
adresse, numéro de téléphone. Si vous souhaitez
garder l’anonymat, seules
vos initiales apparaîtront.
Important : chaque texte
ne devra pas excéder 20
lignes dactylographiées.
Etant donné l’abondance du courrier, la rédaction se réserve le droit de
ne publier que les passages
les plus significatifs.

Temps forts

Mardi 10 Mars 2015

éditorial

Cris d’Onfray
On le prenait pour un
requin à sang froid. C’est
un taureau au tempérament bouillonnant, saisissant la réalité électorale à
bras-le-corps. En désignant le Front national
comme l’ennemi numéro
un, Manuel Valls fait un
pari audacieux pour les
prochaines départementales dont on sait qu’elles
ne s’annoncent pas sous
les meilleurs auspices
pour la majorité. Perdu
pour perdu, le Premier
ministre jette tout son
poids dans la bataille,
sachant que s’il arrive à
limiter les dégâts, le
résultat sera porté à son
crédit.
Mais pourquoi mettre à
ce point le parti de
Marine Le Pen au centre
du jeu politique ? Parce
que le souvenir du désastre de 2002 est encore
cuisant chez les socialistes. Et que ce rappel à
peine subliminal est de
nature à mobiliser un
électorat de gauche qui,
les deux derniers scrutins,
s’est détourné de l’isoloir.
De l’amour, du sexe, de la
violence : en personnalisant l’affrontement et en
dramatisant au maximum
les enjeux, le locataire de
Matignon – qui se voit
bien y rester – espère
provoquer un sursaut
électoral comparable à la
mobilisation du 11 janvier
face au terrorisme.
On peut toujours rêver.
Car tant que le chômage
sera au niveau où il est,
l’exécutif a peu de chan-

ces de réveiller les consciences endormies.
D’autant qu’il traîne le
péché originel d’un changement de pied en parfaite contradiction avec la
campagne menée à la
présidentielle. Les électeurs de François Hollande attendaient une
politique de gauche –
aussi vague le contenu de
cette auberge espagnole
soit-il – et ils se sont
retrouvés avec un menu
social-libéral mijoté pour
faire plaisir à Bruxelles.
Cette conversion au principe de réalité est certes
bienvenue, mais elle
constitue le type de transgression qu’un électorat
ne pardonne jamais.
D’où le recours au croquemitaine du FN, stratégie par défaut puisque
l’exécutif se retrouve seul
avec lui-même, une main
devant, une main derrière. Mais cette option
sonne comme un aveu
d’échec, ainsi que le souligne le philosophe Michel
Onfray en disant que ce
sont précisément les
reniements de la gauche
qui font Marine Le Pen.
Ou, pour parler plus poliment, les revirements non
préparés, dépourvus de la
pédagogie nécessaire.
Une élection présidentielle, cela sert précisément à cela. L’occasion
n’a pas été saisie. Et le
Parti socialiste se
retrouve à marée basse,
déserté par son électorat.
Philippe WAUCAMPT.

> Lire également en page 4

HIGH-TECH

à partir de 349 dollars

Apple dégaine
sa montre connectée

SOCIÉTÉ

1

Soins palliatifs : pourquoi
la France est en retard
Il existe encore trop de disparités dans l’accès aux soins palliatifs, qui accompagnent les souffrances
des malades proches de la mort. François Hollande a promis un plan triennal pour les développer.

C

e sera la deuxième étape
législative sur la fin de
vie. Après la proposition de loi Claeys (PS) Leonetti (UMP), François Hollande va présenter un plan
triennal pour le développement des soins palliatifs en
France. Dans leur rapport, les
deux parlementaires plaidaient pour un droit de chaque citoyen à ces soins
d’accompagnement vers la
mort. Mais en France, la
médecine palliative n’est pas
encore assez développée.
Le dernier rapport annuel de
la Cour des comptes pointe à
nouveau le retard de la France
en la matière, qui offre une
prise en charge « toujours très
incomplète », avec de grandes
disparités territoriales. « Certaines régions, comme le
Nord-Pas-de-Calais et la Bretagne, sont en pointe historiquement sur le sujet quand
d’autres sont plus en retrait »,
explique Vincent Morel, président de la Société française
d’accompagnement et de
soins palliatifs (SFAP).

Les soins palliatifs
c’est quoi ?
L’objectif des soins palliatifs
n’est pas de guérir mais de
préserver la qualité de vie des
patients et de leur famille face
aux symptômes et aux conséquences d’une maladie grave
et potentiellement mortelle.

Pour qui ?

Aujourd’hui, les soins palliatifs reposent principalement sur l’hôpital.

charge à domicile et en Ehpad.

tent à accompagner une personne atteinte d’une maladie
grave, évolutive ou terminale.
Leur objectif est de soulager
les douleurs physiques et les
autres symptômes, mais aussi
de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale
et spirituelle.
« Aujourd’hui, seule une
minorité de Français y a accès,
regrette le Dr Vincent Morel.
Les chiffres varient. L’observatoire national sur la fin de vie
estime qu’un malade sur deux
qui en aurait besoin y a accès.
Le Comité national d’éthique
(CCNE) table plutôt sur 20 à
30 %. »
Le problème n’est pas tant
l’hôpital – qui s’est développé
grâce à plusieurs plans triennaux portés par les pouvoirs
publics – que la prise en

En ce qui concerne la prise
en charge des malades sur
leurs lieux de vie, le chantier
est immense. « Les médecins
traitants jouent un rôle de
pivot dans le cadre d’une hospitalisation à domicile, mais
leur degré d’engagement reste
très variable. Un médecin
formé aux soins palliatifs,
assuré d’être appuyé par un
réseau ou une structure
d’hospitalisation à domicile,
s’engage plus facilement dans
la démarche qu’un médecin
isolé », note la Cour des
comptes. « On rame parfois
un peu face aux idées reçues
des médecins de ville sur les
soins palliatifs », confirme
Patricia, infirmière en soins
palliatifs dans le cadre de
l’Hospitalisation à domicile :
« Ils ne sont pas toujours au

Les soins palliatifs consis- Domicile et Ehpad

fait des thérapeutiques, on se
heurte par exemple à des obstacles avec la prescription de
la morphine, qui est bien connue à l’hôpital et moins en
libéral ».
Quant à l’accompagnement
des personnes âgées en
Ehpad, selon la Cour des
comptes, il bute sur la « faible
médicalisation de nombre
d’entre eux. »
Pour Vincent Morel, afin d’
encourager le développement
des soins palliatifs il faut renforcer la formation des professionnels de santé et « améliorer la coordination des
personnes en charge des soins
à domicile ». Et surtout, lever
un tabou, celui de la mort :
« Les médecins sont formés à
guérir, mais pas assez à
l’accompagnement vers la
mort ».
Elodie BÉCU.

Photo Julio PELAEZ

UN TEXTE SUR LA FIN DE VIE
C’est aujourd’hui que les députés entament l’examen de la
proposition de loi d’Alain Claeys (PS) et de Jean Leonetti (UMP)
sur la fin de vie. Le texte prévoit d’améliorer celle de 2005 en
rendant contraignantes les directives anticipées du patient. Le
médecin sera ainsi tenu de respecter les souhaits du malade. Par
ailleurs, la proposition de loi, soutenue par l’exécutif, prévoit de
créer une « sédation profonde et continue jusqu’au décès et
l’arrêt de tout traitement de survie » dans certains cas précis.
Le texte, fruit d’un consensus gauche-droite, devrait rencontrer l’aval d’une majorité des parlementaires. Il est en revanche
vivement contesté par les pro et les anti-euthanasie. Les
militants favorables au suicide assisté, comme l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité), le trouvent trop
frileux et souhaitent une légalisation de l’euthanasie. À
l’inverse, selon les anti-euthanasie, comme Alliance Vita ou le
mouvement « Soulager mais pas tuer », l’introduction d’une
sédation en phase terminale comporte le risque d’une euthanasie déguisée.
Cinq des plus hauts dignitaires religieux représentant les trois
monothéismes ont lancé dans le quotidien Le Monde un
« appel pressant à ce que la loi ne puisse pas conduire à décider
de donner la mort ». Ils craignent « une nouvelle tentation :
celle de donner la mort, sans l’avouer, en abusant de la
sédation ».

Régis Aubry
Président de l’Observatoire national de la fin de vie

« Un retard moins structurel que culturel »
La dernière fois qu’Apple
avait présenté une nouvelle
gamme de produits, c’était en
2010. Steve Jobs dévoilait
l’iPad, et créait le marché des
tablettes. Bis repetita ? La
firme à la pomme a présenté
hier dans son fief de Cupertino
sa première montre connectée : l’Apple Watch. Un produit attendu de longue date,
mais dont l’existence n’avait
été confirmée qu’à l’automne
dernier - culte du secret oblige.
« C’est l’appareil le plus personnel que nous ayons jamais
produit », avait alors lâché Tim
Cook, directeur général de la
marque.

Une édition
limitée en or
Comme toute montre connectée, l’Apple Watch vient en
complément d’un smar tp h o n e , e n l ’o c c u r r e n c e
l’iPhone, avec lequel elle peut
communiquer à courte distance. Dotée d’un écran personnalisable, elle permettra de
lire des messages et d’y répondre, de visualiser des photos,
ou de poser des questions à
l’assistant personnel de la
firme à la pomme, Siri. Demandez-lui la météo, elle vous affichera les prévisions en plus de
l’heure. Les capteurs intégrés
permettront également de contrôler son activité physique, et
il sera possible d’utiliser
l’Apple Watch comme moyen
de paiement sans contact. Tim
Cook a par ailleurs présenté un
certain nombre de scénarios,
montrant l’Apple Watch utilisée pour commander une voi-

ture chez Uber ou déverrouiller la porte de sa chambre
d’hôtel.
Révolutionnaire ? Pas vraiment, d’autant qu’Apple est
resté muet sur ce qui reste le
gros point noir des montres
connectés : l’autonomie. La
plupart des modèles concurrents nécessitent ainsi d’être
rechargés tous les jours,
comme un smartphone. Rédhibitoire pour de nombreux
utilisateurs.
Sans compter que cette fois,
la marque à la pomme ne s’est
pas posée en précurseur. Samsung, Motorola, Asus, LG ou
Huawei proposent déjà depuis
plusieurs mois des montres
connectées, avec un succès
mitigé… Apple parviendra-t-il
à inverser la tendance ? Sur le
plan tarifaire, le géant américain prend en tout cas le contre-pied de ses concurrents.
Car l’Apple Watch, disponible
à partir du 24 avril, sera chère :
349 à 399 $ pour le modèle
sport, 599 à 1 099 $ pour le
modèle classique. Plus que
jamais, Apple se positionne
sur le créneau du haut de
gamme, voire du luxe. Pour
preuve, le lancement d’une
édition limitée à plus de
10 000 $, la Watch Edition, en
or jaune ou rose de 18 carats.
De quoi faire passer inaperçues les autres annonces de la
keynote d’hier, consacrées au
nouveau Macbook ou à la
signature d’un partenariat avec
la chaîne câblée américaine
HBO.
Jean-Michel LAHIRE.

122

C’est le nombre
d’unités de soins
palliatifs (USP)
et 418, le nombre
d’équipes mobiles
(EMSP), pour un
total de plus de 5 000
lits d’hospitalisation
(LISP), selon
les chiffres 2013
du Bilan du
programme national
de développement
des soins palliatifs
2008-2012.

REPÈRES

Seulement
pour une minorité

Comment s’explique le
retard de la France en
matière de soins palliatifs ?
Notre retard est moins
structurel que culturel. La
France dispose d’un nombre
suffisant d’infrastructures
dans les hôpitaux. Ce qui
manque, c’est la compétence
palliative. Renforcer l’offre à
l’hôpital serait très coûteux
et assez peu utile, si elle ne
s’accompagne pas d’une

3

la proposition de loi sur la fin de vie est discutée aujourd’hui à l’assemblée

QUESTIONS À

Tim Cook dévoilant l’écran personnalisable
de l’Apple Watch. Photo AFP

TTE

meilleure sensibilisation des
médecins aux soins palliatifs.
Face aux défis d’une médecine moderne qui produit des
situations croissantes de
malades qui auront besoin
d’une approche palliative, il
faut opérer une révolution
culturelle. La compétence
palliative doit être présente
chez chaque médecin.
Le problème c’est la
formation des soignants ?
Il y a un réel déficit. Nos

SANTÉ

médecins sont formés à la
médecine curative, mais très
peu à la médecine d’accompagnement.
Par ailleurs, le questionnement éthique n’est pas suffisamment présent dans leur
formation. Il y a par ailleurs
peu de moments, au cours
de leur formation, où médecins et infirmières se croisent, alors que les soins palliatifs nécessit ent une
coordination entre les diffé-

rents soignants. Je continue
à revendiquer la création
d’une chaire spécialisée dans
les soins palliatifs et un développement de la recherche.
Le président de la République a annoncé un plan
triennal pour les soins palliatifs. Quels pourraient en
être les axes ?
Au-delà du renforcement
essentiel de la formation des
soignants, deux points sont
essentiels : le renforcement

Photo Lucas MORIN

de soins palliatifs à domicile
et dans les Ehpad.
La France a un réel retard
en la matière.
Recueilli par E. B.

Nouveau-né, enfant ou
adulte : tout malade a droit à
des soins palliatifs. Ils s’adressent à toutes les personnes
atteintes d’une maladie grave,
évolutive, mettant en jeu le
pronostic vital, en phase terminale ou avancée (SIDA, cancer, maladies neurodégénératives).

Par qui et où ?
Les unités de soins palliatifs
(USP) sont des services spécialisés au sein de l’hôpital.
Elles prennent en charge les
situations les plus compliquées et sont également des
lieux de recherche et de formation. La continuité des soins y
est assurée car ce sont les
mêmes soignants qui s’occupent du patient du début à la
fin. Les réseaux de soins palliatifs favorisent eux le maintien
à domicile en apportant un
appui aux équipes soignantes.
Les services d’hospitalisation à
domicile (HAD) permettent
aussi la mise en place de soins
palliatifs à domicile.

« Je veux saluer
tous ceux qui
se dévouent
pour les soins
palliatifs afin de
permettre la fin
de vie sans la
douleur. C’est
déjà largement
le cas avec la loi
Leonetti, et
c’est ce qu’on
doit améliorer :
permettre que
les fins de vie
se fassent dans
la dignité des
personnes. »
François Hollande
Président de la
République, le 6 novembre
2014 sur TF1

avant la manifestation nationale des médecins dimanche 15 mars

Le tiers payant généralisé en 2017
La ministre de la Santé Marisol Touraine a lâché du lest sur son projet de loi santé. La vaccination par les pharmaciens
a ainsi été reportée après une phase d’expérimentation.

O

pération déminage. Avant l’examen du projet de
loi de santé par la commission des Affaires
sociales de l’Assemblée nationale à partir du
17 mars, Marisol Touraine a essayé hier de déminer le
terrain. Sur les quatre points de « crispation » qui
devraient entraîner une importante mobilisation des
médecins dimanche prochain, la ministre de la Santé a
fait un geste. Sur la possibilité donnée aux pharmaciens
de pratiquer certaines vaccinations, Marisol Touraine a
même « lâché » du lest. « Nous ne le ferons pas tout de
suite. Une phase d’expérimentation sera certainement
lancée après les propositions d’une mission parlementaire ».

Un geste pour les cliniques
Si le cap de la généralisation du tiers payant a été
maintenu pour fin 2017, la ministre a apporté quelques
précisions aux médecins inquiets : « On ne veut pas
faire plus de paperasse. Nous nous engageons auprès
des médecins pour que l’opération se fasse simplement
en un seul geste. J’ai entendu les remarques de médecins qui ont été traumatisés par la difficile mise en place

de la carte Vitale. Il n’y aura aucune charge supplémentaire pour eux ». Les médecins auront également la
garantie du paiement inscrite dans la loi. « Un délai de
sept jours pour une feuille de soin électronique sera la
règle. Si ce contrat n’est pas respecté, des pénalités
seront demandées à l’Assurance-maladie », a souligné la
ministre.
Ce chantier se déroulera en trois étapes. Il sera
opérationnel dès le 1er juillet 2015 pour les bénéficiaires
de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé
(ACS) et le 1er juillet 2016 pour tous les patients pris en
charge à 100 % (CMU, ACS, affection longue durée,
femmes enceintes). À partir du 1er janvier 2017, le
dispositif sera ouvert à tous les assurés. « À chaque
étape, il y aura une période de rodage. Mais la dispense
d’avance de frais ne sera pas obligatoire et nous ne
sommes pas dans une logique punitive vis-à-vis des
médecins qui pourraient exercer une petite résistance au
dispositif. Je suis sûre que tout cela s’imposera comme
une évidence », a indiqué la ministre, forte du plébiscite
que recueille cette disposition dans l’opinion publique.
Reste le problème des remboursements par les com-

plémentaires. Auront-elles l’obligation de paiement
dans le même délai de sept jours ? La ministre en est
persuadée. « On doit arriver à des délais de paiement
courts, c’est une évidence », assure Jean-Martin Cohen
Solal, délégué général de la Mutualité française.
Un effort a également été fait en direction des
cliniques privées : la ministre a inscrit dans la loi qu’il
n’y aurait aucun impact sur les autorisations d’activités
de soins à la suite du rétablissement du service public
hospitalier : « Cela veut dire, par exemple, que l’installation d’un IRM ne se fjera pas en fonction du statut de
l’établissement, privé ou public, mais pas rapport aux
besoins d’un territoire ». Enfin, pas question de parler
d’étatisation de l’organisation des soins dans les territoires. L’organisation des parcours partira des professionnels eux-mêmes au lieu d’être le seul fait des Agences
régionales de santé (ARS)
L’importance de la mobilisation des professionnels de
santé dimanche dira si ces annonces ont eu ou non de
l’impact.
Patrice BARRÈRE.

Le dispositif sera prêt le 1er janvier
2017. Photo Julio PELAEZ

France

Mardi 10 Mars 2015

TERRORISME

proches de coulibaly

Attentats de Paris :
nouvelles gardes à vue
L’étau se resserre sur l’entourage des tueurs, et
plus particulièrement celui d’Amedy Coulibaly.

1

POLITIQUE

sa stratégie fait polémique

TTE

4

EN BREF

Manuel Valls
instrumentalise-t-il le FN ?
En révélant dimanche son « angoisse » devant les progrès du FN, Manuel Valls embarrasse la gauche
et prête le flanc aux attaques de la droite. Hier soir, il a tenté de minimiser en réfutant tout calcul politicien.

M
Le 9 janvier, quatre juifs avaient été tués lors de la prise d’otages
au supermarché casher de la porte de Vincennes. Photo DR/J.J.Georges

enquête sur les attentats de
L’
Paris continue de se concentrer sur l’entourage des
tueurs, et plus particulièrement
d’Amedy Coulibaly, dont quatre
autres connaissances viennent
d’être placées en garde à vue.
Il s’agit de membres de
l’entourage de l’homme qui a
tué une policière municipale à
Montrouge le 8 janvier, puis
quatre juifs lors de sa prise
d’otages le lendemain au supermarché casher de la porte de
Vincennes.

Une femme gendarme
et son compagnon
Selon Europe 1, parmi les personnes en garde à vue figurent
une femme gendarme et son
compagnon, actuellement
écroué dans un autre dossier de
droit commun. L’homme, un
délinquant, est un proche du
tueur de l’Hyper Cacher. Sa
compagne militaire, convertie à
l’islam, avait été suspendue de
ses fonctions début février. En
poste au fort de Rosny-sousBois (Seine-Saint-Denis), elle
est soupçonnée d’avoir porté
assistance à son compagnon.
Selon les éléments d’analyse
de téléphonie, cet homme s’est
trouvé à proximité immédiate
d’Amedy Coulibaly peu avant
les attent ats. Le Canard
enchaîné avait révélé qu’il avait
également pu entrer dans la
caserne de Rosny grâce à sa
compagne.

Me Patrick Klugman, avocat
de familles de victimes de
l’Hyper Cacher, s’est félicité de
ce rebondissement et du
déroulé de l’enquête. On ne
connaît pas l’identité des deux
autres gardés à vue.

Quatre autres
mis en examen
La piste des soutiens logistiques dont a pu bénéficier Coulibaly a déjà permis aux enquêteurs d’arrêter fin janvier quatre
de ses proches, les seules personnes mises en examen jusqu’ici dans l’enquête sur les
attentats, qui ont fait 17 morts
en plus des trois tueurs.
Placés en détention provisoire, Tonino Gonthier, Willy
Prévost, Christophe Raumel et
Michaël Alwatik sont soupçonnés de lui avoir fourni des armes
ou des véhicules, ou de l’avoir
aidé à en acquérir, sans forcément connaître ses intentions
criminelles.
Les investigations portent
aussi sur des proches des tueurs
qui se sont rendus en Syrie,
comme la compagne d’Amedy
Coulibaly, Hayat Boumeddiene.
Des connaissances des frères
Kouachi, Fritz-Joly Joachin et
Cheikhou Diakhabi, interceptés
en Bulgarie et en Turquie sur la
route vers la Syrie, ont également été remis aux autorités
françaises. Les deux hommes
ont été mis en examen, mais
dans des dossiers distincts.

FAITS DIVERS

gironde

Une fillette aurait été
abattue par sa maman
Une enfant de 9 ans a été tuée
par balle hier matin en Gironde
par une femme, qui serait vraisemblablement sa mère.
Les gendarmes avaient été
alertés vers 6 h 45 par des
témoins qu’une femme braquait
des voitures avec une carabine,
en bordure d’une route traversant Barsac, petite commune
viticole située à une quarantaine de kilomètres au sud-est
de Bordeaux. Au moins un
automobiliste a essuyé un tir.
Désarmée par un témoin, la
femme âgée d’une trentaine
d’années a été interpellée par les
gendarmes alors qu’elle s’était
enfuie dans les vignes. Selon
une source proche de l’enquête,
elle se trouvait alors dans un
état d’« hystérie pas croyable »
et tenait des propos « plus ou
moins compréhensibles ».
Tandis qu’elle était mise en

PROCÈS

garde à vue puis hospitalisée
d’office, un autre témoin a
découvert le corps sans vie
d’une fillette dans un véhicule
stationné à l’entrée de Barsac.
Une autopsie devait être réalisée, mais selon le parquet de
Bordeaux, ses blessures au thorax présenteraient une « compatibilité » avec l’arme utilisée
par la femme, qui serait vraisemblablement sa mère. La
piste d’un drame familial, dont
les contours étaient hier toujours flous, est envisagée.
Selon le maire par intérim de
Barsac, la suspecte n’avait
aucun lien avec la commune et
son véhicule est immatriculé
dans le département voisin du
Lot-et-Garonne, vers lequel elle
semblait faire route. Les raisons
pour lesquelles elle s’est arrêtée
à Barsac n’étaient hier pas connues avec certitude.

anuel Valls a fait une
irruption tonitruante
dans la campagne des
départementales, dimanche sur
Europe1-iTélé et Le Monde en
révélant qu’il était « angoissé »
devant l’avancée du Front national. Mais la visibilité médiatique
qu’il a captée a son revers : le
Premier ministre n’a pas mis en
lumière le Parti socialiste ; en
revanche il a placé le Front national au cœur du scrutin des 22 et
29 mars. Le Premier ministre s’est
défendu hier soir lors d’un meeting dans l’Oise de tout « calcul
politicien». «La peur, il ne faut pas
la fuir, il faut la regarder avec
raison, mais il faut la regarder en
face. Le courage en politique comme dans la vie - c’est d’accepter cette peur et de la dépasser ! Il
ne faut jamais fuir les sujets»,
a-t-il lancé aux militants.
La droite s’est déchaînée toute
la journée l’accusant de favoriser
la montée du parti lepéniste. Valls
est « l’agent électoral du Front
national » a réagi l’UMP Valérie
Pécresse. Brice Hortefeux a renchéri : « Le seul espoir du Parti
socialiste pour s’en sortir électoralement, c’est de se trouver face
au Front national, comme l’élection partielle du Doubs l’a clairement démontré. Il ne faut pas
confondre des convictions sincères et un cynisme tacticien. »
A gauche, les propos du Premier ministre – « J’ai peur pour
mon pays, j’ai peur qu’il se fracasse contre le Front national » –
ont surpris par leur violence.
« Quand vous dites ça, vous pouvez réveiller du monde et pas
forcément les vôtres », commente un conseiller de l’Elysée
qui souligne que François Hollande « ne tiendra pas ce discours car ce n’est pas son langage ». Tout en approuvant le
combat de Manuel Valls contre le
FN, Martine Aubry a pris ses
distances avec le ton employé :
« Il ne faut pas avoir peur, il faut
combattre, et d’abord s’adresser à
la raison des citoyens, leur dire

qu’on comprend qu’ils puissent
être désespérés. »
Aquilino Morelle.

« Un crétin »
Le philosophe Michel Onfray,
classé à gauche, a estimé dès
dimanche que le Premier ministre
perdait « les pédales ». Il en a
remis une couche hier en le traitant de « crétin qui «n’a rien lu
du tout , et qui est prisonnier des
fiches que lui préparent ses
fameux conseillers en communication, petits gominés trentenaires ». Le philosophe de droite
Alain de Benoist, cité par Manuel
Valls comme ayant « façonné la
matrice idéologique du Front
national » a affirmé pour sa part
que le Premier ministre « parle de
ce qu’il ne connaît pas ». Et de
souligner : « J’ai l’impression qu’il
a complètement pété les plombs.
C’est un homme ambitieux et
nerveux qui fait des coups de
menton un peu mussoliniens,
mais cette espèce de mauvaise
humeur perpétuelle cache plutôt
un certain désarroi, une incertitude de soi. » Manuel Valls
réconcilie en tout cas les intellectuels… contre lui.

ENQUÊTE
Aquilino Morelle
blanchi
L’enquête préliminaire visant
Aquilino Morelle, ancien conseiller du président François Hollande, sur une éventuelle prise
illégale d’intérêts en lien avec des
laboratoires pharmaceutiques, a
été classée sans suite. La révélation de ces liens, en avril 2014,
avait conduit le conseiller politique de François Hollande à la
démission. « Cette accusation
ronflante n’a jamais eu le moindre fondement. Elle n’était
qu’une calomnie destinée à me
contraindre à quitter mes fonctions », a réagi Aquilino Morelle.

EUROPE
Vingt assistants FN
« fictifs » ?

Formules choc
De « l’apartheid dans les banlieues » à « l’islamo-fascisme » en
passant par sa prédiction « la gauche peut mourir », Manuel Valls
est un adepte des formules choc,
comme Nicolas Sarkozy voici une
dizaine d’années. Mais si le « Kärcher » avait plutôt réussi au président de l’UMP, la dramatisation
ne profite guère à Manuel Valls.
Sondage après sondage, le FN
continue de faire la course en tête
et après l’embellie de janvier,
suite aux attentats, le Premier
ministre, comme le Président,
voit sa popularité chuter (-7
points à 41 % d’opinions favorables dans le sondage OpinionWay de dimanche pour LCI
et Metronews).
Patrick FLUCKIGER.
Lire également en page 8

Le franc-parler du Premier ministre va-t-il mobiliser la gauche ? Ou l’effrayer ?

Anne Hidalgo approuve
De son côé, Anne Hidalgo, maire PS de Paris a
approuvé hier les propos de Manuel Valls sur le
Front national, estimant que le monde politicomédiatique avait été « beaucoup trop complaisant » avec le parti d’extrême droite.
« Je suis d’accord pour dire qu’il faut déconstruire, il faut être plus clair. Il y a quand même un
monde médiatico-politique qui a expliqué qu’il ne
fallait pas stigmatiser le FN, qu’il fallait le banaliser (...) cela fait des années et des années, je crois
depuis que je me suis engagée en politique, que je
pense que la banalisation n’est pas la solution »,
a-t-elle déclaré. Anne Hidalfo a ajouté qu’elle
continuerait à s’exprimer « comme l’a fait Manuel
Valls ». « Je continuerai à dire que le FN est un

ENVIRONNEMENT la ministre contredit le premier ministre

Guéguerre ou couacs
au gouvernement ?
Sur deux dossiers brûlants, Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie,
et le chef du gouvernement ne sont pas d’accord. Surtout au sujet du
projet d’autoroute dans le marais poitevin.

Sept mois ferme pour
avoir voulu tuer sa mère
décédée trois ans plus tard d’un
cancer.

Comportement altéré
Pour cette tentative de matricide, Bernadette Colin, 60 ans,
encourait la prison à perpétuité.
L’avocat général Yvon Calvet
avait toutefois évoqué « l’altération » du comportement de
l’accusée au moment des faits
pour justifier la peine demandée : cinq ans d’emprisonnement, dont deux ans ferme. Un
réquisitoire que le jury, après
cinq heures de délibération, n’a
finalement pas suivi. Il a en
revanche assorti son verdict
d’un suivi socio-judiciaire et
d’une obligation de soins pendant trois ans. Durant le procès,
trois experts différents avaient
diagnostiqué un état bipolaire
chez Bernadette Colin, dépressive comme ses deux sœurs qui
ont témoigné de leur isolement
face à la pathologie de leur mère.

Entre Valls et Ségolène Royal, François Hollande doit calmer le jeu.

Autoroute A-831

P

eu de chance de voir un
jour l’autoroute A-831
sortir de terre ? C’est la
ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal en personne, qui
l’affirme. « Les choses sont
très simples. Les règles s’appliquent à tous. Je suis garante de
l’application du code de l’environnement […]. Ça m’étonnerait beaucoup que l’autoroute
dans le marais poitevin soit
construite, ça m’étonnerait
beaucoup », a-t-elle déclaré
hier sur BFMTV/RMC. Ce projet est supposé relier Fontenayle-Comte (Vendée) à Rochefort
(Charente-Maritime) sur une
soixantaine de kilomètres.
L’ancienne présidente du conseil régional de Poitou-Charentes s’y était opposée à l’époque, et avait refusé de lancer le

dossier de consultation des
entreprises.
Et elle l’est toujours
aujourd’hui. Sa petite phrase
fait suite à l’annonce de
Manuel Valls, le 1er mars, du
lancement d’un nouvel appel à
candidatures d’entreprises.
« Cette guéguerre entre le
Premier Ministre et sa ministre
de l’Environnement n’est malheureusement pas une première. Déjà l’été dernier, nous
avions été pris en otage dans
cette querelle d’ego qui n’est
vraiment pas au niveau, et qui
témoigne d’un amateurisme
affligeant », a dénoncé le président UMP du conseil général
de Vendée, Bruno Retailleau.

Notre-Damedes-Landes
Toujours sur l’antenne de
BFMTV/RMC, la ministre a

parti qui ne joue pas dans le cadre républicain », a
insisté l’édile socialiste, rappelant qu’elle faisait
l’objet d’une plainte en diffamation du Front
national pour des propos sur les racines historiques du parti. « Cela fait très longtemps que je dis
des choses comme ça. Donc le fait que des
hommes politiques de premier plan comme
Manuel Valls ou François Hollande le disent avec
la même force, ça ne me choque pas. Ensuite, le
rôle du politique c’est de dénoncer, mais aussi de
trouver des solutions », a-t-elle conclu.
La maire de Paris fait l’objet d’une plainte en
diffamation du FN pour avoir dit en septembre
2012 que ce parti, créé en 1972, avait « soutenu
pendant la guerre la collaboration avec les nazis ».

TRANSPORTS groupe de travail

Autoroutes :
une « mise en scène »

assises de l’hérault

Sa peine étant couverte par la
détention provisoire, elle ne
retournera pas en prison : jugée
pour avoir voulu tuer sa mère
malade, Bernadette Colin a été
condamnée hier par la cour
d’Assises de l’Hérault à sept
mois de prison ferme, et 53 mois
avec sursis. A l’énoncé du verdict, les deux sœurs de l’accusée, bien que parties civiles au
procès, ont pleuré de joie : au
cours de l’audience, elles avaient
indiqué lui avoir « pardonné ».
Professeure agrégée de lettres,
Bernadette Colin avait essayé de
tuer sa mère, âgée de 87 ans et
malade d’Alzheimer. Le 25 avril
2009, au domicile de sa mère à
Montpellier, elle avait successivement tenté de l’empoisonner,
de l’étrangler, de l’étouffer puis
de la poignarder. En vain. Blessée, Raymonde Colin avait survécu à ses blessures et ne s’était
jamais souvenue de l’agression
de sa fille. Elle était finalement

Photo AFP

Photo AFP

évoqué une sortie de crise par
un vote : « Dans le cadre de la
réforme des procédures que je
suis en train de réaliser, il y
aura la possibilité pour les maîtres d’ouvrage de recourir à un
référendum. […] Pourquoi pas
sur Notre-Dame-des-Landes,
comme sur les autres sujets ? »
a-t-elle déclaré.
Le président François Hollande avait annoncé début janvier que lorsque « les recours
seraient épuisés, le projet d’aéroport à Notre-Damedes-Landes, près de Nantes,
serait lancé ».
En décembre, le Premier
ministre Manuel Valls avait
plaidé pour la construction de
l’aéroport après la mi-2015,
une fois épuisés les recours.
Une déclaration qui avait,
semble-t-il, surpris Ségolène
Royal.

Les mots sont cinglants. « Le
groupe de travail a servi au
mieux de parodie de consultation, au pire de moyen d’instrumentaliser les parlementaires »,
a dénoncé Jean-Paul Chanteguet. Le député PS de l’Indre
annonçait ainsi qu’il quittait le
groupe de travail sur les tarifs
des autoroutes. Et cela, alors
que ces députés remettent
aujourd’hui ses conclusions au
Premier ministre.
Fin 2014, Jean-Paul Chanteguet avait publié un rapport qui
préconisait une résiliation des
concessions liant l’État et les
sociétés concessionnaires
d’autoroutes (SCA). Un rapport
au vitriol, qui succédait à la
dénonciation par l’Autorité de la
concurrence de la « rentabilité
exceptionnelle » des SCA
depuis leur privatisation en
2006. Ce sont ces offensives,
soutenues par l’opinion, qui ont
poussé le gouvernement à monter ce groupe de travail sur l’avenir des concessions autoroutières.
Composé de parlementaires et
de représentants de l’adminis-

tration, le groupe de travail
s’était réuni mardi dernier, mettant face à face les SCA et
l’Autorité de la concurrence
pour un débat contradictoire.

Le gouvernement pressé
Mais Jean-Paul Chanteguet
critique une « mise en scène, qui
a pour objectif de montrer, que
de rente il n’y avait pas et que
l’idée de la résiliation était irréaliste, pour ne pas dire irresponsable. Après un mois de travail,
le gouvernement est pressé de
conclure, sans se donner le
temps nécessaire et sans recourir à de véritables expertises
indépendantes de l’influence
des SCA ». Emmanuel Macron, ministre de
l’Économie, a confirmé que « le
gouvernement annoncera très
rapidement après le 10 mars des
mesures concrètes ».
Sans surprise, selon Le Figaro,
le gouvernement s’orienterait
vers un compromis avec les
SCA : la poursuite des concessions contre une hausse très
modérée des péages et le financement d’investissements.

Vingt assistants parlementaires engagés par les députés Front
national à Stasbourg sont visés
par une enquête pour fraude,
menée par l’Office européen de
lutte anti-fraude (OLAF), a révélé
hier soir Le Monde. Les instances
européenes soupçonnent ces
assistants de n’avoir jamais travaillé sur les questions européennes, bien qu’ils perçoivent
une rémunératon. Au total, le
préjudice dépasserait sur la législature actuelle un montant de 7
500 000 euros.

TABAC
La Seita dénonce les
achats transfrontaliers
La Seita, filiale française du
fabricant britannique de cigarettes Imperial Tobacco, a souligné
l’importance du trafic illicite de
tabac en France. En 2014, près de
16 milliards de cigarettes ont été
achetées en dehors du réseau
légal des buralistes s’insurge la
Seita, rappelant qu’« un rapport
parlementaire de 2011 avait déjà
évalué la perte fiscale pour l’État
français à 2,6 milliards d’euros
en 2011 ».

NUMÉRIQUE
Les géants de
l’internet taxés ?
De nouvelles taxes visant les
géants de l’internet comme Google, Apple, Facebook ou Amazon, pourraient être mises en
place à court terme et au niveau
européen, selon un rapport réalisé à la demande de France Stratégie, un organisme rattaché à
Matignon. Objectif : contrer les
pratiques d’optimisation fiscale
des géants de l’internet, L’administration fiscale pourrait mettre
en place une taxe sur la valeur
des revenus publicitaires des
entreprises ou une taxe fondée
sur le nombre d’utilisateurs
d’une plateforme.

PARTI
Nouvelle crise
chez les écologistes
Le torchon brûle au sommet
du parti Europe Ecologie-Les
Verts mis sous pression par le PS
qui lui reproche de faire le jeu de
la droite et du FN en présentant
des candidats aux cantonales.
Cécile Duflot menaçait hier dans
Libération d’exclure les écologistes qui par démarche personnelle
entreraient au gouvernement en
cas de remaniement. Le député
de Nantes François de Rugy, cité
comme ministrable, a répliqué
hier soir sur radio Classique :
« Cécile Duflot signe l’acte de
décès d’EELV. Si c’est le cas nous
en tirerons les conséquences ».

ENTREPRISES
RSI : manifestation
des indépendants

Depuis la privatisation, l’augmentation du prix des péages
a été supérieure à celle de l’inflation. Photo Le DL/Thierry Guillot

Travailleurs indépendants,
commerçants et artisans, 7000
personnes manifestaient hier
après-midi à Paris pour protester
contre les dysfonctionnements
de leur régime de protection
sociale (RSI) et contre les hausses de charges. Certains manifestants détournaient l’appellation
des très petites entreprises (TPE)
par « TPE = travailleur précaire
endetté » ou le sigle RSI (Régime
social des indépendants) par
« Racket sans interruption ».

Informations générales

Mardi 10 Mars 2015

CATASTROPHE

argentine

Français tués dans
un crash d’hélicos
Dix personnes dont huit Français ont été tuées
dans un crash d’hélicoptères en Argentine. Il s’agirait
de participants à une émission de téléréalité.

DÉFENSE

2

après l’appel de jean-claude juncker

TTE

5

EN BREF

Armée européenne :
enfin un front commun ?
Les menaces actuelles sur l’Europe incitent les dirigeants européens à réfléchir non seulement à de nouvelles
stratégies communes de sécurité intérieure mais aussi d’intervention extérieure.

L’
Les informations étaient confuses cette nuit
concernant l’identité des victimes. Photo DR

lusieurs Français, au moins
Ptournage
huit, qui participaient au
d’une émission de
téléréalité en Argentine ont été
tués dans un accident d’hélicoptères. Le crash aurait fait dix
morts au total, il s’est produit à
Villa Castelli, dans la province
de la Rioja au nord du pays près
de la frontière chilienne. Deux
hélicoptères dont un loué par
une société de production pour
une émission de téléréalité se
sont heurtés après le décollage.
« Apparemment, les deux hélicoptères se sont percutés en
plein tournage. Il n’y a pas de
survivant. On ne sait pas à quoi
est due la collision, les conditions climatiques étaient bonnes », a dit un porte-parole de la

EUROPE

province de La Rioja, Horacio
Alarcon. Selon le secrétaire à la
Sécurité de la province, César
Angulo, l’accident a fait dix
morts. A l’heure où nous mettions sous presse, une seule
identité avait été révélée, celle
du pilote Juan Carlos Castillo.
Selon des médias argentins, il y
aurait parmi les victimes des
participants de l’émission de
TF1 « Dropped », actuellement
en cours là-bas, mais cette nuit,
cette information n’était toujours pas été confirmée. Dropped met en scène d’anciens
sportifs français : Alain Bernard,
Camille Muffat, Jeannie Longo,
Sylvain Wiltord, Alexis Vastine,
Philippe Candeloro, Florence
Arthaud et Anne-Flore Marxe.

réformes

Grèce : la zone euro
s’impatiente
La zone euro a exhorté hier la
Grèce à passer à la vitesse supérieure dans la mise en place de
réformes, condition sine qua
non pour obtenir l’aide financière dont le pays a besoin.
« Très peu de progrès ont été
faits en deux semaines », a
lancé Jeroen Dijsselbloem, le
chef de l’Eurogroupe, dès son
arrivée hier après-midi à la réunion des ministres des Finances
de la zone euro. « L’horloge
tourne. Il faut cesser de perdre
du temps ». En ver tu de
l’accord trouvé fin février, la
Grèce doit plancher sur une
liste de réformes qui doit
ensuite être validée par ses
créanciers (UE, BCE et FMI)
d’ici à la fin du mois d’avril, afin
d’obtenir le déblocage de l’aide
en suspens depuis des mois,
soit quelque sept milliards
d’euros.
En fin de semaine dernière, le
gouvernement d’Alexis Tsipras
avait fait parvenir la liste
détaillée des réformes qu’il
entend mettre en œuvre en
priorité. Elles vont de la réactivation d’un conseil fiscal
« indépendant » pour assister
le gouvernement à des mesures
sociales pour les plus vulnérables, en passant par l’embauche de contrôleurs fiscaux ou la
mise en vente de licences pour
les sociétés de jeux en ligne.
Aucun versement de fonds

Yanis Varoufakis, le ministre
grec des Finances. Photo AFP

n’est attendu dans l’immédiat.
La « précondition est une conclusion des discussions avec la
troïka et un avis positif de ces
institutions », a rappelé hier le
secrétaire d’État allemand aux
Finances, Steffen Kampeter.
Problème : la Grèce fait face à
de très lourdes échéances
financières en mars, à hauteur
de six milliards d’euros.
Dimanche, le ministre grec
des Finances, Yanis Varoufakis,
avait agité la menace de nouvelles élections, ou d’un référendum, si la zone euro
n’acceptait pas les principales
réformes proposées par la
Grèce.

La BCE dégaine son arme
pour la relance
La Banque centrale européenne (BCE) a donné hier le coup
d’envoi d’un programme sans précédent de rachats de dettes
publiques, qui va permettre de déverser des centaines de milliards
d’euros dans l’économie de la zone euro. Ce plan de soutien à
l’Union monétaire s’élèvera à 60 milliards d’euros par mois
jusqu’à septembre 2016 au moins, soit a minima 1 140 milliards
d’euros, investis principalement dans des obligations souveraines. L’objectif de cette opération dite de « Quantitative easing »
(QE) est de créer un cercle vertueux pour l’économie : sous l’effet
d’une forte demande, les taux d’intérêt des obligations vont
baisser, poussant les banques à placer leur argent ailleurs,
notamment à prêter aux entreprises et aux consommateurs. Au
bout de la chaîne, cela est censé relancer l’activité économique et
faire remonter les prix alors que la déflation menace.

INSOLITE
Un car belge fait un détour de 1 200 km
Le chauffeur d’un autocar qui devait emmener une cinquantaine
de touristes belges dans la station alpine de La Plagne s’est trompé
en entrant la destination dans son GPS et a effectué un détour de
1200 km. « Il y a trois + Plagne + en France et on s’est trompé », a
expliqué le chauffeur sur le site de StudioBrussel, la radio « jeune »
de la chaîne publique VRT, qui organisait ces vacances pour ses
auditeurs. L’autocar a pris la route en direction du village de
La Plagne, dans le département de l’Ariège, situé sur les contreforts… des Pyrénées, à plus de 600 km de la station savoyarde où il
devait se rendre. « On a vu la Méditerranée et Carcassonne », a
expliqué sur Twitter l’un des passagers.
L’autocar n’a rebroussé chemin qu’au niveau de Toulouse et les
vacanciers sont arrivés dans les Alpes dimanche, avec 24 heures de
retard.

appel de Jean-Claude
Juncker pour la création
d’une armée européenne
n’a pas vraiment fait l’effet
d’une bombe, car cette intention n’est pas réellement nouvelle. Mais avec la double
menace (terrorisme islamiste
et offensive russe à l’Est en
Ukraine) qui pèse sur le continent européen, la réflexion
semble s’accélérer. « Notre
avenir, en tant qu’Européens,
passera un jour par une armée
européenne », a ainsi martelé
le président de la Commission
européenne, affirmant qu’une
telle armée « aiderait à mettre
au point une politique étrangère et de sécurité commune ».

Martin Dempsey.

IRAK
Le chef de l’armée
américaine à Bagdad
Le plus haut gradé militaire
américain, le général Martin
Dempsey, s’est rendu à Bagdad
hier pour coordonner une offensive contre le groupe Etat islamique dans la ville de Tikrit.
« Daech sera battu », a-t-il
assuré, tout en plaidant pour
une « patience stratégique ».
Dans la province de Kirkouk
(nord), l’EI a encore exécuté 20
personnes qui voulaient s’engager dans une milice combattant
les djihadistes.

Trop de différences
En 1954 déjà, soit neuf ans
après la fin de la Seconde
guerre mondiale, une première
tentative avait été entreprise,
en vain. En 2007, lors du cinquantenaire de l’Union européenne, Angela Merkel avait
dit souhaiter la réalisation
d’une force armée européenne
unie. Et il y a quelques jours,
l’Espagnol Javier Solana,
ancien secrétaire général de
l’Otan, a encore plaidé pour
« une intégration de la défense
européenne ». S’il existe déjà
un grand nombre d’initiatives
de coopération militaire (lire
par ailleurs), une « intégration » est-elle possible ?
« Il est difficile de croire que
l’on arrivera à une vision commune et à une politique consensuelle des Européens », a
estimé récemment sur
diploweb Nicole Gnesotto,
spécialiste des questions stratégiques au sein de l’UE et
auteur de Faut-il enterrer la
défense européenne ? (La
Documentation française) :
« Les différences sont si nombreuses que la surprise est plutôt que l’on soit malgré tout
parvenu, depuis douze ans, à
un consensus minimal sur la
défense dans l’UE ».
Les élargissements successifs de l’Otan n’ont-ils pas
ralenti le projet d’armée commune ? « L’Otan reste, pour
une majorité d’États euro-

SCIENCES

RUSSIE
Affaire Litvinenko :
suspect n° 1 décoré

Rares sont les opérations extérieures où les armées européennes œuvrent ensemble. Au Mali, la France agit quasiment seule.
Photo d’archives XF

péens, l’organisation de
défense prioritaire, quel que
soit l’état de la menace à
l’encontre de leurs intérêts »,
selon la professeur. Dans la
crise ukrainienne, par exemple,
l’Otan fait figure de rempart
contre les velléités russes.
Ces dernières années, certaines opérations extérieures
(Bosnie, Congo) ont parfois
permis de rassembler les forces
européennes, mais cette
osmose reste rare. On le constate en Afrique, où la France,
malgré ses appels, monte presque seule au front.
Enfin, cette force partagée
par les 28 pays serait un moyen
de rationaliser les dépenses

militaires, dont les budgets
sont en chute libre.
En Grande-Bretagne, plutôt
hostile au départ à cette idée
de défense commune, le budget militaire pourrait ainsi être
réduit de 10 % dans les cinq
prochaines années, a-t-on
appris hier, et le nombre de
combattants être réduit à
50 000.
Soit, selon des experts, le
plus bas effectif depuis la
guerre d’indépendance des
USA au XVIIIe siècle. De quoi
peut-être changer son fusil
d’épaule sur une armée européenne…
Xavier FRÈRE.

Deux puissances militaires

hommes pour la France, 220 000 pour le Royaume-Uni). Près de 4 % de
ces forces sont déployées à l’étranger pour des opérations extérieures.
À titre de comparaison, les États-Unis ont près de 15 % de leurs GI en
poste hors-USA. Les dépenses militaires combinées des 28 États
membres de l’Union s’élèvent à 194 milliards d’euros (USA : 520 milliards), soit 1,61 % du PIB de l’Union européenne. La France et le
Royaume-Uni, principales puissances militaires globales et seuls États
membres de l’Union disposant de la dissuasion nucléaire, représentent
40 % du budget de la défense total de l’Europe, 50 % de ses capacités
militaires et 70 % de ses dépenses en recherche et développement
militaires. Au cours des dernières années, plusieurs initiatives de
coopération militaire ont abouti : la brigade franco-allemande, l’Eurocorps installé à Strasbourg, le Centre européen du transport aérien
stratégique à Eindhoven, le Corps germano-néerlandais, le Centre de
coordination de l’évacuation par la mer, le Korps Nord-Ost.

le tour du monde en avion solaire entamé hier au moyen-orient

L’avion, fonctionnant à la seule énergie solaire, a atterri hier soir sans encombre au sultanat d’Oman,
première étape de son défi propre. Il doit repartir ce matin pour Ahmedabad, en Inde.

«L’

Première étape
validée
Il a atterri hier soir sans
encombre au sultanat
d’Oman, première étape de sa
tentative du tour du monde
sans carburant. L’appareil
révolutionnaire à énergie uniquement solaire a mis 13 heures et deux minutes pour relier
Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, à Mascate,
soit 400 kilomètres.

Les pilotes
Au terme de cette première
performance technique, les
pilotes, le Suisse André Borschberg et son compatriote
Bertrand Piccard, ont commencé à relever leur défi physique et psychologique, car ils
vont devoir se relayer pendant
cinq mois à bord d’un appareil
monoplace, dans une cabine
non pressurisée.

L’appareil
Au total, l’avion parcourra
35000 kilomètres, à une
vitesse relativement modeste
(entre 50 et 100 km/h) et à
8500 mètres d’altitude. Il sera

propulsé par plus de 17000
cellules solaires qui, via des
batteries au lithium, fournissent de l’énergie à quatre
moteurs électriques à hélice.

La préparation
Que ce soit André Borschberg, 63 ans, ou Bertrand
Piccard, 57 ans, le pilote est
immobilisé sur son siège pendant le vol, ce qui signifie
qu’« on fait ses besoins, on se
lave avec des lingettes, on
mange et on boit » a détaillé
le Genevois Bertrand Piccard,
descendant d’une longue
dynastie de scientifiquesaventuriers suisses, qui avait
accompli le premier tour du
monde en ballon sans escale
en 1999. Le pilote doit également supporter la température du cockpit, où il n’y a ni
chauffage ni air conditionné.
La récupération est donc
importante. André Borschberg
s’est ainsi préparé avec du
yoga et de l’auto-hypnose :
cette technique permet de
s’endormir profondément
pendant 20 minutes et d’avoir
l’impression d’avoir eu une
bonne nuit de sommeil au
réveil.

Prochaine étape
ce matin
L’avion, baptisé SI2, doit en
principe repartir ce matin pour
Ahmedabad (ouest de l’Inde),
l’étape suivante. Ce tour du

L’avion propulsé uniquement grâce à l’énergie solaire a décollé lundi d’Abou Dhabi
5 mois de mission
25 jours de vol

Départ
d’Abou Dhabi
le 9 mars 2015
à 3h12 GMT

ÉTATS-UNIS

Chongqing

Phoenix

Ville non
définie

Nankin

CHINE

New York

BIRMANIE

Europe du Sud
ou Afrique du Nord

OMAN

Mascate

INDE

Mandalay

Varanasi

Ahmedabad

Distance : 35 000 km
Vitesse : de 50 à 100 km/h
Altitude max. : 8 500 m

Envergure : 72,3 m
Longueur : 22,40 m
Poids : 2 300 kg
Fibre de carbone : 80%

17 000 cellules photovoltaïques
270 m² de surface
Source : solarimpulse.com

monde en compte douze. Il
est l’aboutissement de douze
années de recherches menées
par MM. Borschberg et Piccard qui, outre l’exploit scien-

4 moteurs
électriques
17,5 cv chacun

Hélices
4m
de diamètre

Cockpit de 3,8 m3
- non pressurisé
- ni chauffage ni climatisation
- mousse isolante

tifique, cherchent à véhiculer
un message politique. « Nous
voulons partager notre vision
d’un avenir propre », a déclaré
le Genevois, en soulignant

Les Etats-Unis ont commencé
à déployer 3 000 soldats pour
trois mois de manœuvres dans
les pays baltes, dans le cadre de
l’opération « Atlantic Resolve »
destinée à rassurer les pays de la
région face à la Russie. Ces
manœuvres dureront « 90
jours ». Les équipements comprennent notamment des hélicoptères, des chars Abrams, les
véhicules de combat Bradley et
les véhicules Humvees.

NIGÉRIA
Un premier succès
contre Boko Haram
Les armées nigérienne et tchadienne, qui mènent depuis
dimanche une offensive conjointe au Nigeria contre Boko
Haram, ont réussi à reprendre la
ville de Damasak (nord-est) aux
islamistes nigérians. Les pertes
humaines seraient lourdes.
Boko Haram s’était emparé de
Damasak le 24 novembre dernier, tuant une cinquantaine de
personnes et en poussant 3 000
autres à fuir, selon le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU.

ÉTATS UNIS
Mort du cocréateur
des Simpsons

Tour du monde de Solar Impulse 2

Hawaï

Le président russe Vladimir
Poutine a décoré, hier, pour
« services rendus à la Nation »
Andreï Lougovoï, principal suspect dans l’assassinat en 2006 à
Londres de l’ex-agent russe
Alexandre Litvinenko. Lougovoï
avait rencontré Litvinenko le
1er novembre 2006 et ce dernier
avait succombé, trois semaines
plus tard, à un empoisonnement
au polonium-210. Dans une lettre rédigée sur son lit de mort,
Litvinenko avait accusé le président Poutine d’avoir commandité son meurtre, ce que Moscou a toujours nié.

PAYS BALTES
Avec tous les pays européens, on peut estimer le nombre de 3 000 GI
personnels militaires d’active à environ 1,7 million (dont 240 000 en manœuvre

Solar Impulse 2 : à bon port
pour la première étape
aventure a commencé »… L’émotion étreignait hier
le Suisse Bertrand Piccard,
alors qu’André Borschberg,
aux commandes de l’avion
Solar Impulse 2, s’envolait
d’Abou Dhabi.

AFP

que cette mission devait contribuer à la lutte contre le
réchauffement climatique par
la promotion de « nouvelles
technologies vertes ».

Sam Simon, le cocréateur des
Simpsons, qui a également écrit
des épisodes pour Taxi et
Cheers, est mort des suites d’un
cancer du côlon à l’âge de 59
ans, a annoncé hier un porte-parole de l’émission.
Sam Simon, qui a développé la
série animée culte Les Simpsons
à la fin des années 1980 avec
Matt Groening et James L.
Brooks, est décédé dans sa résidence de Los Angeles. Il avait
quitté Les Simpsons en 1993,
mais était toujours crédité
comme producteur exécutif de
l’émission. Son indemnité de
départ l’ayant mis à l’abri du
besoin, il passait la plus grande
partie de son temps dans des
activités philanthropiques.

VATICAN
Chantage aux
documents volés
Le Vatican a annoncé hier
avoir été l’objet d’un chantage
de la part d’un inconnu, réclamant de l’argent pour restituer
deux documents de MichelAnge volés il y a une vingtaine
d’années. Selon le quotidien Il
Messaggero, le pape François a
autorisé une enquête publique
sur cette disparition qui, pour
des raisons encore obscures,
n’avait pas été révélée depuis
1997.

Région

Mardi 10 Mars 2015

1

FAITS DIVERS-JUSTICE stiring-wendel

après deux meurtres et deux suicides

« Actes de torture ». « Bourreau ». Ce sont les
mots employés pour évoquer les violences dont une
Stiringoise a été victime de la part de son mari.

Lorquin : les enfants aussi
sont sous le choc

est un dossier particulièreC’
ment sordide qu’a à peine
entrouvert hier le tribunal correc-

rée en urgence. Toujours hospitalisée, elle bénéficie, pour l’instant, d’une ITT de 21 jours.

Les habitants de Lorquin ont du mal à se remettre des deux meurtres survenus la semaine dernière dans leur
village. Les enfants ont été particulièrement choqués. Les familles et enseignants ont dû expliquer et réconforter.

Coup de fourchette
dans le bras

l faut que ça s’arrête ! »
Deux meurtres et quatre
c a d av re s e n m o i n s
d’une semaine dans un village
de 1 200 habitants. Lorquin
accuse le coup. Un gros coup
au moral pour la population.
« Tout le monde en parle et est
effrayé. C’est quoi, cette série
noire ? C’est malheureux, quatre familles sont touchées et
détruites », déplorait hier la
boulangère Dorothée Schmitt.
Ses clients demeurent sous le
choc, cinq jours après le premier crime. Mercredi dernier,
une jeune fille de 17 ans a été
poignardée dans le pavillon de
ses parents, rue des Cerisiers.
Samedi, c’est le corps d’un quadragénaire qui était retrouvé
avec le crâne fracassé chez lui,
rue Charly-Ochs. Les deux
meurtriers présumés se sont
suicidés. L’un par pendaison à
Lorquin, c’était l’ex-ami de
l’adolescente. Et l’autre, excompagne du quadragénaire,
par noyade dans l’étang du
Stock à Diane-Capelle.
« Le précédent meurtre à Lorquin remonte à plus de vingtcinq ans. Un malade de l’hôpital avait tranché la gorge à une
infirmière », se souvient un
habitant.
Dans ce petit village de
Moselle-Sud, la sérénité des

« Une scène
de torture »

tionnel de Sarreguemines. Le prévenu ayant demandé un délai
pour sa défense, le fond du dossier ne sera examiné que le
23 mars prochain. Mais les quelques éléments révélés hier donnent déjà la nausée.
C’est un déluge de coups qui
s’est abattu mardi dernier sur
cette mère de famille stiringeoise.
Clouée dans un fauteuil roulant à
la suite d’une sclérose en plaques, elle est dépendante de son
époux. La semaine dernière, une
fois de plus, l’homme, accro au
cannabis, s’en prend à elle. « Elle
est tombée à terre, vous lui avez
sauté à pieds joints sur le ventre
et le visage. Sur sa joue, on voit
encore la trace de la semelle »,
énonce le président Schneider. Le
prévenu croit utile de préciser :
« J’ai pas sauté. Je lui ai juste
donné des coups de pied ». Il
remet ensuite son épouse sur le
lit, en la tirant par les cheveux.
Quand le médecin de famille
passe lors d’une de ses visites
régulières, il fournit un bon
d’hospitalisation. « Sa responsabilité aussi pourrait être recherchée », soupire le président.
Souffrant d’une hémorragie
interne, la quadragénaire est opé-

Ces violences ne sont pas les
premières dans la famille. Le prévenu est aussi poursuivi pour
avoir frappé ses deux enfants,
âgés de 7 et 10 ans. Coups de
bâton, jets d’objets divers
comme des ciseaux… « On a
aussi trouvé la trace d’un coup
de fourchette sur le bras de votre
fille qui a 10 ans ». Traumatisée,
la fillette, qui a assisté aux scènes de violences, a d’ailleurs écrit
une lettre dans laquelle elle évoque le suicide. Lors de ses auditions, l’épouse a évoqué des violences qui sont allées crescendo
au fil de l’avancée de la maladie.
Elle a aussi dénoncé des viols.
« Des faits d’une exceptionnelle
gravité » pour Marie-Nina Valli,
procureur, qui hausse le ton
« face à cet homme que l’on voit
aujourd’hui pleurnichard à la
barre ». Engoncé dans un survêtement mal taillé, le prévenu a
demandé « pardon à ma femme
et mes enfants pour le mal que je
leur ai fait ». Il encourt jusqu’à 10
ans de prison.
Cécile CHAMBRU.

coup de folie à metz

Un forcené retranché
chez lui avec les siens
Du mobilier et des objets qui
passent par la fenêtre. La scène
est peu ordinaire, au point
d’avoir attiré, dimanche en fin
d’après-midi, plus d’une centaine de badauds. Peu avant 17
heures, tous se sont pressés aux
abords du 3, rue Barral, dans le
quartier Hannaux-Barral à Metz.
Au quatrième étage de cet
immeuble, situé en plein cœur
d’un quartier populaire de Metz,
un homme de 28 ans a été pris
d’une crise de démence. Il est
même parvenu à arracher l’évier
de la cuisine.
Alors que sa compagne, âgée
de 23 ans, et leur fillette de deux
ans se trouvaient avec lui dans le
logement, il a jeté mobilier et
bibelots par la fenêtre. Il a également menacé de faire exploser
son logement au gaz.
Un périmètre de sécurité a
rapidement été mis en place,
mobilisant plusieurs dizaines de
policiers. Des sapeurs-pompiers
ont également été appelés à la
rescousse. Sans oublier les
agents d’ERDF, qui ont coupé le
gaz pour éviter tout risque. Les
occupants des appartements

situés dans l’immeuble mais
aussi des deux entrées voisines
ont été évacués, le temps de
l’intervention des secours. Alors
que les fonctionnaires de police
s’apprêtaient à investir les
locaux, le forcené a jeté un galet
d’haltère et des portes de meubles dans leur direction. Un
homme de la BAC a été blessé au
visage. Pour l’instant, aucune
incapacité totale de travail (ITT)
ne lui a encore été délivrée.
Quant au forcené, il a été maîtrisé vers 18 heures. Interpellé,
cet homme sans emploi a
d’abord été placé en garde à vue.
Dans la soirée, un médecin a
estimé que son état de santé
était incompatible avec la
mesure de garde à vue. L’homme,
qui était jusqu’alors inconnu de
la police, a été placé en hospitalisation d’office à Jury, où il se
trouvait toujours hier soir.
Depuis 2010, il y aurait déjà
effectué plusieurs séjours. Quant
à sa compagne et la fillette, elles
n’ont pas été blessées mais sont
toutefois très choquées.
D.-A. D.

couloir de la mort en indonésie

Serge Atlaoui :
audience demain
Le Messin, dans le couloir de la mort depuis 2007
en Indonésie pour trafic de drogue, demande la
révision de son procès. Première audience demain.
a première audience de la proLrévision
cédure qui peut aboutir à la
du procès de Serge
Atlaoui, Messin de 51 ans, dans
le couloir de la mort en Indonésie depuis 7 ans et demi, aura
lieu demain. Il s’agit de la suite
logique de la demande déposée
le 10 février dernier par son avocate indonésienne, Nancy
Yuliana Sanjoto, et que la justice
avait accepté d’examiner. Sur le
fond, cette révision du procès de
Serge Atlaoui – qui avait été
condamné à mort par la Cour
suprême en mai 2007 – représente, pour le Lorrain, « l’espoir
ultime » d’éviter le peloton.

« Eviter les problèmes
après l’exécution »
Sur place en Indonésie, les
derniers jours ont été marqués
par des signaux contradictoires
envoyés tant par la justice que
par le président Widodo en personne sur l’exécution imminente de dix trafiquants de drogue, dont le Messin. Le transfert,
mercredi dernier, de deux Australiens à la prison de NusakamBangan – où est incarcéré Serge
Atlaoui –, pour ce qui devait être
leur « dernier voyage », a provoqué un immense émoi en Australie et suscité les pires craintes
pour ses proches. Opinion
publique, journalistes et gouver-

nement de Canberra étaient
alors persuadés que le compte à
rebours final était lancé.
Vendredi, la justice indonésienne a pourtant annoncé que
les exécutions n’auraient pas
lieu avant que la situation
pénale d’une condamnée à mort
en particulier soit purgée. Hier,
le procureur général HM Prasetyo a confirmé que le recours
de Mary Jane Fiesta Veloso, une
Philippine, la dernière des condamnés à mort en attente de
transfert vers l’Alcatraz indonésien, ser ait évoqué cette
semaine par la Cour suprême.
« Nous ne voulons pas de problème [de droit] après l’exécution », a-t-il précisé, révélant
cependant que toutes les exécutions auraient lieu « à la même
heure, la même minute, la même
seconde […] pour éviter des problèmes psychologiques ». Hier,
le dernier recours d’un Nigérian
a été rejeté. Jeudi, l’appel formé
par les deux Australiens après
que Joko Widodo leur a refusé sa
grâce, sera également traité par
la justice. La très influente exprésidente Megawati Sukarnoputri a conseillé hier à Joko
Widodo de refuser sa clémence
aux trafiquants de drogue dans
le couloir de la mort.
Alain MORVAN.

«I

Les crimes de la semaine dernière ont animé les conversations des collégiens hier à Lorquin.
D’autant plus que l’un de leurs camarades est le fils du quadragénaire tué
et retrouvé à son domicile samedi. Photo Arnaud THIRY

familles a été fortement ébranlée. « Les enfants sont perturbés. Ils ont entendu parler de
ces affaires chez des copains.
On a repris et expliqué les faits
pour les rassurer. Mais ils ont
été marqués. Ma fille a fait des
cauchemars et nous a rejoints
dans notre lit en pleine nuit »,

raconte Caroline, une mère de
famille rencontrée à la sortie du
groupe scolaire Jules-Crevaux.

Les équipes
pédagogiques veillent
Le maire, Jean-Pierre Jully, a
effectué hier matin le tour des
écoles pour « voir comment ça

distributeurs de billets détruits en 2013

DAB attaqués :
« Une coïncidence… »

se passait avec les enfants. » La
directrice a répondu aux questions des écoliers en dehors des
cours.
Au collège des Deux-Sarres,
le principal a briefé ses équipes
pédagogiques en début de journée. « Nous avons, dans une
classe de 5e, l’un des enfants du

Lorquinois qui a été tué.
L’enfant n’est pas venu ce
matin. Mais j’ai demandé au
professeur principal d’être
attentif et d’écouter les élèves à
ce sujet », livre le principal,
Jean-Paul Heitz.
Dans la matinée, certains collégiens ont craqué et sont sortis
de leur classe en pleurs. Ils ont
été encadrés par le personnel de
l’établissement. Ensemble, ils
ont manifesté le souhait de
composer une carte de condoléances en grand format.
« L’idée est de développer le
thème de l’espoir, pour que
chaque enfant puisse s’exprimer à travers des mots, des
poèmes, des chants ou des dessins », détaille le principal. Les
élèves remettront cette carte à
leur camarade affecté par la tragédie dès son retour. Ils lui
fourniront les cours et devoirs
manqués et ont promis de
l’entourer. « Ce qui est arrivé
est grave. Nous avons envie de
donner du courage et de soutenir notre copain », livraient hier
trois élèves de cette classe de
5e.
Dédramatiser. Le mot était
dans toutes les bouches hier à
Lorquin. Il reste à surmonter le
drame de ces vies arrachées.
M. M.

suspicion de salmonelles

25 000 steaks
retirés des Restos

Les Restos du Cœur de Moselle ont été parmi
Cinq hommes jugés depuis hier à Nancy jurent qu’ils ne sont pour rien dans les destinataires d’un lot de 25 000 steaks
la destruction à l’explosif de distributeurs de billets dans l’Est en 2013.
hachés frappés d’une suspicion de salmonelles.

L

a grande mode pour faire main basse sur
l’argent des distributeurs de billets (DAB) ?
L’explosion. Le procédé a été détaillé hier à
l’audience : les malfaiteurs forcent, avec un piedde-biche, la fente par laquelle on récupère les
billets, y introduisent un tuyau par lequel arrive un
mélange gazeux à base d’acétylène. Une étincelle,
la tirelire explose. Munis d’un madrier, ils défoncent alors ce qu’il reste de la façade pour se gaver
du pactole.
Cinq hommes, âgés de 20 à 34 ans et membres
de la communauté des gens du voyage, sont jugés
à Nancy pour avoir fait sauter 23 DAB entre août et
novembre 2013. Butin total ? 889 000 euros…
Seize de ces vols ou tentatives ont été commis en
Franche-Comté et Bourgogne, un autre à La Bresse.
« Le mode opératoire est le même », selon la
présidente Catherine Hologne. « On opère de nuit,
on utilise une BMW, incendiée après les faits », les
malfaiteurs, de trois à cinq, « sont cagoulés, utilisent des bombes de peinture pour masquer les
caméras » et font ensuite sauter le DAB. Ils décampent non sans avoir filé un coup d’extincteur pour
effacer leurs traces.
Alors que les vols se multiplient, les gendarmes
orientent leurs investigations vers la famille H.
Plusieurs de ses membres, dont trois frères, sont
placés sous étroite surveillance. Les voitures sont
géolocalisées et surtout, sonorisées. Le 11 novembre, à 4 h, l’agence bancaire de la Caisse d’Epargne
de Mirebeau-sur-Bèze (Côte-d’Or) est délestée de

25 670 €. Les trois frangins sont interpellés un peu
plus tard, non sans mal, à Saint-Thiébaut (HauteMarne), avec le renfort du GIGN. Dans leur voiture, une BMW série 5, un tuyau et un bidon qui
fleurent bon le fuel, des morceaux de plastique
provenant du DAB de Mirebeau, des extincteurs
et, surtout, dans un sac plastique, 25 670 euros…
Les cinq prévenus – 3 détenus, 2 sous contrôle
judiciaire – assurent qu’ils sont étrangers à cette
série de braquages, qu’ils se sont retrouvés au
volant de cette série 5 très compromettante de
façon fortuite.
« Une de mes connaissances m’avait commandé
une série 3 pour 30 000 €. En échange, il m’a
donné 25 000 € car il n’avait pas assez et m’a laissé
une série 5 pour que j’aille la garer à un endroit
donné, dit l’un d’eux.
– Et la somme qu’il vous donne correspond donc
à celle dérobée une heure plus tôt à Mirebeau…
– Je ne sais pas ce que ces gens-là ont fait
avant…
Des réponses, Catherine Hologne n’en obtient
guère. Virginie Girard, la parquetière, non plus.
– Et cette empreinte de basket, retrouvée à
Mirebeau mais aussi ailleurs, sur le lieu de certains
vols, qui correspond à l’une de vos chaussures ? »
– Une coïncidence. Je ne suis pas le seul à avoir
ces baskets-là… »
Réquisitions et plaidoirie aujourd’hui.
E. N.

est le lot incriminé
Quel
et d’où venait-il ?
René OURY, (responsable des Restos du Cœur
pour la Moselle Ouest) : «
C’est un lot de 5 palettes de
steaks hachés en provenance
de la Communauté européenne. Soit environ 2500
kilos de viande, ce qui fait 25
000 steaks sur lesquels pèsent
une suspicion de présence de
salmonelles. Ce lot nous a été
livré les 17 et 18 février. »
Quand l’alerte a-t-elle été
donnée ?
« Elle est arrivée en milieu de
semaine dernière sur notre
réseau informatique. Mais la
confirmation est tombée vendredi soir. Nous avons aussitôt alerté nos centres. La réaction a été rapide, puisque les
9/10e du lot n’avaient pas été
distribués.»
Quels sont les départements concernés ?
« Il y en a six, dont la Meuse,
les Vosges et la Moselle pour
partie, plutôt l’ouest du dépar-

tement. Ce qui représente tout
de même 10 000 repas par
jour, sachant qu’en Lorraine,
25 000 repas sont assurés quotidiennement. »
Avez-vous eu des retours
des consommateurs ?
« Non, pas à ce jour. Mais
c’est un préjudice car le steak
haché est un produit phare de
nos distributions, les gens
aiment cela, c’est aussi pratique en transport, conditionnement, distribution et conservation. J’imagine que nous
allons être dotés de produits
de remplacement : du poulet,
du poisson… L’important est
avant tout que personne ne
soit malade. »
Est-ce une situation courante ?
« Non, en dix ans à ce poste,
c’est la première fois que je
gère une situation comme celle-là. Le point positif est que
l’alerte a bien fonctionné, et
que la traçabilité des produits
que nous distribuons est
bonne. »

woippy

Meurtre du directeur d’école :
l’ADN fragilise la défense
L

stationné sur un petit parking
discret de Woippy-village.
Cinq jours plus tard, les
enquêteurs de la police judiciaire
de Metz interpellent Ahmet
Secen. Assistante pédagogique
de l’école Paul-Verlaine, sa
femme entretenait depuis 2012
une relation sentimentale avec la
victime. Le mari trompé a-t-il
voulu régler ses comptes ?
Un faisceau d’indices conduit
à sa mise en examen et à son
placement en détention provisoire le 18 décembre : il aurait
d’abord menti sur son emploi du
temps, le soir des faits. Il a prétendu être allé chez ses parents ;
son père a brisé son alibi. Le Turc
n’était pas non plus à un match
de football.

« La famille attend
de vraies explications »
Et puis, il y a l’ADN. Les spécialistes de la police techniques

ont relevé des traces génétiques
du suspect sur un appui-tête du
siège conducteur du Volkswagen
Touran utilisé par la victime.
Se disant depuis le départ
complètement étranger à cette
mort violente, Ahmet Secen et la
défense évoquent la possibilité
que cet ADN ait été amené de
façon indirecte par sa femme.
Impossible, selon le laboratoire
d’expertise judiciaire d’Épinal.
Dans son rapport, l’expert indique « que [sa femme] n’a pas pu
transporter l’ADN d’Ahmet
Secen et le transférer sur Chanel
Mallinger par un contact ». Il est
également faux d’imaginer « que
« [la femme] ait pu transporter
l’ADN de son mari en entrant
dans le véhicule de Chanel Mallinger et laisser cet ADN dans le
véhicule. Cet ADN a été détecté
en trop grande quantité ». Ces
conclusions mettent à mal la
ligne de défense du suspect. Son

La voiture et le corps de Chanel Mallinger avaient été découverts
sur ce parking, rue de Biche, à Woippy-village.
Photo archives Gilles WIRTZ.

avocat n’a pas souhaité réagir
hier à ces nouveaux éléments.
Avocat de plusieurs membres
de la famille de Chanel Mallinger,
Olivier Rondu considère que
« cette expertise permet de lever
un doute. Elle confirme la thèse

6

Feu de cave :
15 personnes
relogées
Quinze personnes, dont
une famille de sept enfants,
ont dû être relogées hier
soir, après l’incendie qui a
touché la cave de leur petit
immeuble collectif, au 14,
rue de la Gare à Valmont.
Vers 15 h 40, un court-circuit prive les locataires
d’électricité. Ces derniers
aperçoivent alors de la
fumée s’échapper de la cave
de ce bâtiment de deux étages qui compte trois appartements. Il faudra plus de
deux heures aux pompiers
de Saint-Avold pour identifier le feu sous-jacent et
entreprendre le déblai de
cette cave pour le moins
encombrée. Eau, gaz et électricité ayant été coupés, les
familles n’ont pu regagner
leur logement. L’origine du
feu reste encore à déterminer, même si l’hypothèse
d’un dysfonctionnement
électrique est privilégiée.
M. C.

REPÈRES
Flashés à 205 km/h
et à 202 km/h
Un automobiliste originaire de
la région s’est fait intercepter
dimanche en fin de journée
après que le radar installé par les
forces de gendarmerie locales a
enregistré le passage de son
véhicule, un modèle sport, à
205 km/h au lieu des 110 km/h
autorisés sur cette portion de
route à 2X2 voies qui relie Delme
à Château-Salins. Le conducteur, auteur du record d’excès de
vitesse répertorié sur cet axe de
circulation, est reparti sans son
permis de conduire amputé de
six points. Il devra prochainement répondre de ses actes
devant la justice. Il encourt une
suspension de permis ainsi
qu’une lourde amende pénale.
Par ailleurs, un automobiliste
de nationalité bulgare, au volant
d’une puissante berline allemande, a été enregistré à
202 km/h hier, à hauteur de la
commune de Burbach (BasRhin) sur l’autoroute A4. La
patrouille de la BRI (brigade
rapide d’intervention) de la gendarmerie veillait au grain et a
intercepté ce contrevenant. Il a
dû s’acquitter d’une consignation de 750 € et son permis de
conduire lui a été retiré. Il devra
en outre répondre de son excès
de vitesse lors de l’audience du
14 avril au tribunal de Saverne.

Dérapages
au Percent
Hier matin, les lycéens de
Longwy ont fêté le Percent. Une
centaine d’élèves de terminale
ont investi les rues pour marquer les cent jours qui les séparent du baccalauréat. Une
ambiance bon enfant entre jets
de farine, d’œufs et de ketchup… qui a quelque peu dégénéré. Les services de police
étaient mobilisés suite aux incidents survenus vendredi dernier
à Briey. Un policier avait été la
cible d’un jet de pierre. Cette
fois-ci, à la suite d’une bagarre
entre jeunes, une personne a été
interpellée pour outrage à agent
après avoir insulté des fonctionnaires de police. L’individu a été
placé en garde à vue. Deux
autres personnes ont fait l’objet
d’une vérification d’identité.

La grosseur
des patates

Une récente expertise démontre que l’ADN du suspect du meurtre de Chanel Mallinger, en 2013 à Woippy,
n’a pu être transporté par un tiers dans la voiture de la victime. Un pan de la défense d’Ahmet Secen s’effondre.
e juge d’instruction en
charge du meurtre de Chanel
Mallinger vient de recevoir le
document attendu depuis le
mois de novembre dernier, et la
nomination d’un expert en génétique et en biologique moléculaire. Affairé à lever les dernières
zones d’ombre de ce crime
effroyable commis en décembre 2013 à Woippy, Jérôme Hannoun a désormais une idée claire
de la façon dont a pu arriver
l’ADN du suspect numéro un
dans la voiture du directeur de
l’école Paul-Verlaine. Du moins,
il sait comment il n’a pas pu
arriver là…
Pour comprendre l’importance
de cette expertise, il faut revenir
aux faits. Le corps de Chanel
Mallinger a été retrouvé dans la
nuit du 11 décembre 2013.
Lacéré de plusieurs dizaines de
coups de couteau, l’enseignant
de 51 ans gît dans son véhicule,

TTE

des enquêteurs et démontre
qu’Ahmet Secen ment depuis le
départ. La famille de la victime
attend qu’enfin, il fasse de vraies
déclarations. »
K. G.

La chaîne de restauration La
Pataterie a été condamnée par
le tribunal de commerce de
Limoges à fournir à ses franchisés des pommes de terre plus
grosses, conformément au
contrat passé entre les deux
parties. La chaîne de restauration devra fournir des tubercules d’au moins « 500 grammes
et d’un calibre égal ou supérieur à 75 » millimètres de diamètre, aux membres de son
réseau de franchisés. Une
peine d’amende de 500 euros
par jour de retard a également
été prononcée. Cette décision
fait suite à la plainte de deux
f r a n c h i s é s à B a r- l e - D u c
(Meuse) et Crêches-sur-Saône
(Saône-et-Loire), qui avaient
attaqué l’enseigne au motif
qu’elle ne respecterait pas les
calibres de pommes de terre
promis dans le contrat. Ils estimaient notamment que le nonrespect de ce critère avait un
impact négatif sur leur chiffre
d’affaires.
La direction de l’entreprise a
annoncé son intention de faire
appel du jugement.

Région

Mardi 10 Mars 2015

CULTURE

1

casino d’amnéville

Canned Heat brûle
encore les planches
Les héros de Woodstock ne se reposent pas
sur leurs lauriers. Ils seront vendredi en concert
au Seven Casino d’Amnéville. On the road again…

galaxie

Stéphane Rousseau
Brise la glace en 2 secondes

TTE

7

metz
Lecture
écologique
avec Lonsdale

Il était déjà venu à Saint-Julien-lès-Metz l’an dernier. Les fans de Stéphane Rousseau le retrouveront le 12 mars
à Amnéville. Sur scène, l’humoriste parle de lui et évolue avec des musiciens. Brise la glace est son 6e spectacle.

S
Les cheveux ont un peu blanchi. La passion reste intacte.

S

i ses musiciens incarnent
une certaine idée du
rock’n’roll, Canned Heat n’est
pas seulement le reflet de ce
qu’il était dans les années 60.
Le temps a fait son œuvre. Cela
suffira toutefois aux anciens
pour se souvenir et aux plus
jeunes pour découvrir des
standards comme On the road
again ou Going up the country
qui est notamment devenu
l’hymne non officiel du festival
de Woodstock,
C’était il y a plus de 40 ans,
mais le groupe de la côte ouest
américaine continue de tracer
sa route à travers le monde. Les
musiciens gardent une
incroyable énergie communicative qui, dès les premières
notes, entraînent avec eux leur
public. Malgré les années qui

SANTÉ

Photo DR

passent, leur musique reste
fidèle à leur légende, avec la
même joie de se produire sur
scène qu’à leurs débuts. Le
groupe ne s’est jamais reposé
sur ses glorieux lauriers, préférant continuer de faire vivre sur
scène sa musique addictive,
avec l’harmonica pour
emblème. Canned Heat
mouille le maillot pour le plus
grand plaisir de ses fidèles
comme de ceux qui les découvriront sur scène vendredi
13 mars au Seven Casino
d’Amnéville.
Canned Heat à 20h30
vendredi 13 mars
au Seven Casino
d’Amnéville (majeurs
uniquement, pièce
d’identité obligatoire).

congrès à nancy

La psychiatrie moderne
Jeudi 12 et vendredi 13 mars, se tiendra au centre des congrès Prouvé
de Nancy, le congrès de psychiatrie du grand Nancy. Premier du nom,
il est coordonné par les Drs Bernard Lachaux, du groupe hospitalier
Paul-Guiraud Villejuif et Jean-Yves Klos, médecin de prévention du
grand Nancy qui préside le comité scientifique de cette manifestation.
Ces journées sont destinées aux professionnels mais pas exclusivement. La première sera consacrée à la psychiatrie moderne, les
nouveaux comportements et les modalités de prise en charge, mais
aussi les perspectives d’avenir. La seconde sera dédiée aux risques
psychosociaux, au bien-être au travail.
Inscriptions, tarifs (différents selon la catégorie de participants) et
programme sur www.cpgn.fr ou té. 03.83.35.80.15.

téphane ROUSSEAU :
« Bonjour ! Comment ça
va ? »
Le Républicain Lorrain
(pris de court) : « … Bien.
Et vous ? »
« Ça va super bien, on
bosse pas mal là, on a commencé la tournée depuis cinq
semaines. »
Comment présentez
votre spectacle Brise la
glace ? On le dit électropop-rock-accoustique…
« Je l’ai écrit avec un copain
DJ électro. Il mêle guitare,
clavier et batterie. J’avais
envie d’allier l’humour et la
musique. J’ai invité des musiciens chez moi et on a fait un
premier jet. Et on a démarré
une première tournée de caféthéâtre au Québec et en
France. »
De quoi parle-t-il, de
vous ?
« C’est sur la morosité
ambiante. Le bilan d’un gars
qui regarde l’ensemble de son
œuvre et n’est pas fier. Mais
qui apprend à s’améliorer.
Pour être un meilleur homme,
amant, père et ami. »
Vous laissez un peu de
place à l’impro ?
« Ça dépend, plus ou
moins. Car le spectacle se
tient, mais j’aime que les gens
aient un moment unique rien
qu’à eux. »
Vos spectacles s’inspirent
de votre vie. Comment le
public réagit-il à celui-ci ?
« Ce spectacle est plus corrosif que par le passé. Parce
que dans la vie, mes amis me
disent que je suis plus corrosif
que sur scène. J’ai beaucoup
de plaisir à le jouer. Avant,
c’étaient des sketchs, là c’est
un spectacle en continu pendant une heure quarante. Le
public n’a pas le temps de
décrocher, on se laisse porter

Invité des Grandes
conférences des Récollets,
Michael Lonsdale sera
à Metz ce soir.
Photo archives RL/Pierre HECKLER

A 48 ans, Stéphane Rousseau n’a pas fini de nous étonner, lui qui est passé de la radio à la télé, de la scène au cinéma.
Et de la musique à la peinture. Photo Anthony PICORÉ

plus facilement. »
Où trouvez-vous toute
cette énergie ?
« C’est vrai que le reste de la
journée, je me tiens plutôt
calme ! D’ailleurs, souvent, je
ne parle pas trop, je reste dans
ma chambre, je travaille. Ou
je me la coule douce. Là, je
regarde la série Game of Thrones. »
Quand vous reverra-t-on

Accor
Air Liquide
Airbus Grp
Alcatel-Lucent
Alstom
ArcelorMittal
Axa
BNP Paribas Act.A
Bouygues
Cap Gemini
Carrefour
Credit Agricole
Danone
EDF
Essilor Intl
GDF Suez
Gemalto
Kering
Lafarge
Legrand
L'Oreal

Rechute
Après trois séances de hausse et un point haut atteint vendredi
à 4986 points, le CAC 40 a plié ce lundi sous le poids de logiques
prises de bénéfices, d’autant que l’agenda macro-économique était
particulièrement léger. Sur le Vieux continent, ce 9 mars était cependant capital. La BCE a lancé son massif programme de rachats
d’actifs pour soutenir la croissance et lutter contre la déflation.

Palmarès SRD
Dernier €

Oxis Intl Rgpt
Innate Pharma
Oeneo
Eiffage
Manitou
Affine RE
Interparfums
Lectra
Air France-KLM
Bongrain

% Var. veille

0,04
10,88
5,12
54,15
14,85
18,3
29,18
12,04
7,166
55,32

+ 33,33
+ 6,25
+ 5,35
+ 3,70
+ 3,48
+ 2,64
+ 2,21
+ 2,03
+ 1,95
+ 1,88

Indices

BAISSES

Dernier €

Orange
Groupe Crit
Orco Prop. Grp
S.T. Dupont
Devoteam
Atari
Iliad
Montupet SA
Bouygues
Onxeo

15,04
47
0,35
0,18
18,6
0,2
220,3
73,06
35,095
6,07

Dernier


% Var. veille

- 5,74
- 5,53
- 5,41
- 5,26
- 4,86
- 4,76
- 4,05
- 3,58
- 3,52
- 3,50

« Peindre. Il y a un petit
atelier qui m’attend. Bon,
mais il y a encore 250 dates
avant ! Mais je chéris ce petit
rêve, peut-être une année sabbatique pour me changer les
idées, prendre du recul et
partir sur un autre projet… Un
film. »
Un film ?
« Oui, j’aimerais prendre le
temps d’écrire, tenter cette

Les valeurs du CAC

SÉANCE DU
9 MARS 2015

BOURSE DE PARIS

HAUSSES

au cinéma. Impossible
d’oublier Les Invasions barbares !
« C’est un souvenir extraordinaire. C’est un cadeau de la
vie un rôle comme ça. J’espère
qu’il y en aura d’autres. »
Vous avez tellement de
casquettes : la radio, la télé,
la comédie, la scène… Que
souhaitez-vous faire maintenant ?

Marché de l’or

% Var.
veille

% Var.
31/12

Euronext
Cac 40
4937,2
Cac Next 20
10811,34
SBF 120
3889,18
Cac All Tradable 3804,37

- 0,55
- 0,47
- 0,58
- 0,56

+ 15,55
+ 16,33
+ 15,74
+ 15,68

Internationaux
Bel20
Nasdaq
Shanghai Se
Swiss Market

7019,58
4925,11
3302,408
9043,97

- 0,53 + 13,09
- 0,05 + 3,99
+ 1,89 + 2,09
- 0,40 + 0,67

Dernier


Lingot
34400
Napoléon
204,9
Piece 20 Dollars 1150
Piece 10 Dollars
630
Piece 50 Pesos
1290
Souverain
265
Piece Latine 20F
202
Piece 10 Florins
209
Piece Suisse 20F 204,9
Once d'argent ($)
15,99

% Var.
veille

Dernier


% Var.
veille

48,765
118,75
58,88
3,525
29,52
10,03
22,835
51,96
35,095
72,9
31,07
12,95
61,79
22,265
104,6
18,8
71,08
183,1
64,41
48,93
165,3

- 0,89
+ 0,13
- 0,91
+ 0,97
+ 0,36
+ 1,75
+ 0,20
- 0,23
- 3,52
- 0,22
+ 0,05
- 0,77
- 1,01
- 2,82
- 0,57
- 0,50
+ 0,40
- 0,03
- 1,32
- 0,73
- 0,18

% Var.
31/12

+ 30,60
+ 15,46
+ 42,39
+ 18,69
+ 9,90
+ 10,37
+ 18,90
+ 5,48
+ 17,06
+ 22,56
+ 22,81
+ 20,35
+ 13,48
- 2,45
+ 12,86
- 3,24
+ 4,64
+ 14,80
+ 10,90
+ 12,37
+ 18,66

LVMH Moet Hen.
Michelin
Orange
Pernod Ricard
Publicis Groupe
Renault
Safran
Saint-Gobain
Sanofi
Schneider Electric
Societe Generale
Solvay SA
Technip
Total
Unibail-Rodamco
Valeo
Veolia Environ.
Vinci
Vivendi

- 0,38 + 9,27
- 0,05 + 9,74
0,00 + 6,48
+ 1,61 + 7,83
- 1,23 + 10,21
+ 1,92 + 8,79
+ 0,50 + 7,60
0,00 + 8,85
- 0,05 + 9,74
0,00 + 0,13

Fixing
BCE

Etats-Unis USD
1,086
Royaume-Uni GBP 0,7186
Suisse CHF
1,0691
Canada CAD
1,3674
Japon JPY
131,31
Danemark DKK
7,4504
Singapour SGD
1,4979
Suede SEK
9,1865
Australie AUD
1,4043
Hong Kong HKD
8,4264

Billets Guichet
Achat
Vente

0,8711
1,3193
0,8795
0,678
0,7201
0,1243
0,627
0,1009
0,6456
0,1101

0,993
1,4881
0,9921
0,7968
0,8121
0,1459
0,7457
0,1184
0,7899
0,1353

Propos recueillis
par Charline POULLAIN.

Le chiffre du jour
Dernier


% Var.
veille

167,8
85,49
15,04
105,8
72,67
86,95
65,84
40,18
87,6
70,86
41,575
131,75
60,36
46,685
249,1
133,55
17,005
54,15
21,52

- 0,65
+ 1,16
- 5,74
- 0,80
- 1,69
+ 1,23
+ 0,32
- 0,12
- 0,06
- 1,52
- 0,55
- 0,57
+ 1,34
- 0,68
- 1,68
+ 0,53
- 0,09
- 0,19

Devises

% Var.
31/12

expérience. »
Comment est votre peinture ?
« Plutôt surréaliste. Avec de
petits personnages, un peu
cartoon. C’est un exutoire.
On s’amuse beaucoup à analyser mes petits dessins, mes
blessures. »

% Var.
31/12

+ 26,88
+ 13,58
+ 6,29
+ 14,68
+ 21,85
+ 43,65
+ 28,47
+ 14,05
+ 15,78
+ 16,91
+ 18,82
+ 17,22
+ 22,15
+ 9,80
+ 17,03
+ 28,91
+ 15,25
+ 18,98
+ 4,01

18
Selon une étude de l'Association française des entreprises
privées, sur 88 grandes sociétés qui représentent 12 % de
l'emploi privé et 10 % de la
valeur ajoutée, les prélèvements
obligatoires représentent 18 %.
L'Afep conclut donc que la
contribution aux prélèvements
obligatoires des groupes ayant
répondu à cette enquête est
supérieure à leur poids dans
l'économie française.

La valeur du jour
(- 1,32% - 64,41€)

Lafarge

Le titre du cimentier français a pâti des déclarations de Thomas
Schmidheiny, le premier actionnaire du suisse Holcim qui remet
en cause les termes de la fusion entre les deux groupes dans un
hebdomadaire helvète. Le rapprochement entre les deux sociétés
a été annoncé en avril 2014, et doit être finalisé au cours du premier semestre 2015.

Dow Jones

FTSE 100

Dax 30

Eurostoxx50

Once d’or

Pétrole

Parité

New York (à 18h00)

Londres

Francfort

Europe

Londres

Brent à Londres

Euro / Dollar

+ 0,69 % à
17980,08 pts

Euronext
AB Science
ABC Arbitrage
Acanthe Dev.
ADP
Affine RE
Air France-KLM
Akka Technologies
Albioma
Altamir
Altarea
Alten
Altran Techno.
Anf Immobilier
Aperam
April
Archos
Areva
Argan
Arkema
Artprice.com
Assystem
Atari
Atos
Audika Groupe
Aufeminin
Aurea
Axway Software
Bains C.Monaco
Belvedere
Beneteau
Bic
bioMerieux
Boiron
Bollore
Bonduelle
Bongrain
Bourbon
Bourse Direct
Bureau Veritas
Burelle
Canal Plus(Ste Ed)
Capelli

- 0,51 % à
6876,47 pts
(hors Cac 40)

Dernier


% Var.
veille

16,2
5,23
0,37
104,8
18,3
7,166
30,52
18,36
11,52
162
40,7
8,56
24,6
35,715
11,94
2,22
9,147
22,8
70,88
15,56
18,81
0,2
64,01
17,34
28,79
5,12
19,59
36,27
11,08
12,72
134,25
96,7
83
5,089
25
55,32
17,765
1,44
20,175
693,25
6,33
1,89

- 3,46
+ 1,36
- 0,81
+ 2,64
+ 1,95
+ 0,56
- 0,49
- 0,09
- 0,46
+ 1,12
- 0,98
- 0,81
+ 2,37
- 0,50
- 0,89
- 1,50
+ 1,38
- 0,13
- 1,14
+ 0,05
- 4,76
+ 0,25
- 0,29
+ 0,70
- 0,78
+ 0,05
- 0,96
- 0,54
- 0,63
+ 0,19
- 0,02
+ 0,40
+ 0,55
+ 0,08
+ 1,88
- 1,17
- 0,69
- 0,20
- 0,40
+ 0,16
+ 1,61

% Var.
31/12

+ 40,75
+ 11,75
+ 8,82
+ 4,54
+ 20,63
- 10,02
+ 5,39
+ 11,34
+ 11,63
+ 23,10
+ 15,13
+ 9,02
+ 21,78
+ 45,89
- 4,10
- 5,53
+ 0,35
+ 15,50
+ 28,71
+ 18,78
+ 7,49
- 9,09
- 3,45
+ 53,86
+ 12,95
+ 6,00
+ 18,73
- 4,98
+ 2,21
+ 9,56
+ 22,21
+ 12,78
+ 19,03
+ 34,99
+ 24,63
+ 6,53
- 7,47
+ 5,11
+ 10,19
+ 15,35
+ 8,21
+ 16,67

Chiffres clés ...
PIB : montant :

(3eme trimestre 2014)
536 milliards € (3515,93 milliards FF)
(2014 ) + 0,40 %
taux de croissance :

Taux de chômage : 2eme tr. 2014: 10 %
soit 2 877 000 demandeurs d'emplois

Casino Guichard
Catering Intl Sces
CDA-Cie des Alpes
Cegedim
CeGeREAL
Cegid Group
CFAO
CGG
Christian Dior
Cic
Club Med.
CNIM
CNP Assurances
Coface
Colas
Courtois
Crcam Brie Pic2cci
CRCAM Paris IDF
CRCAM Nord Fr.
Dalet
Dassault-Aviation
Dassault Systemes
Derichebourg
Devoteam
Edenred
Egide
Eiffage
Elect.Strasbourg
Elior
Elis
Eramet
Esso
Etam Develop.
Euler Hermes Gp
Eurazeo
Euro Disney
Euro Ressources
Eurofins Scient.
EuropaCorp
Eurosic
Eutelsat Communic.
Exel Industries
Faiveley Transport
Faurecia
Fdl

+ 0,27 % à
11582,11 pts
Dernier


% Var.
veille

86,69
21,59
16,05
33,25
28,6
34,63
30,9
6,193
177,9
186,2
74,9
15,225
10,45
153,6
91,12
27,73
75,4
17,56
5,1
1272,05
61,03
2,983
18,6
24,255
3,69
54,15
113,8
15,3
14,52
90,31
41,4
39
100,05
66,75
1,25
2,38
249,55
4,63
43,35
30,57
48,3
57,02
42,335
9,5

- 0,57
+ 3,50
+ 0,31
- 0,15
- 1,06
- 1,07
- 0,36
- 0,13
+ 0,16
+ 0,14
+ 0,20
+ 0,01
+ 0,58
- 0,53
+ 0,86
- 0,39
+ 0,48
- 1,26
+ 0,20
- 4,86
- 1,68
- 1,34
+ 3,70
+ 0,19
- 0,13
- 1,29
- 0,84
+ 0,71
- 2,26
- 2,49
- 0,66
- 1,65
+ 0,10
+ 0,22
+ 0,12
- 0,42
+ 0,73
+ 1,62
+ 0,88
+ 2,04

% Var.
31/12

+ 13,38
+ 16,33
+ 5,59
+ 13,95
+ 9,16
+ 14,63
+ 1,64
+ 24,36
+ 24,49
+ 20,13
- 1,99
- 0,99
+ 3,40
- 4,83
+ 15,92
- 2,55
+ 6,04
+ 11,34
+ 11,14
- 3,04
+ 19,68
+ 20,76
+ 16,98
+ 22,85
+ 5,66
+ 15,31
+ 28,56
+ 5,37
+ 24,39
+ 18,05
+ 29,62
+ 5,58
+ 16,83
+ 14,67
+ 13,94
- 4,03
+ 17,68
+ 6,44
+ 15,60
+ 14,09
+ 6,04
+ 19,04
+ 36,94
+ 7,34

FFP
Fimalac
Fleury Michon
Flo (Groupe)
Fonciere Paris
Fonciere des Murs
Fonc.Regions.
Fonciere Inea
Fonc.Lyon.
Fonciere Paris Fra
Gameloft SE
Gascogne
Gaumont
Gecina
Generale de Sante
Genfit
Gerard Perrier
GFI Informatique
GL Events
Gpe Group Pizzorno
Groupe Crit
Groupe Eurotunnel
Gpe FNAC
Groupe Gorge
Groupe Partouche
GTT
Guerbet S.A
Haulotte Group
Havas
Hermes intl
High Co.
HiMedia
Hologram Indust.
Icade
IDI
Iliad
Imerys
Infotel
Ingenico
Inside Secure
Interparfums
Ipsen
Ipsos
Jacquet Metal Sce
JC Decaux

- 0,20 % à
3610,28 pts

Dernier


% Var.
veille

70
69,26
52,1
2,4
118,89
23,82
87,01
38,25
43,58
4,09
3,04
38,5
116,9
15,65
55,13
35,6
6,13
18,09
12,14
47
12,47
56,29
20,4
1,55
56,52
38,83
14,7
7,63
295,1
4,65
2,31
77,09
26,1
220,3
67,19
24,42
99,33
2,49
29,18
44,825
25,71
17,25
33,94

- 1,12
- 0,35
- 1,14
- 2,44
+ 0,76
+ 0,08
- 0,91
+ 0,90
+ 0,18
+ 0,99
+ 1,00
+ 3,50
+ 0,04
+ 0,97
- 6,67
+ 0,48
+ 0,11
+ 0,17
- 5,53
- 0,52
- 1,26
- 1,16
- 0,84
+ 0,08
+ 1,80
- 2,55
- 0,66
- 0,85
- 0,43
- 1,26
+ 0,39
- 4,05
+ 0,19
- 0,65
+ 0,39
- 2,35
+ 2,21
- 1,20
+ 0,04
- 0,58
- 0,21

% Var.
31/12

+ 40,03
+ 10,29
+ 12,65
- 4,00
+ 19,49
+ 16,20
+ 13,29
+ 7,78
+ 19,86
+ 22,46
+ 10,55
- 4,40
+ 12,95
+ 1,69
+ 46,31
+ 6,14
+ 15,88
+ 15,37
- 6,62
+ 25,84
+ 16,54
+ 35,64
+ 13,27
+ 26,02
+ 15,58
+ 13,87
+ 17,51
+ 12,92
+ 0,10
+ 1,97
- 7,60
+ 16,10
+ 9,66
+ 10,87
+ 10,13
+ 20,65
+ 13,81
- 4,96
+ 29,98
+ 4,24
+ 8,41
+ 10,93
+ 18,82

- 0,62 % à
1168,5 $
Dernier


Kaufman et Broad
Klepierre
Korian-Medica
LaCie S.A.
Lagardere
Lanson-Bcc
Laurent-Perrier
LDC
Le Noble Age
Lectra
LesNxConstruct.
Lisi (ex GFI Ind.)
Locindus
M6-Metropole TV
Maisons Fce Conf.
Manitou
Manutan Inter.
Marocaine Cie
Mauna Kea Tech
Maurel et Prom
Mercialys
Mersen
Metabolic Explorer
MPI
Natixis
Naturex
Neopost
Netgem
Neurones
Nexans
Nexity
NextradioTV
Nicox
Norbert Dentres.
NRJ Group
Numericable-SFR
Odet(Financ.)
Oeneo
OL Groupe
Onxeo
Orege
Orpea
Paris Orleans
Parrot
Peugeot

% Var.
veille

27,9
+ 0,04
42,52
- 2,15
32,705 - 0,98
25,8
- 0,83
32,89 + 0,83
71,23 + 0,61
143,01
21,5
+ 8,59
12,04 + 2,03
12,92 + 1,10
26,35 + 0,53
18,5
18,82 + 0,03
32,2
- 0,92
14,85 + 3,48
45,39
- 2,32
5,34
- 0,74
7,598 - 1,35
21,65
- 0,85
22,53 + 0,90
4,72
- 1,87
3,35
- 0,59
6,429 - 0,08
54,25 + 0,71
49,02 + 1,78
1,92
- 1,03
14,92
- 1,26
33,155 + 0,96
36,845 - 0,47
28,3
+ 1,47
2,02 + 1,56
155,5
+ 0,13
6,8
- 1,02
54,2
- 9,68
1084,4
+ 0,41
5,12 + 5,35
6,5 + 18,18
6,07
- 3,50
4,1
58,79
- 0,36
17,98
- 0,11
20,58
- 0,58
16,245 + 0,74

SALAIRES, PROTECTION SOCIALE
Smic : taux horaire brut : 9.61 €/h (63,04 FF) soit 1457.52 €/mois (9560,7 FF) (depuis le 01.01.2015)
Plafond mensuel de la sécurité sociale : 3170 € (20793,84 FF) (depuis le 01.01.2015)
Retraites complémentaires :
valeur du point Arrco : 1.2513 € (8,208 FF)
valeur du point Agirc : 0.4352 € (2,8547 FF)

% Var.
31/12

+ 16,74
+ 19,00
+ 8,29
+ 19,44
+ 2,78
+ 7,70
+ 6,49
+ 5,34
+ 31,73
+ 5,81
+ 22,56
+ 2,78
+ 20,83
+ 10,12
+ 21,72
+ 10,71
- 10,00
- 7,13
- 2,08
+ 17,44
+ 11,98
- 4,84
+ 9,48
+ 17,21
+ 8,50
+ 3,98
- 4,95
+ 7,65
+ 30,51
+ 17,40
+ 6,35
+ 8,43
+ 27,46
+ 3,19
+ 32,39
+ 32,24
+ 6,22
+ 158,96
+ 14,96
- 8,48
+ 13,32
+ 1,01
- 3,24
+ 58,95

Pierre Vacances
Plastic Omn.
Precia
PSB Industries
Radiall
Rallye
Recylex S.A.
Remy Cointreau
Rentabiliweb (D)
Rexel
Robertet
Rubis
SAFT
Samse
Sartorius Sted Bio
Scbsm
Scor Se
Seb
Seche Environnem.
Securidev
Sequana
SES
Silic
SIPH
Smtpc
Sodexo
Soitec
Solocal Gpe
Solucom
Somfy
Sopra Steria Group
S.T. Dupont
Stallergenes
Stef
Store Electronics
Suez Env.
Supersonics
Sword Group
Synergie
Technicolor
Teleperformance
Terreis
Tessi
TF1
TFF Group

- 1,19 % à
59,02 $ le baril
Dernier


% Var.
veille

26,21
26,5
112
47,99
245
35,82
2,07
66,04
6,47
17,795
166,01
54,32
32,85
104
191,95
6,18
30,485
66,12
26,8
38,3
3,4
31,485
32,21
33,85
91,2
0,88
0,639
41,99
224,75
76,3
0,18
51,29
52,6
12,37
16,295
8,62
20,85
20,49
5,78
65,1
27,4
90,1
16,1
74

- 1,09
- 0,36
- 2,61
- 1,05
+ 6,52
+ 0,17
- 0,96
- 1,34
- 1,97
- 1,06
- 3,48
- 0,84
+ 0,31
+ 0,38
- 1,31
+ 0,43
- 0,32
+ 0,56
- 0,13
- 2,30
- 0,27
- 0,46
- 0,15
- 0,18
- 1,12
- 0,78
- 0,02
- 0,42
+ 0,41
- 5,26
- 0,23
+ 0,17
- 1,51
+ 0,56
+ 1,29
+ 0,77
+ 0,44
- 1,73
+ 0,45
+ 0,92
- 0,77
- 1,83
-

% Var.
31/12

+ 17,17
+ 17,18
+ 5,65
+ 23,05
- 5,41
+ 23,09
+ 11,29
+ 19,29
- 2,56
+ 19,83
+ 3,76
+ 14,90
+ 30,62
+ 0,96
+ 19,00
+ 1,64
+ 21,00
+ 7,39
+ 34,67
+ 11,18
+ 28,79
+ 5,96
- 2,33
+ 10,95
+ 12,22
- 12,87
+ 9,79
+ 10,79
+ 8,05
+ 20,16
- 5,26
+ 3,68
+ 17,02
- 10,17
+ 12,89
+ 9,81
+ 19,14
+ 9,87
+ 24,60
+ 15,36
+ 2,62
- 1,74
+ 26,57
+ 16,54

INDICE DES PRIX
Consommation avec tabac :
Consommation sans tabac :

janvier 2015 : 126,45
janvier 2015 : 124,53

Indice de référence des loyers :
Indice du coût de la construction :

Thales
Theolia
Thermador Gp
Touax
Toupargel Groupe
Tour Eiffel
Transgene
Trigano
Ubisoft Entertain
Union Fin.France
Vallourec
Valneva
Vetoquinol
Viadeo
Vicat
Viel et Cie
Vilmorin & Cie
Virbac
VM Materiaux
Voltalia
Vranken - Pommery
Wendel
Worldline
Zodiac Aerospace

+ 0,08 % à
1,0852 $

Dernier


% Var.
veille

52,29
0,69
78,95
16,1
5,49
49,61
6,91
25,38
16,7
25,24
22,48
4,4
39,99
6,8
62,72
2,48
80,74
243,15
23,99
9,63
26,4
110,7
17,22
34,185

- 0,36
+ 1,23
+ 0,56
- 0,28
- 0,43
- 0,08
- 1,18
- 0,24
- 1,01
- 2,44
+ 3,76
+ 6,25
- 1,29
- 1,20
- 0,17
- 2,25
- 0,62
+ 0,31
- 1,12
+ 0,05
+ 3,11
+ 0,19

% Var.
31/12

+ 16,21
+ 30,19
+ 11,18
+ 9,52
+ 8,50
+ 13,42
- 1,29
+ 13,81
+ 10,12
+ 20,13
- 1,19
+ 13,69
+ 11,39
+ 6,58
+ 5,23
+ 35,52
+ 5,02
+ 39,50
+ 7,82
+ 16,73
+ 11,58
+ 19,11
+ 7,63
+ 22,48

Valeurs régionales
A2micile Europe
Baccarat
Biosynex
D.L.S.I.
Editions du Signe
Elect.Strasbourg
Exa.Clairefont
FALA
Fonc.Regions.
Gaussin
Graines Voltz
Groupe Rivalis

20,25
190,01
4,23
12
113,8
87,01
3,02
19,49
-

+ 0,15
- 4,66
- 0,24
+ 1,27
+ 0,19
- 0,91
- 1,95
- 2,31
-

- 13,83
- 0,57
+ 30,56
+ 13,64
+ 5,37
+ 12,93
+ 13,29
+ 11,85
- 11,21
-

Hydraulique PB
Kimoce
Leaderlease
Lisi (ex GFI Ind.)
MNR Group
NSC Groupe
Ober
Onlineformapro
Pharmagest Inter.
Plant Advanced T.
Precia
Stradim Espac.Fin
Transgene
Vetoquinol

Dernier


% Var.
veille

26,35
64,5
12,1
114,16
112
6,91
39,99

+ 0,53
+ 0,14
- 2,61
- 0,43
+ 3,76

+ 22,56
- 76,71
+ 4,20
+ 0,58
+ 64,00
+ 14,16
+ 0,34
+ 5,65
+ 3,53
- 1,29
+ 11,39

- 0,62
+ 0,32
+ 0,64
- 20,00
+ 1,13
- 1,75
+ 2,51
+ 1,33
- 2,17
- 0,90
- 0,03
- 0,76
+ 0,40
- 0,03
+ 0,49

- 4,23
+ 0,64
- 2,22
+ 159,20
+ 33,33
+ 26,06
+ 3,23
+ 2,74
- 4,23
+ 3,79
- 11,97
+ 10,24
+ 1,61
+ 3,85
- 21,05
+ 0,81
- 4,67
+ 6,81
+ 1,63
+ 1,35
+ 0,73
+ 6,09

Alternext
1000mercis
Adomos
Bernard Loiseau
Bilendi
Cellectis
Cesar
Cofidur
Damartex
Demos
Direct Energie
Entreparticuliers
Environnement SA
Freelance.com
Groupe Promeo
Harvest
Heracles NR
LeGuide.Com
Logic Instrument
Mastrad
Microwave Vision
Piscines Groupe Ga
Sidetrade
Siparex Crois.
Solving Efeso Intl
Sporever
Voyageurs du Monde
Weborama

40,1
0,03
3,16
2,64
31,7
0,04
1,79
17,28
0,75
8,99
2,04
34,25
35
31,5
1,35
0,45
9,96
29,98
27,29
2,5
2,26
34,31
6,1

TAUX BANCAIRES
variation sur un an: - 0,40 %
variation sur un an: - 0,40 %

4eme trimestre 2014 : 125,29 variation sur un an: + 0,37 %
3eme trimestre 2014 : 1627 variation sur un an: + 0,93 %

Taux de base : (au 15.10.2001) : 6.6 %
Livret A et Livret Bleu : 1 %
LDD : 1 %
LEP : 1.5 %

% Var.
31/12

Eonia :
Euribor 3 mois :
Euribor 1 an :
OAT TEC 10:

-0,064 %
0,036 %
0,225 %
-0,029 %

Sa filmographie est
impressionnante. Dans
tous les registres : La
mariée était en noir, Le
Nom de la rose, Moonraker
(il était le méchant dans ce
James Bond), Nelly et
Monsieur Arnaud, Des
Hommes et des dieux (pour
lequel il obtient le césar du
meilleur second rôle)…
Michael Lonsdale,
acteur de cinéma et de
théâtre, aime prêter sa voix
pour des lectures. Comme
au festival de musique de
Fénétrange l’an dernier.
Ce soir à 20h, il sera au
centre des congrès de
Metz. En tant que 3e invité
des Grandes conférences
des Récollets 2015. Le
cloître des Récollets de
Metz abritant l’Institut
e u ro p é e n d ’ é c o l o g i e ,
l’acteur proposera une lecture de textes issus de
classiques de l’écologie. Il
lira également des extraits
de la Bible et du Coran qui
traitent de la protection de
la nature.
Puis, comme d’habitude, Michael Lonsdale et
Jean-Marie Pelt échangeront avec la salle.
Lectures écologiques
et rencontres
avec la salle
à Metz Congrès
Entrée libre.

COTATIONS
•RENAULT.– Le cours de Bourse du
constructeur automobile progresse de
1,23% pour atteindre 86,95 euros. L’exRégie profite des chiffres meilleurs que
prévu des synergies réalisées avec son
partenaire japonais Nissan, évaluées à
3,9 milliards d’euros en 2014.
•AIR FRANCE-KLM.– La compagnie aérienne a annoncé le 9 mars une
hausse de 1,9% sur un an du nombre de
passagers transportés en février, grâce à
une amélioration sur ses vols long-courriers pour les zones Amérique du nord
et Asie et du développement de sa filiale
à bas coûts Transavia. La valeur décolle
de 1,95% à 7,16 euros.
•SAMSE.– Le résultat net du négociant de matériaux de construction ressort à 39,7 millions d’euros en 2014,
soit une progression de 14,2 % par
rapport à 2013. Le chiffre d’affaires déjà
publié s’élève à 1,119 milliard d’euros,
en hausse de 2,7%. Le titre prend 0,38%
à 104,00 euros.
•CFAO.– le distributeur implanté en
Afrique et L’Oréal ont annoncé le 9 mars
la signature d’un protocole d’accord de
production et de distribution de produits cosmétiques en Côte d’Ivoire.
L’ex-filiale de PPR (devenu Kering) sera
le distributeur exclusif des marques
mondiales grand public de soins capillaires et du corps de L’Oréal dans le
pays. Le cours demeure inchangé à
30,90 euros.
•GAUMONT.– Sur l’ensemble de
l’exercice 2014, les revenus du producteur de films s’établissent à 190,1 millions d’euros, en hausse de 12,4%. Le
résultat net part du groupe ressort à
18,3 millions d’euros, en croissance de
44,4%. Le management ne communique pas de prévision chiffrée pour 2015.
La valeur bondit de 3,49% à 38,50
euros.

Conseil du jour
Stallergenes, le spécialiste
des allergènes destinés à la
désensibilisation aux allergies, a publié des résultats
2014 conformes aux attentes. Le chiffre d’affaires
2014 atteint 250,5 millions
d’euros, contre 248 millions
d’euros attendus. La direction envisage une croissance du même ordre en
2015. Le bureau d’analyse
financière IDMidCaps est
toutefois déçu du projet de
l’actionnaire majoritaire
Ares Life Sciences de fusionner Stallergenes avec son
partenaire américain Greer.
Pour l’analyste, la fusion à
60/40 survaloriserait Greer.
Du coup, IDMidCaps a
décidé de suspendre son
opinion en attendant
d’avoir suffisamment d’éléments pour pouvoir juger de
l’intérêt de l’opération et de
son impact sur la valorisation de Stallergenes. Le titre
cède 0,23% à 51,29 euros.

Région

Mardi 10 Mars 2015

SOCIAL

barrages filtrants

Le TP sort du lourd
sur les routes
Ils vont sortir leurs porte-chars, pelles mécaniques, et
autres bulldozers pour bloquer partiellement le trafic routier
dès 8h ce mardi matin dans toute la Lorraine.
Quelque 1 500 patrons d’entreprise, salariés des travaux
publics, les TP seront dans la rue de 8h à 15h.
Ils procéderont à des barrages filtrants, sur les ronds-points
aux abords de l’autoroute voire aux entrées des villes,
d’Épinal à Metz via Nancy, Thionville, Phalsbourg et Verdun.
La profession se mobilise parce qu’elle s’estime en danger.
Aujourd’hui, les entreprises de TP mettront en stand-by
leurs chantiers pour manifester leur inquiétude. À chaque
barrage les manifestants remettront un tract dans lequel la
fédération des travaux publics présente le métier, ses revendications. Ces professionnels se veulent « constructeurs d’avenir » et en appellent aux élus, aux collectivités, qui sont les
principaux donneurs d’ordre. « La baisse des financements
publics a occasionné une grave chute de nos activités »,
constate la fédération. Et d’enchaîner: « Un chantier par
commune, c’est un emploi sauvé et des infrastructures de
qualité. 2 500 postes sont en jeu.
B. K.

ENVIRONNEMENT

climat

Gros : « L’Europe
aide les Etats Unis »
Le maire de Metz et sa délégation sont
rentrés de Washington où ils ont préparé
la conférence sur le climat de Paris. Bilan.

ÉCONOMIE

1

une épicerie de quartier rouvre à metz

Commerces le dimanche :
c’est déjà la jungle !
Avant d’être jugé illégal, le statut mosellan interdisait l’ouverture dominicale des épiceries de plus de 120 m².
S’engouffrant dans la brèche, une supérette messine de 180 m² ouvre, dans l’attente d’un nouveau statut.

S

ur la vitrine de ce Carrefour City à
Metz, un petit mot annonce que la
supérette sera dorénavant ouverte
tous les dimanches, « dans l’attente
d’une décision du conseil général ». Le
magasin fait 180 m². Alors que jusque-là,
seules les épiceries de moins de 120 m²
étaient autorisées à ouvrir tous les
dimanches et jours fériés par un arrêté
préfectoral de 1956. Sauf qu’il a été jugé
illégal le 4 février dernier par le tribunal
administratif de Strasbourg.
Déclaré incompétent sur la question, le
préfet doit céder sa responsabilité au
conseil général, sommé d’établir un nouveau statut départemental s’il veut éviter
la multiplication des ouvertures dominicales sauvages. Une liberté que s’adjugent déjà plusieurs supérettes mosella-

nes de plus de 120 m² qui ont eu la
chance de ne jamais être inquiétées. A la
différence du Carrefour City messin,
dont la fermeture avait été demandée par
une grande surface voisine. Il tient
aujourd’hui sa revanche. « Je profite
pour l’instant d’un vide juridique. Mais je
veux ouvrir tous les dimanches matins. Il
faudrait donc que la surface des épiceries
autorisées soit portée à 200 m². C’est
important pour mon commerce, cela met
de la vie dans le quartier et cela répond à
une attente des riverains », témoigne la
nouvelle gérante, franchisée.

« Préfet légitime »
La situation met vent debout les syndicats de salariés. « Cela présume de la
façon dont le patronat veut gérer ce

dossier », pestent FO et la CGT. Avec
Solidaires, ils ont écrit hier au préfet, lui
demandant de faire appel du jugement,
estimant qu’en 1956 le préfet était « le
représentant de l’exécutif départemental
et donc légitime ». Un second courrier
saisit le président du conseil général de
Moselle, lui demandant « compte tenu
de l’urgence, de faire adopter une délibération reprenant la lettre et l’esprit de
l’arrêté de 1956 ». Donc de ne rien changer à l’existant.
Ce à quoi s’opposent les syndicats
patronaux. Ils veulent profiter de l’occasion pour revoir à la hausse le nombre
d’ouvertures dominicales autorisées et
des activités pouvant ouvrir tous les
dimanches. Le Medef Moselle réclame
ainsi « un nouveau statut s’inspirant des

évolutions actuelles du monde du travail » et invite dans un courrier les syndicats des salariés à « dépasser les corporatismes et les postures », en les invitant à
une réunion le 18 mars. « Nous ne nous
rendrons qu’à celles initiées par le conseil
général », répondent FO et la CGT. Sauf
que pour l’instant, la collectivité a
d’autres préoccupations. La campagne
pour les élections des 22 et 29 mars bat
son plein et elle n’a toujours pas daigné
communiquer officiellement sur le dossier. La situation devient pourtant
urgente. L‘arrêté de 1956, qui n’est déjà
plus respecté, doit être abrogé par la
préfecture au plus tard le 4 mai. Après, ce
sera la jungle.
Ph. M.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES

11/21

Le binôme, un mariage
aussi arrangé que risqué
«C’

La délégation messine, ici devant l’ambassade de France :
Laurent Lajoye, président d’UEM, Didier Duc, directeur
du Pôle énergie de la Ville et le maire de Metz
Dominique Gros. Photo DR

Q

u’avez-vous appris de
ces échanges avec vos
homologues américains ?
Dominique GROS : « Il y a
beaucoup d’endroits où ils ne
font rien mais quand ils agissent, ils sont à la pointe ! J’ai
rencontré le maire de Boulder,
dans le Colorado : il lève une
taxe sur le CO² qui lui permet de
dégager 2 millions de dollars
consacrés à la performance énergétique des logements, une
mesure impossible en France.
Nous, c’est notre vrai problème : réduire la consommation des bâtiments anciens. Le
bruit de fond a changé : les
Américains sont conscients que
la Terre est en danger et que
c’est majoritairement à cause
d’eux. J’ai vu aussi l’action des
entreprises de services françaises aux États-Unis : Transdev,
RATP développement, Keolis,
Veolia Eau, Air Liquide les aident
à rattraper le temps perdu. Dans
ce domaine, c’est l’Europe qui
aide les Etats-Unis ! »
Qu’est-ce que la ville de
Metz a apporté aux Américains ?
« On a vendu des idées. Mettis, avec son coût relativement
faible pour un service équivalent au tramway a marqué les
esprits. On a aussi apporté
l’exemple d’une politique globale énergétique sur un territoire, menée par une ville et une
entreprise municipale, UEM.
Avant, le modèle c’était une
usine qui achetait de l’électricité
en gros et la revendait au détail.
Après l’ouverture du marché de
l’énergie, UEM s’est développée. Elle continue à transporter
du courant, elle développe le
chauffage urbain : 90 millions
d’euros investis dans le réseau et
la centrale à biomasse. Et la
pépite, c’est e-fluid ! »
En prenant l’avion, vous
caressiez l’idée de vendre
votre logiciel e-fluid outreAtlantique. Votre pari a-t-il
réussi ?

Laurent LAJOYE, président
d’UEM : « Ce logiciel développé par nos soins sert à gérer
les systèmes d’information d’un
réseau public de distribution
d’énergie. En France, on l’a déjà
vendu à 2 millions d’abonnés et
notre client ErDF est en train de
l’appliquer à tous les compteurs
de France, soit 35 millions
d’abonnés au total : nos équipes
sont débordées ! On n’est pas
encore mûrs pour le traduire en
anglais. Mais au forum, on a eu
l’écoute très attentive de la
représentante d’EDF Amérique
qui, aux Etats-Unis, est distributeur d’électricité en concurrence
avec les autres compagnies.
C’est un marché potentiel dans
les trois ou quatre ans. Avant
cela, notre développement à
l’international se fera d’abord
avec des pays francophones, du
côté d’Hydro-Quebec qui gère
des barrages parmi les gros au
monde, avec la Wallonie, les
pays africains… »
Dominique Gros, on vous a
vu parler longuement avec
Roland Ries, le maire PS de
Strasbourg, ou encore braver
la neige avec le maire écologiste de Grenoble pour rejoindre, à pied, l’ambassade de
France. Vous parliez climat ?
« Avec Eric Piolle, on a parlé
des panneaux publicitaires qu’il
a fait supprimer. Je lui ai
demandé comment il faisait
pour se passer de ces recettes
alors que les dotations baissent ! J’ai rencontré aussi les
maires de Reims, Vitry-le-François, Strasbourg : des villes de la
future région du grand Est ! J’ai
demandé à Roland Ries qu’il
soutienne notre volonté
d’accueillir la préfecture puisqu’on lui a laissé la capitale. Il
n’est pas d’accord. Alors, on a
cherché à savoir comment on se
ferait la « guerre » sans qu’il y ait
trop de dégâts. »
Propos recueillis par
Céline KILLÉ.

UEM
(ici
sa centrale
multiénergies)
était du
voyage.
Photo Gilles WIRTZ

Partage d’expérience

toute nouvelle sur l’échiquier politique :
« L’idée est de faire entrer un peu de
jeunesse. » Denis Jacquat est sur la même
longueur d’ondes. Même si son binôme
UMP/UDI avec Nathalie Colin-Oesterlé
relève aussi d’une alliance de circonstances, dictée par le jeu politique de l’union à
droite.
La palme du binôme le plus surréaliste
revient au FN, dans le pays de Bitche, où le
candidat Emmanuel du Moulinet est…
Messin. Plus de 100 km le séparent de son

canton ! Pour une élection dont on dit
que la proximité est le moteur, on a connu
mieux. Pas de quoi démonter sa colistière
qui en fait un argument de campagne :
« Les décisions concernant le canton se
prenant à Metz, il sera plus près du lieu de
pouvoir. » Ben voyons…
Philippe MARQUE.
Demain : Pays de Bitche
overdose de listes à droite.

Marine Le Pen à boulets rouges
contre Manuel Valls
En campagne hier à Metz pour le scrutin départemental, Marine Le Pen a vertement répliqué aux attaques,
la veille, de Manuel Valls. « Une attitude haineuse » dénonce la présidente du FN.

L’

au quotidien », a-t-elle asséné
en soulevant l’approbation des
binômes investis par la formation d’extrême-droite dans tous
les cantons de Moselle.
La présidente du FN refuse
pourtant de reprendre à son
compte le qualificatif de « phraséologie fasciste » employé par
son père à l’encontre du chef du
gouvernement. « Je pense que
c’est une phraséologie violente », concède-t-elle, considérant que celle-ci « vise à
dénier le pluralisme politique. Il
y a un petit côté totalitaire dans
ce comportement », juge-t-elle
de la part de celui en qui elle
estime avoir toujours décelé un
côté « inquiétant » et qu’elle
invite à démissionner en cas de
défaite, à la fin du mois. « Dans
quel régime est-on pour qu’un
politique cloue ainsi au pilori
un intellectuel ? » renchérit Florian Philippot en clin d’œil aux
vives critiques également formulées par Manuel Valls à
l’encontre du philosophe
Michel Onfray.

« Pas d’accords,
sauf… »
Jetant ses forces dans la
bataille, le Front national a,
cette fois, investi des candidats
dans tous les cantons de
Moselle, de Lorraine, et d’Alca.
Se gardant bien de se livrer au
petit jeu des pronostics, Marine

Valls, NKM
et Duflot
en Lorraine
Après Marine Le Pen, hier à
Metz (lire ci-dessous), Manuel
Valls, Nathalie KosciuskoMorizet et Cécile Duflot sont
attendus en Lorraine pour
soutenir leurs candidats engagés dans la bataille des départementales.
Dès demain, la vice-présidente
déléguée à l’UMP effectuera le
voyage de Metz pour tenter d’y
contenir la progression du FN.
NKM est aussi attendue sur le
canton de Maizières-lès-Metz
où le maire de la ville
part favori.
Le Premier ministre a, lui, programmé un déplacement en
Meurthe-et-Moselle le 17 mars.
Manuel Valls se rendra à Dombasle, sur le canton de Lunéville 1, puis à Baccarat sur le
canton éponyme. Là encore,
il sera question d’endiguer la
montée en puissance du FN.
Enfin, Cécile Duflot, l’ex-ministre écologiste du gouvernement Ayrault, viendra soutenir
le 19 mars à Thionville les
candidats EELV.

Depuis hier soir 19h, la CGTCheminots a appelé à cesser le
travail jusqu’à demain matin 8h.
Ce préavis non reconductible ne
devrait pas affecter aujourd’hui
le trafic TGV-Est et Sud-Est et
grandes lignes. Sur le réseau
TER, il faut s’attendre à un trafic
normal sur la région Lorraine à
l’exception de la ligne NancyPont-saint-Vincent-Contrexéville et de la ligne Metz-Longwy-Charleville-Maizières où
des perturbations sont prévues.
La CGT est le seul syndicat qui a
déposé ce préavis. La centrale
entend ainsi montrer son opposition à la réforme ferroviaire
votée l’été dernier dont le texte
est examiné aujourd’hui même
pour avis par le Comité central
d’entreprise du groupe public.

Falck : une classe
menacée

front national

occasion est trop belle.
Haro sur le Premier ministre ! La veille, le chef du
gouvernement avait déclaré
avoir peur que le pays se fracasse contre le Front national.
Marine Le Pen lui a donné hier
la réplique, depuis Metz où elle
effectuait un déplacement en
soutien aux candidats estampillés FN aux départementales
des 22 et 29 mars. « Lorsque
j’entends le Premier ministre
dire que la priorité est la lutte
contre le FN, il s’agit d’une
gigantesque gifle donnée aux
Français qui attendent des
résultats de sa politique », claque sèchement l’oratrice.
Entourée par son second, Florian Philippot, et Thierry Gourlot, régional de l’étape, Marine
Le Pen n’y est pas allée par
quatre chemins pour fustiger la
saillie dominicale du Premier
ministre : « Les propos de
Manuel Valls visent à mobiliser
les électeurs du PS en leur faisant peur comme à des enfants.
Il leur fait bouh ! Par son attitude haineuse, il fait peur aux
Français. Mais les Français ne
sont pas des enfants. Ils attendent des réponses que les gouvernements successifs ne leur
ont pas apportées. Alors ils se
tournent vers le Front national
Rassemblement bleu Marine
parce que lui a des solutions
aux problèmes qui sont les leurs

POLITIQUE

SNCF : rares
perturbations

Brigitte Vaïsse ont géré ensemble la mairie
de Thionville. Le sortant Alain Casoni a
naturellement proposé à sa suppléante
Annie Silvestri de l’accompagner. Ils sont
tous deux maires Front de gauche depuis
plusieurs années des communes voisines
de Villerupt et Thil.
A l’inverse, François Lavergne connaissait à peine Danièle Jager-Weber. C’est
justement leur éloignement dans leur
vaste canton qui les a rapprochés : « Elle
est de Verny, moi de Créhange. Il sera plus
simple pour les citoyens d’interpeller le
plus proche géographiquement. »
D’autres envisagent de se répartir le travail
en fonction de leurs compétences. « Pierre
Zenner est plutôt technique, très intéressé
par les infrastructures, les routes ou le
haut débit. Et je suis plutôt sur le développement économique et le tourisme »,
confie Isabelle Rauch (Metzervisse).
Pour les vieux routiers, cette association constitue aussi l’occasion d‘un partage d’expérience. De trente ans l’aîné de
sa colistière, Luc Corradi (Hayange)
compte jouer le papa : « Il faut au moins
trois ans pour être dans le circuit. Au
début, elle s’appuiera sur moi. Mais inversement, elle m’apportera son renouveau
et des idées. Et quand il y aura des
divergences, chacun jouera sa partition. »
Patrick Weiten fera de même avec Rachel
Zirovnik, 41 ans, maire de Mondorff et

8

REPÈRES

C’est la grande inconnue de ces élections départementales. Un binôme homme-femme représentera désormais
chaque canton. Un modèle politique inédit. Reste à voir comment il va traverser l’épreuve du temps.
est comme un jeune couple.
Au début, c’est la lune de
miel, le partage des tâches
est équitable. On verra à l’avenir comment
ça évolue », sourit Marie-Louise Kuntz
(Montigny-lès-Metz) lorsqu’on lui parle
de la grande nouveauté de ces départementales : les binômes. Deux conseillers
pour le prix d’un – obligatoirement un
homme et une femme – représenteront en
effet chaque canton. Ce mariage arrangé
pourrait ne rien avoir d’un long fleuve
tranquille quand on connaît le jeu politique et la difficulté de certains ego à
partager l’affiche.
« Le triumvirat sous l’empire romain ne
s’est pas très bien terminé », glisse malicieusement François Lavergne (Faulquemont). « Entre gens du même âge qui ont
de l’ambition, cela va être compliqué. Il y
aura des tiraillements », prévient Denis
Jacquat (Metz). « Est-ce-qu’on doit se
partager le territoire, les thématiques ou
tout faire en doublon ? Et si je suis absent,
qui me représente ? Mon binôme ? Mon
suppléant ? », s’interroge Patrick Weiten
(Yutz). Un ténor de parti dénonce déjà
des inégalités à venir : « On sent qu’il y a
souvent dans les binômes un candidat
fragile. Les femmes vont apporter beaucoup, mais certaines n’étaient pas encore
mûres pour se lancer. »
Pour franchir tous ces écueils, certains
misent sur un attelage qui a déjà résisté à
l’épreuve du temps. Bertrand Mertz et

TTE

Pas moins d’élèves à la rentrée
prochaine mais pourtant une
dotation horaire amputée de
26 heures pour 2015-2016. Soit
une classe en moins. Au collège
La Grande-Saule, à Falck,
parents et enseignants ont
décidé de se mobiliser pour préserver la classe de troisième
menacée par les services de la
direction académique. De 23
par classe, les élèves se retrouveront donc à une trentaine à
partir de septembre. Une situation jugée inacceptable par les
familles.
Hier après-midi, de nombreux
parents se sont présentés aux
portes de l’établissement à la
sortie des cours, afin de signer
une pétition. Un document qui
avait auparavant recueilli les
signatures des élus de la commune mais également l’appui
des délégués de la communauté
de communes de la Houve.
« Aujourd’hui, nous comptons quatre classes de quatrième. L’an prochain, il y aura
tout autant d’élèves mais seulement trois classes pour les
accueillir en troisième. Où est la
logique là-dedans ? », a interpellé un parent.

L’Europe en débat
à Forbach

« Par ses propos, Valls vise à dénier le pluralisme politique. Il y a un petit côté totalitaire
dans ce comportement. » Photo Pascal BROCARD

Le Pen prédit tout de même
« un score sans précédent ».
Déplorant « l’absence de campagne sur le fond », elle brandit
en guise de carte de visite les
bilans des maires FN élus au
printemps dernier. La délicate
posture de l’édile d’Hayange ne
lui pose pas problème. Suspendu à une peine d’inéligibilité, Fabien Engelmann porte
sur le canton les chances frontistes de décrocher un siège

dans la future assemblée départementale. « Les procédures [à
l’encontre d’Engelmann] portent sur la campagne municipale, pas sur sa gestion de la
ville dont les habitants ont l’air
assez contents » objecte l’oratrice. « On est dans le clochemerle » appuie Florian Philippot
en saluant la baisse de l’imposition locale (-2,5 %) comme une
marque de la gestion FN.
Pour le troisième tour, l’élec-

tion des présidents d’exécutif,
Marine Le Pen préfère prévenir :
« Il n’y aura aucun accord avec
l’UMP ». Sous peine d’exclusion, menace-t-elle. Là où le FN
s’imposera en arbitre, il n’accordera ses voix qu’à la condition
d’un engagement signé sur la
base d’une charte commune.
« Sans quoi, ils n’auront pas
nos voix ». A bon entendeur.
Xavier BROUET.

Une conférence sur le thème
« Quel avenir pour l’Europe ou
l’espérance d’un Européen », se
déroulera vendredi 13 mars, à
20h, au Centre européen des
congrès du Burghof, à Forbach.
Elle sera animée par François
Villeroy de Galhau, issu d’une
famille industrielle de l’Est,
entre la Lorraine et la Sarre.
Ayant travaillé comme conseiller européen auprès de
Pierre Bérégovoy, puis comme
directeur de cabinet de Dominique Str auss-K ahn, il est
aujourd’hui directeur général
délégué de BNP Paribas, en
charge des marchés domestiques européens. Vendredi soir,
le conférencier qui connaît bien
la problématique européenne
partagera avec l’auditoire son
expérience et ses compétences
en la matière. La soirée est organisée par les Rotary clubs de
Moselle-Est et de la Sarre, et le
Rotaract les Alérions.
Vendredi 13 mars,
à 20h, au Centre
européen des congrès
du Burghof à Forbach.
Entrée libre.

Spéciale

Mardi 10 Mars 2015

1

les nuits de l’orientation
Troisièmes du nom, les Nuits de l’Orientation organisées par les
quatre Chambres de commerce et d’industrie de Lorraine viennent à
nouveau d’accueillir des milliers de collégiens, lycéens, étudiants en
quête de contacts directs avec des chefs d’entreprises ou des salariés
aptes à répondre à toutes leurs interrogations.
Coller au plus près de la réalité et des attentes de terrain, tel est
l’objectif de ces salons qui se multiplient. Jeudi -autre exemple-, se
tiendra à Metz la 2e édition du Forum emploi « Mission First Job », mis
sur pied par les écoles d’ingénieurs de la ville et l’Université de
Lorraine : 70 entreprises qui recrutent, du grand groupe à la PME, y
feront la promotion de leurs activités et y proposeront premiers
emplois et stages.
A tous les niveaux, du collège à l’université, les liens tendent à se
resserrer avec le monde professionnel afin d’améliorer l’employabilité
des jeunes. Mais le chemin ree encore long à parcourir et beaucoup de
stéréotypes et fausses images à vaincre. Certains secteurs de l’industrie
lorraine dont les prévisions d’embauches 2015 visent 8.200 personnes,
peinent ainsi toujours à recruter.
Forum « Mission First Job » à CentraleSupélec (MetzTechnopôle) jeudi 12 mars de 10 h à 17 h
(entrée gratuite).

M.H.V.

baccarat (54)

Un maillon de la
chaîne aéronautique
Baccarat-Précision usine notamment les roues du
Rafale.

TTE

9

saulxures-sur-moselotte (88)

Charpimo traverse le temps
Entreprise familiale fondée en 1979, Charpente Industrialisée de la Moselotte fabrique, transporte et assure la pose. Du clé en
mains que l’on retrouve dans le grand Est et en région parisienne.

S

ur la zone industrielle qui
longe la route départementale, à l’entrée de
Saulxures-sur-Moselotte, le
bois règne en maître. Au premier coup d’œil, il apparaît que
la scierie Germain-Mougenot
occupe une grande partie de
l’espace. En pénétrant sur le
site, on s’aperçoit que Charpimo y a pris également ses
aises. Le jeune président de la
SAS, Romary Germain, confirme. « On a environ 5.000 m²
de bâtiments couverts. » Ajoutez à cela, une aire de stockage
en plein air, et vous aurez fait
le tour de cet imposant périmètre dédié au bois. Sur lequel,
Charpimo tient une place de
choix. Entreprise indépendante, Charpimo est néanmoins étroitement liée à Germain-Mougenot. Déjà parce
que c’est le papa de Romary
qui a créé la société de sciage
en 1960. Pour la revendre quel-

ques années plus tard. Ensuite,
Charpimo fait partie des gros
clients du marchand de bois.
L’un a besoin de l’autre, et
inversement.
Cela étant, le fabricant de
charpentes, traditionnelles, ou
non, s’est fait un nom tout seul
dans le grand Est et en région
parisienne auprès des négociants, promoteurs et autres
papillonneurs. Romary Germain, qui a repris le flambeau
en 1999, confirme. « On a
l’avantage de fabriquer, de
transporter et d’assurer la pose.
Aujourd’hui, sur les chantiers,
on essaie le plus souvent possible de s’associer avec des couvreurs. Pour répondre aux
appels d’offres, c’est beaucoup
plus simple. »
Un paramètre important, évidemment, mais les clients
retiennent en priorité le savoir
faire et les compétences de la
SAS vosgienne qui traverse le

Essence : L’épicéa serait le plus vieil arbre du monde. Et bien,
c’est l’essence utilisée majoritairement par l’entreprise Charpimo.
Pour les charpentes fermettes, il présente les meilleures garanties puisqu’il n’a pas de nœud.
Pour les charpentes traditionnelles, c’est le sapin qui est
retenu.
Salariés : Une petite cinquantaine de personnes est salariée
chez Charpimo. Une vingtaine est affectée à l’atelier, une
quinzaine au bureau d’étude et à l’administration et une dizaine
à la pose.
Chiffre d’affaires : En 2014, la SAS (société à actions simplifiées) a réalisé 7,1 millions de CA. Selon les prévisions celui de
2015 serait un peu en retrait.
Bardage : Dans les ateliers de Saulxures-sur-Moselotte, équipés notamment de deux scies à commandes numériques, l’activité bardage est importante.
Le bois doit effectivement tenir une place conséquente dans les
réalisations. Conséquences du Grenelle de l’environnement.

temps avec une régularité
exemplaire dans les résultats.
« On n’a jamais enregistré de
perte », confie Romary Germain. Lequel ajoute que 2014 a
vraiment été une bonne année
avec un chiffre d’affaires en
hausse de 14 %. « On a pu
travailler douze mois sur
douze, sans être perturbé par la
météo. » Il ne cache pas que
2015 ne sera pas de la même
veine. « Les commandes sont
là, mais les intempéries nous
causent de sérieux soucis et
décalent tout ce que l’on avait
prévu. »
Il reste que l’activité ne faiblit
pas sur le site de fabrication de
Saulxures où les salariés, dans
les bureaux, comme dans les
ateliers, défendent avec conviction les couleurs de Charpimo. L’un des secrets de la
réussite.
Romary Germain, le président de la SAS Charpimo à Saulxures-sur-Moselotte.

Claude GIRARDET

Vosges Matin, Jérôme HUMBRECHT

« 35 % de notre chiffre en région parisienne »
Fils et petits fils de scieur et de marchands de bois, Romary
Germain, comme son frère d’ailleurs, a suivi la trace familiale.
Après être passé par l’ENSTIB (Ecole nationale supérieure des
technologies et industries du bois) d’Epinal et une école de
gestion à Strasbourg, Romary a pris les commandes de la société
Charpimo en 1999, succédant ainsi à sa maman, qui occupait les
fonctions de présidente.
Vous rayonnez sur le grand Est, mais aussi sur la région
parisienne. Pourquoi Paris et ses environs ?
On a toujours été présent en Île de France. On est aujourd’hui
bien connu et ce sont les gens qui font appel à nous. On a
d’ailleurs un chef d’équipe sur place. Plus globalement, on
réalise 35 % de notre chiffre d’affaires en région parisienne. Où
l’on travaille essentiellement pour des gros programmes immobiliers.
Vous ne travaillez en revanche pas pour les particuliers ?

Généralement, non. On ne peut pas court-circuiter les négociants qui travaillent pour nous. Mais, dans le grand Est, hormis
dans les Vosges où la demande de permis de construire a chuté
de 50 % en quatre ans, nous faisons beaucoup de pavillons
individuels que l’on retrouve dans les lotissements. D’ailleurs,
les charpentes ont bien souvent, chacune leur spécificité.
Parlez-nous du Nailweb, ces fameuses poutres en I…
C’est un procédé norvégien dont nous sommes le seul
distributeur dans l’Est de la France. Il s’agit d’une alliance de bois
et d’acier pour réaliser des poutres, appelées poutre en I servant
pour les toitures, les éléments de structure, les planchers ou
encore les plafonds. Ces poutres concurrencent fortement le
lamellé-collé, beaucoup plus lourd, mais aussi beaucoup plus
cher. Ce matériau et le plus souvent utilisé pour la rénovation. »
Propos recueillis par Cl.G.

varize (57)
Depuis deux ans, la société Baccarat-Précision fait partie
du groupe AEds. ER-HDT-ARCHIVAGE-DOC

R

achetée en 2013, quelques
semaines avant le salon du
Bourget, Baccarat-Précision fait
partie, depuis, du groupe AEds
(Aerospace distribution service).
Spécialisée dans l’industrie
aéronautique (95 % de son
chiffre d’affaires), AEds vient
de se stabiliser en ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire)
après avoir absorbé récemment
Honeywell Secan (qui fabrique
des réservoirs kérosène et des
bâches hydrauliques pour
l’aéronautique, à Witry-lèsReims) et Belzane Décolletage
(mécanique de précision et visserie aéronautique, société
basée sur trois pôles : Conflans-Sainte-Honorine, Bonneville et Sollies-Pont).
Un million d’euros ont été
investis afin de moderniser le
site de Baccarat et
500 000 euros à Witry-lèsReims par AEds dont les clients
sont Safran, Dassault, Zodiac,
Airbus, helicopters, Thalès…
Le groupe a ainsi tissé un
réseau de sociétés complémentaires comptant 154 salariés
sur six sites pour un chiffre
d’affaires de 28 M€ lui permettant de maîtriser toute la
chaîne d’approvisionnement
(«supply chain »). AEds peut
ainsi proposer la fourniture
complète de sous-ensembles
mécaniques pour l’aéronautique « y compris le stade de la

conception grâce au site de
Witry-lès-Reims », fait remarquer Racha Bertolo, directrice
générale adjointe du groupe
piloté par son époux JeanChristophe Bertolo et Maurice
Laffly.
A p p r ov i s i o n n e m e n t e n
matière première, centrale
d’achat, visserie, étanchéité,
usinage, chaudronnerie, procédés spéciaux, assemblage…
Chacune des sociétés a intégré
la chaîne globale en tant que
maillon.
À Baccarat (où 4 emplois ont
été créés et d’autres sont à
pourvoir), on continue à mettre la très haute précision au
profit de pièces d’usinage à
l’image des roues qui équipent
les trains d’atterrissage du
Rafale, du Mirage 2000, du
Tigre, du Super Puma, du Falcon de l’ATR… Dans le principe de maîtrise de la « supply
chain », devenue l’un des
points forts du groupe AEds,
les pistons de rappel des trains
d’atterrissage de quinze modèles d’avions (dont plusieurs
Airbus) sont également usinés
à Baccarat.
En 2014, l’idée d’associer un
savoir-faire de précision à une
solide assise financière a
amené AEds à ouvrir son capital à trois banques, à hauteur
de 37 %.
Jean-Christophe PIGNON

Laglasse, histoire d’une sortie
de redressement judiciaire
Pendant douze ans, la merranderie Laglasse (57) n’a eu qu’un objectif : rembourser ses créanciers. Aujourd’hui, sortie du processus,
la merranderie se remet dans une logique d’entreprise en développement.

P

enser à sa période de redressement judiciaire procure encore
quelques frissons à Jérôme
Laglasse, à la tête de l’entreprise familiale éponyme de Varize près de Boulay. L’affaire est pourtant derrière lui,
avec zéro dette au compteur. Pourtant, elles furent douloureuses ces
années, puisque Laglasse France s’est
payé le luxe d’un redressement judiciaire, puis un plan de continuation
sur dix ans, tout en lançant de nouveaux produits dans le domaine vinicole pour s’en sortir !
« En 2001, avec mon père, on connaissait la complexité de notre situation. Depuis la tempête de 99, le
marché du bois était déstabilisé, notre
stock avait perdu sa valeur et certains
de nos clients multipliaient les
impayés. Pourtant, on a voulu continuer. Ce fut une erreur, » se souvient
Jérôme Laglasse. La petite entreprise
qui produit chaque année les merrains
pour environ 6000 fûts de chêne pour
les plus grands viticulteurs était alors
au bord de l’asphyxie. « On s’est affaibli au lieu de s’assainir. » Fin octobre 2002, Laglasse est déclaré en cessation de paiement avec une dette de
2,5M€. Le moral est bas mais Jérôme
n’est pas du genre à baisser les bras.

« Tout de suite, j’ai voulu montrer
notre capacité à poursuivre notre activité. » Plutôt que dissimuler ses difficultés, le gérant a contacté tous ses
partenaires, fournisseurs, clients, collectivités… « J’ai dit les choses telles
qu’elles étaient. En amont et en aval,
tous nous ont suivis. » Motivation,
travail, confiance des partenaires, du
tribunal. Seize mois de redressement
judiciaire, dix ans de plan de continuation, c’est psychologiquement lourd,
financièrement dur, mais pas une
annuité n’a manqué. « Nous travaillons dans une activité de niche, un
milieu où tout le monde connaît tout
le monde. Ca aide. » Parallèlement les
salariés, inquiets mais fidèles, acceptent de se serrer la ceinture. La famille
vend sa forêt de chênes centenaires
dans les Vosges et Jérôme attaque
l’international pour lancer des produits œnologiques dérivés. Ses staves,
pièces de bois, qui selon le degré de
torréfaction, apportent un arôme différent au vin ; vanille, clou de girofle,
caramel, épices… sont en croissance
de 30 % chaque année. Ce qui permet
même à la société d’embaucher, « 15
salariés en 2001, 20 maintenant ».
Sans l’ombre d’un créancier depuis fin
2014, Laglasse recherche de nouveaux

Jérôme Laglasse :
« Nous travaillons
dans une activité
de niche,
un milieu
où tout le monde
connaît
tout le monde.
Ça aide. »
Photo archives
Pascal BROCARD

partenaires pour ses nouveaux projets : aire de stockage de bois, nouvelle ligne de production. « La communauté de communes de Boulay

nous soutient, la Région s’intéresse à
nous. Il nous faut nous réorganiser,
réapprendre à parler aux banques, se
remettre dans une logique de dévelop-

pement bien différente de notre logique de survie. »
Laurence SCHMITT.

Moselle

Mardi 10 Mars 2015

FRONTIÈRES EXPRESS

« Berlin a été
notre tremplin »
Il y a un an, quasiment jour
pour jour (c’était le 18 mars),
la joyeuse bande d’excités connue sous le nom de Shaka Ponk
était convoquée au ministère
de la Culture à Paris pour y être
élevée au rang de chevalier de
l’ordre des Arts et des Lettres…
« Franchement, au début, j’ai
vraiment cru à une blague »,
reconnaît Steve, qui s’occupe
des claviers et des samples au
sein du groupe français. Mais
l’invitation de Mme la Ministre
n’avait rien d’un gag : « Aurélie
Filippetti voulait apparemment rendre hommage à notre
côté artisanal, à notre façon de
travailler complètement à
l’écart des sentiers battus… »
Sacrée ironie de l’histoire !
Car c’est précisément ce mode
de fonctionnement, pour le
moins inhabituel et passablement bordélique (« Nous, on ne
sait pas faire des trucs carrés ! »), qui faillit condamner
le groupe à une mort prématurée. Et l’obligea en tout cas à
s’exiler loin de Paris : « A nos
débuts, en 2004, personne ne
voulait travailler avec nous, on
ne rentrait pas dans les petites
cases… A force de galérer, le
noyau du groupe s’est installé
à Berlin, les autres y allaient
juste de temps en temps. Pour
faire avancer le projet artistique. Et pour les concerts, surtout… » C’est à cette époque
que Shaka Ponk a écumé les

clubs de la métropole allemande et enquillé les premières parties prestigieuses.
Nouant quelques solides amitiés (Fishbone, Skunk Anansie…) au passage.
Pourquoi avoir choisi Berlin,
au fait ? « Ben, d’abord pour
des raisons économiques : les
loyers, le coût de la vie, restent
abordables là-bas ! Et puis, il y
règne un climat de tolérance
dont nous avions besoin…
Sans oublier la rigueur allemande, qui nous a quand
même fait le plus grand
bien ! » La petite bande n’a
donc pas eu à regretter son
choix stratégique : « D’une certaine manière, Shaka Ponk est
vraiment né à Berlin ! Frah s’y
est « trouvé » en tant que chanteur, c’est là-bas qu’il a inventé
sa gestuelle, qu’il a acquis
toute l’assurance nécessaire
pour exploser sur scène… »
Le groupe aimerait rééditer
l’expérience dans un avenir
proche : « Séjourner dans un
pays étranger, s’en inspirer
pour composer… » Et se réinventer. En restant « artisanal »
et à l’écart des sentiers battus.
Christian KNOEPFFLER.
Shaka Ponk,
jeudi 12 mars (20h30) à
la Rockhal d’Esch-Belval.
Points de location
habituels.

ANIMATION lachaussée et marsal
Nuit de la chouette
La Fédération des Parcs naturels régionaux de France et la Ligue
pour la protection des oiseaux organisent les 3 et 4 avril la 11e Nuit
de la chouette. Cet événement national est destiné à sensibiliser le
grand public aux chouettes et hiboux et à la richesse de la nature à
la nuit tombée. Dans ce cadre, le Parc naturel régional de Lorraine
organise deux soirées : vendredi 3 avril à 19h30 à Lachaussée, avec
une sortie naturaliste gratuite animée par Marc Namblard, preneur
de son et guide naturaliste vosgien ; et samedi 4 avril à 20h à Marsal
avec un spectacle à voir en famille pour découvrir les chouettes
chevêches. Ces deux soirées gratuites seront accompagnées d’une
présentation du suivi de l’espèce par le Parc naturel régional de
Lorraine et d’un pot de l’amitié.
Pour s’inscrire : tél. 03 83 81 67 67.

SOCIAL

1

manifestation devant le conseil général

« Où vont aller les mères
en situation d’urgence ? »
Les syndicats protestent contre la suppression des 32 places d’accueil de l’Abri maternel de Metz. Le Département
évoque quant à lui un « service rendu autrement » et demande à l’Etat de « prendre ses responsabilités ».

I

ls ont choisi le lendemain
de la Journée de la femme
volont airement. Une
soixantaine de manifestants
se sont réunis hier devant le
conseil général de Moselle, à
Metz, pour protester contre la
fermeture de l’Abri maternel
du centre départemental de
l’Enfance (CDE) à Plappeville,
structure d’accueil d’urgence
des mères et de leurs enfants
âgés de moins de 3 ans, prévue le 16 avril. Soit 32 places
supprimées sur les 100 que
compte le département.
Cette fermeture intervient
dans le cadre de l’ouverture de
la Maison d’enfants L’Ermitage, nouveau site pour la
protection de l’enfance en difficulté à Moulins-lès-Metz.
« Mais les autres structures
d’accueil n’ont pas vocation à
faire de d’urgence. Où vont
aller les femmes battues ou
violées ? », souligne Eric Florindi, responsable Sud Santé
Sociaux qui ajoute qu’il y a
trois ans, 32 places avaient
déjà été supprimées.
Le conseil général justifie
cette suppression par la stricte
application de ses compétences. En effet, selon la loi, il
appartient aux services de
l’Etat de prendre en charge les
situations d’urgence.
« C’est ainsi que cela aurait
dû être, depuis longtemps
d’ailleurs. C’est un retour
dans le bon ordre. Et cela
devrait permettre aux femmes
qui restaient parfois trop longtemps dans ses structures
d’urgence de faire évoluer leur
situation dans des structures
plus adaptées. Il faut que les
choses soient plus claires et
que l’Etat prenne ses responsabilités », souligne Jean Karmann, vice-président en
charge de la Protection de
l’Enfance.

TTE

10

REPÈRES
Récupérer des
points de permis
La Prévention routière organise des stages de sensibilisation des conducteurs dans le
cadre de la loi sur le permis à
points. Ces stages, d’une
durée de deux jours, ont pour
objectif de faire récupérer des
points aux conducteurs en les
amenant à réfléchir sur leur
comportement au volant et à
leur donner une autre conception de la conduite.
Le coût du stage est de
210 €.
Les prochains stages se
dérouleront à Thionville les
30 et 31 mars et à Metz les 24
et 25 avril.
Renseignements :
Prévention routière
10 avenue Leclerc-deHauteclocque
57000 Metz
tél. 03 87 66 35 30
ou htttp ://recuperationpoints-permis.org

Association des
polyarthritiques

« C’est une catastrophe. Ces mères en situation d’urgence ne seront plus accueillies par des travailleurs sociaux dans des centres
dédiés. On veut les faire disparaître de la carte », reproche Eric Florindi, responsable Sud Santé Sociaux. Photo Gilles WIRTZ

Concrètement, les femmes
e n s i t u a t i o n d ’ u r ge n c e
devraient donc être prises en
charge par les centres d’hébergement et de réinsertion
sociale (CHRS). « Mais ces
établissements sont déjà saturés. Et ce ne sont pas des
établissements dédiés, ni
sécurisés pour ses mères. Et
qui n’ont pas la logistique
pour accueillir des enfants »,

soutient Eric Florindi qui
craint également que ces femmes soient redirigées vers des
nuits d’hôtel. « Dans ces conditions, on va les faire disparaître de la carte en les dissuadant d’appeler », argue-t-il.

Sept places
« repérées »
Face à ce constat, Etat et
Département ont donc

« repéré sept places spécifiques ». Trois à Thionville,
trois à Metz et une à Forbach.
Pour compenser les 32 supprimées ? « Il en faudra plus.
C’est évident. Mais l’objectif
pour nous est surtout que ces
situations ne durent pas et
que, rapidement, au bout de
48 heures, ces femmes soient
prises en charge par les services du conseil général, après

une évaluation précise de chaque situation par les services
sociaux », soutient l’élu.
« Pour nous, l’Etat et le conseil général se renvoient la
balle. Mais nous ne lâcherons
rien », poursuit le syndicaliste.
Une pétition a été mise en
ligne. Elle sera prochainement
remise aux services de l’Etat.
Lisa LAGRANGE.

L’AFPric, association française
des polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques, tient sa prochaine permanence cet après-midi de 15h à
17h, au Clos des arts à Diebling
(entre Freyming-Merlebach et Sarreguemines).
Un professeur de qi gong interviendra afin de donner des informations sur cette technique :
qu’est-ce que le qi gong, ses
applications thérapeutiques, que
peut-il apporter aux patients
atteints de polyartrite rhumatoïde
ou de rhumatismes inflammatoires chroniques, démonstration.
Une autre permanence se
déroulera à l’hôpital de Mercy,
Maison des usagers, de 14h à
17h, le mardi 17 mars.
Contact :
Jean-Paul Grandjean
délégué départemental tél.
06 59 07 14 05
ou afpric.moselle
@gmail.com
Permanences
téléphoniques
les lundis et mercredis
de 10h à 12h :
Martine Hehn
tél. 03 87 85 07 98 ;
Anne-Marie Lippert
tél. 03 87 02 47 70.

TTE11

Courrier service

Mardi 10 Mars 2015

PÊLE-MÊLE
La phrase
« Mars, Vénus, Saturne, ce qui m’étonne ce n’est pas qu’on ait
découvert tous ces astres lointains, c’est qu’on connaisse leur
nom. »
Jean Nohain, animateur et parolier français (1900 -1981)

Côté cuisine
> Ail : avant d’ajouter les brisures d’ail à votre plat qui mijote,
piquez-les sur un cure-dent. Elles seront plus faciles à ôter au
moment de servir.
> Céleri-rave : vous obtiendrez une salade onctueuse en
passant le céleri râpé sous l’eau bouillante avant de l’assaisonner de sauce rémoulade.
> Escalopes de veau : afin qu’elles ne gondolent pas lors de
la cuisson, effectuez des petites entailles avec la pointe d’un
couteau sur leurs pourtours.
> Roux : pour éviter les grumeaux, commencez toujours par
mouiller le mélange beurre-farine avec le liquide froid.

Mises en beauté
Dents blanches
Frottez-les avec un jus de citron, de la poudre de bicarbonate
de sodium ou du charbon végétal. Rincez à l’eau claire. Veillez
toutefois à ne pas utiliser ce traitement plus de deux fois par
semaine.

Masques capillaires
Cheveux secs
> Dans un bol, versez 5
gouttes d’huile essentielle de
citron et 50 g d’argile verte en
poudre.
> Délayez les ingrédients
dans de l’eau tiède jusqu’à
obtention d’une boue à répartir sur toute la surface des
cheveux.
> Faites pénétrer la préparation avec un peigne fin et laissez agir vingt minutes.
> Rincez abondamment puis
faites un shampooing normal.
Ce soin s’applique une fois
par semaine pendant deux
mois.
Photo DR.
*
Cheveux gras
> Mixez 50 g de feuilles de thym, 50 g de baies de genièvre,
30 g de feuilles de laurier, 50 g de pensées sauvages, 10 g de
clous de girofle.
> Versez une poignée de cette poudre dans un bol et ajoutez
de l’eau minérale bouillante jusqu’à l’obtention d’une pâte
souple puis laissez reposer une vingtaine de minutes.
> Pendant ce temps, réalisez une lotion avec une poignée de
racine de bardane bouillie pendant ¼ d’heure dans ½ l d’eau
minéralisée. Laissez infuser pendant 1/2 d’heure puis filtrez en
ajoutant cinq gouttes d’huile essentielle de sauge. Réservez.
> Appliquez le masque sur le cuir chevelu.
> Après ¾ d’heure de pose, rincez abondamment. Dans la
dernière eau de rinçage, ajoutez une cuillerée à soupe de
vinaigre de cidre.
> Terminez le soin en appliquant la lotion à base de racine de
bardane.
Ce soin s’effectue une fois par semaine pendant un mois.

1

LE COIN DU JARDINIER

« Je voudrais semer du céleri-rave. Comment faire pour obtenir de belles boules ? Faut-il ou non enlever les feuilles ?
J’aimerais avoir quelques conseils pour la mise en place des plants. » R. H, Thionville
2 cm du collet.

(apium graveolens L. var. rapaceum) dont l’intérêt principal
réside dans la tubérisation de la
base de la tige entre les racines et
le plateau de feuillage.

Il ne faut surtout pas oublier
que le céleri-rave se plante avec le
collet situé au ras du sol. Il ne
doit ni se trouver dans un creux
et surtout ne pas ramener de terre
au-dessus du collet.
Lorsque la boule commence à
se former, faites autour de celle-ci
une petite rigole, à l’aide d’un
bout de bois pour l’aider à prendre du volume.
A partir de la fin du mois
d’août, éliminez au fur et à
mesure les feuilles qui jaunissent
ou qui s‘étalent autour du plant,
en ne conservant que celles qui
se dressent.
Puis, à l’aide d’un couteau ou
d’un greffoir, éliminez les racines
superficielles qui se développeraient sur la partie supérieure de
la pomme en formation.
Il faut savoir qu’il est nécessaire d’attendre trois ou quatre
ans avant de remettre des céleris-

Mise en place

Premiers soins
Après les semis de février à
avril sur couche chaude, en terrines, en serre ou dans un local
clair et chauffé, il faut repiquer
les plants en pépinière.
Une première fois lorsqu’ils ont
deux feuilles, puis une seconde
fois lorsqu’ils ont quatre feuilles.
À chacune de ces opérations,
veillez à couper le bout des radicelles et de la racine principale.
N’hésitez pas à renouveler jusqu’à quatre fois les repiquages
pour obtenir des plants trapus,
avant la mise en place. Cette
opération aura lieu vers la fin du
mois d’avril. A ce moment-là,
racourcissez les racines à 1 ou

Un beau céleri-rave.

Photo RIEDINGER Philippe

RETRAITÉS
« Veuve, je suis exonérée d’impôts et pourtant, depuis janvier 2015,
on me retire la CSG et la CRDS sur ma pension de réversion.
Est-ce normal ? » J. W., Moselle
assuré retraité domicilié fiscalement en France
L’
et à la charge d’un régime obligatoire française
d’assurance-maladie est soumis à certains prélèvements obligatoires, dont la Contribution sociale
généralisée (CSG) et de la Contribution pour le
remboursement de la dette sociale (CRDS).
Notez qu’une contribution additionnelle de
solidarité pour l’autonomie (CASA) est prélevée
sur les retraites, les pensions d’invalidité et les
allocations de préretraite depuis le 1er avril 2013.
Son taux est de 0,3 %.
Il est tenu compte du revenu fiscal de référence
et de la composition du foyer fiscal selon le
barème suivant pour les pensions versées à partir
du mois de janvier 2015.
• Lorsque le revenu fiscal de référence est
inférieur ou égal à 10 633 € pour une personne
seule (majoré de 2 839 € pour chaque demi-part

raves au même emplacement
dans le potager.
Ses bons compagnons au jardin potager sont les radis, la
tomate, la laitue, le haricot nain,
les pois ainsi que les choux et le
concombre.
• Cette réponse a été préparée
en collaboration avec la Société
d’Horticulture de la Moselle.

***
Rappelons que
son assemblée
générale aura lieu
d i m a n c h e
15 mars, à 15 h, à
l’Espace Conférences du Crédit
Agricole 56, rue André-Malraux à
Metz.
A la fin de la séance, Jean-Noël
Simard, animateur-médiateur
scientifique aux Conservatoire et
Jardins Botaniques de Nancy
interviendra sur le thème du
« Monde fascinant des agrumes ».

ET SI VOUS NOUS AIDIEZ

CSG, CRDS et CASA
supplémentaire) ou si l’assuré est titulaire d’une
prestation non contributive ou de l’allocation
veuvage, il est exonéré de la CSG, de la CRDS et de
la CASA.
• Lorsque le revenu fiscal de référence est
supérieur à 10 633 € pour une personne seule
(majoré de 2 839 € pour chaque demi-part supplémentaire) et inférieur à 13 900 € pour une personne seule (majoré de 3 711 € pour chaque
demi-part supplémentaire), la CSG est fixée au
taux de 3,8 % ; la CRDS au taux de 0,50 %. La Casa
n’est pas due.
• Si le revenu fiscal de référence est supérieur à
13 900 € pour une personne seule (majoré de
3 711 € pour chaque demi-part supplémentaire), la
CSG a un taux de 6,6 %. La CRDS est fixée au taux
unique de 0,5 %. et la Casa au taux de 0,3 %.

Questions de la semaine
Tout au long de la semaine, retrouvez chaque
jour ces deux questions. Des lecteurs pourront-ils
nous aider à y répondre ?
Synonyme
Quels sont les synonymes du mot soupirail (petite fenêtre d’un
sous-sol qui donne sur la rue à hauteur de trottoir) ?

Conduite à gauche
Don Camillo est un personnage
de fiction créé en 1948. Ses histoires, qui se déroulent en Italie,
ont été adaptées au cinéma dans
les années cinquante. Un lecteur
constate que les véhicules roulent
à droite avec le volant à droite.
Un de ses amis prétend qu’il en
était de même en France à cette
époque. Est-ce vrai ? Pour quelles
raisons ?
Photo Pierre HECKLER

12

ORNITHOLOGIE
Les grues
cendrées

La culture du céleri-rave
Le céleri-rave
C’est une plante potagère

TTE

« Fin février, j’ai vu des
groupes de grues cendrées
prendre la direction nordest, en passant au-dessus
de Stiring-Wendel ? Où se
dirigeaient-elles à cette
période de l’année ? »
A. G., Moselle
Gilbert Blaising nous en fournit l’explication. En raison de la
douceur de l’hiver, les grues
rejoignent, par étapes et plus tôt
que d’habitude, leurs sites de
nidification dans le Nord de
l’Europe, en particulier la Scandinavie.
Poussés par leur instinct de
reproduction et désireuses de
s’attribuer un territoire exclusif,
ces volatiles ont hâte de trouver
sans partage un lieu propice et
convoité.
On a l’habitude de les voir
groupées en grand nombre au
cours de leur migration, mais en
période de nidification, les couples sont farouchement isolés.

Écrivez-nous
• Par courrier
Le Républicain Lorrain
Courrier Service
57777 METZ CEDEX 9
• Par E-mail
LRLCOURLECTEURS@republicain-lorrain.fr
Courrier-Ser vice ne
prend en compte que les
demandes comportant
clairement les nom et
adresse de l’expéditeur.
Il n’est pas donné suite
aux questions relevant de
concours ou de travail
d’ordre scolaire.
Du mardi au samedi,
nous répondons à vos
questions sur les thèmes
que vous aurez choisis :
fiscalité, chômage, histoire, jardinage, bricolage…
Le samedi, nous
publions en outre les
réponses aux « Questions
de la semaine ».

Sports

Mardi 10 Mars 2015

coup de force

Van der Garde veut
le volant d’une Sauber
Le Néerlandais Giedo van der Garde a engagé une
procédure judiciaire pour obtenir le volant d’une Sauber au
départ du Grand Prix d’Australie de Formule 1, dimanche à
Melbourne.
Le pilote de 29 ans affirme que l’écurie suisse lui avait
promis une de ses deux monoplaces avant de revenir sur
son engagement et d’enrôler le Suédois Marcus Ericsson et
le novice brésilien Felipe Nasr. Giedo van der Garde, pilote
de réserve chez Sauber en 2014, a donc dans un premier
temps présenté le litige devant un tribunal arbitral suisse,
qui a tranché en sa faveur.
Puis il s’est adressé, hier, à la Cour suprême de l’Etat
australien de Victoria pour qu’elle fasse appliquer cette
décision en vue du premier Grand Prix de la saison.
Giedo van der Garde « n’a pas d’expérience de pilotage
de la C34 Ferrari, la nouvelle monoplace Sauber, et
n’aurait pas le temps suffisant pour apprendre », a plaidé
l’avocat de l’écurie, Rodney Garratt. L’autoriser à prendre
le départ présenterait un risque « inacceptable » pour les
autres pilotes et le staff, et serait « dangereux et imprudent », a estimé le conseil de Sauber.

l’image

Photo DR

Pourquoi Cléopatre Darleux et Nodjialem Myaro se battent-elles pour du Valençay ? Car les handballeuses raffolent de ce
fromage de chèvre berrichon. La gardienne de l’équipe de France
et la présidente de la Ligue féminine font partie des égéries de
l’exposition "Des filles à fromages". Cette année, ce sont dix-huit
sportives de haut niveau qui posent avec leur produit laitier
préféré.

vite dit
« La santé prime »
« Je suis vraiment déçu mais la santé prime. Après en avoir
parlé avec les médecins, nous avons décidé qu’il était plus
prudent de prendre quelques jours de repos. » Le cycliste
britannique Chris Froome, qui souffre d’une infection pulmonaire, a annoncé, hier, son forfait pour Tirreno-Adriatico, la
course par étapes qui commence demain en Italie.

« Il a raison de me recadrer »
« J’ai compris qu’avec certaines attitudes je pouvais mettre
mon équipe en danger. Il a raison de me recadrer. » A la suite
d’un énième carton jaune pris contre Lille, Marco Verratti a
reconnu que son entraîneur, Laurent Blanc, avait raison de le
rappeler à l’ordre.

en librairie

Des mots sur les maux
« Rester les bras croisés, ce
n’est pas vraiment mon
genre. » Alors, Serge Betsen a
décidé de prendre la plume.
Pour exprimer son malaise
face à un rugby français qui,
selon lui, « marche sur la
tête ». L’emblématique troisième ligne du XV de France
(63 sélections) propose ainsi
plusieurs pistes de travail
pour redorer le blason de la
sélection et du Top 14. « Évidemment, je ne prétends pas
posséder toutes les réponses »,
précise l’ancien joueur de
Biarritz et des Wasps, mais il tient néanmoins à pointer du
doigt ce qu’il nomme les « 7 sept plaies du rugby français ».
Dans cet ouvrage, Serge Betsen évoque ainsi les problèmes de
la formation, la préparation, le travail, la compétitivité, le XV
de France évidemment, mais aussi la gouvernance et le
fameux rugby business. Au final, le diagnostique est…
implacable. Mais si l’ancien international tient tant à formuler
toutes ces propositions, c’est dans le seul but que les
institutions, les clubs, les joueurs et les techniciens réagissent
au plus vite. 160 pages instructives…
Les 7 plaies du rugby français de Serge Betsen
(avec Antoine Bréard), Hugo Sport, 160 pages
14,95 euros

notre sélection télé
BASKET. 20h50 : Limoges - Châlons-Reims (Pro A) en
direct sur Canal + Sport. 1h30 (la nuit prochaine) : Cleveland
Cavaliers - Dallas Mavericks (NBA) en direct sur BeIn Sports 1.
CYCLISME. 14 h : Paris-Nice (2e étape) en direct sur
Eurosport, France 3 puis France 4.
FOOTBALL. 20h45 : Real Madrid - Schalke 04 (Ligue des
Champions) en direct sur BeIn Sports 1 ; FC Porto - FC Bâle
(Ligue des Champions) en direct sur BeIn Sports 2.

1

HANDBALL

Monfils
forfait pour
Indian Wells

Metz a livré une belle bataille dimanche en Suède face à Sävehof et a démontré qu’il pouvait encore jouer
collectif. Même s’il est retombé dans ses atermoiements de deuxième mi-temps. Sans conséquence heureusement.
On a aimé
Un collectif retrouvé. Pour
la première fois depuis longtemps, Metz a retrouvé ce qui
fait sa force : son collectif. Les
dissensions ayant cours dans le
vestiaire depuis le début de la
saison n’ont pas altéré, cette
fois, la capacité du groupe à
s’unir sur le terrain.

TENNIS. Gaël Monfils,
blessé au genou gauche,
est forfait pour le Masters
1000 d’Indian Wells, qui
a lieu du 12 au 22 mars.
Le Français, n°18
mondial, avait ressenti
une gêne au genou après
sa victoire en simple face
à l’Allemand Philipp
Kohlschreiber, au premier
tour de la Coupe Davis
vendredi à Stuttgart.

GRAND ANGLE

télex
Toulouse
RUGBY. Romain MilloChluski (coude) et Gillian Galan
(genou droit), les avants du
Stade Toulousain blessés vendredi en Top 14, seront indisponibles six et trois semaines.

Guardini
CYCLISME. L’Italien Andrea
Guardini (Astana), déjà vainqueur dimanche, a remporté au
sprint la 2e étape du Tour du
Langkawi courue hier entre Alor
Star et Sungai Petani (185 km),
au nord de la Malaisie.
Kristina Liscevic n’avait plus pesé sur le jeu messin depuis plus d’un an. Ces dernières semaines, l’internationale serbe
semble être en reconquête. Photo Anthony PICORÉ

d’Europe en titre.
Le peps de Liscevic. L’internationale serbe, Kristina Liscevic, qui courait après son niveau
depuis dix-huit mois au point
que Metz décide de s’en séparer,
a retrouvé un peu du peps qui
avait fait d’elle le meilleur espoir
de Ligue des Champions en
2012 et la meilleure joueuse et
meilleure demi-centre de LFH en

2013. Appelée à jouer principalement à l’aile et à l’arrière gauche en Suède, la demi-centre a
apporté sa pierre à l’édifice (3/4
dont 1 pen./1).

On n’a pas aimé
Le retour timide de Zaadi.
Opérée du poignet gauche fin
décembre (rupture du ligament
scapho-lunaire), l’internationale

Weizman : « On fait encore
un complexe d’infériorité »
• Metz jouera dimanche sa qualification pour
les quarts de finale de Ligue des Champions.
Pensez-vous qu’il y a sa place ? « Oui parce qu’on
n’a rien volé. On a joué les matches et nous avons
un bon goal-average. Tout ce qui arrive, arrive
justement. On a injustement perdu trois matches
d’un but, la justice va nous être rendue. Oui je
confirme, nous sommes à notre place. »
• Le parcours en Ligue des Champions a été
pour le moins chaotique. Que manque t-il
encore à Metz pour faire la différence ? « Chaotique ? C’est quand même notre meilleur tour principal ! Il y a cinq ans, quand on perdait de cinq ou dix
buts face aux ténors européens, tout le monde
trouvait ça normal. Aujourd’hui on perd d’un but
face à Larvik ou Viborg. On s’est considérablement
rapproché du niveau des autres équipes. Je crois
qu’en Ligue des Champions, il nous manque la
culture de la gagne. Mentalement nos joueuses ne
sont pas prêtes à regarder les autres équipes dans les

yeux. On fait encore un complexe d’infériorité. »
• Le fait que les derniers matches ne se jouent
pas à la même heure dimanche peut avoir des
conséquences pour les uns et les autres.
N’est-ce pas anti sportif ? « C’est scandaleux !
C’est une fois encore, le diktat de la télévision.
Quand Viborg jouera contre Baia Mare, le résultat
du duel Metz-Györ sera alors connu. Et si Metz perd,
les Danoises qualifiées ne mettront pas la même
intensité dans leur face à face. Je viens d’envoyer un
courrier relayé par la Fédération française à l’EHF en
demandant que soient respectées l’équité sportive
et l’éthique. J’espère maintenant que les horaires
seront harmonisés avant dimanche. »
• Une qualif’ face au champion d’Europe en
titre, c’est l’affiche rêvée non ? « La salle sera
pleine. Si on avait été éliminé en Suède, les gens
seraient venus pour Györ, là, ils viennent pour Metz.
Ca. P.

BIATHLON

française qui n’a pas joué depuis
trois mois, a du mal à retrouver
ses automatismes (1/4) et
l’assurance qui était la sienne
aux commandes du jeu offensif
messin. L’attente est telle la concernant que la pression est peutêtre trop importante. Quant à
son utilisation en défense, elle
reste encore suspendue à la fragilité de son poignet.
La deuxième mi-temps. Si la
première période a sans doute
été une des meilleures jamais
jouées cette saison, en revanche
la seconde, comme souvent
d’ailleurs, a été source de grosses frayeurs. L’énergie dépensée
en défense dans les trente premières minutes n’explique pas
tout. Et curieusement, c’est au
moment de l’expulsion définitive de la demi-centre suédoise
Karlsson que les Messines, alors
en supériorité numérique, ont
commencé à faiblir (18-20, 53e,
20-22, 57e) tout en réussissant à

maintenir l’écart à deux buts.
Pour Nina Kanto, la capitaine,
« quatre matches sur trois, on en
sort perdant quand on joue mal
en deuxième mi-temps ». « Est-ce
la peur de gagner, ou la pression ? » s’interroge, quant à elle,
la gardienne Gervaise Pierson. A
méditer.
Catherine PILET.

le point
LIGUE DES CHAMPIONS
GROUPE 2
• SAMEDI 14 MARS
Larvik - Sävehof............................................18h30
• DIMANCHE 15 MARS
METZ HB - Györ..............................................17 h
Baia Mare - Viborg...........................................20 h
Pts J G N P

1 Larvik
2 Györ
3 Viborg
4 METZ HB
5 Baia Mare
6 Sävehof

18
14
7
6
6
3

9
9
9
9
9
9

9
7
3
3
3
1

0
0
1
0
0
1

0
2
5
6
6
7

p

c Diff

239
255
229
224
230
210

198 41
205 50
242 -13
226 -2
248 -18
268 -58

ZOOM
La première fois qu’il avait été
aperçu, c’était à Antholz en Italie en 1995. Il n’était pas encore
OEB mais juste le frère de Dag,
l’aîné d’une fratrie de fermiers.
« C’était vraiment ses débuts,
raconte Patrice Bailly-Salins,
champion du monde de sprint
cette année-là quand Bjoerndalen se classait quatrième. Il
allait vite sur les skis. »
A l’époque, sur les stades, on
parlait allemand ou russe. Pas
trop norvégien. L’émergence du
jeune Bjoerndalen a bouleversé
l’équilibre. « Ils avaient de bons
athlètes et une belle équipe mais
ce n’était pas ce qu’elle est
aujourd’hui, détaille Bailly-Salins. Il n’était pas le champion
qu’on connaît. »
En 1998 à Nagano (Japon), il
remporte l’or olympique du
sprint. Il monte en puissance
mais devra attendre 2003 et les
Mondiaux de Kanthy-Mansiysk
(Russie) pour décrocher son
premier titre mondial alors qu’il
comptabilise cinq sacres olympiques à l’époque. « J’ai été

BASKET. A cinq semaines du
début des play-off NBA, San
Antonio retrouve peu à peu son
basket et Tony Parker : dimanche face à Chicago (116-105), le
meneur français des Spurs a
réussi sa meilleure prestation de
la saison (32 points, 2 passes et
4 rebonds).

Garcia
TENNIS. La Française Caroline Garcia, 28e mondiale, a
perdu hier matin la finale du
tournoi de Monterrey (Mexique), 4-6, 6-2, 6-4, face à la
Suissesse Timea Bacsinszky
(26e), qui l’avait déjà privée du
trophée la semaine précédente à
Acapulco.

Après la rencontre qui a opposé le club suédois de Sävehof à
Metz, dimanche en Ligue des Champions, le président Thierry
Weizman et son entraîneur Jérémy Roussel se sont éclipsés un
moment. Ils avaient rendez-vous avec Filippa Idehn, la gardienne
de l’équipe nationale de Suède. « Nous sommes en contact avec
elle depuis quelques semaines, elle voulait encore discuter sur
certains points », confie le dirigeant lorrain. La Scandinave, qui
souhaite encore réfléchir, a promis qu’elle donnerait sa réponse
en fin de semaine. « Pour nous ce serait idéal », poursuit Thierry
Weizman, qui cherche une remplaçante à Gervaise Pierson.

championnats du monde en finlande

A 41 ans, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, cinquième de la poursuite dimanche, comptabilise vingt et un
championnats du monde. Plusieurs générations de biathlètes français racontent le phénomène.

L

Parker

Idehn bientôt en Moselle ?

Bjoerndalen à travers le temps
es saisons s’empilent. Les
visages changent. Le sien
reste. Ole Einar Bjoerndalen
a 41 ans depuis le 27 janvier. A
Kontiolahti, il participe à ses
21es championnats du monde
mais ce n’est qu’un chapitre
supplémentaire dans sa carrière.
Pas la fin d’un voyage entamé il
y a vingt ans sur les pas de tir
des Mondiaux.

13

l’info

ligue des champions

Metz sort du bois

Car contrairement à Nîmes,
Issy-Paris ou encore Nice, le jeu
messin ne s’appuie pas sur une
ou deux stars mais bien sur son
sept majeur. « On ne s’est pas
reposé que sur Ana Gros », avait
apprécié le président du club
après le match Sävehof-Metz.
La défense étagée. Utilisée
en début de saison, on ne l’avait
plus revu que très épisodiquement, à Györ notamment,
même si, de l’aveu de l’entraîneur, Metz continuait à le travailler régulièrement. Le système de défense étagé (3-2-1)
avec le pivot Yvette Broch en
pointe a fait l’effet d’une bombe
en Suède dimanche dernier,
dynamitant les enclenchements
de Savehöf. En trente minutes,
les Lorraines ont pu ainsi prendre le match à leur compte et
creuser l’écart (11-16, 30e). Une
stratégie payante même si
« l’énergie dépensée, on l’a
payée en deuxième mi-temps en
étant à cours de jus », reconnaît
Jérémy Roussel. Il est d’ailleurs
probable que ce système de
défense atypique et énergivore
refera son apparition dimanche
prochain face au champion

TTE

champion du monde avant lui,
précise Raphaël Poirée. Il a mis
du temps et ça l’énervait. A
Pokljuka (2001), à l’arrivée (2e
de la mass start à 3 secondes de
Poirée), il est tombé et a
pleuré. » Et de préciser : « Je n’ai
jamais rencontré quelqu’un
d’aussi pro. Il a un plan sur tout
ce qu’il va faire ».
C’est ce trait de caractère qu’il
s’est appliqué à travailler dans
les années 2000. « C’est un cas
à part, avance V incent
Defrasne, champion olympique
de la poursuite en 2006 au
sprint devant le Norvégien. Il a
un moteur de la passion qui est
hors norme. Une soif qui a fait
ce qu’il est. Il y a toujours un
truc technique qu’il travaille. Il a
bougé le biathlon. »

Photo MAXPPP

Johnson
GOLF. L’Américain Dustin
Johnson a remporté le 1er tournoi du championnat du monde
2015 (WGC), dimanche à
Doral. Il a devancé son compatriote J.B. Holmes d’un coup.

Bolt
ATHLÉTISME. Le Jamaïcain
Usain Bolt (200 m) et le Français Renaud Lavillenie (perche)
participeront au meeting de
Lausanne, comptant pour la
Ligue de diamant, le 9 juillet.

Le Mans
BASKET. Le Mans rend visite
au club roumain de Targu Jiu, ce
soir, et tentera de rallier les
demi-finales de l’Eurochallenge,
le 3e niveau européen.

Cejka
GOLF. L’Allemand Alex Cejka
a signé, dimanche, sa 1re victoire
sur le circuit PGA en s’adjugeant
l’Open de Porto Rico.

Fourcade : « J’ai appris
en le regardant »
C’est l’image qu’a gardée Vincent Jay (champion olympique
à Vancouver) aussi. Le Scandinave ne lui a jamais parlé de sa
vie ou de ses hobbies. Quand il
est venu vers lui, c’était pour le
biathlon uniquement. « Quand
il te parle, c’est qu’il t’a analysé
avant, explique le Savoyard. Il
pose des questions techniques
sur ta façon de tirer, sur ta
carabine… Ce n’est pas pour
durer mais pour gagner des
dixièmes et des secondes. »
Les années n’ont pas créé de
décalage. L’athlète d’hier se
cache dans les replis d’un palmarès majuscule et d’un comportement que les hivers ont

Caroline Garcia.

Ole Einar Bjoerndalen, c’est 6 olympiades, 8 médailles d’or aux JO,
4 d’argent, 1 de bronze, 94 victoires en Coupe du monde… Photo MAXPPP

structuré. Même si sa domination s’est effritée, il a gardé
l’attitude du compétiteur. C’est
peut-être Martin Fourcade, qui
est aujourd’hui le plus proche
du Norvégien par les résultats et
l’impact sur la discipline, qui le
ressent le plus. « J’ai appris en le
regardant, détaille le n°1 mondial. Il y a eu un laps de temps
très court où il a été devant moi,
c’était à mes débuts. C’est un
athlète qui veut marquer l’histoire. » Et de glisser dans un
sourire : « Je pense que le rapport est plus difficile avec lui

quand tu domines ta discipline.
Alors, quand j’ai un compliment, je savoure ». Une attitude
qui dit son envie d’être acteur et

pas encore spectateur.
De Kontiolahti (Finlande)
Benoît PRATO.

Dorin-Habert prend la pause
Marie Dorin-Habert a décidé de renoncer à l’épreuve individuelle des Mondiaux programmée demain à Kontiolahti, afin de
se préserver pour le relais et la mass-start. « J’ai envie de me
poser un petit peu, explique la double championne du monde
2015 (sprint et poursuite). L’individuelle est une course longue,
difficile, qui va sans doute marquer physiquement. Et puis je n’ai
jamais été très performante sur ce format. Donc je pense que ça
ne sert à rien d’en rajouter, il vaut mieux se préparer pour la
suite. » La Française n’a pas bien dormi après ses deux titres,
épuisée par les courses, les sollicitations médiatiques et l’excitation liées à ses performances majuscules.

résultats
q

BASKET

NBA
Oklahoma City - Toronto.....................108-104
Brooklyn - Utah.......................................88-95
Detroit - Charlotte ............................... 101-108
Orlando - Boston...................................103-98
Golden State - LA Clippers...................106-98
San Antonio - Chicago........................116-105
LA Lakers - Dallas.................................93-100
Classements – Conférence Est : 1.
Atlanta 79,0 % de victoires ; 2. Cleveland 61,5 ; 3. Chicago 60,9 ; 4. Toronto
60,3 ; 5. Washington 55,6 ; 6. Milwaukee 53,2 ; 7. Charlotte 45,9 ; 8. Indiana
45,2… Conférence Ouest : 1. Golden
State 80,3 % de victoires ; 2. Memphis
71,0 ; 3. Houston 68,3 ; 4. Portland
67,2 ; 5. LA Clippers 63,5 ; 6. Dallas
63,1 ; 7. San Antonio 62,9 ; 8. Oklahoma City 55,6…

Sports

Mardi 10 Mars 2015

FOOTBALL

ligue 1

Le choix de Fekir
Alors que la France et l’Algérie s’arrachent
ses services, le jeune attaquant lyonnais
a encore brillé, dimanche, contre Montpellier.
écisif avec Lyon contre MontD
pellier (5-1) dimanche, le
jeune attaquant Nabil Fekir a fait
preuve de sa force mentale pour
surmonter la tempête de spéculations et d’annonces contradictoires sur son choix entre l’Algérie et
la France. « Il vit un apprentissage
accéléré du très haut niveau »,
résume l’entraîneur de l’OL
Hubert Fournier. À seulement 21
ans, Fekir ne compte encore que
35 matches en L1, pour sa
deuxième saison chez les pros.
Mais le voilà déjà confronté à un
choix cornélien entre l’Algérie, le
pays de ses parents, et la France,
son pays de naissance.
Vendredi, Fournier avait recadré
son joueur, appelant à ce « qu’il
s’exprime avec ses pieds plutôt
que dans la presse ». Si Fekir n’a
pas encore révélé son choix pour
la sélection nationale, il a parlé
sur le terrain, à Montpellier. Il a
obtenu un penalty, pour la cinquième fois cette saison, lequel a
permis à Alexandre Lacazette
d’égaliser, avant de donner
l’avantage aux Lyonnais juste
avant la mi-temps après un relais
avec Yoann Gourcuff. Il a ensuite
inscrit son second but, portant
son total à 11 en Ligue 1 (7 passes
décisives), à la 72e minute d’une
balle piquée.

Préconvoqué
par les deux pays
Après ce match, la question de
son choix entre l’Algérie et la
France a encore rebondi. Le conseiller du président Jean-Michel
Aulas, Bernard Lacombe, a pris la
parole pour affirmer que Fekir
avait opté pour les Bleus. « Nabil
m’a appelé pour me dire : "J’ai
changé d’avis, je reste pour
l’équipe de France"», a assuré
l’ancien international.
Samedi, le président de la Fédération algérienne (FAF) avait
pourtant affirmé le contraire.
« Fekir a effectivement appelé
Gourcuff (le sélectionneur des
Fennecs) pour lui faire part de sa
décision de jouer pour l’Algérie »,
avait déclaré Mohamed Raouraoua. Hier, la FAF a accueilli les
propos de Lacombe avec distance

1

fc metz

Photo AFP

et n’a pas fait son deuil de Fekir.
« Pour nous, ce n’est pas officiel »,
a indiqué son service communication. Le jeune joueur a en tout
cas été préconvoqué par les deux
sélections : côté Fennecs, pour un
stage au Qatar du 23 au 31 mars ;
côté Bleus, pour deux rencontres
face au Brésil et au Danemark (26
et 29 mars).
Côté algérien, on laisse entendre que l’OL tente d’influer sur le
choix du joueur. Car sa décision
aura aussi des conséquences économiques. D’abord, sur les négociations concernant la prolongation – et la nette revalorisation –
de son (premier) contrat, qui
court jusqu’au 30 juin 2016.
Ensuite, sur la valeur de son futur
transfert. Celle-ci sera plus élevée
s’il joue pour la France, qui a en
plus l’avantage de ne pas disputer
la Coupe d’Afrique des Nations
tous les deux ans en plein cœur
de la saison en Europe.
Ces tractations sont d’ailleurs
actuellement au point mort après
que le joueur et son entourage
familial ont changé de conseillers
pour des raisons qui seraient liées
au choix de la nationalité sportive. Quoi qu’il en soit, l’intéressé
a assuré qu’il n’a « pas encore
donné [sa] décision définitive »,
affirmant vouloir donner sa position « avant la fin du mois de
mars ». En attendant, Fekir devra
rester solide dans sa tête pour
aider l’OL à défendre sa place de
leader du championnat, dimanche à Marseille.

ligue 2

Éclaircies dans la nuit

Brest sur
le podium

Grâce à l’implication de nombreux joueurs de l’effectif pro, l’équipe réserve du FC Metz, vainqueur de Saint-Étienne
(3-0), dimanche, peut aujourd’hui envisager son maintien en CFA. Plus sereinement que sa grande sœur en tout cas.

Au terme d’un match médiocre malgré le score, Brest assure
l’essentiel avec une victoire
nette qui lui permet de remonter
sur le podium quitté à l’issue de
la journée précédente après son
nul face à Sochaux (1-1).
Les Castelroussins, sans s’être
créés une seule occasion,
s’enfoncent dans la zone de
relégation.

D

Nabil Fekir.

14

TTE

eux éclaircies dans la grisaille. Deux éclaircies
venues des Hauts de Blémond. La première a transpercé le
ciel messin lors de la réception de
Troyes, mercredi dernier. Victoire
3-0. La seconde a ensoleillé la
sortie dominicale des hommes de
José Pinot. Nouvelle victoire 3-0
face à leurs hôtes stéphanois.
Deux succès qui permettent à
l’équipe réserve du FC Metz de
sortir de la zone rouge. Au moins
provisoirement puisque les trois
équipes de queue de classement
comptent un match en moins.
« Évidemment, d’un point de vue
comptable, ce sont de bonnes
opérations, note l’entraîneur lorrain. Cela nous permet d’y croire
mais sans, pour autant, afficher
trop d’excès. On fera le point lorsqu’on aura plus de visibilité. Mais
gagner apporte de la confiance et
cela va forcément nous servir
pour la fin de saison. »
Si l’avenir de l’équipe première
en Ligue 1 est plus que jamais
compromis – même s’il subsiste
ce fameux espoir mathématique
–, celui de la réserve en CFA ne
relève plus de l’utopie. Et si elle
en est là aujourd’hui, c’est aussi
parce qu’elle a pu compter, la
semaine dernière, sur des renforts
de choix. Au total, sur les deux
rencontres, seize pros sont venus
renforcer ses rangs. Et tous, ont
joué le jeu. « Certains étaient déjà
venus avec nous, d’autres nous
ont rejoints pour la première fois,
explique José Pinot. Mais au
final, tous ont fait preuve d’un
état d’esprit et d’un investissement exemplaires. »
Un comportement a priori
naturel pour des salariés du club,
même s’il n’est jamais évident
pour ces derniers de ne pas figurer sur une feuille de match de
Ligue 1… « Ils ont simplement fait
preuve de professionnalisme »,
tranche le technicien. D’autant
que comme l’a souligné Albert
Cartier en début de semaine dernière, ces joueurs avaient « besoin
de rythme pour plus tard », d’une
« capacité de réaction » et pour

le point
Arles/Avignon - Auxerre..............................2-4
Buts pour Arles-Avignon: Ndiaye
(85e), Niang (87e) ; pour Auxerre :
Gragnic (18e), Ba (c.s.c 24e), Baby (63e),
Berthier (90+2e)
Brest - Châteauroux....................................3-0
Buts pour Brest : Samassa (10e), Touré
(45e+1), Cuvillier (86e).

Janis Ikaunieks (à gauche) et Juan Falcon (ici contre Nice le 31 janvier dernier) ont profité de leur passage en équipe réserve
pour inscrire un but chacun dimanche face à Saint-Étienne. Photo Pascal BROCARD

certains « d’un déclencheur »
devant le but adverse.
Résultat, Yeni Ngbakoto a délivré une passe décisive et provoqué un penalty transformé par
Sergeï Krivets mercredi. Samedi, il
figurait dans le groupe pro à Rennes. Tout comme Gaëtan Bussmann… Jérémy Choplin et Guido
Milan ont, quant à eux, retrouvé
du temps de jeu (et marqué). Ils
postulent à une place dans le
groupe pour la réception de SaintÉtienne samedi, sachant que Jose
Luis Palomino est suspendu.

Falcon marque
et se blesse
Janis Ikaunieks, lui, s’est fendu
d’une passe décisive et a inscrit
son premier but sous les couleurs
grenat, dimanche contre SaintÉtienne. Également buteur face
aux Verts, Juan Falcon a enfin

retrouvé le chemin des filets. Sa
dernière réalisation remontait au
16 décembre, en Coupe de la
Ligue à Nantes…
Malheureusement, l’attaquant
vénézuélien s’est blessé et
devrait, une nouvelle fois, être
écarté des terrains. « C’est la seule
ombre au tableau », regrette José
Pinot qui sait néanmoins qu’il
pourra compter, le cas échéant,
sur des renforts concernés pour la
suite des événements. Il en va de
l’avenir de l’équipe réserve. Car si
les éclaircies dans le ciel de la
Ligue 1 semblent bien loin désormais pour Sylvain Marchal et ses
partenaires, l’horizon paraît
aujourd’hui un brin plus clair sur
les terres du CFA. Une maigre
consolation. Mais une consolation tout de même.
Jean-Sébastien GALLOIS.

fc metz express
Tableau de bord. Hier : repos. Aujourd’hui : une séance d’entraînement à 10h30. Demain : une séance à 10h30. Jeudi : une séance
à 10h30. Vendredi : une séance à 10h30. Samedi : Metz - SaintÉtienne à 17h. Dimanche : repos.
D’un match à l’autre. Dernier match : Rennes - Metz (28e
journée de Ligue 1), samedi 7 mars : 1-0. Prochain match : Metz Saint-Etienne (29e journée de Ligue 1), samedi 14 mars à 17 h. À
suivre : Caen - Metz (30e journée de Ligue 1), samedi 21 mars à
20 h ; Metz - Toulouse (31e journée de Ligue 1), samedi 4 avril à
20 h; initialement prévu le dimanche 12 avril, le déplacement à Paris
(32e journée de Ligue 1) a été reportée à une date à déterminer.
À l’infirmerie. Johann Carrasso, touché aux adducteurs à
Rennes, et Juan Falcon, victime d’une lésion musculaire aux
ischio-jambiers avec l’équipe réserve dimanche, passeront une
échographie ce matin. Ils connaîtront alors la durée de leur
indisponibilité. De son côté, Fakhreddine Ben Youssef (cuisse)
poursuit son travail individuel, alors que Romain Rocchi (genou)
se fait opérer à Strasbourg aujourd’hui.
Suspendu. Ayant reçu trois avertissements dans une période
incluant dix rencontres officielles, Jose Luis Palomino sera suspendu pour la venue de Saint-Étienne samedi.

1 Troyes
2 Brest
3 Angers
4 Dijon
5 GFC Ajaccio
6 Sochaux
7 NANCY
8 Auxerre
9 Laval
10 Nîmes
11 Le Havre
12 Créteil
13 Orléans
14 Niort
15 AC Ajaccio
16 Clermont
17 Valenciennes
18 Tours
19 Châteauroux
20 Arles/Avignon

Pts J G N P

p

c Diff

53 27 16 5 6
46 27 12 10 5
45 27 13 6 8
45 27 13 6 8
45 27 13 6 8
42 27 11 9 7
40 27 10 10 7
39 27 9 12 6
39 27 8 15 4
38 27 10 8 9
37 27 9 10 8
33 27 7 12 8
32 27 7 11 9
32 27 6 14 7
30 27 6 12 9
29 27 6 11 10
29 27 8 5 14
25 27 7 4 16
22 27 4 10 13
18 27 4 6 17

41
33
37
32
34
29
41
34
27
34
36
34
28
25
22
32
22
34
23
21

16 25
17 16
24 13
26 6
30 4
24 5
30 11
28 6
23 4
38 -4
30 6
36 -2
31 -3
28 -3
27 -5
37 -5
39 -17
44 -10
46 -23
45 -24

ANGLETERRE
Coupe (quarts de finale)
Manchester United - Arsenal......................1-2
ESPAGNE
Cordoue - Getafe........................................1-2
ITALIE
Lazio Rome - Fiorentina..............................4-0
Juventus Turin - Sassuolo...........................1-0
1 Juventus Turin
2 AS Roma
3 Lazio Rome
4 Naples
5 Fiorentina
6 Sampdoria
7 Genoa
8 Inter Milan
9 Torino
10 Milan AC
11 Palermo
12 Udinese
13 Empoli
14 Sassuolo
15 Hellas Vérone
16 Chievo Vérone
17 Bergame
18 Cagliari
19 Cesena
20 Parme

Pts J G N P

p

c Diff

61 26 18 7 1
50 26 13 11 2
46 26 14 4 8
46 26 13 7 6
42 26 11 9 6
42 26 10 12 4
37 25 9 10 6
36 26 9 9 8
36 26 9 9 8
35 26 8 11 7
35 26 8 11 7
31 25 8 7 10
29 26 5 14 7
29 26 6 11 9
29 26 7 8 11
26 26 6 8 12
24 26 5 9 12
20 26 4 8 14
20 26 4 8 14
11 24 3 3 18

53
38
47
46
37
34
37
41
30
37
38
29
26
29
31
18
22
32
24
20

14 39
19 19
27 20
33 13
28 9
28 6
30 7
34 7
28 2
32 5
39 -1
34 -5
28 -2
39 -10
46 -15
30 -12
37 -15
49 -17
47 -23
47 -27

ligue des champions (8es de finale retour)

Paris : défense "do Brasil"
Face à Chelsea, demain soir, le Paris SG s’appuiera sur son point fort de 2015 :
sa défense entièrement brésilienne, renforcée par le retour au sommet de Thiago Silva.

O

rdem e progresso », l’ordre
et le progrès. La devise du
Brésil, présente sur le drapeau vert, jaune et bleu, s’applique aussi au début d’année de
l’arrière-garde du Paris Saint-Germain à l’heure d’affronter Chelsea
en huitième de finale retour de la
Ligue des Champions.
L’ordre, c’est d’abord celui que
Thiago Silva a remis dans son jeu
après des mois de doutes et de
douleurs, entre le naufrage de la
Seleçao au Mondial l’été dernier
et sa blessure à la cuisse en août.
En difficulté lors des premières
semaines après son retour,
l’ancien Milanais est monté en
puissance en 2015, au point de
redevenir depuis quelques matches "O Monstro", ce monstre
défensif capable de tirer son
équipe vers le très haut.
« Ça n’a pas été facile, il y a eu
beaucoup de critiques. Ce n’est
pas facile de retrouver la manière
juste de jouer, a-t-il récemment
expliqué. Mais maintenant, je
pense que je joue bien, je donne
de la motivation au groupe, de la
confiance aussi. » À nouveau audessus du lot en Ligue 1, le capitaine brésilien est désormais
attendu à l’étage au-dessus. Face
à Chelsea, il a en outre une revanche à prendre. La saison dernière,
il avait concédé un penalty à
l’aller avant de décevoir à Stamford Bridge, où il avait beaucoup
subi.
L’ordre, c’est aussi celui que fait
régner Maxwell sur son flanc gauche. Modèle de constance et de
régularité, le latéral a repoussé

le point
Huitièmes de finale
• AUJOURD’HUI (20h45)
Real Madrid - Schalke 04.........................(2-0)
FC Porto - FC Bâle...................................(1-1)
• DEMAIN (20h45)
Bayern Munich - Chakhtior Donetsk……..(0-0)
Chelsea - PARIS SG................................(1-1)
• MARDI 17 MARS (20h45)
MONACO - Arsenal..................................(3-1)
Atletico Madrid - Bayer Leverkusen…….(0-1)
• MERCREDI 18 MARS (20h45)
Borussia Dortmund - Juventus Turin……….(1-2)
FC Barcelone - Manchester City………….(2-1)
Entre parenthèses le score des matches aller.

Pour espérer passer le cap des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le PSG pourra compter
sur une défense cent pour cent auriverde, avec, notamment Thiago Silva et David Luiz. Photo AFP

sans aucune difficulté la concurrence de Digne et devrait prochainement prolonger son contrat
avec le PSG. Lui aussi aura à cœur
de briller face aux Blues. L’année
dernière, c’est lui que Demba Ba
avait devancé pour marquer le but
du 2-0 à Londres, synonyme d’élimination pour Paris.

La série de Marquinhos
Le progrès, ou plutôt les progrès, ce sont David Luiz et Marquinhos, les autres Brésiliens de
la défense, qui les symbolisent.
Le retour de blessure de Thiago
Motta devrait renvoyer David
Luiz en charnière centrale face à
ses anciens partenaires. C’est un
poste auquel son ex-entraîneur
José Mourinho ne lui accordait
qu’une confiance très relative.
Laurent Blanc, qui connaît bien
la fonction, voit les choses différemment. « Il a la technique d’un
n°6 ou d’un n°8 et l’habilité d’un
joueur offensif devant le but. Il a
une telle palette que cela peut lui
jouer des tours. Mais des défenseurs centraux avec les qualités
de David Luiz, il n’y en a pas

beaucoup », juge l’entraîneur
parisien. Face à Chelsea, David
Luiz arrive en pleine forme.
Buteur lors des deux derniers
matches contre Monaco et Lens,
il semble avoir franchi un palier
après une première partie de saison correcte sans plus.
Mais les plus gros progrès sont
sans doute ceux de Marquinhos
qui, à vingt ans, réussit une saison de premier plan. Souvent
remplaçant après le retour de
Thiago Silva, il avait expliqué son
statut d’alors par la présence dans

l’effectif de David Luiz et Thiago
Silva. « J’ai deux monstres devant
moi », avait-il estimé. Il a trouvé la
solution en se plaçant à côté
d’eux, au poste de latéral droit,
où il semble avoir pris le dessus
sur Van der Wiel.
L’ancien de l’AS Rome fait
figure de talisman avec une formidable série de trente matches
sans défaite cette saison. Et si
Paris veut valider ses progrès sur
la scène européenne, ce cycle ne
doit pas s’interrompre à Londres…

Le Real doit convaincre
Le Real Madrid, vainqueur à Gelsenkirchen de Schalke 04 (2-0), est
très bien parti pour atteindre les quarts de finale que peut entrevoir
également le FC Porto, en ballottage favorable face à Bâle, ce soir.
Le tenant du titre madrilène n’est pas vraiment au mieux actuellement, comme l’atteste sa défaite samedi à l’Athletic Bilbao (1-0) qui lui
a coûté la perte de la première place en Liga au profit du FC Barcelone.
Surtout, et c’est évidemment lié, depuis l’obtention de son troisième
Ballon d’Or le 12 janvier, Cristiano Ronaldo n’a pas tout à fait le même
rendement qu’avant, malgré six buts inscrits tout de même en huit
matches toutes compétitions confondues. L’équipe de Carlo Ancelotti
devra donc réagir et convaincre face à un adversaire allemand qui ne
semble pas avoir les armes suffisantes pour réussir un exploit.

Sports

Mardi 10 Mars 2015

FOOTBALL du côté des amateurs

2

CYCLISME

enquête

L’UCI dans la tourmente

Veymerange
s’en sortira-t-il ?

Cinquièmes de DH à la trêve avec deux défaites, Publié hier, le rapport de la Commission d’enquête indépendante sur le dopage (CIRC) a dénoncé d’importants
les Veymerangeois, qui ont changé d’entraîneur,
dysfonctionnements au sein de l’Union cycliste internationale. Notamment dans le traitement du cas Armstrong.
restent sur cinq défaites d’affilée en 2015.

U

D

imanche, à Guentrange,
Veymerange a failli surprendre le leader Pagny. Bien en
place, ayant retrouvé du cœur,
de la solidarité et leurs vertus,
les Verts n’ont manqué que
d’efficacité devant le but, ratant
par Ranieri, à deux reprises,
puis Pisu et Pompermeier, les
occasions qui leur auraient
offert le match nul ou mieux, la
victoire, à défaut d’une courte
défaite 0-1.
Qu’est-il arrivé aux Veymer angeois, si fringants en
automne et qui ont tourné la
page de l’année à la 5e place ?
« Il y a bien des raisons à notre
embarras du moment, explique
Marc Bérardi, le président, qui
se dit optimiste. Christophe
Granveaux, notre entraîneur, a
dû cesser ses fonctions pour des
raisons personnelles. Et ce
n’était pas prévu. Son remplaçant Gaétan Lenert était son
adjoint. Il est jeune, 26 ans.
Mais c’est un bon technicien qui
travaille dans la continuité. Il a
eu besoin de prendre ses marques. Et puis, nous avons perdu
aussi, à la trêve, Hugo
Dugrillon, qui était notre
meneur de jeu et permettait à
l’équipe de remonter le terrain.
Ça fait évidemment beaucoup
et ça explique nos débuts difficiles en 2015. »

Des raisons objectives
On ne se cachera pas non
plus que Veym’ vit encore une
fin de cycle. Avec des joueurs
qui ont entretenu l’esprit, qui
ont tout connu et qui ont
dépassé la trentaine. Et puis, il y
a eu une succession de blessés
importants. Bersweiler, le gardien, a été de ceux-là. Kiffert,
excellent dimanche, au milieu
du terrain, aussi. Sans parler de
Tardivon, l’emblématique capitaine, suspendu dimanche face
à Pagny, mais qui passera
encore le match à Lunéville en
fin de semaine, car il est touché.
Mais plus que tout, les Verts
manquent par trop d’efficacité

Matthieu Kiffert.
Photo Pierre HECKLER

offensive et donc de réalisme.
Guildorf, le zébulon, a disparu
des radars de l’entraînement.
Un buteur, ça ne s’invente pas
d’autant que le jeune Gonzalez
qui semblait s’imposer, est lui
aussi arrêté. Veymerange qui de
plus a longtemps été privé de
Marez pour raisons professionnelles, et de Porzi pour blessure, les a vu revenir animer les
côtés, dimanche, face à Pagny,
et on a vu la différence. Mais
Veymerange s’appuie aussi sur
deux jeunes bourrés de qualités, Ranieri et Pompermeier, qui
sortent de la D1 de Metzervisse,
et l’on n’efface pas quatre
niveaux en un revers de main.
Les Verts sont aujourd’hui, il
ne faut pas se le cacher, en
difficulté, à la 10e place avec 18
points pour 17 matches joués,
juste au-dessus des relégables.
Le prochain déplacement les
amène à Lunéville, chez le leader ex-aequo. La situation risque donc d’être tendue. Pourtant, Gaétan Lenert ne panique
pas : « On a retrouvé nos valeurs
et l’esprit de combat. Il restera
huit journées pour se maintenir.
Je suis convaincu qu’on y arrivera ».
A. Z.

foot actu
Les Bleues en finale
FÉMININES. L’équipe de France a battu, hier, le Japon (3-1),
champion du monde en titre, et s’est ainsi qualifiée pour la finale
de l’Algarve Cup, prestigieux tournoi amical qui fait figure de
répétition pour le Mondial cet été au Canada. Menées 1-0 à la
pause, les Françaises ont réagi grâce à un doublé de Thiney et un
but de Le Sommer. Les Bleues affronteront les Etats-Unis en finale
demain.

Julien Quercia dit stop
LIGUE 1. L’attaquant du FC Lorient, Julien Quercia, 28 ans, qui
n’a plus joué depuis un an et demi, a annoncé, hier, qu’il mettait un
terme à sa carrière de footballeur professionnel. « C’est une grande
tristesse de mettre un terme à ma carrière de cette façon. C’est un
moment très difficile, mais le football m’aura tout de même procuré
de grands moments de joie », a déclaré le natif de Thionville.

Saison terminée pour Béria
LIGUE 1. Le défenseur de Lille, Franck Béria, sévèrement touché
au genou dimanche contre Guingamp (1-0), sera indisponible six
mois. L’ancien Messin sera opéré prochainement.

Anselmini devant les assises
JUSTICE. Cinq hommes, dont l’ex-joueur de l’Olympique Lyonnais Ghislain Anselmini, vont être renvoyés devant les assises de la
Savoie, soupçonnés d’être impliqués dans l’enlèvement avorté de
l’ex-footballeur Fabrice Fiorèse en septembre 2012.

ne commission indépendante (CIRC) de l’Union
cycliste internationale
(UCI) a publié, hier, un rapport
accablant : si le tout-puissant
organe du cyclisme mondial
n’est pas coupable de corruption, ses anciens dirigeants, trop
proches de Lance Armstrong, lui
ont longtemps accordé un traitement de faveur. Pire encore : si
le rapport émet l’idée que le
dopage organisé a disparu du
peloton, il reste, selon lui, un
problème « endémique » pour la
discipline.
• Qu’a trouvé cette commission ? Aucun nouveau
scandale mais une « extraordinaire position de proximité visà-vis de certains coureurs »
selon la formule du président
actuel de l’UCI et initiateur de la
CIRC, Brian Cookson. De
vieilles affaires, aussi, comme la
justification thérapeutique pour
l’usage de corticoïdes prescrite a
posteriori pour Armstrong dans
le Tour 1999. Si l’information
était connue, elle confirme que
l’UCI a enfreint ses règles. La
CIRC a aussi mis au jour la
proximité entre les présidents de
l’UCI, surtout Hein Verbruggen,
et Armstrong. « Le style de
management de Verbruggen a
conduit à des erreurs majeures.
L’image et le business étaient
placés avant l’intégrité, la transparence et l’honnêteté », a jugé
hier M. Cookson.
• Quid du rapport Vrijman
qui devait faire la lumière en
2005 sur le dopage d’Armstrong ? La CIRC l’affirme :
aucune preuve de corruption ne
peut être apportée sur la participation d’Armstrong au financement du rapport commandé par
l’UCI pour enquêter sur les
accusations de dopage qui
entouraient sa première victoire
dans le Tour, en 1999. Mais ce
rapport, censé être indépen-

dant, était en réalité commandé
par un proche de Verbruggen.
• Jusqu’où est allée la protection d’Armstrong ?
L’affaire du contrôle du Tour de
Suisse 2001, où Armstrong a
frôlé le résultat positif, est
détaillée par la commission
d’enquête, qui coupe, là aussi,
court aux nombreuses rumeurs.
« L’UCI n’a pas essayé d’empêcher Lance Armstrong d’être
testé à de nombreuses reprises »,
relève-t-elle.
• Armstrong est-il un bouc
émissaire ? « Il ne peut y avoir
l’ombre d’un doute que son comportement mérite une sanction
sévère », estime la CIRC. Mais la
commission souligne les inégalités dans les sanctions et
estime cette différence de traitement difficilement justifiable.
« Le dopage pratiqué par Armstrong n’était pas différent de
celui de beaucoup d’autres coureurs », affirme-t-elle, en contradiction avec l’Usada (agence
antidopage américain), qui avait
évoqué le programme de dopage
le plus sophistiqué de l’histoire.
• Est-ce la fin d’un dopage
généralisé et organisé par les
équipes ? Toujours selon la
CIRC, le dopage organisé au
sein des équipes n’existe plus.
« Je ne crois pas que 90 % du
peloton soit encore dopé comme
l’a affirmé un témoin dans le
rapport mais je crois qu’il y a
encore un problème de dopage
endémique dans le cyclisme »,
juge cependant Cookson. Les
pratiques de dopage ont évolué
car les cyclistes se sont adaptés
aux nouveaux tests et font
appel à d’autres techniques de
dopage comme le microdosage,
les thérapies à l’ozone, l’AICAR
ou le GW1516, qui oxygène les
muscles, et même « différents
efforts pour tricher grâce à des
moyens techniques, comme des
moteurs dans les cadres ».

Hein Verbruggen, ancien président de l’UCI, et Lance Armstrong étaient particulièrement proches.
Suffisamment pour couvrir pendant quelques saisons les pratiques douteuses du Texan ? Photo AFP

Verbruggen est « satisfait »
Hein Verbruggen, ex-président de l’UCI, s’est
réjoui, hier, que le rapport indépendant sur la
fédération internationale de cyclisme ne fasse
état à son égard « d’aucun fait de corruption ou de
complicité de dopage » dans l’affaire Armstrong,
tout en critiquant sa partialité.
« Le rapport de la commission d’enquête (CIRC)
confirme ce que j’ai toujours dit », a estimé le
Néerlandais, patron de l’UCI de 1991 à 2005 : « Il
n’y a jamais eu de cas de dissimulation, de
complicité ou de corruption dans l’affaire Armstrong et ce dernier n’a jamais versé d’argent dans
le cadre du rapport Vrijman. Les théories du
complot et les accusations sont une fois pour
toutes nulles et non avenues et je suis satisfait que
le rapport confirme ma complète innocence. »

Verbruggen considère en revanche que la CIRC
est « plutôt bornée et partiale dans sa condamnation » lorsqu’elle estime que Verbruggen était trop
proche d’Armstrong à l’époque où existaient de
forts soupçons de dopage sur sa personne et que
l’UCI évitait de le contrôler.
« Le rapport », selon Verbruggen, « oublie de
dire que l’Agence mondiale antidopage (AMA) a
testé Armstrong seulement trois fois en dix ans ».
Ce reproche fait, le Néerlandais se dit reconnaissant que la commission prenne la peine de
mentionner que cette absence de contrôles
n’était, au vu des preuves détenues, « ni consciente, ni délibérée. » Il ajoute que les faibles
moyens financiers et humains de l’époque
« empêchaient de faire différement. »

Kristoff gagne la première manche
Le Norvégien Alexander Kristoff a remporté, hier, la première étape de Paris - Nice, au terme d’un sprint
massif dans lequel le Vosgien Nacer Bouhanni a terminé deuxième.

L

survient à un moment-clé de la
saison, à l’approche des classiques des pavés dont il est l’un
des vainqueurs habituels et l’un
des grands favoris. En revanche,
tout sourit pour Kristoff. En
guise d’apéritif, le Norvégien de
27 ans a choisi Paris-Nice avant
les premières classiques. Mais
son appétit est loin d’être rassasié.

Bouhanni : « La balle
au fond »
Aujourd’hui, la deuxième
étape offre une occasion de
revanche aux autres sprinteurs.
A l’Allemand John Degenkolb, à
l’Australien Michael Matthews

15

TENNIS

L’Argentine
au bout
du suspense
La Suisse, tenante du titre mais
privée de ses stars Roger Federer
et Stanislas Wawrinka, a été éliminée dès le premier tour de la
Coupe Davis par la Belgique,
dimanche à Liège. Contrainte de
s’appuyer sur des joueurs classés
au-delà de la 300e place mondiale,
l’équipe helvète a cédé lors de la
cinquième rencontre décisive.
A Buenos Aires, Leonardo
Mayer (n°29) a permis à l’Argentine d’égaliser (2-2) en battant
Souza (n°75) au bout d’une
interminable bataille de 6h42’,
dans ce qui est désormais le simple le plus long de l’histoire de la
Coupe Davis. Hier, l’Argentin Delbonis (n°83) a apporté le dernier
point à son équipe, grâce à un
succès en quatre sets contre Bellucci (n°87). Les Serbes devront
se méfier d’un déplacement
périlleux à la mi-juillet en Argentine, contre des joueurs qui
devraient évoluer sur terre battue.

le point

paris - nice

e Norvégien Alexander
Kristoff a dominé hier, à
Contres, le sprint massif
qui a conclu la première étape
de Paris-Nice, une journée noire
pour le Belge Tom Boonen, victime d’une chute. Kristoff, pour
sa cinquième victoire de
l’année, s’est imposé nettement
au Lorrain Nacer Bouhanni,
déçu du résultat.
Le peloton, avec le Polonais
Michal Kwiatkowski, champion
du monde en titre et porteur du
maillot jaune de leader, a franchi la ligne dans leur sillage.
Mais sans Boonen, transporté à
l’hôpital de Blois après sa chute.
Le Flamand est tombé en queue
de peloton, à 18 kilomètres de
l’arrivée. Il s’est touché immédiatement l’épaule gauche, le
réflexe habituel des coureurs
craignant une fracture de la clavicule. Les examens ont montré
ensuite qu’il souffrait d’une
entorse.
Pour l’Anversois, cet accident

TTE

et bien évidemment à Nacer
Bouhanni.
Kristoff « est très fort mais il
n’est pas imbattable », a estimé
le Français, qui a dû faire plusieurs efforts pour se placer
dans le sprint. « Je suis à 90 % »,
a-t-il estimé en tentant de digérer la déception. Avec sa franchise coutumière, il a refusé de
se cacher derrière les réglages
du train que sa nouvelle équipe
Cofidis a essayé de lui constituer : « Cela fait un moment que
la saison a commencé, on ne va
pas se cacher derrières des
réglages. Maintenant, il faut
mettre la balle au fond et
gagner. »

BASKET

Batigère
c’est parti
Challenge Batigère, vingt et
unième du nom : c’est parti !
Pendant trois mois, le ballon
orange va rassembler plus de
4 000 participants et mettre
en effervescence près de vingt
villes lorraines et alsaciennes.
Au programme des réjouissances figurent bien sûr le
fameux tournoi 3 contre 3,
mais aussi les challenges des
écoles, des collèges et d’autres
rassemblements encore. Rappelons enfin que la grande
finale du challenge, qui débutera à Terville le 13 avril, aura
lieu le 30 mai à Hagondange.

le point
PRO A MASCULINE

• SAMEDI
SLUC NANCY-Rouen...................................96-83
Gravelines-Bourg-en-B.................................68-62
Nanterre-Le Havre.........................................61-68
Pau/Orthez-Le Mans.....................................85-91
Orléans-Chalon s/S.......................................98-80
Strasbourg-Paris Levallois............................89-80
Villeurbanne-Boulogne..................................89-65

• HIER
JDA Dijon-Cholet...........................................68-70

• AUJOURD’HUI
Limoges-Union Champagne........................20h50
% vict. J G P

classements
1re étape : 1. Kristoff (Nor/Kat) les 196,5 km en 5h15’18" (moyenne : 37,4 km/
h) ; 2. Nacer BOUHANNI (Fra/Cof) ; 3. Bryan COQUARD (Fra/Euc) ; 4. Haussler
(Aus/IAM) ; 5. Nizzolo (Ita/Tre) tous m.t. ... 99. Anthony ROUX (Fra/FDJ) m.t. ...
Classement général : 1. Kwiatkowski (Pol/Eti) 5h22’58" ; 2. Dennis (Aus/BMC)
m.t. ; 3. Martin (All/Eti) à 0’07" ; 4. Degenkolb (All/Gia) à 0’09" ; 5. Sanchez
(Esp/Ast) à 0’10"... 83. Anthony ROUX (Fra/FDJ) à 0’35"... 135. Nacer BOUHANNI
(Fra/Cof) à 0’55"...

COUPE DAVIS
1er tour
Allemagne - FRANCE.................................2-3
Grande-Bretagne - États-Unis....................3-2
République tchèque - Australie...................2-3
Kazakhstan - Italie......................................3-2
Serbie - Croatie...........................................5-0
Argentine - Brésil........................................3-2
Canada - Japon..........................................3-2
Belgique - Suisse........................................3-2
Quarts de finale
Du 17 au 19 juillet
Grande-Bretagne - FRANCE
Australie - Kazakhstan
Belgique - Canada
Argentine - Serbie

Alexander Kristoff lève les bras, Nacer Bouhanni tire la langue.
Le Norvégien a gagné la première manche. Photo AFP

1 Strasbourg
2 Nanterre
3 Limoges
4 JDA Dijon
5 SLUC NANCY
6 Paris Levallois
7 Villeurbanne
8 Le Mans
9 Gravelines
10 Le Havre
11 Union Champagne
12 Chalon s/S.
13 Pau/Orthez
14 Rouen
15 Cholet
16 Orléans
17 Bourg-en-B.
18 Boulogne

87,0
78,3
68,2
56,5
56,5
56,5
52,2
52,2
52,2
52,2
50,0
47,8
43,5
39,1
34,8
30,4
21,7
21,7

p.

c.

23 20 3 1698 1468
23 18 5 1918 1702
22 15 7 1747 1634
23 13 10 1773 1717
23 13 10 1724 1696
23 13 10 1786 1718
23 12 11 1678 1645
23 12 11 1742 1738
23 12 11 1689 1642
23 12 11 1716 1707
22 11 11 1763 1738
23 11 12 1704 1729
23 10 13 1716 1772
23 9 14 1684 1779
23 8 15 1782 1842
23 7 16 1747 1890
23 5 18 1728 1890
23 5 18 1715 2003

Sports

Mardi 10 Mars 2015

MOTO

moto club moselle

La renaissance
du MC Moselle
Le Moto-Club de Moselle a retrouvé, début mars,
une nouvelle présidente en la personne
de Maryline Hemmerlin.

1

AUTO

porsche carrera cup

Joffrey De Narda
remet la gomme

BOXE. La demi-finale du
Tournoi de France
professionnel des poids
moyens a tourné au
cauchemar pour Thomas
Nawrot, ce week-end,
à Dieppe. Le boxeur de
Saint-Avold a été donné
perdant aux points face à
Romain Tilliot, qui
évoluait à domicile.
Un résultat tellement
surprenant que Pierre Pili,
l’entraîneur naborien, a
déposé, sans trop y
croire, une réclamation
auprès du délégué de la
réunion. Ecœuré après
avoir nettement dominé le
combat, Thomas Nawrot,
25 ans, pourrait
raccrocher les gants.

U

Mike Luxembourger et Maryline Hemmerlin
fêtent la renaissance du MMC. Photo RL

L

a nouvelle est d’importance.
Le Moto-Club de Moselle
repart. Sous les meilleurs auspices. Dimanche 1er mars, Maryline
Hemmerlin a été réélue à la présidence d’un club dont elle est
membre depuis 25 ans et qui
semblait fracturé depuis deux
saisons maintenant, en tout cas
depuis juin dernier et l’interdiction faite aux pilotes de rouler
sur le circuit de Rozérieulles.
Femme d’ouverture et de dialogue, en poste depuis 2009,
Maryline Hemmerlin s’est entourée de ce qui se fait de mieux
dans le milieu de la moto. A
savoir Stéphane Collignon, qui
assurera la fontion de premier
vice-président et qui sera en
charge du circuit, et Daniel Péan,
pilote du MMC, ex-vainqueur de
l’enduro du Touquet, premier
Fr a n ç a i s v a i n qu e u r d ’ u n e
épreuve du championnat du
monde, multi-champion de

TIR

France, qui aura la responsabilité, en tant que vice-président,
des pilotes et de toute la partie
éducative. Il sera secondé par
Mike Luxembourger, le Forbachois, pilote du MMC, champion
de France en 2008, élu au comité
et qui œuvrera en tant que directeur sportif.
Pour l’heure, le circuit de
Rozérieulles reste fermé le
dimanche et les jours fériés. Il
sera ouvert pour des entraînements contrôlés le mercredi et le
samedi. Les pilotes du MMC
pourront compter sur la solidarité des autres clubs mosellans
pour aller rouler.
Club historique entre tous, le
Moselle Moto-Club renaît donc
de ses cendres pour la plus
grande joie de son fondateur
Antoine Julien qui a œuvré à sa
survie.
A. Z.

dieuze

Nitting fait parler de lui
Le critérium d'hiver de tir à 10 m, organisé par la société de tir
de Dieuze, a pris fin pour 250 tireurs des catégories poussins à
seniors 3 dans les disciplines carabine et pistolet.
Après quatre tours disputés dans leur stand, les tireurs se sont
tous retrouvés au stand "Aux deux Seille" pour un cinquième et
dernier tour, qualifié de finale.
Dans la catégorie jeunes, le club de Nitting s'est particulièrement distingué à la carabine avec des titres chez les benjamins,
minimes et cadets garçons et cadettes filles alors qu'au pistolet,
Bitche remporte trois titres.
Chez les adultes, Nitting se distingue encore avec les
premières places à la carabine de Florence Collot chez les dames
1 et de Mathieu Ducellier chez les seniors alors qu’au pistolet,
dans les mêmes catégories, ce sont les Luxembourgeois qui se
distingués.

ATHLÉTISME

Ham fonce

Joffrey De Narda prend du plaisir en Porsche Carrera Cup, une discipline qu’il espère être un tremplin pour lancer sa carrière.
Photo Anthony PICORE

tera la saison sur le circuit de
Lédenon (18 et 19 avril) dans le
cadre du GT Tour. Le Mans (2 et
3 mai), Val de Vienne (4 et
5 juillet), un retour à MagnyCours (29 et 30 août), Navarra
(26 et 27 septembre), en Espagne, et Le Castellet (24 et
25 octobre) baliseront ensuite
son championnat. Le Mosellan
prendra également part à la
course d’ouverture des 24 Heures de Spa (23 et 24 juillet).

« Devenir
professionnel »
Le Lorrain met toutes les
chances de son côté afin de
pouvoir, dans le futur, vivre de
sa passion. « Je ne suis pas loin
d’être professionnel, j’aimerais
le devenir, mais c’est très compliqué d’atteindre ce statut,
confie-t-il. Après, pour gagner
sa vie, c’est comme dans tous

sports, il y a peu d’élus. Il faut
donc être le meilleur. Je vais tout
donner pour l’être et en faire
mon métier. » La route demeure
semée d’embûches. Joffrey De
Narda doit encore gagner en
assurance face à des pilotes qui
ont quasiment une dizaine
d’années de plus que lui et
transportent donc un bagage

technique plus important que le
sien. « C’est dur de combler ce
retard, croit-il. Mais avec ma
jeunesse et mon talent, j’espère
pouvoir doubler tous mes adversaires et finir devant eux. »
Joffrey De Narda ne manque
pas d’aplomb. Il est déterminé à
se servir pleinement du tremplin
qu’offre la Porsche Carrera Cup

pour lancer sa carrière. « J’aimerais aller le plus loin possible, en
GT (grand tourisme) ou intégrer
un team usine comme Porsche
ou Ferrari. Représenter une marque à travers mes compétences,
ce serait l’idéal. » A 19 ans, le
rêve est permis.
Maxime RODHAIN.

460 chevaux sous le capot
Mécaniciens opérant dans l’équipe Loeb
Racing, Arthur et Bastien collaborent depuis un
peu plus d’un an avec Joffery De Narda. « Il a
beaucoup appris, reconnaissent-ils, notamment à
travailler avec son ingénieur. C’est un beau potentiel, parce qu’il est jeune et a déjà obtenu des
résultats convaincants. » Le duo de mécanos ne
tarit pas d’éloges à l’égard du pilote lorrain, « très
à l’écoute ». « Il a un bon ressenti de la voiture,
comprend la mécanique, c’est important pour
remonter les informations à l’ingénieur », expli-

que Arthur. « Joffrey a une belle marge de progression devant lui, on est ravi de l’avoir encore avec
nous cette saison. »
Ils n’ont aucun doute sur les facultés du pilote
messin à mener sa Porsche Carrera Cup sur le
podium ; un bolide de 460 chevaux, pesant 1300
kg et, selon les réglages, qui peut approcher les
300 km/h en vitesse de pointe, « sans jamais les
dépasser », précisent les mécaniciens.
M. R.

TENNIS DE TABLE

Fu Yu : un an
de plus

Avant la demi-finale aller de Coupe d’Europe vendredi en Espagne, les Messines entendent conforter
leur place en tête du championnat, ce soir, à Mayenne.
« Pour l’instant, on se concentre sur Mayenne, où on a pour
objectif de gagner et de maintenir ainsi l’écart sur Lys/Lille
Métropole. » Pour Loïc Belguise,
la meilleure façon de préparer la
demi-finale aller de Coupe
d’Europe ETTU, vendredi à Carthagène (Espagne), demeure un
succès, ce soir, en championnat
pour conserver la tête de la Pro
A, avant la réception de SaintQuentin, lundi prochain, et,
surtout, un déplacement dans

le point
PRO A FÉMININE
• DIMANCHE
Saint-Quentin - Grand-Quevilly.........................3-3
• AUJOURD’HUI
Mayenne - METZ TT....................................19h30
Kremlin-Bicêtre - Serris................................19h30
Lys-Lez-Lannoy - Miramas...........................19h30
Elancourt - Quimper.....................................19h30
Pts J G N P

1 METZ TT
2 Lys-Lez-Lannoy
3 Quimper
4 Saint-Quentin
5 Miramas
6 Elancourt
7 Grand-Quevilly
8 Mayenne
9 Serris
10 Kremlin-Bicêtre

35 12 11
33 12 9
28 12 7
26 13 5
25 12 5
23 12 4
23 13 4
22 12 4
16 12 1
13 12 0

1 0
3 0
2 3
3 5
3 4
3 5
2 7
2 6
2 9
1 11

p

c Diff

47
45
38
37
32
31
29
27
20
14

9 38
21 24
28 10
35 2
30 2
33 -2
38 -9
36 -9
43 -23
47 -33

PRO B MASCULINE
• AUJOURD’HUI
Bruille-METZ TT...........................................19h30
Argentan-Roanne.........................................19h30
Villeneuve-Nantes........................................19h30
Boulogne-Bill.-Rouen...................................19h30
Pts J G N P

1 Boulogne-Bill.
2 Rouen
3 Villeneuve
4 Saint-Denis
5 Argentan
6 Roanne
7 Bruille
8 METZ TT
9 Nantes

30 11
27 11
26 11
25 11
21 11
19 11
17 10
17 10
10 10

9
7
6
6
5
2
3
2
0

1 1
2 2
3 2
2 3
0 6
4 5
1 6
3 5
0 10

p

c Diff

41
35
35
34
27
25
21
21
6

13 28
22 13
24 11
21 13
27 0
35 -10
31 -10
32 -11
40 -34

Semi-marathon de Paris.
Décidément, Benjamin Choquert
a des fourmis dans les jambes en
ce moment. Le duathlète de Metz
Triathlon, licencié à l’ASPTT
Nancy et récent champion de
France du cross court, a terminé
quatorzième du semi-marathon
de Paris, qui réunissait hier plus
de 35 000 coureurs. Son temps,
1h05’35", doit le conforter dans
la préparation de son prochain
objectif, le marathon de Rotterdam, le 12 avril prochain.
Championnats de France en
salle vétérans. S’il y a une délégation lorraine qui est repartie les
poches pleines cet hiver, c’est
bien elle. Les vétérans régionaux,
en nombre le week-end dernier à
Nantes, n’étaient pas là pour faire
de la figuration et se sont offerts
treize médailles. Dont certaines,
marquantes, comme Anne Ustaritz (A2M), titrée sur 3000 m et
argentée sur 1500 m, Valérie Fornacciari (A2M), deuxième sur
400 m, Catherine Fiack (ESTY),
en bronze au 3000 m marche, un
métal récolté sur 200 m par Kathy
Aumaille (ASSA), par ailleurs
argentée sur 60 m.
Meeting d’Arles. Il n’y avait
pas que Yohann Diniz et son
nouveau record du monde du
20 km marche, le week-end dernier à Arles. Il y avait aussi les
deux athlètes de l’ASSA Axelle
Ham et Thibaut Hypolite. Engagée sur 10 km, la première a
remporté sa course dans l’excellent temps de 50’35" alors que le
second, sur la même distance, a
pris la deuxième place en 43"59.
Pour des juniors, ça va déjà très
vite…

pro a dames / pro b messieurs

Metz : le sens des priorités
PRO A DAMES

l’info
Nawrot écœuré

Joffrey De Narda prépare sa deuxième saison en Porsche Carrera Cup au sein de l’écurie Loeb Racing.
Le jeune Messin aspire à démontrer cette année qu’il est « capable de gagner des courses ».
n matin de février sur le
circuit de Chambley. Au
volant de sa Porsche
Carrera Cup, Joffrey De Narda
enchaîne les kilomètres sous un
froid polaire mais un soleil
généreux, embarquant à tour de
rôle une cinquantaine de ses
supporters. « Je suis agréablement surpris par l’engouement
que je peux susciter. Ça me fait
plaisir. C’est extraordinaire
d’être aussi près des gens,
d’avoir leurs sensations et de
pouvoir leur expliquer mon
sport », lance le pilote messin,
qui a bouclé, en 2014, sa première saison sous les couleurs
de l’écurie Loeb Racing.
C’est avec un enthousiasme
débordant que le jeune homme
repart pour un tour en 2015,
dans un championnat qui l’a
totalement séduit. « La Porsche
Carrera Cup, c’est exceptionnel,
avoue-t-il. Ce constructeur est
incroyable : il est capable,
même en compétition, de produire des voitures de série exceptionnelles. » Que le Lorrain
manie avec habileté : du haut
de ses 19 ans, il a terminé
deuxième meilleur jeune de
l’exercice l’an dernier, montant
sur la deuxième marche du
podium lors de l’épreuve de
Nogaro en septembre.
Ses ambitions sont intactes.
« Je veux gagner, dit le pilote
originaire de Plappeville. Je ferai
du mieux possible. J’ai encore
beaucoup à apprendre, je serai
encore le plus jeune cette
année. » En un an, le Mosellan a
énormément progressé dans
une équipe qui fait confiance à
ce talent naissant. « Maintenant, je veux encore prouver et
montrer que je suis capable de
gagner des courses. » En
somme, il entend satisfaire son
patron qui n’est autre que
l’Alsacien Sébastien Loeb, le
nonuple champion du monde
des rallyes. « Il est derrière ses
pilotes, c’est très important,
explique le Messin. Il nous parle
beaucoup. Avec son expérience
et son vécu, il est en mesure de
m’apporter beaucoup. Et ça
m’aide à avancer beaucoup
plus rapidement. »
Après les tests officiels, programmés à Magny-Cours le
1er avril, Joffrey De Narda débu-

16

TTE

le Nord à la fin du mois. « Jusque-là, dit le capitaine du Metz
TT, il ne faut tomber dans
aucun piège afin de jouer une
finale pour le titre à Lys. »
Invaincue sur la scène française (11 victoires et 1 nul en 12
journées), la formation mosellane, qui rêve d’un premier
sacre, n’a, semble-t-il, rien à
craindre d’une équipe de
Mayenne luttant pour son
maintien dans l’élite. Et la série
rose que les Messines vivent en
championnat a plutôt tendance
à les « galvaniser ». « Mais, prévient Loïc Belguise, on entre
dans une période décisive.
Même si les filles ont de l’expérience, c’est la première fois que
le club se retrouve dans cette
situation, au contraire de Lys. »
Le Metz TT attaque cette
semaine à trois matches sans
Laura Gasnier, blessée au bras
gauche depuis décembre. Mais
son trio asiatique, Fu Yu, Wu
Jiaduo et Yunli Schreiner, est
prêt à enchaîner les rencontres.
« Le calendrier est chargé, mais
les filles ont besoin de jouer pour
être dans le rythme, estime le
technicien lorrain. Après, c’est à
double tranchant : si on perd, ce
ne sera pas bon pour le moral.
On verra. On a une semaine
devant nous pendant laquelle
on va être à fond ! »
Les équipes – CA
MAYENNE : Zhenqi Barthel
(n°7), Bao Di (n°21), Jessica
Yamada (n°51), Anaïs Leveque
(n°85). METZ TT : Fu Yu
(n°1), Wu Jiaduo (n°2), Yunli
Schreiner (n°11).

PRO B MESSIEURS
Le maintien quasiment en

le Canadien Pierre-Luc Thériault
évolueront à ses côtés.
Les équipes – BRUILLE
CTT : Kasper Sternberg (n°52),
Thomas Le Breton (n°65), Benjamin Rogiers (n°70), Simon
Arvidsson (n°80), Julien Indeherberg (n°106). METZ TT :
Dorian Nicolle (n°97), PierreLuc Thériault (n°130), Joé Seyfried (n°156).

Le Metz TT a bouclé son effectif pour la saison prochaine,
après avoir enregistré hier la prolongation de contrat d’une année
supplémentaire de Fu Yu, sa leader actuelle. « C’est une excellente nouvelle », se félicite Loïc
Belguise, le capitaine lorrain,
pleinement satisfait des performances de la Portugaise (21 victoires en 22 matches en Pro A).
Arrivée l’été dernier, cette dernière, 17e mondiale, a permis au
club mosellan de jouer les premiers rôles sur tous les fronts :
d’être compétitif en Ligue des
Champions, au point de frôler la
qualification pour le dernier
carré, d’être en course pour le
titre en Pro A et de lorgner une
première finale européenne en
Coupe ETTU. Sa signature a également enlevé un peu de pression
à l’Allemande Wu Jiaduo (17 victoires en 19 matches Pro A), qui
réalise aussi des étincelles depuis
le mois de septembre.
Toutes deux seront rejointes
cet été par Carole Grundisch
(Kremlin-Bicêtre), quadruple
championne de France individuelle et sacrée en Pro A en 2013,
et Pauline Chasselin, de retour en
Moselle après deux années passées à Serris. La leader de l’équipe
de France féminine et l’internationale junior ont donné leur accord
en fin de semaine dernière.
Le Metz TT disposera d’un
quatuor de choc, sachant que
Yunli Schreiner, 50 ans, va intégrer le staff technique et que
Laura Gasnier, 21 ans, n’est pas
conservée. « Jamais on a eu une
équipe aussi forte, constate Loïc
Belguise. Mais on ne sera pas
forcément le favori du championnat : Lys/Lille Méropole prépare
un gros coup. »

M. R.

M. R.

La Portugaise Fu Yu, 17e du classement mondial, attaque une période cruciale de la saison
avec le Metz TT. Photo Anthony PICORE

p o ch e , ave c s e p t p o i n t s
d’avance sur Nantes, la lanterne
rouge, le Metz TT, septième au
matin de cette treizième journe
de championnat, aborde le printemps avec le sourire. « On a
assuré cet hiver. On réalise une
bonne saison, confie Nathanaël
Molin. Maintenant, on va
encore essayer d’aller chercher
une meilleure place. »
Pas sûr que ce soit à Bruille,
ce soir, que les Messins récolte-

ront quelques point pour grimper au classement : l’équipe lorraine est privée de sa pièce
maîtresse, l’Indien Soumyajit
Ghosh. A Dorian Nicolle, en
forme actuellement, de prendre
le relais. « Il a désormais compris ce qu’était le haut niveau,
croit le capitaine messin. Il ne
lui manque plus qu’un match
référence gagné pour le débloquer véritablement. »
Dans le Nord, Joé Seyfried et

Courses

Mardi 10 Mars 2015

MARDI 10 MARS 2015 QUINTÉ À SAINT-CLOUD

Prix du Pays Basque, réunion 1, 3e course

Handicap divisé - première épreuve - Réf: +21,5 - Course D - 52.000 e - 2.400 m. - Corde à gauche

nLE PRONO

Athatir sur sa lancée
Irréprochable depuis le début de
l'année, Athatir est un bon point
d'appui. Poème du Berlais,

abaissé d'un kilo par rapport à sa
dernière sortie, mérite aussi un
large crédit. Daffodil Fields est

chargée mais c'est normal, vu son
dernier succès. Blue Panis affiche une belle forme, tout comme

Chêne Boppe. J'aime bien
Tchouktchouknougat.
(Notre consultant)

Les partants du quinté
Nº Cheval
1 DAFFODIL FIELDS (Oeil.)
2 LANDO BLUE (Oeil.)
3 ASAGAYA
4 HEARTISTE
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT (Oeil.)
6 BLUE PANIS
7 TURKEY JACKSON (Oeil.)
8 MONTESQUIEU (Oeil.)
9 POÈME DU BERLAIS
10 SAGE RIQUET
11 CHÊNE BOPPE
12 ATHATIR
13 STORMY SNOW
14 TIMELORD

Cde
7
10
9
1
11
6
3
8
12
2
4
14
13
5

Jockey
G. Millet
T. Thulliez
M. Guyon
T. Bachelot
S. Pasquier
F. Veron
C. Cadel
Alexis Badel
Mlle P. Prod'homme
A. Crastus
R. Marchelli
Ronan Thomas
A. Lemaitre
D. Breux

Poids
62
60,5
60
59,5
59,5
58,5
58
56
56
55,5
55
55
53
51,5

Age
F5
M5
M6
H8
F5
H8
H5
H5
H7
H8
H5
H6
F5
H8

Dern. performances
1p (14) 5p 2p 2p 1p 15p 3p 2p
(14) 1p 2p 6p 9p 4p 12p 10p 6p
(14) 16p 2p 11p 10p 1p 9p 3p 11p
Ah (14) 1h 7h 6h 8p 12p 13p 8p
(14) 1p 1p 10p 10p 18p 7p 13p 3p
2p 12p 2p 2p (14) 4p 1p 2p 3p
1p 9p 12p (14) 10p 12p 1p 5p 7p
1p 12p 1p 2p 1p (14) 6p 3p 14p
10p 3p (14) 12p 8p 11p 4p 7p 13p
(14) 10p 9p 3p 2p 8p 5p 15p 14p
7p 2p (14) 13p 6p 6p 2p 6p 3p
1p 3p (14) 9p 11p 7p 5p 2p
4p (14) 6p 11p 7p 5p 6p 1p 10p
9p (14) 10p 1p 1p 1p 2p 2p 2p

Entraîneur
J. Rossi
C. Y. Lerner (s)
Mme P. Brandt
N. Millière
J. Bertran de Balanda
J. Parize
F. Sanchez
M. Boutin
D. Prod'homme
E. Lellouche
F.-X. de Chevigny
Rod. Collet
Ph. Van de Poële
Mlle C. Comte

Propriétaire
J.-F. Gribomont
M. Tocze
B. Chalmel
N. Millière
J. Boniche
P. Walter
Fullarton Lodge Stud Ltd
D. Fernandez-Ortega
V. Swimberghe
E. Lellouche
J.-M. Baudrelle
M. Offenstadt
Mme C. Tranchant-Dassault
Mlle C. Comte

Elle vient de pulvériser l'opposi­
tion à Cagnes et a été logique­
ment pénalisée de 5 kilos sur ce
succès. Mais le style de cette
victoire laisse à penser qu'elle a
de la marge. Une place pour son
seul essai à Saint­Cloud.

2lLando Blue
Il dominait un bon lot lors de sa
récente victoire à Deauville. Il est
aussi performant sur le gazon
que sur le sable. L'opposition est
à sa portée. Une sortie à Saint­
Cloud : 1 place. 2 sur 3 avec T.
Thulliez.

3lAsagaya
Il reste difficile à saisir. Cela dit, il
court souvent bien sur sa fraîch­
eur et est un adepte des pistes
souples. 3e de cette épreuve l'an
passé. 2 sur 4 à Saint­Cloud.

4lHeartiste
Il a gagné sa course sur les balais
cet hiver. Auparavant, il avait
montré en plat que sa marge de
manoeuvre était inexistante. De
plus, on le préfère en bon terrain.
2 sur 4 sur ce parcours.

5lTchouktchouknougat
C'est la lauréate surprise du Prix
de l'Elevage. Pénalisée de 4 kilos,
elle n'a pas été revue depuis. Elle

Gains
90.040
104.350
75.980
109.710
69.890
342.939
92.540
140.300
166.185
113.220
98.600
97.630
34.400
95.427

C. Prob.
9/1
10/1
7/2
16/1
8/1
11/1
19/1
12/1
10/1
13/1
6/1
5/1
21/1
29/1

C. Jour


1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14

nLA PRESSE

A CHACUN SA NOTE
1lDaffodil Fields

DÉPART PRÉVU
À 13 h 50

1 2 3 4 5 6 7 8

e s t re d o u t a b l e e n t e r r a i n
défoncé, ce qui risque de ne pas
être le cas ici. Les ''Balanda'' sont
en forme.

6lBlue Panis
Reclamé par Jess Parize cet
hiver, il lui a tout de suite fait
plaisir en prenant la 2e place d'un
quinté à Borély. Excellent finis­
seur, il affiche un joli 3 sur 3 sur
cette piste. Un bémol : la distance
qu'il découvre.

7lTurkey Jackson

10lSage Riquet
Il a des titres à faire valoir dans les
quintés, de 2400 mètres à 3100
mètres. Absent depuis octobre, il
avait déçu l'an passé. Retrouve
quasiment la valeur de son
dernier succès. Meilleur en lourd.

11lChêne Boppe
Il est régulier et s'adapte à tout.
Mais il manque d'un peu de cour­
age pour gagner son quinté. Il est
pris à son poids et se plaît sur la
piste de Saint­Cloud (2 sur 3).

Encore un nageur. Il vient de
s'imposer au niveau inférieur sur
une piste totalement défoncée. Il
retrouve les quintés, catégorie où
il s'est imposé en fin d'année à
Lyon. Un échec pour son seul
essai à Saint­Cloud.

12lAthatir

8lMontesquieu

13lStormy Snow

Sur sa lancée du meeting cag­
nois, il a gagné facilement à Mar­
seille. Il est meilleur en terrain
lourd mais surtout quand il peut
mener à son rythme. En grande
forme mais n'a jamais brillé à
Saint­Cloud.

On le pensait plus performant sur
des distances inférieures, mais il
a gagné ses galons sur 2400
mètres. Il s'adapte à tous les ter­
rains, et sa pointe de vitesse est
redoutable.
Elle vient de faire une petite ren­
trée moyenne à reclamer. On la
préfère un peu sur le sable et sa
marge au poids n'a rien d'évi­
dente. Aura le désavantage de
découvrir la piste. Manque de
références dans les quintés.

9lPoème du Berlais 14lTimelord
Il était attendu dans l'épreuve
référence à Cagnes. Très déce­
vant, mais on se gardera de le
condamner car il est inconstant.
Meilleur avec les australiennes. 4
sur 10 à Saint­Cloud.

Il a gagné la bagatelle de trois
handicaps l'an passé, étant
pénalisé de 12,5 kilos. Il n'a
jamais couru dans les quintés et
sa marge de manoeuvre est très
mince.

Week-End-Turf.com 9 12 6 3 11 1 2 13
3 12 11 1 5 2 9 10
Agence TIP
1 12 2 6 11 3 5 10
Bilto
11 2 12 3 1 9 6 10
Europe 1
12 6 11 3 9 8 2 1
La Gazette
12 11 3 9 1 6 2 5
Le Parisien
1 5 2 11 12 6 3 10
Bilto.fr
3 1 12 5 2 6 9 11
Ouest France
2 12 5 1 11 6 3 10
RTL
9 3 12 4 1 11 7 10
Spécial Dernière
3 11 9 12 6 2 5 1
Stato Turf
Tiercé Magazine.com 1 12 11 3 2 6 10 5
Récapitulatif de la presse
1 DAFFODIL FIELDS.....................12
2 LANDO BLUE..............................11
3 ASAGAYA....................................12
4 HEARTISTE ................................... 1
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT .... 8
6 BLUE PANIS ................................ 10
7 TURKEY JACKSON.......................1
8 MONTESQUIEU............................1
9 POÈME DU BERLAIS....................8
10 SAGE RIQUET...............................7
11 CHÊNE BOPPE............................12
12 ATHATIR ..................................... 12
13 STORMY SNOW...........................1
14 TIMELORD.....................................0

12 ATHATIR
9 POÈME DU BERLAIS
1 DAFFODIL FIELDS
6 BLUE PANIS
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT
11 CHÊNE BOPPE
7 TURKEY JACKSON
8 MONTESQUIEU

nMATHEUX
11 CHÊNE BOPPE
6 BLUE PANIS
1 DAFFODIL FIELDS
10 SAGE RIQUET
9 POÈME DU BERLAIS
12 ATHATIR
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT
3 ASAGAYA

nG. VIDAL
10 SAGE RIQUET
1 DAFFODIL FIELDS
11 CHÊNE BOPPE
3 ASAGAYA
9 POÈME DU BERLAIS
12 ATHATIR
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT
2 LANDO BLUE

nSINGLETON
10 SAGE RIQUET

nL'AMATEUR
1 DAFFODIL FIELDS
11 CHÊNE BOPPE
3 ASAGAYA
2 LANDO BLUE
9 POÈME DU BERLAIS
5 TCHOUKTCHOUKNOUGAT
7 TURKEY JACKSON
8 MONTESQUIEU

nDERNIÈRE
Les informations de cette rubrique
sont données à titre indicatif. Seuls
les documents publiés par le Pari
Mutuel Urbain ont valeur officielle.
Nous invitons les parieurs à s’y réfé­
rer. La responsabilité du journal ne
saurait, en aucun cas, être engagée.

MINUTE

1 DAFFODIL FIELDS
Le 28 janvier, Daffodil Fields galope en
dernière position et attend l'entrée de
la ligne droite pour prononcer son
effort. Elle transperce le peloton en
quelques foulées et file vers un succès
ridicule de facilité.

2

LES REUNIONS PMU AUJOURD’HUI
À SAINT­CLOUD
Prix Dushka

1

Primes F.E.E. ­ Femelles ­ Course F ­
25.000 € ­ 2.000 mètres ­ Corde à
gauche ­ Départ à 12h45
­TRIO ORDRE­COUPLÉ ORDRE

1 Taniya (5)
2 Al Reem (2)
3 Lady Oracle (1)
4 Heraclea (7)
5 Plaisir d'Amour (6)
6 Queen's Jewel (3)
7 Lady Of Kyushu (4)
Favoris : 6 ­ 1
Outsiders : 3 ­ 2 ­ 7

C. Soumillon
Alexis Badel
M. Barzalona
A. Crastus
F. Veron
M. Guyon
P.­C. Boudot

57
57
57
57
57
57
57

2

Prix Durbar

Course D ­ 28.000 € ­ 2.400 mètres
­ Corde à gauche ­ Départ à 13h15
­TRIO ORDRE­COUPLÉ ORDRE

1 Très Solid (5)
2 Allegro Forte (4)
3 Prince du Berry (3)
4 The Captain (2)
5 Triptyka (1)
6 Tristesse (6)
Favoris : 6
Outsiders : 5 ­ 4

A. Lemaitre
I. Mendizabal
Alexis Badel
F. Panicucci
O. Peslier
M. Guyon

56,5
56,5
56,5
56,5
55
55

Prix de Frauenfeld

4

Primes F.E.E. ­ Mâles ­ Course F ­
25.000 € ­ 2.000 mètres ­ Corde à
gauche ­ Départ à 14h20
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI
1 Spirit of Qatar (6)
2 Air Force Royal (3)
3 First Vision (5)
4 Freedom Crown (4)

O. Peslier
I. Mendizabal
M. Guyon
S. Pasquier

58
58
58
58

Prix d'Arbonne­la­Forêt

1

Steeple­chase ­ 4 et 5 ans ­
Chevaux autres que de pur sang ­
22.000 € ­ 3.600 mètres ­ Parcours
intérieur ­ Départ à 12h30
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE

1 Ainsique de l'Isle
2 Alza du Renard
3 Aviso d'Estruval
4 Auteur
5 Askabane
6 Angel Fragrance
7 Best du Potier
8 Bulle de Sivola
Favoris : 3 ­ 2
Outsiders : 4 ­ 1 ­ 5

A. Duchêne
R. Bonnet
J. Faltejsek
O. Jouin
D. Gallon
A. Mercurol
D. Mescam
S. Dehez

70
70
70
70
66
68
64
64

Prix du Conseil Municipal de
Dammarie­les­Lys

2

Haies ­ 4 ans ­ Femelles ­ 22.000 € ­
3.550 mètres ­ Départ à 13h00
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

1 Gwenadu
S. Bourgois
65
2 Bise d'Estruval
E1 V. Cheminaud 67
3 Royale Kilauea
T. Beaurain
67
4 Badakhchan Ruby
L. Philipperon 65
5 Ganny
A. Acker
65
6 Lingward Edith
T. Majorcryk 65
7 Belle Apple's
O. Jouin
65
8 Monopolime
G. Masure
65
9 Balade d'Estruval E1 S. Carrère
63
10 Implora
A. Renard
63
Favoris : 8 ­ 7
Outsiders : 9 ­ 3 ­ 2

Prix Colonel Jean de Royer

3

Steeple­chase ­ 4 ans ­ 23.000 € ­
3.600 mètres ­ Parcours intérieur ­
Départ à 13h30
­TRIO ORDRE­COUPLÉ ORDRE

1 Le Prince d'Anjou
2 Red Ocean
3 Green Paradise
4 Bogota des Mottes
5 Brise d'Estruval
6 Kimlady
7 Intouchable
Favoris : 5 ­ 3
Outsiders : 7 ­ 6

A. Cardine
S. Dehez
O. Jouin
T. Gueguen
V. Cheminaud
L. Philipperon
T. Beaurain

66
66
66
64
64
64
65

TIERCÉ (pour 1 €)
10­7­13

Ordre.............................1.633,00
Désordre...........................326,60

QUARTÉ+ (pour 1,30 €)
10­7­13­12

Ordre ................................... néant
Désordre........................3.900,39
Bonus................................110,50

QUINTÉ+ (pour 2 €)
10­7­13­12­16

Ordre ........................ 321.030,00
Désordre........................6.420,60
Numéro Plus : 2991
Bonus 4.............................307,60
Bonus 4sur5......................153,80
Bonus 3 ............................... 48,00

1. PRIX DE PICARDIE
1 10 Tarnag (G. Benoist)
2 7 Saint Clément (G. Millet)
3 13 Dark Dream (A. Lemaitre)
4 12 Balouba (M. Barzalona)
5 16 Sandoside (Y. Bourgois)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 14,40 € ­
Pl. (10): 5,00 € ­ (7): 7,40 € ­ (13): 6,00 €.
2sur4 : (10­7­13­12) (pour 3 €): 125,10 €.
Multi : (10­7­13­12) (pour 3 €). En 4:
12.600,00 €, en 5: 2.520,00 €, en 6:
840,00 €, en 7: 360,00 €.
Trio : (10­7­13) (pour 1 €): 895,20 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­7): 166,30 € ­
Pl. (10­7): 46,20 € ­ (10­13): 42,20 € ­ (7­
13): 49,50 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­7):
365,30 €.
2. PRIX DE CRÉPY­EN­VALOIS
1 9 Becquascenthe (Alexis Badel)
2 6 Baroudar (O. Peslier)
3 5 Leon Lusio (M. Guyon)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (9): 9,20 € ­ Pl.
(9): 2,30 € ­ (6): 1,80 € ­ (5): 1,90 €.
Trio : (9­6­5) (pour 1 €): 37,30 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (9­6): 23,50 € ­
Pl. (9­6): 6,00 € ­ (9­5): 6,40 € ­ (6­5):
5,00 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (9­6): 60,70 €.
3. PRIX D'HARAMONT
1 5 Aomori (Ronan Thomas)
2 6 Naabaha (A. Lemaitre)
3 4 Viva Cuba (F. Veron)
4 1 Vangaug (M. Guyon)
13 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 29,50 € ­
Pl. (5): 6,90 € ­ (6): 2,20 € ­ (4): 2,20 €.
Trio : (5­6­4) (pour 1 €): 124,80 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5­6): 64,60 € ­
Pl. (5­6): 20,10 € ­ (5­4): 29,50 € ­ (6­4):
7,20 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­6):
166,60 €.

À BORDEAUX ­ Lundi
Pick 5 : (5­6­4­1­10) (pour 1 €): 425,40 €.
274 mises gagnantes.
2sur4 : (5­6­4­1) (pour 3 €): 10,80 €.
Mini Multi : (5­6­4­1) (pour 3 €). En 4:
625,50 €, en 5: 125,10 €, en 6: 41,70 €.
4. PRIX DE LA FONTAINE ROCH
1 1 No Quartér (T. Messina)
2 2 Zabrov (P.­C. Boudot)
3 6 Blyde River (Alexis Badel)
9 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (1): 2,20 € ­ Pl.
(1): 1,20 € ­ (2): 1,40 € ­ (6): 1,80 €.
Trio : (1­2­6) (pour 1 €): 14,50 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (1­2): 4,10 € ­ Pl.
(1­2): 2,30 € ­ (1­6): 4,30 € ­ (2­6): 4,50 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (1­2): 6,40 €.
5. PRIX DU POLYGONE
1 6 Mille of Journey (P. Bazire)
2 2 Crazy des Aigles (B. Pinard)
3 9 Alasdair (Ronan Thomas)
4 7 Bowmore (E. Hardouin)
11 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (6): 23,70 € ­
Pl. (6): 5,20 € ­ (2): 2,20 € ­ (9): 2,80 €.
Trio : (6­2­9) (pour 1 €): 130,80 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (6­2): 76,20 € ­
Pl. (6­2): 19,40 € ­ (6­9): 19,10 € ­ (2­9):
9,70 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (6­2):
142,10 €.
2sur4 : (6­2­9­7) (pour 3 €): 14,10 €.
Mini Multi : (6­2­9­7) (pour 3 €). En 4:
270,00 €, en 5: 54,00 €, en 6: 18,00 €.
6. PRIX DE BÉTHISY SAINT­PIERRE
1 12 Sea Flower (O. Peslier)
2 6 Phé Clochette (J. Monteiro)
3 4 Grand Lucius (P. Bazire)
4 10 Piwi Chop (A. Fouassier)
12 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12): 3,90 € ­ Pl.
(12): 1,80 € ­ (6): 4,50 € ­ (4): 2,20 €.
Trio : (12­6­4) (pour 1 €): 75,00 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (12­6): 39,00 € ­
Pl. (12­6): 13,00 € ­ (12­4): 6,70 € ­ (6­4):
18,00 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12­6):
59,40 €.
2sur4 : (12­6­4­10) (pour 3 €): 17,40 €.
Mini Multi : (12­6­4­10) (pour 3 €). En 4:
621,00 €, en 5: 124,20 €, en 6: 41,40 €.
7. PRIX DE LA CROIX SAINT­OUEN
1 3 Divin Léon (V. Gambart)
2 8 Casquito (A. Coutier)
3 6 Babylone (E. Hardouin)
8 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 4,70 € ­ Pl.
(3): 2,10 € ­ (8): 3,30 € ­ (6): 2,60 €.
Trio : (3­8­6) (pour 1 €): 92,00 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­8): 24,50 € ­
Pl. (3­8): 9,00 € ­ (3­6): 9,00 € ­ (8­6):
12,20 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­8): 42,40 €.

8. PRIX DE LA FÉDÉRATION DU NORD
1 10 Star Chope (A. Crastus)
2 3 Spotted Cat (F. Blondel)
3 1 Der Graue (Alexis Badel)
4 7 Boogy Man (M. Barzalona)
12 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 15,20 € ­
Pl. (10): 3,30 € ­ (3): 1,50 € ­ (1): 1,90 €.
Trio : (10­3­1) (pour 1 €): 42,00 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­3): 31,50 € ­
Pl. (10­3): 10,20 € ­ (10­1): 13,30 € ­ (3­1):
3,10 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­3):
94,70 €.
2sur4 : (10­3­1­7) (pour 3 €): 6,60 €.
Mini Multi : (10­3­1­7) (pour 3 €). En 4:
220,50 €, en 5: 44,10 €, en 6: 14,70 €.

Les couleurs

La combinaison des motifs et des
coloris des casaques (vestes) et des
toques constitue les “couleurs” de
chaque propriétaire. Elles permettent
d’identifier, de suivre le parcours et
les performances de chaque cheval
durant la course.

Déroute des favoris !
Pour cette réouverture de l’hippodrome
de Compiègne, nous avons assisté à
une véritable hécatombe des favoris
dans le Prix de Picardie (Quinté). Aucun
des cinq premiers à l’arrivée n’a affiché
une cote inférieure à 13/1. Bien cachée
par Grégory Besnoit, à proximité des
premiers, la puissante alezane, Tarnag
(10), a pris le meilleur dans les cent
derniers mètres. Après deux échecs à
ce niveau, la fille de Mujahid a brisé la
glace de la plus belle des manières.
Quatre jours après sa victoire avec
Tolka à Deauville, le propriétaire Gérard
Augustin­Normand a doublé la mise et
peut même se flatter d’être l’éleveur du
deuxième, Saint Clément (7) qui a
longtemps fait illusion pour la victoire
avant de subir l’attaque finale de la
lauréate. Dans le sillage de la lauréate,
Dark Dream (13) s’est octroyé une
belle troisième place, devant Balouba
(12), qui s’est rachetée pleinement pour
l’occasion. Le bottom­weight, Sando­
side (16), a résisté d’un rien au retour
de Laguna Boy (4), et a complété la
bonne combinaison de ce quinté où le
rapport dans l’ordre s’est élevé à plus
de 320.000 euros.

1. PRIX SIKY DU PADOUIN
1 5 Cristal du Gite (R.­W. Denéchère)
2 1 Castor des Baux (N. Langlois)
3 9 Calista du Plantis (J.­A. Eliphe)
4 7 Cyriac d'Alci (M. Criado)
14 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 11,30 € ­ Pl.
(5): 4,60 € ­ (1): 3,90 € ­ (9): 10,10 €.
Trio : (5­1­9) (pour 1 €): 487,90 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5­1): 44,90 € ­
Pl. (5­1): 14,70 € ­ (5­9): 52,50 € ­ (1­9):
70,70 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­1): 101,20 €.
2sur4 : (5­1­9­7) (pour 3 €): 102,60 €.
Multi : (5­1­9­7) (pour 3 €). En 4:
6.993,00 €, en 5: 1.398,60 €, en 6:
466,20 €, en 7: 199,80 €.
2. PRIX D'ASTORG
1 10 Volfoni du Plessis (P. Boutin)
2 16 Vic Gentil (T. Le Floch)
3 3 Versicolor (J. Berthelot)
4 13 Verseau d'Anpierre (A. Wiels)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (10): 3,30 € ­ Pl.
(10): 1,90 € ­ (16): 2,90 € ­ (3): 7,20 €.
Trio : (10­16­3) (pour 1 €): 119,40 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (10­16): 17,30 € ­
Pl. (10­16): 6,70 € ­ (10­3): 18,30 € ­ (16­3):
30,70 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (10­16):
23,70 €.
2sur4 : (10­16­3­13) (pour 3 €): 7,20 €.
Multi : (10­16­3­13) (pour 3 €). En 4:
252,00 €, en 5: 50,40 €, en 6: 16,80 €, en
7: 7,20 €.
3. PRIX FUSCHIA
1 17 Arceus Segah (S. Houyvet)
2 11 Achille du Fossé (M. Criado)
3 13 Albano Bello (M.­X. Charlot)
4 16 Amilton (T. Duvaldestin)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (17): 14,20 € ­
Pl. (17): 3,80 € ­ (11): 6,00 € ­ (13): 12,00 €.
Trio : (17­11­13) (pour 1 €): 1.696,50 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (17­11): 113,90 € ­
Pl. (17­11): 26,30 € ­ (17­13): 45,70 € ­ (11­
13): 95,60 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (17­11):
235,50 €.
2sur4 : (17­11­13­16) (pour 3 €): 34,50 €.
Multi : (17­11­13­16) (pour 3 €). En 4:
2.205,00 €, en 5: 441,00 €, en 6: 147,00 €,
en 7: 63,00 €.
4. GRAND PRIX DU PRINTEMPS
1 7 Vinci Pierji (M. Abrivard)
2 9 Ulm de Chichevet (A. Wiels)
3 12 Rebel de Joux (Mme S. Busset)
4 2 Ultimo Mendo (P. Gesret)
13 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (7): 1,70 € ­ Pl.
(7): 1,20 € ­ (9): 1,70 € ­ (12): 2,50 €.

Trio : (7­9­12) (pour 1 €): 31,80 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (7­9): 5,50 € ­ Pl.
(7­9): 3,00 € ­ (7­12): 7,00 € ­ (9­12):
10,40 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (7­9): 6,20 €.
2sur4 : (7­9­12­2) (pour 3 €): 9,90 €.
Mini Multi : (7­9­12­2) (pour 3 €). En 4:
405,00 €, en 5: 81,00 €, en 6: 27,00 €.
5. GRAND PRIX BARON D'ARDEUIL AOC
BUZET
1 12 Vénézia de Mai (R. Le Creps)
2 16 Vedette Américaine (M. Abrivard)
3 8 Uline des Linans (B.­R. Plaire)
4 10 Urago de Carsi (J. Chavatte)
18 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (12): 4,30 € ­ Pl.
(12): 2,10 € ­ (16): 2,10 € ­ (8): 5,40 €.
Trio : (12­16­8) (pour 1 €): 135,60 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (12­16): 10,70 € ­
Pl. (12­16): 5,30 € ­ (12­8): 19,20 € ­ (16­8):
19,90 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (12­16):
21,80 €.
2sur4 : (12­16­8­10) (pour 3 €): 16,50 €.
Multi : (12­16­8­10) (pour 3 €). En 4:
1.291,50 €, en 5: 258,30 €, en 6: 86,10 €,
en 7: 36,90 €.
6. PRIX KAMOK
1 16 Valeur Ges (M. Abrivard)
2 17 Vahiné Bleue (B. Goetz)
3 10 Vaillante du Jayle (F. Clozier)
4 11 Varayga (J.­M. Godard)
17 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (16): 9,70 € ­ Pl.
(16): 3,50 € ­ (17): 3,20 € ­ (10): 8,40 €.
Trio : (16­17­10) (pour 1 €): 484,50 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (16­17): 46,40 € ­
Pl. (16­17): 14,20 € ­ (16­10): 47,50 € ­ (17­
10): 39,10 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (16­17):
91,20 €.
2sur4 : (16­17­10­11) (pour 3 €): 26,40 €.
Multi : (16­17­10­11) (pour 3 €). En 4:
1.732,50 €, en 5: 346,50 €, en 6: 115,50 €,
en 7: 49,50 €.
7. GRAND PRIX DES TROTTEURS
1 3 Américaine (A. Wiels)
2 5 Uniflosa Bella (S. Beaucamp)
3 16 Scream (M. Criado)
4 11 VÄsterbo Face It (C. Chenu)
16 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (3): 7,30 € ­ Pl.
(3): 2,90 € ­ (5): 3,50 € ­ (16): 5,20 €.
Trio : (3­5­16) (pour 1 €): 230,80 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (3­5): 43,70 € ­
Pl. (3­5): 12,50 € ­ (3­16): 21,30 € ­ (5­16):
34,30 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (3­5): 71,50 €.
2sur4 : (3­5­16­11) (pour 3 €): 30,90 €.
Multi : (3­5­16­11) (pour 3 €). En 4:
661,50 €, en 5: 132,30 €, en 6: 44,10 €, en
7: 18,90 €.

Pick 5 : (3­5­16­11­13) (pour 1 €):
364,90 €. 292 mises gagnantes.
8. PRIX ALBERT VIEL
1 5 Best Off de Chenu (P. Pellerot)
2 13 Brutus d'Havaroche (C. Feyte)
3 10 Baraka d'Azur (A. Wiels)
4 16 Banjo de Perthuis (I.­P. Blanchon)
17 partants. Tous couru.
J.Simple : (pour 1 €) Gag. (5): 6,40 € ­ Pl.
(5): 2,90 € ­ (13): 3,50 € ­ (10): 2,20 €.
Trio : (5­13­10) (pour 1 €): 58,30 €.
Couplé : (pour 1 €): Gag. (5­13): 41,80 € ­
Pl. (5­13): 14,70 € ­ (5­10): 6,30 € ­ (13­10):
13,00 €.
Couplé Ordre : (pour 1 €) : (5­13):
62,00 €.
2sur4 : (5­13­10­16) (pour 3 €): 8,70 €.
Multi : (5­13­10­16) (pour 3 €). En 4:
252,00 €, en 5: 50,40 €, en 6: 16,80 €, en
7: 7,20 €.

LE QUINTÉ DE DEMAIN
Mercredi LAVAL
Grand Prix
Charley Mills

2e

International - Attelé Course A - 45.000 € 2.850 m - Piste en sable
-

TIERCÉ ­ QUARTÉ+ ­ QUINTÉ+ ­ 2SUR4
­ MULTI ­ TRIO ­ COUPLÉ ­ COUPLÉ
ORDRE
N
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18

Cheval
ATOUT DU LERRE
SUPER DU CHÂTELET
UPERO DE LA FYE
TOUTOUNE JIPAD
STITCH DU RIEUTORT
SPEEDY D'IVRAY
VICTORIA DU JOUAN
SERGIO DU MIREL
SAM GIBUS
TRISKELL PACHA
SOPHIE DU VIF
UN TEAM DE NACRE
RYSWICK D'AVRIL
ATLESSIMA
USTINOF DU VIVIER
REINE HÉLÈNE
UPRINCE
UDAYAMA

Driver
F. Anne
C. Terry
F. Girouard
P. Lelièvre
J.-P. Monclin
M. Mottier
W. Bigeon
A. Barrier
S. Baude
D. Cherbonnel
A. Thomas
P. Levesque
P. Lebouteiller
J. Dubois
M. Abrivard
D. Thomain
D. Bonne
L. Groussard

Dist.
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2875
2875
2875
2875
2875
2875
2875
2875
2900
2900

17

RÉUNION 1 ­ 12 H 15
58
54,5
58
58
58
58

7 Anouma Freedom (5) Ronan Thomas 56
8 San Martin (8)
D. Breux
56
9 Adjutant (7)
P.­C. Boudot 56
Favoris : 5 ­ 3
Outsiders : 2 ­ 9 ­ 6

Prix de Chaumont­en­Vexin

7

A réclamer ­ Course G ­ 16.000 € ­
2.400 mètres ­ Corde à gauche ­
Départ à 16h00
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE

Prix de Magny­en­Vexin

5

A réclamer ­ Course G ­ 16.000 € ­
2.400 mètres ­ Corde à gauche ­
Départ à 14h55
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

1 Il Presuntuoso (5)
2 Sea Interlude (6)
3 Acte Six (2)
4 Hualapai (4)
5 Katioushka (3)
6 Destination (9)
7 Baillonette (8)
8 Leaflet (1)
9 Anoushka Swan (7)
Favoris : 2 ­ 1
Outsiders : 4 ­ 8 ­ 6

1 Caroz (8)
E1 A. Moreau
56
2 Welcome Sir (1)
Mlle P. Dominois 56,5
3 Jee Pee And Jeremy (2) A. Lemaitre
59
4 I Love Loup (6)
E1 V. Gambart
54,5
5 Sirocco de Pame (7) F. Lefebvre
58
6 Mobi (5)
Ronan Thomas 57,5
7 Ranyan (9)
B. Fayos Martin 56
8 Glamour Star (10)
F. Veron
56
9 Doctor Sim (4)
C. Demuro
56
10 Voodoo's Dream (3) T. Bachelot
56
Favoris : 9 ­ 1
Outsiders : 4 ­ 2 ­ 5

B. Fayos Martin
P.­C. Boudot
S. Breux
D. Breux
F. Veron
Alexis Badel
A. Lemaitre
M. Guyon
E. Hardouin

57,5
57,5
57,5
56,5
56
56
56
56
54,5

Prix de la Bigorre

8

Handicap divisé ­ deuxième
épreuve ­ Réf: +30,5 ­ Course D ­
26.000 € ­ 2.400 mètres ­ Corde à
gauche ­ Départ à 16h30
­TRIO ORDRE­COUPLÉ ORDRE

6

Prix Canot

Course E ­ 18.000 € ­ 2.100 mètres ­
Corde à gauche ­ Départ à 15h30
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE

1 Lustre (6)
2 Axelucatim (1)
3 Wolverine (7)
4 Quid Flight (3)
5 Shakko (2)
6 Catchword (4)
7 Lion des Flandres (5)
Favoris : 4 ­ 1
Outsiders : 7 ­ 5

1 Eragons Dream (2) N. Larenaudie 59,5
2 Euphrosincourageux (6) O. Peslier
59
3 Slice of Life (9)
Alexis Badel 58,5
4 Games Day (1)
Mlle P. Dominois 55,5
5 Iconic (4)
V. Vion
58
6 American Deal (3) T. Henderson 57

À FONTAINEBLEAU

LES RESULTATS
À COMPIÈGNE ­ Lundi

5 Nevertalk In Paris (9) C. Soumillon
6 Fraser Canyon (8) E1 N. Barzalona
7 Untold Secret (1) E1 M. Barzalona
8 Andalou (2)
A. Lemaitre
9 Bliss In The City (10) C. Demuro
10 Sumbal (7)
P.­C. Boudot
Favoris : 7 ­ 1
Outsiders : 5 ­ 6 ­ 3

TTE

P.­C. Boudot 60
Stéph.M Laurent 60
V. Gambart
58
Ronan Thomas 58,5
C. Soumillon 58,5
M. Barzalona 53,5
A. Crastus
53,5

RÉUNION 2 ­ 12 H 00
Prix des Bruyères

Prix Colonel Bernard Marlin

4

Steeple­chase ­ 5 ans et plus ­
Gentlemen­riders et Cavalières ­
22.000 € ­ 3.850 mètres ­ Parcours
extérieur ­ Départ à 14h05
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE

1 Non Interdit
2 Vœux d'Estruval
3 Utah de la Coquais
4 Pégase du Rheu
5 Rasta du Lin
6 Sacripan du Seuil
7 Ulrick
8 Beau Plumier
9 Veens Pierji
Favoris : 2 ­ 3
Outsiders : 6 ­ 5 ­ 9

M. F. Tett
70
Mme B. Guenet 71
M. B. Caron
68
M. C. Coste
70
M. T. Guineheux 67
M. Max Denuault 68
M. K. Dubourg 67
M. G. Cottreau 67
M. A. Orain
64

5

Prix de Sermaise

6

Haies ­ 5 ans et plus ­ Jockeys < 40
victoires ­ 22.000 € ­ 3.800 mètres ­
Départ à 15h15
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

1 Refuse The Limit
2 Ustiepy Noir
3 Vétéran
4 Sacred Sun
5 Un Seul Regard
6 Vlalchef
7 Trankillement
8 Bal Celtique
9 Rodion Raskolnikov
10 Saga Môme
11 Delta Lyre
Favoris : 6 ­ 8
Outsiders : 5 ­ 2 ­ 10

Haies ­ 4 ans ­ Mâles ­ 22.000 € ­
3.550 mètres ­ Départ à 14h40
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

7

1 Burgundy Ball
K. Nabet
2 Bourlingueur
E1 W. Denuault
3 Mésut
T. Gueguen
4 Django James
D. Mescam
5 Doctor de l'Aube
M. Delmares
6 Beau Mec Sivola
S. Dehez
7 Thor de la Roche
T. Majorcryk
8 But en Blanc
E1 S. Colas
9 Babou d'Estruval
A. Duchêne
10 Like The Sound
G. Ré
11 Bakolino
O. Jouin
12 Play Off
D. Cottin
Favoris : 9 ­ 11
Outsiders : 3 ­ 4 ­ 5

1 Kick On
2 Vaillant Léto
3 Rubis des Champ
4 Quick Baby
5 Vidocq du Rivage
6 Topaze d'Auteuil
7 Ulysse de Mai
8 Comheaven
9 Just Reason
10 Adélaïde Square
Favoris : 1 ­ 10
Outsiders : 2 ­ 4 ­ 9

67
67
67
65
67
67
65
65
65
65
65
67

1

Attelé ­ Apprentis et Lads­jockeys ­
Course G ­ 18.000 € ­ 2.950 mètres ­
Piste en sable ­ Corde à gauche ­
Départ à 19h55
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MULTI

1 Univers Atout
M. Bailet
2925
2 Vision d'Iroise
K. Busnel
2925
3 Uhland du Cygne
D. Garcia
2925
4 Valpolicello (A)
Mlle A. Dupuis 2925
5 Tara de Touchyvon (Q) E1J.­T. Uttewiller 2925
6 Voyou de Javron (A) Franck Troia 2925
7 Ultra du Louet (Q)
Mlle A. Lebreton 2925
8 Vénéto
Mlle L. Banide 2925
9 Ucla d'Anama
T. Constans
2950
10 Totem de Touchyvon (Q) E1Mlle P. Herry 2950
11 Un Expresso
Mlle J. Ohanessian 2950
12 Urban Elge
M. Di Domenico 2950
13 Vendôme d'Anama A. Hureau
2950
14 Udiane (P)
A. Tomaselli
2950
15 Toscane du Morin (Q) C. Mignot
2950
16 Titus du Lys
J. Chauvin
2950
Favoris : 14 ­ 6 ­ 4
Outsiders : 5 ­ 13 ­ 15 ­ 7

Prix de la Vendée

2

Attelé ­ Mâles ­ Course G ­ 26.000 €
­ 2.925 mètres ­ Piste en sable ­
Corde à gauche ­ Départ à 20h25
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MULTI­PICK 5

1 Tébrino (Q)
J. Guelpa
2 Tarak des Erablais (Q) Y.­A. Briand
3 Un Au Revoir
S. Cinier
4 Ukadir
Q. Seguin
5 Taxi des Sables (PQ) E. Gout
6 Usher de Piencourt A. Laigron
7 Ulysse Royal (PQ)
S. Cingland
8 Ulster Pellois
J. Uroz
9 Urbec Dry (Q)
R. Mourice
10 Un Feu de Joie
R. Jaffrelot
11 Tango River (Q)
N. Julien
12 Tourbillon
Y. Lacombe
13 Uccello d'Alouette
A.­A. Chavatte
14 Safari (Q)
J. Chavatte
15 Uno Pont Vautier
C.­A. Mary
16 Sacré Look (Q)
J.­C. Féron
17 Surf Magic
N. Ensch
18 Ulk Pellois (Q)
D. Cinier
Favoris : 13 ­ 16 ­ 9
Outsiders : 8 ­ 15 ­ 14 ­ 18

2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2950
2950
2950
2950
2950
2950
2950
2950
2950
2950

Prix du Crédit Agricole

3

Attelé ­ Course F ­ 24.000 € ­ 2.700
mètres ­ Piste en sable ­ Corde à
gauche ­ Départ à l'autostart ­
Départ à 20h52
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MULTI­QUARTÉ+ RÉGIONAL

1 Uréus Fella
Gilbert Martens
2 Urac de Bougy (P) Y.­A. Briand
3 Urango Marancourt (Q) D. Békaert
4 Une Anémone (Q)
S. Cingland
5 Uno Jibace
M. Messager
6 Une de Mémartin (Q) J. Huguet
7 Urfe Jet
D. Garcia
8 Ulitro (Q)
J. Chavatte
9 Ustonn Farcap
D. Cinier
10 Ucostello
N. Mortagne
11 Ulsoff
J. Guelpa
12 Uno Prior
E1 J.­C. Féron
13 Ultra Love (Q)
N. Julien
14 Un Indien (Q)
E1 R. Mourice
Favoris : 3 ­ 11 ­ 10
Outsiders : 6 ­ 4 ­ 8 ­ 2

2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700

Prix de la Saintonge

4

Attelé ­ Femelles ­ Course G ­
26.000 € ­ 2.925 mètres ­ Piste en
sable ­ Corde à gauche ­ Départ à
21h19
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MULTI­PICK 5
1 Utopie Jolie
G. Touron
2 Une d'Aze Javilex (Q) M. Messager
3 Universalité (P)
E. Gout

2925
2925
2925

69
67
67
65
67
67
67
63
65
63
63

Prix de Nemours

Steeple­chase cross­country ­ 5
ans et plus ­ 22.000 € ­ 4.600
mètres ­ Départ à 15h45
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

À CAGNES­SUR­MER
Prix de la Romanche

L. Dubillot
Thomas Gillet
D. Mescam
R. Le Stang
J.­C. Gagnon
H. Lucas
A. Renard
M. Lahlah
J. Giron
T. Viel
B. Gelhay

D. Cottin
J. Blandamour
L. Dubillot
A. Thierry
R. Julliot
M. Govaerts
P. Lucas
R. Le Stang
A. Mercurol
A. Duchêne

72
70
67
69
68
66
66
65
67
67

R.3 ­ 19 H 35
4 Timola Airemme (P)
5 Ursuline Gibus (PQ)
6 Upmoney Ringeat
7 Toscane du Rabutin
8 Témora de Savoie
9 Tina Beco
10 Tania de l'Etrat (Q)
11 Ulma d'Aubrière
12 Tagada d'Ulveine (Q)
13 Uranie du Glay (Q)
14 Uma Royale (Q)
15 Téva du Pont (Q)
Favoris : 13 ­ 14 ­ 12
Outsiders : 6 ­ 4 ­ 15 ­ 5

J. Uroz
J. Chavatte
N. Julien
Y. Lacombe
J.­M. Neyret
W. Baudy
B. Chourre
R. Jaffrelot
J.­C. Féron
J. Guelpa
Y.­A. Briand
C.­C. Degiorgio

2925
2925
2925
2925
2925
2950
2950
2950
2950
2950
2950
2950

Prix de la Bigorre

5

Attelé ­ Mâles ­ Course E ­ 23.000 €
­ 2.150 mètres ­ Piste en sable ­
Corde à gauche ­ Départ à
l'autostart ­ Départ à 21h46
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

1 Bolide d'Arbaz (P)
2 Babas du Meleuc (PQ)
3 Bamako de la Gazo (P)
4 Bon Iver (P)
5 Balto de Fromentin (Q)
6 Baccara de Bry
7 Bellagio Bond (Q)
8 Boucan du Jaar
9 Bengale du Vivier (Q)
10 Boy d'Urzy
11 Bingo de Rebecq (Q)
12 Baladin du Vivier
Favoris : 7 ­ 5
Outsiders : 8 ­ 3 ­ 4

N. Ensch
Y.­A. Briand
D. Békaert
N. Mourot
C.­A. Mary
J.­P. Ensch
N. Mortagne
J. Guelpa
Gilbert Martens
J.­C. Sorel
C. Martens
Y. Lacombe

2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150

Prix de la Normandie

6

Attelé ­ Course G ­ 20.000 € ­ 2.150
mètres ­ Piste en sable ­ Corde à
gauche ­ Départ à l'autostart ­
Départ à 22h13
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MULTI

1 Viva du Cygne (Q)
R. Gout
2 Vallant Eldé
J.­C. Féron
3 Voltage Darche (Q) J.­M. Neyret
4 Valse de Banville (Q) E1J.­C. Sorel
5 Vicomte de Daidou (A) E. Gout
6 Vénus de la Boëte
N. Mourot
7 Voyou Clayettois (P) M. Messager
8 Vemesco (Q)
D. Békaert
9 Voici Dry (A)
E1 R. Le Vexier
10 Vemax Highland (Q) E1J. Guelpa
11 Vito d'Algot (P)
S. Cingland
12 Vegas des Voirons
K. Thonnerieux
13 Vas Y donc Paris (Q) N. Ensch
14 Valentin d'Aubrac
D. Cinier
15 Va Tout de l'Iton
W. Baudy
16 Vic du Corta
G. Grelier
Favoris : 8 ­ 13 ­ 6
Outsiders : 11 ­ 4 ­ 1 ­ 2

2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150
2150

Prix de la Sologne

7

Attelé ­ Course F ­ 17.000 € ­ 2.925
mètres ­ Piste en sable ­ Corde à
gauche ­ Départ à 22h40
TRIO­COUPLÉ­COUPLÉ ORDRE­2SUR4­
MINI MULTI

1 Castelnango
Y.­A. Briand
2 Colorado de Nimes N. Julien
3 Cador de Babel
E1 J.­C. Féron
4 Caféine
D. Békaert
5 Caviar Café
R. Mourice
6 Charmicoère Le Fol E1Y. Hallais
7 Cacao
R.­C. Larue
8 Cador Léman
C.­A. Mary
9 Cash Vrac
D. Cinier
10 Calypso du Lude
N. Mourot
Favoris : 1 ­ 10
Outsiders : 8 ­ 4 ­ 2

2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925
2925

Télévision

Mardi 10 Mars 2015

n LE FILM DU JOUR

Deux sœurs 
pour un roman

« Les Yeux jaunes des crocodiles » : une saga familiale 
étrangement monstrueuse, cruelle et cinglante.

1

Pascal Demolon : après 
la pluie, le beau temps !

L

a  réalisatrice  belge  Cécile
Telerman  transpose  sur
grand  écran  le  best­seller  de
Katherine  Pancol  et  s’attaque
une fois de plus, après « Tout
pour  plaire  »  et  «  Quelque
chose  à  te  dire  »,  au  délicat
sujet de la famille.
Écoulé  dans  les  librairies  à
près  de  2 millions  d’exemplai­
res  et  traduit  dans  plus  de
trente  langues,  «  Les  Yeux
jaunes  des  crocodiles  »
(2014)  raconte  l’histoire  de
deux  sœurs.  La  première  (Ju­
lie  Depardieu),  une  gentille
fille  un  peu  gauche  et  en
panne  d’argent,  va  se  retrou­
ver  forcée  d’écrire  –  moyen­
nant  finances  –  un  roman
pour  le  besoin  de  reconnais­
sance  de  la  très  BCBG
deuxième  (Emmanuelle  Béart,
impeccable  en  bourgeoise
oisive).
«  Ce  qui  m’a  touchée  dans
cette histoire, confie Julie De­
pardieu,  c’est  le  rapport  entre
les  deux  sœurs.  Il  y  a  beau­
coup  d’amour,  mais  aussi
beaucoup 
d’incompréhen­
sion.  Le  film  nous  dit  que  tu

peux  adorer  ta  sœur,  mais  ne
pas  lui  vouloir  tout  le  temps
du  bien.  Parfois  on  peut
même  faire  des  saloperies
sans s’en rendre compte. »
«  Les  Yeux  jaunes  des  croco­
diles » c’est, comme son titre
ne  le  dit  pas,  s’amuse  Emma­
nuelle Béart, « une saga fami­
liale  étrangement  mons­
trueuse, cruelle et cinglante ».
L’interprétation,  très  juste  –
n’oublions  pas  de  saluer  au
passage  les  performances  de
Patrick  Bruel  et  Jacques  We­
ber (qui remplace au pied levé
un  certain  Gérard  Depardieu,
parti  demander  la  nationalité
russe  au  moment  du  tour­
nage)  –,  et  le  scénario  solide
feront oublier aux fans du ro­
man  la  mise  en  scène  pas
franchement renversante.
Nicolas Jouenne
« Les Yeux jaunes des 
crocodiles »
à 21 heures sur Canal +
Fra.  2012.  Réalisation  :  Cécile
Telerman.  Inédit.  2 h 02.
Avec : Julie Depardieu, Emma­
nuelle  Béart,  Patrick  Bruel,
Alice Isaaz, Jacques Weber.

n POLÉMIQUE

« MasterChef » : 
la colère gronde

Plusieurs participants reprochent à la production de connaître
 à l’avance les 30 cuisiniers choisis.

L

18

n EN BREF
Mareva Galanter 
et Arthur bientôt 
parents

Le comédien est resté des années dans l’ombre avant d’être la révélation de « Peplum » sur M6.

L

Julie Depardieu va se retrouver forcée d’écrire un roman pour
le besoin de reconnaissance de sa sœur, Emmanuelle Béart.

TTE

e  talent  de  Pascal  Demolon
explose  dans  la  série  «  Pe­
plum », sur M6. À 50 ans, le
comédien  connaît  enfin  le  suc­
cès à la télévision, mais aussi au 
cinéma.  Son  parcours  n’a  pour­
tant pas été simple…
Quand  il  incarne  Bravus,  l’es­
clave  affranchi  bras  droit  de 
l’empereur  dans  «  Peplum  », 
Pascal Demolon est tout simple­
ment irrésistible. Pourtant, il y a 
encore  quelques  années,  deve­
nir le héros d’une série lui aurait 
semblé impossible tant son par­
cours  de  comédien  a  été  diffi­
cile. « Dans la première période 
de  ma  vie,  on  ne  me  proposait 
jamais  plus  de  deux  ou  trois 
jours de tournage. Je donnais le 
maximum,  mais  il  y  avait  une 
forme  de  frustration.  “Peplum” 
me permet de prendre le temps, 
de  raconter,  de  fouiller,  de  voir 
jusqu’où on peut aller. Cela fait 
plaisir. »
Rien  ne  prédestinait  Pascal  De­
molon  à  la  comédie.  C’est  en 
voyant  le  film  «  Les  Charlots  à 
Hongkong  »  à  12  ans  que  le 
destin  de  cet  enfant  issu  d’une 
famille  modeste  et  aîné  de  huit 
enfants bascule. Fasciné de voir 
les gens rire dans la salle, il dé­
cide d’embrasser la carrière d’ac­

Pascal 
Demolon : 
« L’important, 
c’est de ne pas 
perdre l’envie 
de jouer, c’est 
ce qui m’a 
sauvé et m’a 
permis de 
tenir debout. »

teur. Malgré une formation chez 
Robert  Cordier  et  des  cours  à 
l’Actor Studio en France, le che­
min est long et tortueux.
Pendant plus de vingt ans, il en­
chaîne les petits rôles. Et, si ces 
apparitions se font parfois dans 
des  films  reconnus  comme 
«  Dobermann  »,  elles  ne  lui  of­
frent aucun vrai débouché. Des 
années  de  galère  :  «  Quand  on 

n’est  pas  là  où  l’on  a  envie 
d’être,  il  y  a  beaucoup  de  soli­
tude.  L’important,  c’est  de  ne 
pas  perdre  l’envie,  c’est  ce  qui 
m’a sauvé et m’a permis de tenir 
debout.  Ce  qui  m’a  aussi  aidé, 
c’est  que  je  n’ai  jamais  eu  de 
problème  avec  le  bonheur  des 
autres ».
Cette pugnacité a fini par payer. 
En  2012,  il  décroche  enfin  un 

rôle  à  sa  mesure  en  incarnant 
Cyril, un personnage un rien fri­
meur  dans  «  Radiostars  ».  Puis 
tout  s’enchaîne.  L’année  sui­
vante  il  est  à  l’affiche  de  cinq 
longs  métrages,  et  de  sept  en 
2014  dont  «  Elle  l’adore  »  ou 
«  Discount  ».  L’année  2015 
commence  fort  avec  «  Pe­
plum  »,  puis,  dans  les  mois  à 
venir,  la  sortie  du  film  «  La  Ré­

sistance  de  l’air  ».  Cette  recon­
naissance  lui  fait  chaud  au 
cœur  :  «  Quel  cadeau !  J’avais 
tellement  l’impression  que  je 
n’avais  pas  ma  place.  J’ai  beau­
coup  de  chance  et  j’en  prends 
soin.  Je  ne  considère  pas  cela 
comme un dû ».
Emmanuelle Litaud
« Peplum »
à 20 h 55 sur M6

État des lieux du couple en 2015
Thierry Demaizière fait témoigner des Français sur leur vie conjugale sur France 2.

L

a  case  documentaire  «  In­
frarouge », sur France 2, s’in­
téresse au couple, en France,
sous  toutes  ses  formes.  Thierry 
Demaizière  et  Alban  Teurlai  si­
gnent un documentaire en deux 
parties,  dont  le  premier  volet, 
« Coupl(e)s : la vie conjugale », 
est diffusé ce soir.
Le projet est ambitieux, faire un 
état  des  lieux  sur  le  couple  en 
France à travers le prisme de qua­
tre foyers conjugaux. Mathilde et 
Édouard  font  face  à  «  l’épreuve 
des sept ans » ; Valérie et Benoît, 
vingt ans de mariage, traversent 
une  crise ;  les  seniors  May  et 
Claude,  cinquante  ans  de  vie 
conjugale,  se  chamaillent  sans 
cesse,  mais  ne  se  verraient  pas 
vivre  l’un  sans  l’autre ;  Bertrand 
et  Pierre,  cinq  ans  d’union,  pré­
parent leur mariage.
Devant la caméra d’Alban Teur­
lai,  ils  se  sont  confiés  à  Thierry 
Demaizière,  le  portraitiste  de 
«  Sept  à  huit  »,  sur  TF1,  en  le­

vant le voile pudique de leur inti­
mité. « On avait beaucoup aimé 
ce  qu’avait  fait  Daniel  Karlin, 
dans les années 80, avec ses do­
cumentaires  sur  le  couple  et  la 
sexualité, explique­t­il. Le couple 
n’a  pas  été  abordé  depuis  très 
longtemps dans ce grand format. 
On n’a pas voulu faire un film de 
sociologue,  parce  que  ce  n’est 
pas notre métier, mais un film de 
portraitiste. »
Il leur a fallu deux ans pour tour­
ner  et  monter  ce  documentaire. 
Le plus ardu a été de trouver des 
personnes capables de se confier 
avec  franchise,  en  ayant 
conscience que ce serait ensuite 
vu par leurs proches, les parents, 
les  enfants.  Certains  se  sont 
même ravisés juste avant le tour­
nage.  «  On  s’est  aperçus,  au  fil 
des  rencontres,  que  les  couples 
heureux n’avaient pas forcément 
d’histoires  à  raconter,  en  tout 
cas pour un documentaire », ex­
plique  Alban  Teurlai.  Le  parti 

En couple depuis trois ans, et plu­
tôt très discrets, Mareva Galan­
ter  et  Arthur  attendent  leur  pre­
mier enfant. À 36 ans, la belle pré­
sentatrice de « Talent Street », sur 
France  Ô,  est  enceinte  pour  la 
première fois, et attend une petite 
fille. Un joli cadeau d’anniversaire 
pour l’animateur des « Enfants de 
la  télé  »  (TF1),  qui  fête 
aujourd’hui ses 49 ans. Arthur est 
déjà  papa  de  deux  garçons,  Sa­
muel, 17 ans, et Aaron, 5 ans, nés 
de deux précédentes unions. Il a 
été  marié  avec  l’ancien  top­mo­
dèle Estelle Lefébure, dont il a di­
vorcé en 2008.

Les Enfoirés : 
Goldman évoque 
sa succession
« Cette émission a 25 ans. Ceux 
qui la font depuis le début ont en­
tre 60 et 65 ans. Le grand chan­
tier, c’est de préparer l’avenir », a 
confié  Jean­Jacques  Goldman 
dans « Reportages », samedi der­
nier sur TF1. Ce sujet, réalisé par 
Christian  Jeanpierre  pendant  les 
concerts  de  Montpellier  (donc 
avant la polémique autour du sin­
gle), permet au principal intéressé 
d’évoquer  l’après­Goldman.  Il 
précise : « C’est­à­dire d’impliquer 
les  nouveaux,  non  pas  unique­
ment  sur  le  plan  de  la  participa­
tion, mais aussi de la conception, 
et de nous effacer petit à petit ».

pris  assumé  est  de  dire  que  le 
couple,  en  2015,  c’est  compli­
qué.
« Comme le dit le romancier Pas­
cal  Bruckner  dans  la  deuxième 
partie  diffusée  la  semaine  pro­
chaine,  “Coupl(e)s  :  l’envie 
conjugale”, le couple n’a jamais 
été  autant  chargé  de  demandes 
incroyables ! On lui demande la 
réussite  sociale,  l’épanouisse­
ment sexuel, familial, etc. Ce qui 
nous intéressait, c’est son fonc­
tionnement  et,  en  l’occurrence, 
comment ça ne fonctionne pas. 
Ce  sont  des  couples  qui  tra­
vaillent  sur  eux­mêmes  et  qui 
ont le courage incroyable de dire 
que,  le  désir,  c’est  compliqué 
après  la  naissance  des  enfants, 
que, la fidélité, ce n’est pas évi­
dent,  etc.  »  conclut  Thierry  De­
maizière.
Nathalie Chuc
« Coupl(e)s : la vie 
conjugale »
Il aura fallu deux ans pour tourner et monter ce documentaire. Le plus 
ardu a été de trouver des personnes capables de se confier avec franchise.
à 22 h 40 sur France 2

« Mission  : 
Impossible » 
revient sur Gulli

Les pouvoirs extraordinaires Comment se faire
larguer en 10 leçons
du corps humain

L’arrivée de la saison 2 de « Broa­
dchurch  »  est  imminente. 
France 2 a diffusé le week­end der­
nier des annonces sur la série poli­
cière anglaise très attendue par les 
téléspectateurs.  L’an  dernier,  le 
premier  volet  avait  été  l’un  des 
grands succès de la chaîne, avec 
en moyenne 6,4 millions de fans.

n SELECTION FAMILLE

Gulli remet à l’honneur un grand 
classique des séries télévisées. Ce 
soir,  la  chaîne  de  la  TNT  com­
mence  à  20 h 45  la  rediffusion 
des  deux  premières  saisons  de 
«  Mission   :  Impossible  »,  pro­
grammé chaque mardi avec trois 
épisodes  pendant  plusieurs  se­
maines. Personne n’a oublié le cé­
lèbre  générique  avec  la  musique 
de Lalo Schifrin, le message « Vo­
tre mission, si vous l’acceptez… » 
et la cassette qui s’autodétruit au 
début  de  chaque  épisode.  Créée 
en  1966,  la  première  saison  ras­
semblait  au  générique  Martin 
Landau,  Greg  Morris,  Barbara 
Bain,  Peter  Lupus  et  Steven  Hill. 
Peter Graves, dans le personnage 
de Jim Phelps, n’arrive que dans la 
deuxième saison. 

« Broadchurch » 2
à l’approche
sur France 2

a  production  de  «  Master­
Chef » dément tout bidonnage
dans le choix des candidats.
Angélique Sansonnetti, directrice 
artistique  de  Shine  France,  est 
venue sur Europe 1 faire taire les 
critiques  sur  l’émission  «  Mas­
terChef » en cours de tournage. 
«  Chacun  des  dix  goûteurs  qui 
assistaient  les  chefs  avait  dix 
plats à déguster, ce qu’ils ont fait 
a­t­elle  affirmé.  Une  fois  qu’ils 
trouvaient  un  plat  qui  avait  de 
l’importance, ils levaient le bras. 
Grâce  à  une  oreillette,  on  disait 
aux chefs : “Un de vos goûteurs 
vous appelle”. Il y a eu des sélec­

tionnés entre les rangs 1 et 10. » 
Shine entend ainsi couper court 
à  la  fronde  qui  grossit  depuis 
mercredi.  300  cuisiniers  ama­
teurs  ont  fait  le  déplacement  à 
Marseille dans l’espoir d’être sé­
lectionnés  pour  le  concours  de 
TF1.  Plusieurs  participants  dé­
noncent  une  épreuve  bidonnée 
et reprochent à la production de 
connaître à l’avance les 30 cuisi­
niers  choisis  à  la  fin  de  la  jour­
née, ces derniers étant prétendu­
ment  tous  placés  dans  les  pre­
miers rangs. D’autres dénoncent 
le fait que leur plat n’ait pas été 
goûté !

Le coma et ses mystères

Les Goonies

Documentaire.  Société.  Fra.  2015. 
Réal. : Olivier Pinte. 1 h 12. Inédit. 

Film. Aventures. EU. 1985. Réal. : Ri­
chard Donner. 1 h 50. 

France 5, 20.40

Ciné+ Famiz, 20.45

ARD

ZDF

SWR

RTL TELEVISION

LA UNE

RAI UNO

PARIS PREMIERE

PLANETE +

10.45 Um Himmels Willen. 11.35
Giraffe, Erdmännchen & Co. 12.00
Tagesschau. 12.15 ARD-Buffet.
13.00 ARD-Mittagsmagazin. 14.00
Tagesschau. 14.10 Rote Rosen.
15.00 Tagesschau. 15.10 Sturm
der Liebe. 16.00 Tagesschau. 16.10

5.30 Morgenmagazin. 9.00 heute.
9.05 Volle Kanne - Service täglich.

10.05 Landesschau Baden-Württemberg. 10.50 ARD-Buffet. 11.35
Seehund, Puma & Co. 13.15 Planet Wissen. 14.15 EisenbahnRomantik. 14.45 Die Maya-Route :
Mexiko. 15.30 Echt gut ! Klink &
Nett. Magazine. Suppen. 16.00
Landesschau aktuell. 1 6.05 Kaffee oder Tee. 17.00 Landesschau
aktuell. 17.05 Kaffee oder Tee.
17.40 Uhr das Quiz. 18.00 Landesschau aktuell. 18.15 natürlich !
18.45 Landesschau. 19.30 Landesschau aktuell. 20.00 Tagesschau.

6.00 Guten Morgen Deutschland.

6.00 Matin première. Magazine.
9.40 Le jardin extraordinaire. 10.15
Edora. 10.16 20 ans d’écart. Film.

6.00 Il caffè di Raiuno. Magazine.
6.30 TG 1. 6.45 Unomattina. 6.50
Che tempo fa. 6.55 Telegiornale.
7.00 TG 1. 7.25 Che tempo fa. 7.30
TG 1 L.I.S. 8.00 TG 1. 8.55 Che
tempo fa. 9.00 TG 1. 9.30 TG 1
- Flash. 10.00 Storie Vere. 11.00
TG 1. 11.05 Che tempo fa. 11.10
A conti fatti. Magazine. 12.00 La
prova del cuoco. Magazine. 13.30
Telegiornale. 14.00 TG1 - Economia. Magazine. 14.05 Dolci dopo
il Tiggì. Magazine. 14.40 Torto

8.15 Paris Première boutique.
Magazine. Présentation : Pierre
Dhostel, Valérie Pascale. 10.25 Restaurant impossible. Téléréalité. Présentation : Robert Irvine. L’University Grill - L’Anna Maria - Le Barolo
- Le longbranch. 13.35 Blue Bloods.
Série. De vieilles blessures - L’âme
russe - La stratégie du désespoir
- Mortelle Saint-Valentin. 17.00
L’agence tous risques. Série. Les
gladiateurs - Bagarre à Bad Rock Histoire d’eau - La guerre des taxis.
20.35 L’instant glam. Magazine.
Présentation : Alexandra Golovanoff. La bouche rouge.

6.00 American Pickers - La brocante
Made in USA. 6.45 Chroniques
félines. 7.10 Des camions et des
hommes. 8.05 Aircrash confidential. 9.45 The War. 11.40 Les présidents et l’argent. 12.55 Douce
France. 13.25 So France. 14.15 Si
l’évolution m’était contée. 15.50

Das Waisenhaus für wilde Tiere.
17.00 Tagesschau. 17.15 Saut à
ski. Sportschau live. Weltcup Skispringen. 1. und 2. Durchgang. En
direct. 19.55 Börse vor acht. 20.00
Tagesschau.

20.15 Um Himmels
Willen

Série. Comédie dramatique. All.
2015.
Avec Janina Hartwig, Fritz Wepper,
Karin Gregorek, Nina Hoger, Emanuela Von Frankenberg.
Miss Kaltenthal.
Le maire Wöller a montré à son
ami ses projets pour transformer
le couvent de Kaltenthal en spa. Il
est tombé amoureux de l’architecte
et accepte toutes ses propositions.
21.00 In aller Freundschaft. 21.45
FAKT. 22.15 Tagesthemen. 22.45
Menschen bei Maischberger. Invités : Jens Spahn, Renate Künast,
Joachim Wagner, Idil Baydar,
Andreas Thiel, Ender Cetin.

Invités : Ruth Moschner, Steffen
Henssler. 10.30 Die RosenheimCops. 11.15 SOKO Wismar. 12.00
heute. 12.10 drehscheibe. 13.00
ARD-Mittagsmagazin. 14.00
heute - in Deutschland. 14.15 Die
Küchenschlacht. 15.00 heute.
15.05 Topfgeldjäger. 16.00 heute
- in Europa. 16.10 SOKO Kitzbühel. 17.00 heute. 17.10 hallo
deutschland. 17.45 Leute heute.
18.05 SOKO Köln. 19.00 heute.
19.25 Die Rosenheim-Cops.

20.15 geH doCH
naCH drüben!

Documentaire. All. 2015. 0h45.
Wo lag das bessere Deutschland ?
Les acteurs Lara Mandoki et
Constantin von Jascheroff sont nés
juste avant la chute du mur, elle à
l’Ouest et lui à l’Est. 25 ans après,
ils essayent de comparer le bon et
le mauvais des deux systèmes.
21.00 Frontal 21. Magazine. Présentation : Ilka Brecht. 21.45
heute-journal. 22.15 Willkommen
in Deutschland. Magazine. Ein
Dorf und seine Flüchtlinge. 22.45
Markus Lanz. Débat. 0.00 heute
nacht. 0.15 Neu im Kino.

Ce documentaire tente de percer 
les  mystères  du  cerveau  et  de  la 
conscience, à la frontière entre la 
vie et la mort.

20.15 TaTorT

Série. Policière. All. 2013.
Avec Dominic Raacke, Boris Aljinovic, Ernst-Georg Schwill, Edgar Selge.
Machtlos.
Der kleine Sohn eines reichen Paars
wurde entführt. Bald wird klar: Dem
Entführer geht es nicht um Geld,
sondern um Rache. Ein äußerst
heikler Fall für die Berliner Kommissare Ritter und Stark.
21.45 Landesschau aktuell. 22.00
Hannes und der Bürgermeister.
22.30 So lacht der Südwesten.
23.00 Bernd Kohlhepp : «Hämmerle
- und irgendwann ist Schluss».
0.30 Das Beste aus «Verstehen Sie
Spaß ?».

Magazine. Scientifique. Fra. 2015. Inédit.  Film. Comédie. EU. 2003. Réal. : Do­
Dans la peau des premiers hommes
nald Petrie. 1 h 52. 

Sur la route avec Sócrates
Documentaire. Société. Fra. 2015. Réal. : 
Niko Apel, Ludi Boeken. 1 h 26. Inédit. 
Foot, Brésil et politique avec Daniel 
Cohn­Bendit

Par  le  réalisateur  des  premiers 
« Superman », l'un des meilleurs  Une  aventure  insolite  et  ludique  Une  comédie  légère  remarqua­
films  d'aventures  pour  le  jeune  en Dordogne, un des hauts lieux  blement servies par l’énergie du  Daniel Cohn­Bendit sillonne le Brésil 
et en tire un portrait tout en contraste.
de la préhistoire.
duo Hudson­McConaughey. 
public des années 80.

Magazine. Présentation : Wolfram
Kons. Angela Finger-Erben. 8.30
Gute Zeiten, schlechte Zeiten.
Feuilleton. 9.00 Unter uns. Feuilleton. 9.30 Betrugsfälle. Téléréalité.
10.00 Die Trovatos - Detektive decken auf. Téléréalité. 12.00 Punkt 12
- Das RTL-Mittagsjournal. Magazine. Présentation : Katja Burkard.
14.00 Verdachtsfälle. Téléréalité.
17.00 Betrugsfälle. Téléréalité.
17.30 Unter uns. Feuilleton. 18.00
Explosiv - Das Magazin. Magazine. Présentation : Nazan Eckes.
18.30 Exclusiv - Das Star-Magazin.
Magazine. Présentation : Frauke
Ludowig. 18.45 RTL Aktuell. 19.05
Alles was zählt. Feuilleton. 19.40
Gute Zeiten, schlechte Zeiten.

20.15 Csi: Vegas

Série. Policière. Can. 2013.
Avec William Petersen, Robert David
Hall, Marg Helgenberger, Gary Dourdan, Ted Danson.
General gegen Hippie.
21.15 The Blacklist. Série. Die Front
(Nr. 74) - Das Mombasa Kartell
(Nr. 114). 23.10 CSI: Miami. Série.
Ferien ohne Ende. 0.00 RTL Nachtjournal. 0.30 CSI: Vegas. Série.
1.25 CSI: Miami. Série.

France 2, 20.50

Comédie sentimentale. Fra. 2013.
Réalisation : David Moreau. 1h30.
11.50 Télétourisme quotidien.
12.00 Les feux de l’amour. 12.45
Quel temps  ! 12.55 13  heures.
14.00 Cyclisme. Paris-Nice.
2 e   étape  : Zoo Parc de Beauval
Saint-Aignan - Saint-AmandMontrond (172 Km). En direct.
16.40 Monk. Monk tombe sous
le charme. - Monk court contre
la montre. 18.30 On n’est pas
des pigeons. 19.20 Edora. 19.30
19 trente. 20.15 Clip Eurovision.

20.20 THe VoiCe
belgiqUe

Téléréalité. Présentation : Maureen
Louys. 1h50. Inédit.
Duel 2.
La semaine dernière les premiers
duels nous ont apporté leur lot
d’émotions. Chaque talent s’est
vaillamment battu pour défendre
sa place et les choix n’ont pas toujours été faciles pour nos coachs.
22.10 La diva du divan. Le petit
joueur. - Passage à vide. 23.55 En
quête de sens. 0.05 On n’est pas
des pigeons. 1.00 Quel temps !

Numéro 23, 20.45

o ragione  ? Série documentaire.
16.00 La vita in diretta. Talk-show.
16.25 Che tempo fa. 16.30 TG 1.
18.50 L’eredità. Magazine. Présentation : Carlo Conti. 20.00 Telegiornale.

20.30 affari TUoi

Divertissement. 0h45.
21.15 La dama velata. Série. 23.20
TG1 60 Secondi. 23.25 Porta
a Porta. Magazine. 1.00 TG1 Notte. 1.30 Che tempo fa. 1.35
Sottovoce. Magazine. 2.05 Terza
Pagina. Magazine. 2.35 Mille e una
notte. Magazine. 2.36 XX Secolo
- Testimoni e protagonisti. Série
documentaire. 3.30 Io Agata e tu.
Documentaire. 4.45 DA DA DA.
Divertissement. 5.15 RaiNews24.

Arte, 20.50

20.40 le soleil
des VoyoUs

Film. Policier. Fra. 1967. Réalisation : Jean Delannoy. 1h40.
Avec Jean Gabin, Robert Stack,
Suzanne Flon, Margaret Lee, Walter
Giller.
Denis Ferrand, ancien truand, vit
avec sa femme dans une petite
ville. Il est propriétaire d’un bar.
Juste devant son bar se trouve une
banque, et Denis reprend du service, le temps d’un hold-up.
22.30 Razzia sur la chnouf. Film.
Policier. NB. 0.20 Ça balance à
Paris. 1.20 Paris dernière.

Chasseurs de légendes. Série documentaire. Le Honjo Masamune,
héritage des shoguns - La dernière
demeure du roi Arthur. 17.35 Gros
plan sur les tigres. Série documentaire. Petits casse-cous. 18.30
Shamwari, la vie sauvage. 18.55
Des trains pas comme les autres.
19.55 Il était une fois l’humanité.
Série documentaire. Nouveau
monde.

20.45 CHasseUrs
de légendes

Série documentaire. 1h00.
La mine d’or du Hollandais perdu.
La légende de la mine du Hollandais
perdu est l’une des plus connues de
l’Ouest américain.
21.45 Chasseurs de légendes.
Série documentaire. Le véritable
jardin d’Eden. 22.40 Concorde,
le rêve brisé. Documentaire. 0.00
La 2e  Guerre mondiale en couleur.
Série documentaire. Le dernier acte.

Télévision

Mardi 10 Mars 2015

5.55 Au nom de la vérité. Série.
6.25 Tfou. 8.30 Téléshopping.

6.00 Les z’amours. 6.35 Télématin.

6.00 Euronews. 6.45 Ludo. 8.50

6.20 La semaine des Guignols. 6.50
Le Zapping. 6.55 Le Before. 7.20 Le
petit journal. 7.50 Les Guignols de
l’info. 8.00 Zapsport. 8.05 Anger

Magazine. Présentation : MarieAnge Nardi, Alexandre Devoise.
9.25 Une histoire, une urgence.
Série documentaire. 10.25 Au
nom de la vérité. Série. 12.00 Les
12 coups de midi ! 13.00 Le 13h.
13.55 Les feux de l’amour. Feuilleton. 15.10 Comme une ombre dans
la nuit. Film TV. Comédie dramatique. 17.00 4 mariages pour 1 lune
de miel. Téléréalité. 18.00 Bienvenue chez nous. Divertissement.
19.00 Le juste prix. Jeu. Présentation : Vincent Lagaf’. 20.00 Le 20h.
20.40 Nos chers voisins. Feuilleton.
20.45 C’est Canteloup. Divertissement. Présentation : Nikos Aliagas,
Nicolas Canteloup.

Magazine. Présentation : William
Leymergie. En direct. 9.10 Des jours
et des vies. 9.35 Amour, gloire et
beauté. 9.55 C’est au programme.
Magazine. Présentation : Sophie
Davant. En direct. 11.00 Motus.
11.30 Les z’amours. 12.00 Tout
le monde veut prendre sa place.
13.00 13 heures. 14.00 Toute une
histoire. Talk-show. Présentation :
Sophie Davant. 15.10 L’histoire
continue. Talk-show. Présentation :
Sophie Davant. 15.40 Comment ça
va bien ! Magazine. Présentation :
Stéphane Bern. 17.10 Mon food
truck à la clé. 18.15 Joker. 18.50
N’oubliez pas les paroles ! Jeu. Présentation : Nagui. 20.00 20 heures.
20.40 Parents mode d’emploi. Série.

Dans votre région. Documentaire.
10.50 Midi en France. Magazine.
Présentation : Laurent Boyer. Au
Puy-en-Velay. En direct. 12.00
12/13. 12.55 Météo à la carte.
Magazine. En direct. 13.50
Cyclisme. Paris - Nice. 2e étape :
Saint-Aignan - Saint-Amand-Montrond (172 Km). En direct. 14.55
Questions au gouvernement. Magazine. Présentation : Danièle Sportiello. En direct. 16.10 Des chiffres
et des lettres. 16.50 Harry. 17.30
Slam. 18.10 Questions pour un
champion. Jeu. Présentation : Julien
Lepers. Les Masters : les qualifications. 19.00 19/20. 20.00 Tout le
sport. Magazine. 20.20 Plus belle
la vie.

Management. Série. Les joies de la
famille. 8.30 De toutes nos forces.
Film. Comédie dramatique. 9.55
Surprises. 10.10 L’effet papillon.
10.45 Dans la cour. Film. Comédie dramatique. 12.25 La nouvelle
édition. Magazine. En direct. 14.05
Homeland. Série. Assaut meurtrier Loup solitaire - Retour aux sources.
16.20 Surprises. 16.20 Le Zapping
de la semaine. 16.40 Mea Culpa.
Film. Policier. 18.15 Le Before. En
direct. 18.45 Le JT. 19.05 Le Grand
journal. En direct. 20.05 Le Grand
journal, la suite. En direct. 20.30 Le
petit journal.

SÉRIE

MAGAZINE

SÉRIE

FILM

20.55
PERSON OF INTEREST

Série. Thriller. EU. 2014. Saison 3.
Inédit.
Avec Jim Caviezel, Michael Emerson,
Kevin Chapman, Amy Acker.
À la poursuite de Finch. Inédit.
Harold Finch se cache, n’ayant pu
se résoudre à tuer pour protéger
sa vie et celles de son équipe. Surtout, il n’a pas pu empêcher que
Samaritain soit activé par le groupe
Decima.
Le black-out. Inédit.
Decima a terminé le test Béta de
Samaritain et l’a temporairement
désactivé

22.40
PERSON OF INTEREST

Série. Thriller. EU.
Avec Jim Caviezel, Michael Emerson, Kevin Chapman, Amy Acker,
Sarah Shahi.
Une page se tourne. Inédit.
Le procès des systèmes de surveillance orchestré par Vigilance
débute, avec un jury et des journalistes. Au banc des accusés  :
Manuel Rivera, le sénateur Garrison, Contrôle, Greer et Finch.
Les cartes en mains.
Reese et Finch tentent d’aider un
joueur compulsif à découvrir pourquoi la mafia cherche à le tuer.

20.50
LES POUVOIRS
EXTRAORDINAIRES
DU CORPS HUMAIN

Magazine. Prés. : Adriana Karembeu,
Michel Cymes. 1h50. Inédit.
Dans la peau des premiers
hommes.
Adriana Karembeu et Michel Cymes
vont se livrer à une expérience inédite  : vivre en partie comme les
hommes préhistoriques, apprendre
à faire du feu, à chasser... Une aventure insolite et ludique en Dordogne,
haut lieu de la préhistoire, à l’endroit
même où l’on a retrouvé les premiers
squelettes de Cro-Magnon.

22.40
COUPLE (S)

Série. Comédie dramatique. Fra.
2012. Saison 13.
Avec Victor Lanoux, Évelyne Buyle,
Michaël Erpelding, Cathy Devreker.
Louis chez les Flamands.
Afin de reconstituer le triptyque
d’un maître flamand, dont un
volet a disparu depuis longtemps,
le musée de Bruges organise un
concours de copistes. Louis participe à l’événement. Le jury félicite
Louis pour la qualité de son travail,
mais il y a un «petit problème» : sa
copie n’en est pas une.
22.30 Grand Soir 3.

23.10
LE DIVAN
DE MARC-OLIVIER FOGIEL

21.00
LES YEUX JAUNES
DES CROCODILES HH

6.00 M6 Music. 7.05 M6 Kid. 7.20
Disney Kid Club. 8.10 M6 Kid.
8.55 M6 boutique. Magazine. Pré-

19

lin à Tokyo. Série documentaire.
L’Iran et le Turkménistan. 12.25
Kenya, le village des femmes. 12.50
X:enius. 13.20 Arte journal. 13.35
La bête humaine. Film. Drame. NB.
15.15 Paysages d’ici et d’ailleurs.
15.40 L’Orient-Extrême, de Berlin
à Tokyo. 16.25 Münchhausen, le
baron du mensonge. 17.20 X:enius.
17.45 Paysages d’ici et d’ailleurs.
18.15 Slovaquie sauvage. 19.00
Les rivages de la mer du Nord à
vélo. 19.45 Arte journal. 20.05 28
minutes. Magazine.

sentation : Valérie Pascale, Pierre
Dhostel, Laurence Peraud. 10.00
Raising Hope. Série. Toy Story - 2
types amis amis. 10.50 Once Upon
a Time. Série. Le retour de la magie
- Prisonniers. 12.45 Le 12.45. 13.05
Scènes de ménages. Série. 13.45
Une maman, des papas. Film TV.
Comédie. All. 2013. Réalisation :
Wilhelm Engelhardt. 1h30. 15.45
Le secret de la villa Sabrini. Film
TV. Drame. All. 2012. Réalisation :
Marco Serafini. 1h30. 17.30 Les
reines du shopping. Jeu. Présentation : Cristina Cordula. 19.45 Le
19.45. 20.10 Scènes de ménages.
Série. Avec Audrey Lamy.

5.30 C dans l’air. Magazine. Présentation : Yves Calvi. 6.45 Zouzous.
Dessin animé. 9.00 Les maternelles.
Magazine. Présentation  : Julia
Vignali. 10.15 Manaus, une ville au
cœur de la jungle. 10.55 Colombie
sauvage. 11.45 La quotidienne. En
direct. 13.00 Manaus, une ville au
cœur de la jungle. 13.40 Le magazine de la santé. En direct. 14.35
Allô docteurs. En direct. 15.10
Vu sur Terre. 15.40 Planète des
hommes. 16.35 Urgences au bout
du monde. 17.30 C à dire ?! Magazine. Présentation : Axel de Tarlé.
En direct. 17.45 C dans l’air. En
direct. 19.00 C à vous. En direct.
20.00 C à vous, la suite. En direct.
20.15 Entrée libre. Présentation :
Laurent Goumarre. En direct.

Nice. 2 e   étape  : Saint-Aignan Saint-Amand-Montrond (172 Km).
En direct. 16.15 La famille Delajungle. 16.45 Ninjago. 17.50 Titeuf.
18.30 Une saison  au zoo. Série
documentaire. 20.30 Monte le son,
le mag. 20.35 Le point quotidien.

DOCUMENTAIRE

SÉRIE

DOCUMENTAIRE

SPECTACLE

20.50
SUR LA ROUTE
AVEC SÓCRATES

20.55
PEPLUM

n Une adaptation du best-seller de
Katherine Pancol Les personnages sont
fantasques à souhait.

Documentaire. Société. Fra. 2015.
Réalisation  : Niko Apel et Ludi
Bœken. 1h30. Inédit.
Foot, Brésil et politique avec
Dany Cohn-Bendit.
Il y a trente ans, Daniel Cohn-Bendit assistait à ce fameux match des
Corinthians de São Paulo, où le
grand Sócrates et ses coéquipiers
déployaient sur le terrain la banderole : «Gagner ou perdre, mais
toujours pour la démocratie.»
22.20 Débat. Présentation : Émilie
Aubry.

Série. Comédie. Fra. 2015. Inédit.
Avec Jonathan Lambert, Pascal
Demolon, Anthony Sonigo, Michèle
Laroque, Lou Chauvain.
Soirée 3.
L’empereur Maximus est victime
d’une tentative d’empoisonnement,
ce qui plonge le palais dans une
ambiance de paranoïa aigüe. Bravus
a la charge de rassurer l’Empereur
angoissé et d’éliminer ses opposants... Pour couronner le tout, de
retour à la maison, Bravus assiste
consterné à la radicalisation de son
fils Caïus.

23.00
LES CONQUÉRANTS H

22.30
OPÉRATION BARBIE

22.45
PEPLUM

Film. Drame. Fra. 2012. Réalisation :
Cécile Telerman. Inédit. 2h02.
Avec Julie Depardieu, Emmanuelle
Béart, Patrick Bruel, Alice Isaaz,
Jacques Weber.
Lors d’un dîner mondain, pour
se donner de l’importance, Iris
annonce qu’elle écrit un roman
sur le Moyen Âge. Prise dans son
mensonge, elle persuade sa sœur
Joséphine de l’écrire pour elle.

TTE

Spectacle. 1h40. Invités : Jérémy
Ferrari, Arnaud Tsamere, Garnier,
Sentou, Bérengère Krief, Les Lascar
Gays, Michaël Gregorio.
Best of.
Ils sont jeunes, ils sont fous, ils
sont hilarants et ils se sont tous
retrouvés au Montreux Festival
Comedy 2013, le plus grand festival d’humour en Europe. Dans ce
best of, les téléspectateurs pourront
apprécier un florilège de moments
uniques, de duos barrés et de
sketches créés pour l’occasion.

22.15
C DANS L’AIR

22.30
LE SEIGNEUR
Magazine. Présentation : Yves Calvi. DES ANNEAUX :
1h10.
LES DEUX TOURS HH

0.10 Escort Girl. Documentaire. 1.25

0.30 Couleurs outremers. 1.00

0.35 La cour de Babel. Film. 2.05

23.25 Les fabuleux bénéfices du
système D. Documentaire. 0.25 La

révélation. Film. Drame. VM.

0.45 Ringer. Série.

faim. Documentaire. Repas à domicile. 0.35 Canetti/Barclay : un duel
en chansons. Documentaire.

Demain soir

Demain soir

Demain soir

Demain soir

Demain soir

Demain soir

Demain soir

Demain soir

6.50 Téléachat. Magazine. 8.55

7.00 Téléachat. Magazine. 9.00 Le
destin de Lisa. 10.20 Les enquêtes
impossibles. 13.35 Mon futur de
femme. Film TV. Comédie. 15.10

6.45 Téléachat. 9.50 Royal Pains.
Série. 10.40 Les Anges 7 : l’aventure commence ! 13.35 Tellement
vrai. 15.15 Tellement vrai - La quotidienne. 16.05 Les Anges 7 - Latin
America. 17.25 Le mag. 18.10 Les

6.00 Wake up. Magazine. 8.30 W9
hits. Clips. 10.05 @ vos clips. Clips.
Présentation : Nancy Sinatra.11.30
W9 hits. 12.30 Une nounou d’enfer. Série. 9 épisodes. 16.40 Un
dîner presque parfait. Jeu. 18.50 Les
Marseillais en Thaïlande. Divertissement. 20.05 Les Simpson. Série.
J’y suis, j’y reste. 20.35 Soda. Série.

7.00 Show ! Le matin. 9.00 Top
clip. 10.50 Top D17. 11.25 Top clip.
14.00 Top France. 15.00 Top D17.
16.00 Top club. 17.10 Top France.
18.20 Friends. Série. Celui qui ren-

contrait la mère biologique - Celui
qui se faisait coincer - Celui qui trahissait le pact - Celui qui jouait le
rôle du père - Celui qui baragouinait.

7.00 Le journal. 7.15 Le grand rendez-vous. 9.00 De Vous à Moi.
Magazine. 9.30 Graoully Mag.
Magazine. 12.30 Karimouche.
Concert. 16.00 Voyage Croisière.
18.15 Bonus Track. Magazine.
18.30 Le journal. 18.45 Le grand
rendez-vous. 19.15 Grand tourisme. 19.30 Cinéma. Magazine.

6.00 Téléachat. Magazine. 11.50

Anges 7 - Latin America. Téléréalité. 18.55 Stargate SG-1. Série. Effet
domino - Prise de contrôle.

6.45 Gym direct. 8.00 Téléachat.
Magazine. 8.50 Touche pas à mon
poste ! Talk-show. Présentation :
Cyril Hanouna. 10.45 Le grand 8.
12.00 Friends. Série. 13.30 Navarro.
Série. La trahison de Ginou - Escort
Blues. 17.00 Le maillon faible.
18.45 Touche pas à mon poste !
En direct. 20.35 D8 le JT.

FILM

DIVERTISSEMENT

FILM

FILM TV

FILM

20.55 Série
Les experts

Alerte Cobra. Série. Faux frères.
9.50 Coupable de séduction. Film
TV. Comédie dramatique. 11.35
Alerte Cobra. Série. Copain comme
cochon - Supersonique. 13.20 TMC
infos. 13.30 New York, police judiciaire. Série. 16.55 Monk. Série.
19.40 Alerte Cobra. Série.

MAGAZINE

20.50
90’ENQUÊTES

Magazine. Présentation  : Carole
Rousseau. 1h45. Inédit.
Plats cuisinés : la vérité sur nos
produits surgelés.
Enquête sur les méthodes de fabrication des produits surgelés. Que
nous donne-t-on vraiment à manger ? Quels sont les trucs et les
astuces des industriels pour nous
rendre «accros» à leurs plats ? Ce
reportage montre ce qui se cache
derrière ces aliments.

22.35
90’ENQUÊTES

Magazine. Présentation  : Carole
Rousseau. 1h35.
Les secrets de nos assiettes : que
mange-t-on vraiment ?
Pour ce numéro, «90’enquêtes» a
décidé de se pencher sur le contenu
de nos assiettes.
0.10 90’enquêtes. Magazine. Présentation : Carole Rousseau.

6.30 Mon histoire vraie. 7.15 Petits
secrets entre voisins. 9.25 Sous le
soleil. 13.35 Urgences. 17.00 American Wives. 20.30 PeP’s. 20.50
R.I.S. Police scientifique. Série. 6
épisodes. 2.40 Contre-enquête.

20.50 Film TV
Des roses en hiver

Ghost Whisperer. Série. Le petit
démon - L’œuvre inachevée. 17.00
Grey’s Anatomy. Série. 3 épisodes.
19.35 Le meilleur relookeur. Téléréalité. 20.40 NT1 Infos.

Espace francophone.

20.50 Magazine
Des racines et des ailes

TÉLÉRÉALITÉ

20.50
BABY BOOM

Téléréalité. 1h15.
Marseille mon amour.
Visite dans les couloirs de la maternité de l’hôpital Saint-Joseph à Marseille. Seule ou accompagnée, des
mamans racontent leur incroyable
parcours pour donner la vie. Ici,
aucun des secrets liés à la maternité
n’a échappé aux 70 caméras qui ont
filmé 24h/24 l’intimité des familles,
mais aussi le quotidien du personnel médical qui y officie.

22.05
BABY BOOM

Téléréalité. 1h20.
Baby blues.
Les couples ont beau fantasmer
pendant des mois, il est impossible
de savoir comment se déroulera
la naissance de leur enfant. Après
quatre fausses couches, Anne va
enfin voir son rêve se réaliser.

20.50
RIDERS H

Film. Action. Fra-GB-Can. 2002. Réalisation : Gérard Pirès. 1h20.
Avec Stephen Dorff, Natasha Henstridge, Steven Berkoff, Clé Bennett,
Bruce Payne.
Opérant en Amérique du Nord, un
quatuor de jeunes braqueurs, trois
garçons et une fille, se retrouve
traqué par un gang mafieux et par
la police, dont le responsable, un
homme corrompu, les manipule
dans l’ombre.

22.20
LES CHEVALIERS
DU CIEL H

Film. Action. Fra. 2004. Réalisation :
Gérard Pirès. 1h35.
Avec Benoît Magimel, Clovis Cornillac, Alice Taglioni.
À la recherche d’un avion disparu,
deux pilotes de chasse se retrouvent au cœur d’une machination.

23.25 4 bébés par seconde.

1.15 Tellement vrai. Magazine.

8.35 Mission : Protection. 10.10 Les
mystères de l’univers. 11.45 Top
Gear. 12.45 Trésors oubliés. 15.25
Magic Pop. 18.10 Bush Alaska.
20.45 La science de l’étrange. 22.40
OVNI. 23.30 Paranormal.

6.55 Trop toon  ! 8.45 Un, dos,
tres. 11.45 La petite maison dans la
prairie. 14.30 C’est ma vie. 17.10
Modern Family. 20.50 Witches of
East End. Série. 0.50 Des yeux dans

la nuit. Film TV. Drame.

Rencontres de cinéma. Magazine.

20.45 Football
Chelsea/Paris-SG

20.50
ADAM RECHERCHE ÈVE

Divertissement. Présentation : Caroline Ithurbide. 1h00. Inédit.
Un homme et une femme à la
recherche de l’amour se rencontrent
dans le plus simple appareil sur
une île déserte. Sans vêtement ni
maquillage, ils n’auront plus rien
à cacher et ne pourront plus prétendre être quelqu’un d’autre...
Mais rencontrer l’amour sans
aucun faux-semblant, en seront-ils
capables ?

21.50
PROJET FASHION

Divertissement. Présentation : Hapsatou Sy, Donald Potard. 1h45. Inédit.
La compétition continue avec huit
candidats encore en lice. Cette
semaine, Donald Potard a prévu
un challenge de taille : 30 minutes
et 150 euros de budget dans une
friperie pour acheter 10 pièces en
jean et en faire une robe glamour.

17.00 Counting Cars. 18.05 Face
Off. 20.45 Comment se faire larguer

en 10 leçons. Film. Comédie. VM.
22.45 Petites confidences (à ma
psy). Film. Comédie sentimentale.
VM. 0.40 Pitbulls et prisonniers.

20.50 Film
Poupoupidou

20.50
RETOUR À COLD
MOUNTAIN HH

Série. Comédie. Fra. 2015.
Avec Jonathan Lambert, Pascal
Demolon, Anthony Sonigo, Nicole
Ferroni, Lou Chauvain.
Soirée 2.
Au palais, l’empereur Maximus
donne du fil à retordre à Bravus, en
continuant d’alterner des moments
de folie et de démesure. Persuadé
d’être de nature divine, Maximus
pense que le déluge qui s’abat sur
Rome a pour origine... son humeur
taciturne. Côté famille, la femme de
Bravus voit dans les fêtes de Flore la
promesse d’une ascension.

Documentaire. Société. Fra. 2015.
Réalisation : Olivier Pinte. 1h15.
Inédit.
Pour le public, le coma c’est ce
patient endormi dont on ne sait
s’il se réveillera un jour. Mais la
réalité médicale est plus complexe.
En s’appuyant sur les témoignages
des médecins, des chercheurs et
des patients, ce documentaire tente
de percer les mystères du cerveau et
de la conscience, à la frontière entre
la vie et la mort.
21.55 Débat.

20.50
MONTREUX COMEDY
FESTIVAL 2013

Film. Comédie. Fra. 2012. Réalisation : Xabi Molia. 1h35.
Avec Mathieu Demy, Denis Podalydès, Christian Crahay, Julie Kapour.
Galaad et Noé se retrouvent à l’enterrement de leur père. Demi-frères, ils
n’ont pas grand-chose en commun,
si ce n’est une collection d’échecs
personnels. Persuadé que le mauvais
œil les poursuit depuis que leur père
a dérobé une relique sacrée, Galaad
convainc Noé d’agir. S’improvisant aventuriers, les deux hommes
partent en quête de l’objet volé.

Un œil sur la planète. Magazine.

Documentaire. Historique. Fra. 2014.
Réalisation : B. Delais. 0h52. Inédit.
Affaire d’États.
Le 11 mai 1987 débute à Lyon le
procès de Klaus Barbie, accusé de
crimes contre l’humanité commis
durant la Seconde Guerre mondiale.
Détenu au fort Montluc, l’ancien
chef de la Gestapo est condamné
à la réclusion à perpétuité. Mais
pour en arriver à ce procès hors
norme, dix ans de traque et d’intrigues entre États ont été nécessaires.

20.40
LE COMA
ET SES MYSTÈRES

5.55 Zingzillas. 6.20 Crash Canyon.
6.40 Chaplin & Co. 6.45 Tortues
Ninja. 7.15 Les défis d’Alfridge.
7.20 Tortues Ninja. 7.45 Slugterra :
les mondes souterrains. 8.30 Ultimate Spider-Man. 9.40 Avengers
Rassemblement. 0.30 Il était une
fois... l’Homme. 10.55 Simon’s Cat.
11.00 Il était une fois... l’Homme.
11.20 Shaun le mouton. 11.30
Yakari. 12.20 Les Zouzous. 13.35
Une saison au zoo. 14.40 Un gars,
une fille. 14.50 Cyclisme. Paris-

Magazine. Présentation : Marc-Olivier Fogiel. 1h20. Inédit. Invité :
Nicolas Bedos.
Fils de Guy Bedos, ce jeune surdoué
a réussi l’exploit de se faire un prénom ! Ce noceur qualifié d’impertinent a commencé par le théâtre
puis a enchainé avec l’écriture de
chroniques subversives. Après un
passage à la radio, il a écrit plusieurs scénarios pour la télé où il y
fait ses débuts d’acteur, avant de se
tourner vers le cinéma.

0.25 Les experts : Manhattan. Série.

Documentaire. Société. Fra. 2015.
Réalisation : Thierry Demaizière et
Alban Teurlai. 1h24. Inédit.
La vie conjugale.
Les réalisateurs ont parcouru la
France et interrogé durant deux ans
des couples, mais aussi des célibataires sur leur vision et leur pratique
du couple. Ils dressent ainsi un état
des lieux de la vie à deux et interrogent l’avenir du couple en France,
en effectuant une plongée dans
l’intimité du couple, sa mécanique,
ses rouages et son quotidien.

20.50
LOUIS LA BROCANTE

7.15 Yourope. 7.40 Les nouveaux
paradis. 8.25 X:enius. Magazine.
8.55 Churchill, un géant dans le
siècle. 10.30 Curiosités animales.
11.10 Escapade gourmande.
11.40 L’Orient-extrême, de Ber-

1

20.55 Magazine
Maison à vendre

20.50
ET DEMAIN, PAULA ?

Yves Calvi invite des spécialistes
qui commentent un thème d’actualité économique, sociale, politique.
Au cours de l’émission sont diffusés trois reportages traitant du sujet
sous différents angles. Le journaliste fait le tour de la question, invitant les experts à confronter leurs
points de vue. Enfin, les internautes
posent des questions.
23.25 Entrée libre. 23.45 Allô, j’ai

20.40 Magazine
La maison France 5

20.30
MON HOMME
GODFREY HH

Film. Drame. EU. 2003. VM. Réalisation : Anthony Minghella. 2h30.
Avec Jude Law, Nicole Kidman,
Renée Zellweger, Eileen Atkins, Brendan Gleeson.
Dans une Amérique déchirée par
la guerre de Sécession, un soldat
confédéré va entreprendre un long
périple pour retrouver celle qu’il
aime, une fille de pasteur qui a
voué sa vie à son père veuf.

Film TV. Comédie dramatique. Fra.
2002. Réalisation : Michael Perrotta.
1h40.
Avec Corinne Touzet, Tom
Novembre, Françoise Pinkwasser,
Christophe Laurion, Quentin Manin.
Paula était une brillante avocate,
défendant les causes les plus justes.
Un jour, un homme qu’elle vient de
faire libérer assassine deux enfants.
Elle sent alors ses précieuses certitudes lui échapper.

23.35
RELOOKING EXTRÊME :
SPÉCIAL OBÉSITÉ

22.35
UNE MAMAN POUR
UN CŒUR

22.45
MIRABELLE
GOURMANDE

13.45 Les Cordier, juge et flic. 17.20

19.15 L’Équipe type. Spéciale PSG/
Chelsea. 20.00 Le journal. 20.15
Conférence de presse. Chelsea/
Paris-SG. 20.45 Motocross. X-Fighters. Etape 1. 22.00 L’équipe
explore. 22.30 L’Équipe du soir.

18.40 Pokemon, le film  : Dian-

Téléréalité. Présentation  : Chris
Powell. 0h50.
Jami (1 et 2/2).
Jami, 28 ans, pèse 132 kilos. Elle
déteste son corps et en a honte. De
plus, Jami est atteinte de psoriasis,
aggravé par sa prise de poids. Mais
le jour est enfin venu de changer le
cours de sa vie.

Real Housewives : Beverly Hills.
19.00 Cougar Town. Série. 20.50
Mesure d’urgence. Film. Suspense.
23.00 L’aîné des Ferchaux. Film TV.
Comédie dramatique. (1 et 2/2).

Film TV. Comédie dramatique. Fra.
2008. Réalisation : Patrice Martineau.
1h30. Avec Corinne Touzet, Didier
Flamand, Felipi Blanchard.
Esther a du mal à gérer ses deux
enfants adolescents. Malgré les
difficultés, elle décide d’accueillir
Mouloud, 8 ans, qui doit absolument être opéré du cœur en France.

Film. Comédie. EU. 1936. NB. Réalisation : Gregory La Cava. 1h30.
Avec William Powell, Carole Lombard, Alice Brady, Gail Patrick,
Eugène Pallette.
À New York, le riche Alexander
Bullock se désespère des excentricités de sa femme Angelica et ses
deux filles, Irène et Cornelia. Ces
dernières embauchent, en effet, un
clochard comme majordome.

Magazine. Présentation : RenéeAnne. 0h30.
Ce rendez-vous culinaire présenté
par Renée-Anne propose de découvrir une personnalité lorraine qui
viendra dévoiler les secrets de sa
recette préférée. Un moment «gourmand» en perspective !

cie et le cocon de l’annihilation.
Film. Animation. 20.05 Victorious.
Série. 20.30 Wazup. 20.45 Mission
impossible. Série. 23.30 Les Parent.
Série. 0.20 Corneil et Bernie.

Film. Fantastique. EU-NouvelleZélande. 2002. VM. Réalisation :
Peter Jackson. 3h00.
Avec Elijah Wood, Ian McKellen,
Liv Tyler, Viggo Mortensen, Sean
Astin.
Après la mort de Boromir et la disparition de Gandalf, la Communauté s’est scindée en trois. Perdus
dans les collines d’Emyn Muil, Frodon et Sam découvrent qu’ils sont
suivis par Gollum, une créature
corrompue par l’Anneau.
1.15 Monte le son, le mag.

20.50 Film
L’amour dure trois ans

112 unité d’urgence. Série. La
rédemption de Driesen - Amour et
antivol - La première édition - Tous
pour Rita. 13.35 Fausses disparitions. Film TV. Drame. EU. 2004.
Réalisation  : Rex Piano. 1h45.
15.10 Les enquêtes impossibles.
Magazine. Présentation : Pierre Bellemare. 18.05 Top Models. Feuilleton. 18.55 7 à la maison. Série. Un
verre de trop - Sept, ça suffit. 20.40
Halloween  : résurrection. Film.
Horreur. EU. 2002. Réalisation :
Rick Rosenthal. 1h30. 22.15 Catch.
Catch américain : Raw. 0.05 #CatchOff. Magazine. Le caleçon death
match. 0.10 Charme Academy.
Série. 1.10 Le Renard. Série. Tu ne
tueras point - Retour d’Afrique Illusions perdues - Conduite dangereuse - Indiscrétions - Révélations
- Dernière chance - Des débuts difficiles - Retour au bercail.

6.45 Watts. 7.00 Football. Ligue 2.
Brest/Chateauroux. 8.30 Cyclisme.

Paris-Nice. 1re étape : Saint-Rémylès-Chevreuse - Contres (192km).
9.15 Cyclisme. Tour de Langkawi.
3 e   étape  : Gerik - Tanah Merah
(170 km). En direct. 10.15 Football. Algarve Cup. Japon/France.
Matches de poule. 11.30 Horse
Racing Time. 11.45 Hors Piste.
12.15 Cyclisme. Paris-Nice.
1 re   étape  : Saint-Rémy-lès-Chevreuse - Contres (192km). En direct.
13.30 Cyclisme. 14.00 Cyclisme.
Paris-Nice. 2e étape - ZooParc de
Beauval (Saint-Aignan) - SaintAmand-Montrond (172 Km). En
direct. 16.00 Eurogoals. 16.30 Hors
Piste. 16.45 Ski Pass. 17.00 Saut
à ski. Coupe du monde. HS 127.
En direct. 19.00 Ski Pass. 19.15
Mats Point. 19.45 Boxe. Combat
poids lourd. Odlanier Solis/Tony
Thompson. Championnat WBC.
21.45 Omnisport. 22.15 Saut à
ski. Coupe du monde. HS 127. À
Kuopio (Finlande). 23.15 Ski Pass.
23.30 Motocross. Championnat du
monde. 0.00 Test Drive. Magazine.
1.00 Eurogoals. Magazine.

Détente

Mardi 10 Mars 2015

Votre horoscope
du jour

Travail : Des transformations dans

votre façon d’être, de vivre et de
travailler sont en vue. C’est une
vraie bonne chose ! Amour : Laissez
parler vos sentiments. Aujourd’hui,
votre émotivité et votre tendresse
ont la priorité. Santé : Tonus.

CANCER
22 juin - 22 juil.
Travail : N’attendez plus et fon-

cez ! Sortez de votre carapace et
montrez votre mordant. Amour :
On vous adore, on vous cajole et on
vous couve. Votre nid est douillet
comme pas deux ! Santé : Tout va
pour le mieux.

LION
23 juil. - 22 août
Travail : Comme vous n’avez guère

envie d’arrondir les angles, mieux
vaut reporter vos rendez-vous
délicats. Amour : Succès auprès
du sexe opposé. Vous savez persuader, convaincre et surtout charmer.
Santé : Nerfs à ménager.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

treprise et montrez-vous énergique.
Vous avez tous les atouts en main
pour passer une journée excellente.
Amour : C’est parfait. Votre gentillesse rassemble autour de vous
tous vos proches. Santé : Moyenne.

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

SAGITTAIRE
23 nov. - 22 déc.
Travail : Des projets trop nom-

breux et trop flous. Vous débordez d’idées, mais vous manquez
de réalisme pour les mettre à plat.
Amour : Accrochages avec un ami.
Vous n’admettez pas que l’on ait une
opinion autre que la vôtre. Santé :
Vitalité.

CAPRICORNE
23 déc. - 20 jan.
Travail : Vous pensiez échouer
dans une épreuve et c’est tout
le contraire qui va se produire.
Amour : Solo, les tentations se multiplient et votre compte en banque
risque d’être sérieusement entamé !
Santé : Nervosité.

Big bazar
Reconstituez trois mots de huit
lettres sachant que les lettres
doivent se toucher et qu’elles
ne peuvent être utilisées qu’une
seule fois pour un même mot.

Sudoku
7
6
4 2 8
1 6
2 9
4
3
7
2
6

VERSEAU
21 jan. - 19 fév.
Travail : C’est par la parole et le

magnétisme que vous prendrez
l’ascendant sur les autres. Amour :
Une soirée à vivre au calme avec vos
proches. La famille sera un havre
de paix bien sécurisant. Santé :
Excellente.

VIERGE
23 août - 22 sep.
Travail : Grâce aux excellents

influx Jupiter, vous saurez jouer de
diplomatie pour arriver à vos fins.
Amour : Le climat est conflictuel et
vous n’arrivez pas à vous raisonner
pour ramener le calme. Attention
danger ! Santé : Bonne.

5

B

Barrez dans la grille tous les mots que vous aurez repérés qui correspondent à la liste proposée.
Cherchez-les horizontalement (de gauche à droite ou de droite à gauche), verticalement (de bas en haut ou de haut en bas),
diagonalement (de gauche à droite ou de droite à gauche).
D E N R E E R D N E C N G M R
À DÉCOUVRIR : un mot de 6 lettres.

1

7
2
9

2 6 9
1
7
6
5
7 3
3
7
6
6
1 3 4
4 7
1
9

POISSONS
20 fév. - 20 mars
Travail : Agissez avec prudence et

circonspection. Si vous devez vous
déplacer, prenez toutes les précautions d’usage. Amour : Soyez plus
modéré. Vos propos sont beaucoup
trop crus. L’être aimé apprécie peu.
Santé : Buvez plus d’eau.

Mots
en grille

Moyen

4 7
7 2
6
4
5
8 3 7
6
2 7 1

3 8
Difficile

3

A

ISOREL
LIVRE
LYCEEN
MARQUE
MARTINI
MEFIER (SE)
MINIMUM
MOROSE
MUETTE
NAPPER
NODULE
PESEUR
RESILIER
RIBOTE
RIFLER
SPOLIER
TITRE
TREMBLE
USINER
USINIER
VANTER

AFFOLE
ARSENAUX
BIFFIN
BOIRE
BRESIL
CASSER
CENDREE
CLIENT
CURIUM
DEDUIRE
DEGOUT
DELAVAGE
DENREE
DEPITE
DOPEUR
EMBLEE
EMIRAT
EMPESE
EMPLOI
ENARQUE
EPICE
FRETIN
GALBER
GOURBI

N E

E C Y

L

E

R O S

I

E

P

I

E

R

T

I

T

U R

E M E

R

T M E

E

L

B M E

R

T

P M B

E

L O F

F

A B R B

I

O E

S N R B

I

F

F

I

N D S R R N E

S P O L

I

E

R

I

O E

C E

E

E U E

P

I

I

R

A

V

E

I

S

R

I

I

M

I

L

R S R S

L

F

U

L
I

A U S D C R C G U
C E

O A U E

T

V R N G R

L

I

R

I

E

E D E M

A

I

F

E

E N

I

N E M U E

N U R U U

I

N B

E N A

T

I

A O

P

P

E

R

L

T

I

T

D Q T M R

L

R

I

U

I

E

E U Q R A M A

I

S

X

T O T O

R D E

L

A

V

A G E U E

E

I

E

B

Solutions des jeux

Hagar Dunor le Viking

Les jeux de l’écrit
et du web

BIG BAZAR
DÉBATTRE - ÉBARBAGE VENDETTA.

GÉMEAUX
22 mai - 21 juin

Travail : Faites preuve d’esprit d’en-

A
L
E
S
E

payante. Vous avez les coudées
franches pour arriver très vite à
vos fins. Amour : C’est un peu sans
saveur. Vous aimeriez que l’on vous
guide et que l’on vous surprenne
davantage. Santé : Dos à ménager.

SCORPION
23 oct. - 22 nov.

VERTICALEMENT : – 1 – Dépourvues de signes distinctifs. – 2 – Elle
ne rend pas généreux. Saint normand. – 3 – Perroquet d’Indonésie aux
couleurs très vives. Lieu de vieillissement. – 4 – Prendras connaissance.
Versant rocheux. – 5 – Un anglais. Définitivement épuisé. – 6 – Il ne
s’exprime que par la violence. – 7 – Article contracté. Avec lui, tout choix
est permis. – 8 – Sels d’acide. – 9 – Ordre de départ. Ils n’aiment guère
les jeux de société. – 10 – Ils se levaient en boucliers lors des combats.
Elle offre une bonne protection.

7 8 9
T A G
R O
A S
U E E
N R
R I M
A I
O T T
U E E
S S

Travail : Votre expérience s’avère

contacts. C’est une bonne journée
pour négocier un contrat. Amour :
Précieux soutien affectif d’un Bélier.
Vous allez vous rendre compte que
les vraies valeurs sont parfois profondément cachées. Santé : Pep.

5 6
O T
N E
E R
R
T O
A R
R I
I S
T
I E

TAUREAU
21 avril - 21 mai

Travail : Mercure favorise les

20

HORIZONTALEMENT : – A – Problème de majorité. – B – On en
fait des flocons. Comme il est solide ! – C – Rapporteras l’histoire. – D
– Vieil embarras. Fortes précipitations. – E – Repère pour les Chinois.
Service rendu à l’ennemi d’antan. Lettres du Nord. – F – Elle jette un
froid chez nos voisins britanniques. Fixa avec des cordes. – G – Le sélénium. Le dernier est à la mode. Parfum méditerranéen. – H – Présente
des petites ondulations serrées. – I – Sortie des urnes. Au souffle coupé.
– J – Farce moyenâgeuse. Direction précise.

2 3 4
A L L
V O I
A R R
R I A
I
S
C E
E
C
F R
L U E
O T T

der conseil à des personnes de
confiance. Un avis supplémentaire
pourrait vous éclairer. Amour :
Freinez votre autoritarisme et votre
jalousie. Ainsi, vos relations avec
l’être aimé s’apaiseront. Santé :
Bonne.

Mots croises
´

1
B
A
N
A
L
I
S
E
E
S

Travail : N’hésitez pas à deman-

BALANCE
23 sep. - 22 oct.

TTE

Une grille...
... et des mots

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

BÉLIER
21 mars - 20 avril

1

10
E
C
U
S

MOTS EN GRILLE
BOUGIE

Plume d'oeuf
6 5 9 2 7 8 1 3 4
5 1 3 4 2 7 8 6 9

2 7 4 1 6 8 5 9 3

8 6 2 5 9 1 4 7 3

5 3 1 9 7 2 6 8 4

7 9 4 8 6 3 5 1 2

8 9 6 4 5 3 7 2 1

3 2 5 6 1 9 7 4 8

1 6 3 2 9 5 4 7 8

4 7 1 3 8 2 6 9 5

7 4 2 8 3 1 9 6 5

B 9 8 6 7 5 4 3 2 1

A 9 5 8 7 4 6 3 1 2

© Éditions De Borée 2007

2 4 7 1 3 5 9 8 6

6 2 9 5 1 4 8 3 7

deux chevaux pour la traction. Ce n’est pas
du boulot !
– Rupille est bien de ton avis. Il a incité
Tillod à ache­ter une américaine. Un seul cheval suffit et la machine secoue moins fort, expliqua René.
– S’il faut avoir une faneuse pour les fourrages et une autre pour le reste… répondit
L’Enfant.
– Tout cela coûte bien plus cher que nous
autres. Je n’y comprends rien. »
Léon vida son verre pour le remplir à nouveau. Emma, que la conversation n’intéressait
guère, fit signe à Floriane de la suivre et toutes
deux rejoignirent Kiki. Emma sortit de son
tablier une petite bouteille, l’ouvrit, versa un
peu de liquide sur le bout de ses doigts et frictionna la tête du cheval. Elle répéta l’opération
plu­sieurs fois pendant que Floriane donnait à
boire à l’ani­mal. Entamant son second cassecroûte, René continua à parler de machines :

1 3 8 9 4 6 2 5 7

– Quand on fauche trop tôt, les rendements sont faibles, rappela Léon.
– On en a causé avec le Pierrot, ajouta
René.
– Rupille a grand et il n’est pas à deux charrettes près, répondit l’Enfant.
– Je ne voudrais pas faner son fourrage,
lança Léon.
– Il n’a plus guère de mal avec son nouveau matériel, répliqua René.
– Quel matériel ? demanda l’Enfant.
– Tillod a acheté une faneuse mécanique ; Rupille, un râteau à cheval et ils font
l’échange.
– Voilà pourquoi Élie a commencé avant
nous, constata l’Enfant.
– Pour que Tillod puisse faucher avant la
Saint-Barnabé, expliqua Léon.
– Et pour libérer le matériel, précisa l’Enfant.

– Ces machines, ça vous fait le travail de
six bons­hommes  ! La première fois que j’ai
vu fonctionner la faneuse, je me suis dit  :
“Eh bien, mon vieux, tu seras bientôt au chômage !” » se lamenta René.
Si Pierre et l’Enfant ne paraissaient pas
affectés par les propos de René, Léon Firmin
avait cessé de masti­quer sa viande.
« Ah, Léon, je voudrais que tu voies ça !
Toutes ces fourches qui te soulèvent le fourrage, le retournent et le secouent en un rien de
temps, c’est impressionnant. Je peux te dire
qu’à ce rythme la ruaie est vite amatie !
– Rien ne vaut le travail à la main », lança
froidement l’Enfant.
Pierre et René se regardèrent.
«  J’ai vu les Lavier travailler l’année dernière avec une rotative, expliqua l’Enfant. La
machine projette l’herbe trop fort ! La luzerne
avait perdu toutes ses feuilles et celles qui restaient étaient cassées. Sans compter qu’il faut

4 1 7 3 8 9 2 5 6

- 140 -

10/03

3 8 5 6 2 7 1 4 9

FEUILLETON

«  Le râteau à cheval est bien utile pour
mettre la ruaie en andains. On gagne du temps
et ça libère des bras pour le chargement. »
L’Enfant hocha la tête. « C’est bien le temps
qu’on voudrait gagner quand l’orage menace,
intervint Pierre.
– L’orage ! Les mouches et les tavans1 doivent le sentir car ils en ont après ton boya,
remarqua Léon en obser­vant les femmes.
– L’eau de genévrier va les éloigner, répondit l’Enfant.
– C’est autant ! Le cousin d’Hillier s’est fait
botter par sa jument qu’un tavan venait de piquer. Il est resté trois jours au lit et il a encore
du mal à marcher, conta Léon.
– Celui qui habite à la croisée après la croix
de Pelousey ? demanda l’Enfant.

Adresse postale :

57777 METZ CEDEX 9
Tél. 03 87 34 17 89
Société Anonyme

Siège social :
3, avenue des Deux-Fontaines
57140 WOIPPY
BECM 11899 00201 00022476645 30
Services parisiens :
Rédaction : CIC bureau presse 2e étage
6, rue de Ventadour
75001 PARIS

TARIF ABONNEMENT
7 jours/7 (France) par prélèvement
Mensuel : 28,80€
Pour vous abonner
Service clients : 03 87 34 18 44
LRLCLIENTS@republicain-lorrain.fr

Publicité : Quotidiens associés
13, rue de la Baume
75008 Paris
Directeur général, Directeur de la publication :
Christophe Mahieu
Actionnaire principal : B.F.C.M.
N° Comm. parit. : 0319 C 86338
Reproduction interdite de tous les articles
sauf accord du journal.

Les remarques :
Concernant une publicité parue
dans notre publication sont à
adresser au ARPP.

1. Tavans : déformation de taon (au pluriel).

(à suivre)

Fax : 03 87 34 17 90
www.republicain-lorrain.fr

11, rue Saint-Florentin - 75008 Paris

Concernant les petites annonces
classées sont à adresser directement au journal.

Auto-Moto

Mardi 10 Mars 2015

1

TTE

21

Mazda CX-3 :
vent de folie

Peugeot 208 GTI by Peugeot Sport :
la série continue

Hyundai Tucson :
la contre-attaque

BMW Motorrad :
du vent dans les pales

Mazda est sans conteste le constructeur asiatique le plus dynamique du moment : après la Mazda 3,
la 2, le CX-5 ou le MX-5, voici
venu le temps du CX-3, qui
vient d’être présenté au
Salon de Genève. Il sera le
digne représentant de sa
gamme sur le secteur de
plus en plus bouché des petits SUV, celui des Renault Captur ou
Peugeot 2008. Le CX-3 repose sur la plateforme de la Mazda2 et embarque un diesel de 105 ch ainsi que deux moteurs essence atmosphériques de 120 ch et 150 ch. De 20 650 € à 30 350 €.

Avec son édition 30th Anniversary, Peugeot avait bien insisté sur
les liens qui existaient entre la 208 et
la mythique 205 qui a fait sa légende. Content de sa réception, le
Lion a décidé d’intégrer cette série
limitée à la gamme de la petite
citadine. Il faudra donc l’appeler
maintenant Peugeot 208 GTI by
Peugeot Sport (30 000 € environ). Celle-ci
ne change rien des réglages de la trentième anniversaire, notamment
le bloc de 208 ch bien plus radical que celui de la GTI de base. En
revanche, elle reprend les nouveaux éléments de style de la Peugeot
208 à savoir la calandre élargie et les nouveaux projecteurs et feux.

Moins en vue que son jumeau labélisé Kia (Sportage), le Hyundai Ix35 vit ses dernières heures sous sa
forme actuelle et sous cette appellation. Il faudra désormais l’appeler Tucson. Barrettes transversales dans l’esprit de ce que fait
Audi, blocs optiques étirés,
lignes de caisse plongeante,
passages de roues très marqués,
Hyundai vise haut. Le constructeur coréen n’a pas encore précisé
les motorisations qui accompagneront sa sortie à la fin de l’année,
mais les consommations (point noir des éditions précédentes)
seront en baisse. La gamme devrait flirter avec les 30 000 €.

Avec 123 495 deux-roues écoulés en
2014, BMW Motorrad a enregistré un
record de ventes historique. Et le mois
de janvier 2015 a tout pour réjouir
encore plus le constructeur allemand : avec 6 235 exemplaires
qui ont trouvé preneur, c’est le
début d’année le plus prometteur de son histoire. Quand on
sait qu’arrivent la S1000RR
2015 au printemps, la R1200RS, la nouvelle F800R et le trail-GT S1000XR, on se dit que la place de premier constructeur français n’est plus très loin.

Mazda CX-3, printemps 2015, à partir de 20 650 €.

Citroën C4 :
en attendant la suite
Peugeot 208 GTI by Peugeot Sport, 30 000 € environ

Hyundai Tucson, fin 2015, 30 000 € (estimation)

www.bmw-motorrad.fr

Citroën a profité du Salon de Genève, qui ferme ses portes en fin de semaine pour présenter le restylage de sa
C4, que nous avions pu apercevoir il y a quelques semaines. Nous avons passé plus de temps avec elle.Verdict.

Seat Leon Cupra ST :
toujours aussi musclée

Après la version 5-portes, c’est la déclinaison break ST
de la Seat Leon de se voir greffer une déclinaison sportive Cupra.

Détentrice du record du tour sur l’anneau du
Nürburgring, la Leon fait du sport même en break.
Cupra à l’origine de l’exLgorie)aploitLeoncorrespondait
au « Ring » (dans sa catéstrictement au
modèle de série, compact, avec le
moteur 2,0 L TFSI de 280 ch, la
boite de vitesse manuelle à six rapports, des pneumatiques Michelin
Pilot Sport Cup 2 (en option) et un
pack Performance comprenant les
freins Brembo et des jantes 19’’.
Seat laissait néanmoins à ses acheteurs le choix du degré de sportivité de leur Leon Cupra puisqu’elle
se déclinait aussi en 265 ch, avec
un couple équivalent, mais l’avantage du prix, chacune des motorisations pouvant s’accoupler à la
boite manuelle ou à la boite robotisée à double embrayage DSG6,
pour un surcoût de 1800 €. La
Leon Cupra était jusqu’à présent
disponible en carrosserie trois ou
cinq portes. Or voici qu’arrive le
break ST Cupra.
De l’extérieur, les modifications
restent mineures par rapport à une
Leon ST «  normale  », même en
adoptant les packs esthétiques, de
sorte qu’on évitera de se faire remarquer. Si certains y voient un
avantage, d’autres auraient sûrement préféré une ligne plus démonstrative et plus valorisante

pour se démarquer. Même constat
à l’intérieur où l’on apprécie la richesse d’équipement et la qualité
de finition, non sans regretter l’absence de petits ajouts qui immergeraient plus le conducteur dans une
atmosphère sportive. L’acheteur a
effectivement le droit de se montrer
exigeant car les tarifs relativement
élevés s’opposent à l’image jeune
et accessible de Seat. De plus, la
facture augmente vite quand on
compte le malus, la peinture métallisée, le passage à 280 ch et éventuellement une option pour les
sièges baquet. On atteint rapidement les 35 000 €, comparables au
prix catalogue de la Golf GTI SW,
alors qu’on attendait une compacte
sportive beaucoup plus abordable.
Pour autant, les sensations sont
au rendez-vous. Facile à placer au
freinage grâce à un train arrière mobile, elle parvient à enchaîner les
courbes, sans excès de sous-virage.
Les aides électroniques se font
beaucoup plus discrètes. Le moteur
« ronfle » suffisamment pour flatter
l’oreille, sans pour autant gêner les
conversations et les accélérations
sont fortes sans être brutales,
comme sur une RS3. Une réussite
en somme, mais un peu chère.

McLaren 675 LT :
la chasse est ouverte

ne «  nouvelle signature
lumineuse  ». Que voici
une belle expression
pour signifier que Citroën a
changé les blocs optiques de sa
C4, en suivant la mode de
«  l’effet 3D  » à l’arrière. Pour
l’habitacle, la marque aux chevrons n’hésite pas à qualifier le
style de « plus cossu ». Certes,
l’apparition d’un écran tactile 7’’ est bienvenue dans la C4
qui avait bien besoin d’un remaniement du panneau central. Les commandes simplifiées
et claires modernisent l’ambiance intérieure de la C4, bien
que l’interface tactile logée
dans un renfoncement ne soit
pas particulièrement pratique
d’accès pour le conducteur.
Néanmoins, le «  cossu  »
manque de cohérence  : les
compteurs rétroéclairés et les
commandes de climatisation
élégantes côtoient des plastiques grisâtres peu engageants
et des éléments assez bas de
gamme, notamment au niveau
des leviers de vitesse. En revanche, les passagers arrière seront avantageusement installés,
surtout s’ils bénéficient du gigantesque toit panoramique
d’une seule pièce qui s’étend
presque jusqu’au-dessus de
leurs têtes. La C4 se distingue
aussi par la taille de son coffre
qui monte à 408 l sans roue de
secours (et 380 l avec).

U

Plus agréable
La véritable évolution se
trouve sous le capot. Citroën
couronne sa gamme de motorisations essence avec le 1,2 l PureTech de 110 ch et sa déclinai-

La C4
restylée
a gagné
deux
nouvelles
couleurs
de
carrosserie…
deux teintes
de gris !
On se serait
attendu
à un parti
pris plus
original.

son 130  ch à laquelle s’accouple
une
boîte
automatique  EAT6, déjà présente
sur la cousine Peugeot  308.
Même s’il s’agit du moteur essence le plus puissant du catalogue, le PureTech 130  ch se
présente comme une offre raisonnable puisque son tarif démarre à 22 850 € en milieu de
gamme.
L’équilibre
entre
confort et dynamisme vaut lar-

gement l’écart tarifaire avec la
version 110 ch. La boîte  EAT6
impose un supplément de
1300  €, sans malus. Efficace
sur les rétrogradages, elle laisse
passer des à-coups sur les montées de rapports et se réserve à
une conduite coulée. Son mode
Sport lui confère une réactivité
utile sur les routes en lacet, un
avantage d’autant plus important que la C4 possède un train

avant plutôt lourd qui pénalise
l’agilité générale.
Côté diesel, Citroën propose
maintenant des motorisations
BlueHDi de 100 et 120 ch avec
Start& Stop. Doté d’une boîte
manuelle à six rapports bien
étagée, le BlueHDi 120  ch fait
preuve de peps et de polyvalence, tout en se conformant à
la norme environnementale
Euro 6. Étonnamment, le Pure-

Tech 130  ch et le BlueHDi
120  ch sont tous deux assez
sonores dans l’habitacle.
Enfin, la C4 conserve un
large avantage sur toute la
concurrence dans un domaine
particulier  : l’amortissement.
Même les dos-d’âne les plus
agressifs ne lui font pas peur et
elle peut se targuer d’être l’une
des compactes les plus confortables sur le marché.

Caractéristiques - 1,6 l Blue HDI
• Moteur :
Diesel 4-cylindres

• Vitesse max. :
197 km/h

• Puissance :
120 ch

• Consommation:
3,8 l/100 km

Inconvénients : insonorisation, finition.
Concurrence: VW Golf, Kia Cee’d.
Tarifs

cLaren 675 LT... Le nom
M
donne le tournis et rappelle
les heures glorieuses de l’écurie de
Formule 1. C’était au siècle passé et
les flèches d’argent brillaient déjà.
À l'heure du rendez-vous, les
jambes semblent vous manquer.
Pour reprendre son souffle, rien de
tel qu'une révérence, de la proue
agressive aux imposantes prises
d'air sculptées dans le carbone. À
n'en pas douter une McLaren est
d'abord et avant tout une œuvre
d'art dotée d'un formidable bagage
technique. Châssis-coque en fibre
de carbone, moteur, boîte de vitesses, c'est la F1 qui prend la
route, la passion sportive adaptée
au quotidien. Depuis 2011, le site
britannique de Woking, taillé pour
produire 4 500 véhicules par an,
livre à une clientèle passionnée des
joyaux de technologie. Après la P1
dont le dessin l'inspire, après la
MP4 12 C sur laquelle elle s'appuie
techniquement, après la 650 S, la
675LT, pour Long Tail, s'avance
ainsi sur les chemins du luxe et de

la performance.
«  0 à 100 en trois secondes »
avait rappelé Amel Boubaaya, chargée de la communication en Europe, lorsqu’elle parlait de la 650 S.
La 675 LT fait mieux, car elle a été
optimisée pour la piste, tout en restant homologuée pour la route, notamment au niveau des matériaux
utilisés et des réglages du châssis.
Son nom ne trompe pas, la nouvelle supercar gagne quelques chevaux, le V8 3,8 l bi-turbo pousse la
farandole à 666 ch, un chiffre
comme un symbole diabolique.
Ainsi va la McLaren 675 LT, vite et
bien, pour mieux rivaliser avec les
noms les plus prestigieux du clan
des supercars. La moindre ligne
droite est avalée dans le souffle, les
lignes s'effacent. Derrière les
lourdes portes en élytres, pédalier
et compte-tours bien dans l'axe,
palettes sous le volant, climatisation et GPS, un peu fantasque, en
série, la 675 LT se laisse ainsi apprivoiser sans peine... à condition
d’avoir 300 000 € en poche !

De la Golf Variant
HyMotion (à hydrogène)
à la Renault Zoé
(nouvelle version),
en passant par l’Aston
Martin DBX Concept,
ce sont 32 véhicules
à vocation écologique
qui joué les stars
de demain au Salon de
Genève. Une tendance
qui profite aux sportives
et aux grandes berlines,
bien plus qu’aux modèles plus grand public.

Suzuki 250 Inazuma

Avantages: amortissement, écran tactile.

La 675 LT entre dans la cour des grandes sportives
comme en a beaucoup compté le Salon de Genève

32

le chiffre

Les prix de la nouvelle Citroën C4 débutent à
18 950 € en essence et à 21 550 € en diesel.
Nous conseillons le PureTech 130 ch,
en milieu de gamme, à environ 23 000 €.

Le Bibendum défie le temps
Le coffre de la C4 est sans doute son grand point
fort. Avec ses 408 l, elle se situe parmi les meilleures
élèves de son segment.

La mise à jour technologique est notable avec grâce
au superbe écran tactile. Dommage que certaines
finitions ne soient pas au niveau.

Pour tenter de réunir tous les points de vue face à la route, Michelin a trouvé la botte secrète. Le pneu CrossClimate
affronte tous les temps avec la même assurance. Sur un air de crossover.
ichellin n'a pas l'intention
de céder le moindre pouce
de terrain, sec, givré ou enneigé, à la concurrence. Innover,
voilà le maître mot de la maison de
Clermont-Ferrand qui, à la veille de
l'ouverture du salon de Genève, a
dévoilé son arme secrète préparée
depuis cinq ans, le CrossClimate. Ce
pneu se veut à la mesure des voitures du XXIe siècle., les crossovers
qui transcendent les genres ; lui survole les saisons, égal à lui-même du
1er janvier au 31 décembre. Ainsi
Michelin n'hésite-t-il pas à renier le
credo d'hier qui poussait à la spécialisation à outrance. Mais comment résister à un client qui, en
France, ne pense à un pneu hiver

M

Avec ses sculptures inédites et ses gommes spéciales tenues secrètes,
le CrossClimate de Michelin répond hiver comme été.

que lorsqu'il neige. Et lorsqu'il cède
à la tentation, il utilise ses gommes
spéciales même en été (40%) car le
changement reste une contrainte,
sans compter le surcoût et le
stockage.

Un vrai crossover
CrossClimate surmonte tous ces
obstacles grâce à sa gomme très
spéciale, et secrète, et à de nouvelles
sculptures. Sur le sec ça freine fort.
Sur le mouillé ça prévient et ça décroche tard. Mieux encore, dame nature ayant eu la délicatesse de poser
de la neige sur la route à l'heure des
essais de presse, la démonstration
n'a rien laissé au hasard. Encore faudra-t-il payer un peu plus que pour

un pneu classique, mais, JeanDominique Sénard, patron de
Michelin, l'a promis, ce sera moins
cher qu'un Alpin'hiver (90 €).
Réponse précise début mai, au lancement officiel. Un joli pied de nez
à l'ordre établi pour un pneu qui
révélera vraiment tous ses talents en
hiver. C'est une façon d'affirmer que
l'été ne lui fait pas peur, pas plus
que tous les « allweather » de la
concurrence. Pour servir tout le
monde, les versions 15, 16 et
17 pouces ouvriront le bal avec
des indices de vitesse élevés.
Estampillé des 3 pics du label PMSF
(pike mountain snow flake) et M +
S, ce nouveau pneu, certes toujours
noir, ouvre des horizons plus roses.

Suzuki doit trouver le
temps de la crise bien long.
L’Anguille attend des jours
meilleurs en faisant le dos
rond. Mais cela ne l’empêche pas de tenter
quelques paris, au milieu
de sorties sérieuses et sans
risque, comme le prouve
l’importation de la 250
Inazuma.

Cylindrée en devenir
Car c’est un risque à
double titre : non seulement parce que la cylindrée ne fait pas forcément
rêver sous nos latitudes,
mais aussi parce que le
segment est obstrué par de
sérieuses compétitrices, Kawasaki 300 R et KTM
Duke 200 en tête.
Or un savoir faire de
plus de soixante ans, ça ne
se perd pas comme ça. Et
ce petit roadster de
250 cm3 est là pour en
témoigner. Car c’est là la
grande idée de Suzuki :
alors que le marché des petits cubes est occupé par
des sportives ou des trails,
l’Anguille mise sur un
roadster. Et ce parti pris se
révèle être un choix gagnant. Ses lignes élégantes,
qui rappellent la séduisante B-King, envoient un
message clair par l’intermédiaire de ses deux impressionnantes sorties
d’échappement :
si l’Inazuma 250 ne peut
pas mettre en avant sa
musculature, il n’a pour
autant pas à rougir face à
plus costauds que lui, que
ce soit en terme de maniabilité qu’en terme de dynamisme. Il suffit d’un petit
coup d’accélérateur pour
s’en convaincre : le twin
parallèle qui développe
24 ch est là pour en découdre et s’avère aussi souple
en ville que joueur hors
agglomération. Sa nervosité est enthousiasmante.
Surtout qu’il est porté par
une partie cycle irréprochable. Et le confort est à
l’image de cette belle partition. Petit par la taille,
l’Inazuma (3 990 €) a
donc de grandes ambitions
: marquer le retour de Suzuki sur le champ de bataille, imposer cette
cylindrée en Europe et
conquérir le monde, pays
émergents en tête, eux qui
sont friands de ce genre de
modèles. Et il a tous les
atouts pour réussir.

Mardi 10 Mars 2015

Organisateurs d’événements,

Vous avez l’info ?

Nous avons le réseau !

Annoncez vos manifestations
GRATUITEMENT et SIMPLEMENT sur
nos DIFFérents supports locaux

www.republicain-lorrain.fr/organisateurs

Météo

1

TTE

22

Vache à Narbéfontaine et star en Suisse Feu de cave à Valmont :
trois familles relogées

> Lire en page 2

Photo Thierry Sanchis

Quinze personnes
devaient être relogées,
hier soir, après l’incendie
qui a touché la cave de
leur petit collectif de trois
appartements, rue de la
Gare à Valmont. Un
problème électrique
pourrait être à l’origine
du départ de feu.

> En page 3, l’article
de Mélanie Courte.

Mardi 10 Mars 2015

UNE CLASSE SUPPRIMÉE AU COLLÈGE LA GRANDE-SAULE À FALCK

AU LYCÉE CHARLES-JULLY

S’ouvrir à la
culture de l’autre

Préserver la qualité
de l’enseignement
Les élèves se mobilisent également pour préserver
une éducation qu’ils estiment de qualité au collège
de Falck. Photo Thierry SANCHIS

MOSELLE-EST

Gérer
l’aprèsmines

Photo Philippe RIEDINGER

> En page 2

VALMONT

Un chœur
en concert

Photo Thierry SANCHIS.

Maurice et Nicolas, lycéens à Charles-Jully, ont vécu trois
semaines d’immersion dans une entreprise allemande. Ils y ont
découvert les pratiques ainsi que la culture de nos voisins et ont
pu mettre en application le savoir acquis à Saint-Avold. Une
expérience qu’ils partageront lors des portes ouvertes de l’établissement organisées ce samedi matin.

Photo RL

> En page 5

CREUTZWALD

> En page 4 l’article de Romuald Ponzoni

Cuisine
polonaise

SAINT-AVOLD

La natation
en toute sécurité

Photo DR

> En page 8

DENTING

Chapelle
à sauver

Photo RL

Depuis hier, il est possible d’apprendre à nager, sans songer à
la compétition, lors de cours organisés à la piscine de
Saint-Avold. Une initiative pour lutter contre les risques de
noyade et donner goût, aux plus jeunes comme aux plus âgés,
à cette activité à la fois ludique, sportive et aux mille vertus.
> En page 5, les articles de Romuald Ponzoni

En septembre prochain, le collège La Grande-Saule à Falck pourrait perdre une classe de 3e. Parents
d’élèves et enseignants se mobilisent afin de préserver une éducation qu’ils estiment, jusque-là, de
qualité au sein de cet établissement qui affiche un taux de réussite au brevet bien supérieur à la
moyenne académique.
> En page 8, l’article de Mélanie Courte

Photo RL

> En page 10

Temps forts en Moselle-Est

Mardi 10 Mars 2015

sarreguemines

en sarre

Salon des faïences
anciennes

Une Belge lauréate du
Prix franco-allemand

Le samedi 21 mars, de 14 h à
18 h et le dimanche 22 mars de
10 h à 18 h, la scène de l’hôtel de
ville de Sarreguemines accueille
le salon des faïences anciennes.
Un rendez-vous incontournable
pour les amateurs de céramique.
Sur place, les visiteurs y
trouveront : faïences, porcelaines,
grès, émaux, terres cuites, poêles
et majoliques de Sarreguemines,
mais aussi de Longwy, Les
Islettes, Lunéville, Saint-Clément,
Niderviller, Rambervillers,
Strasbourg, Betschdorf,
Soufflenheim et Toul.

AGRICULTURE narbéfontaine

1

Les cinq finalistes au moment de la remise des prix.
Photo RL

20 minutes pour faire la
différence et marquer son passage. Olivia Auclair, originaire
de Waterloo en Belgique et
Fee Badenius, venue de la
Ruhr, ont fait sensation et
inscrit avec brio leurs noms au
palmarès du 3e Prix franco-allemand de la chanson. Doté
de 8000 € au total, ce concours original était organisé
par la ville de Sulzbach, voisine de Sarrebruck, et SR 2
KulturRadio.
Quelque 120 candidats ont
soumis leurs créations, cinq

finalistes ont été retenus pour
la soirée de gala, samedi soir
dans la salle du moulin à sel
(Aula). Les artistes, chacun
dans leur style, avec humour
et talent, ont su surprendre le
public venu en nombre. Les
deux chanteuses et le chanteur allemands présents, ont
séduit l’auditoire avec beaucoup d’esprit. Cette soirée,
animée par le journaliste Gerd
Heger, sera retransmise sur la
SR2.
Infos :
www.chansonpreis.de

SRG

2

sarreguemines
Glamour, luxe et
poudriers, au musée
Jusqu’au dimanche 12 avril, le
musée de la Faïence accueille en
collaboration avec l’association
Sarreguemines Passions,
l’exposition intitulée Glamour,
luxe et poudriers. Elle dévoile les
productions de la société Haweb
(Haas et Weber) créée dans les
années 1930 à Sarreguemines.
Celle-ci fabriquait jusqu’en 1968,
des "articles de Paris" (poudriers,
miroirs, brosses à cheveux,
tubes de rouge à lèvres…)
et comptait parmi ses clients de
grands couturiers français

SOCIETE

après-mines
les chiffres

Une star bovine
à Lausanne

30
C’est le nombre
d’années nécessaires
au regonflement
de la nappe phréatique
après l’arrêt du pompage
de l’eau dans les mines.

1981
La carrière de Merlebach est devenue un lieu de promenade offrant des paysages suprenants de beauté, du terril végétalisé aux falaises

Suz Jirole, jolie bête lors du défilé devant le jury, au concours
Swiss Expo de Lausanne. Photo RL

Après Fernandel et Marguerite, voilà l’histoire de Manu et
de Suz Jirole. L’histoire n’est
peut-être pas aussi épique
mais elle a tout de même
conduit nos deux protagonistes au-delà des frontières.
C’est en effet dans
l’enceinte du parc olympique
du Palais de Beaulieu à Lausanne en Suisse que s’est
déroulé le concours Swiss
Expo de la Holstein rouge et
noire.
Dans sa catégorie, Suz Jirole
a été confrontée à dix-sept
autres génisses venant de
toute l’Europe. Ce concours
est le 3e plus prestigieux au
monde en race Holstein, après
Madison (USA) et Toronto
(Canada). Suz Jirole, est une
génisse rouge venant du Gaec
Ste Suzanne.

Importée sous forme
d’embryons
Elle a été préparée depuis
plusieurs mois par Manu
Wagner, et a su représenter
dignement la génétique de
l’élevage Muller de Narbéfontaine.
Cette souche a la particularité d’avoir été importée sous
forme d’embryons par le Gaec
depuis l’élevage François

Chollet en Suisse. La participation à ce concours a pu se
réaliser grâce à l’aide et la
collaboration d’un groupe
d’éleveurs alsaciens et notamment la société Sodipa Agri
d’Insming, fournisseur en aliments de bétail et partenaire
du Gaec Sainte Suzanne
depuis de nombreuses
années.

Chappie : à 20 h 15.
Cinquante nuances de Grey : à
20 h 15.
Kingsmann : services secrets :
à 20 h 15.

Méga Kiné à
Freyming-Merlebach
Les noces de figaro all opera
en VO : à 19 h 30.
Chappie : à 13 h 45, 16 h 15,
19 h 45 et 22 h 10.
Imitation game en VO : à
19 h 50.
Annie : à 13 h 45 et 16 h 15.
Le dernier loup en 3D : à
13 h 45, 16 h 15, 19 h 45 et
22 h 10.
Les chevaliers du zodiaque-la
légende du sanctuaire : à
13 h 45, 16 h, 18 h et 20 h.
Projet almanac : à 13 h 45,
19 h 45 et 22 h.
Tracers : à 13 h 45, 16 h, 18 h
et 22 h.
American sniper : à 13 h 45,
16 h 30, 19 h 30 et 22 h.
Bis : à 13 h 45, 16 h, 18 h, 20 h
et 22 h 15.

BRGM : les gardiens
de la terre et de l’eau
Depuis l’arrêt de l’exploitation minière dans le bassin houiller, nombre d’ingénieurs de Charbonnages de France ont
rejoint le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Une entité aux missions multiples et essentielles.

La génisse a été présentée
au concours par Manu
Wagner, originaire du pays de
Bitche.
Il a effectué une partie de
ses études en alternance au
GAEC Ste Suzanne. « Ce sont
eux qui m’ont donné la passion de la génétique et des
concours. Ensuite j’ai travaillé
un an dans une ferme laitière
au Canada pour en apprendre
davantage sur la gestion d’un
troupeau et la préparation des
animaux en concours ».
Aujourd’hui, il est technicien génétique sur le département de la Moselle mais
revient encore de temps en
temps à la ferme pour les aider
à exposer des animaux lors de
concours.
Bravo !

Cinquante nuances de grey : à
13 h 45, 16 h 15, 19 h 45 et
22 h 10.
Jupiter, le destin de l’univers
en 3D : à 22 h.
Papa ou maman : à 13 h 45,
15 h 50, 17 h 45 et 20 h.
Taken 3 : à 22 h.
La famille Bélier : à 15 h 45 et
17 h 55.

C’est la cote en mètres
NGF (Nivellement Général de la France) que les
nappes ne doivent
pas dépasser.
D’où la nécessité du
pompage.
Le niveau "0" correspond
au niveau moyen de la
mer à Marseille.

Roger Cosquer est le responsable
de l’Utam est, qui gère le bassin
minier, mais aussi les bassins
ferrifère, pétrolifère et
potassique.

E

n 2004, la dernière tonne
de charbon produite en
France sortait du siège de
la Houve. Un déchirement,
mais aussi une responsabilité
dans la nécessaire gestion des
conséquences d’une extraction qui a duré plus d’un siècle. Depuis 2006, l’Etat a confié au BRGM (bureau de
recherches géologiques et
minières créé en 1959), la surveillance et les actions de prévention des pollutions et des
risques des anciens sites
miniers. L’unité territoriale de
l’est (Utam), basée à Freyming-Merlebach, gère les bassins ferrifère (de Briey à Thionville), salifère (de Dieuze à
Nancy), potassique (près de
Mulhouse), pétrolifère (autour

Avec sa cascade d’oxygénation d’eau et ses aménagements paysagers, la station de pompage
du puits Simon 5 fait le bonheur de la faune sauvage .

de Pechelbronn) et, évidemment, le bassin houiller.
L’Utam s’est installée dans
les locaux de l’ancien poste
central de secours de Charbonnages de France, sous l’autorité de Roger Cosquer. 35
"anciens" mineurs y œuvrent,
sur un effectif total de 42 personnes. Dans le cadre de leurs
missions, le Département prévention et sécurité minière
(DPSM) surveille notamment
la remontée des eaux, ainsi
que sa qualité (pour éviter de
polluer les rivières alentours).

Points de pression
Pour extraire le charbon, il
faut traverser la couche de grès
et une couche imperméable

appelée Permien. Entre les
deux se trouve la nappe phréatique. Du coup, l’eau s’infiltrait
dans la mine et devait être
pompée avant d’être renvoyée
vers la surface. « C’est ce que
l’on appelle l’exhaure
minière. » Sachant que « pour
produire une tonne de charbon, il fallait remonter six tonnes d’eau ». Cette eau, à l’arrêt
de l’exploitation, a retrouvé
son chemin et a envahi toutes
les galeries. En profitant au
passage pour se charger en
différents minéraux (fer, manganèse notamment).
Aujourd’hui, il faut donc
continuer à pomper, mais aussi
traiter avant de rejeter l’excédent dans les cours d’eau environnants. Ceci pour « mainte-

nir la nappe légèrement en
dessous de la nappe », suivant
une cote fixée à 193 NGF (lire
par ailleurs). Le souci, c’est
qu’on ne tient pas compte des
affaissements, qui, à Rosbruck
par exemple, ont atteint 10 à
15 m. Les travaux réalisés permettent de gérer cet afflux.
« Avant, on pompait 40 m³/
mn. Maintenant, on pompe
150 m³/h. » Plusieurs stations
de relevage, de pompage et de
traitement des eaux ont ainsi
été installées et seront a priori
exploitées ad vitam aeternam.
Autre souci, la remontée des
eaux entraîne logiquement
celle… du gaz présent dans les
anciennes mines et du coup
compressée vers la surface.
« Sur le bassin, nous avons

encore 38 exutoires de grisou. »
Histoire de lâcher la pression…
Il y a aussi les digues à surveiller. Et l’on constate que
certains chemins les longeant
ont subi quelques mouvements. Comme l’autoroute en
son temps… Peu visible pour
le non initié, mais remarquable.
« La région n’est pas sinistrée
d’un point de vue environnemental. Dans le secteur ferrifère, il y a eu plus de problèmes. » Pour le responsable de
l’Utam, le secteur de Rosbruck
est stabilisé.
Textes : Michel LEVILLAIN.
Photos : Philippe
RIEDINGER et
Jean-François KELLER..

Forum à
Sarreguemines
Chappie : à 20 h.
Projet almanac : à 17 h 45.
Le dernier loup : à 20 h.
American sniper : à 20 h.
Bis : à 17 h 45 et 20 h.
Kingsman : services secrets : à
20 h.
Bob l’éponge, un héros sort de
l’eau : à 17 h 45.
Cinquante nuances de grey : à
20 h.
La nuit au musée : le secret
des pharaons : à 17 h 45.
Papa ou maman : à 17 h 45.
La famille Bélier : à 17 h 45.
Timbuktu : à 17 h 45 et 20 h.
Mon fils : à 17 h 45 et 20 h.

La dernière crue de la
Rosselle est survenue en
octobre 1981. L’eau est
montée par endroits
d’1,80m, impactant le
bassin, de HombourgHaut à Grande-Rosselle.
Cette rivière, qui prend sa
source à Boucheporn et
se dirige vers la Sarre, a
« cette "capacité" à réagir très vite ». C’est-à-dire
que l’eau peut monter
aussi vite qu’elle peut
redescendre. D’où une
surveillance constante, en
plus des travaux réalisés.

193

Expérience
au Canada

CINÉMAS
Le Paris à Forbach

Photos Philippe RIEDINGER

les échos
Urbanisation
à risque
Avec l’exploitation des
mines, des terrains ont
été "asséchés". Ce qui les
a rendus constructibles.
Aujourd’hui, BRGM
surveille ces secteurs, et
assure aussi un rôle de
conseil auprès des
collectivités qui souhaitent délivrer de nouveaux
permis de construire.

Autoroute sous
surveillance
En cas de (très) forte
pluie, la bretelle
d’autoroute menant vers
Cora, par exemple,
pourrait être « inondée en
10 mn, ». Mais tout est
prévu pour éviter
ce genre de problème.

Bouc émissaire

Au rond-point de Merlebach, un bassin avait été aménagé. L’eau a tout à coup disparu.
De nouveaux travaux ont été réalisés pour régler le problème. Photo Jean-François KELLER.

Sous les pavés, les pompes ! Et la station de relevage des eaux du Weihergraben,
qui permet d’éviter de nouveaux affaissements à Rosbruck et aussi à Nassweiler.

Si le BRGM s’occupe des
mines de charbon
évidemment, mais aussi
de l’exploitation de fer,
potasse, et même pétrole,
tous les maux ne sont pas
forcément liés à ces
activités. « Un habitant
du secteur de Boulay nous
a appelés pour des
fissures dans sa salle de
bain. » Sauf que le premier puits est à… 25 km.

Temps forts en Moselle-Est

Mardi 10 Mars 2015

1

SRG

3

alert 57

meisenthal

freyming-merlebach

Pas de formation
des aidants

Les Garçons Trottoirs
dans la boîte noire

Papa perché : retour
à Cuvelette

Les formations organisées par
Resamest (Réseau de santé
de Moselle-Est) à la maison
de quartier de Beausoleil
à Sarreguemines pour aider et
soutenir les aidants familiaux
prenant en charge une personne
atteinte de la maladie
d’Alzheimer ou apparentée sont
annulées faute de participants.
Les personnes qui souhaitent des
éléments d’informations complémentaires sur d’autres sessions
peuvent appeler
le 03 87 29 21 43.

Les Garçons Trottoir seront sur la scène de la halle verrière de Meisenthal samedi 21 mars.
Photo Maxime Steckle.

Les Garçons Trottoirs seront
en concert à la halle verrière de
Meisenthal le samedi 21 mars à
20 h 30, à l’issue d’une résidence dans le cadre de la sortie
de leur nouvel album La liberté
frappe à notre porte.
Se définissant comme des
musiciens du bitume, Les Garçons Trottoirs partagent une
volonté commune de bannir le
matériel encombrant et de revenir à la base de ce qu’est la
musique : prendre un instrument, jouer et chanter. Ils font
la part belle aux voix et au choix

des instruments, empruntant à
la pop, à la chanson, au blues,
au cajun, au rock’n’roll, et abordent des thèmes comme
l’amour, la révolution, les
mamans ou Jack l’Eventreur…
Tarif : 9 €. 7 € prévente, 5 €
pour les demandeurs d’emploi,
les étudiants/scolaires et les
moins de 20 ans et gratuit -14
ans accompagnés d’un adulte
payant.
Renseignements
au 03 87 96 82 91
ou sur le site
www.halle-verriere.fr

JUSTICE-FAITS DIVERS carling

Le patron voulait « faire
tomber les barrières »
« Je suis là pour harcèlement
moral et je ne comprends pas. J’ai
toujours fait ce qu’il faut pour que
mes employés soient à l’aise »,
explique à la barre du tribunal, le
patron de ce bar de Carling. « J’ai
été ouvrier pendant 22 ans, je sais
ce que c’est que les barrières. Moi
j’ai tout fait pour qu’elles n’existent pas, que mes employés ne
viennent pas au boulot la boule
au ventre ».
Des explications qui ont du mal
à convaincre le tribunal. Et le
président d’énumérer les « méthodes surprenantes » pour entretenir cette bonne ambiance : eau
pulvérisée sur le visage, élastiques claqués sur les cuisses, attaques du crapaud avec la main
mouillée d’eau ou de bave, traces
de craie de billard bleue sur le
visage… « Je ne rate jamais une
occasion de faire une blague ».
Sauf que les blagues ont fini par

peser à l’une de ses employées
qui, après avoir démissionné, a
porté plainte pour harcèlement.
« Pourtant, elle jouait aussi avec
moi. Me faisait des farces. Il y
avait une réciprocité », se défend
le patron. Il sous-entend aussi
que l’employée a plutôt pris le
parti de son ex-compagne, avec
qui il a assuré un temps la gérance
de l’établissement. « Votre comportement un peu "too much" a
amené une dégradation des conditions de travail », constate le
président Schneider.
Pour le procureur, « tout ne
peut pas être jeu. Surtout quand il
y a une hiérarchie, un lien de
subordination. Le prévenu doit se
remettre en question dans sa relation avec les autres dans le travail ». Il requiert quatre mois de
prison avec sursis. L’affaire est
mise en délibéré au 27 avril prochain.

freyming-merlebach

Obstacle à un contrôle
fiscal : à l’amende
Ce gérant d’une société
d’entretien et de nettoyage a
débuté son activité en 2011 à
Freyming-Merlebach, tout en
habit ant à Morhange. En
avril 2014, il devait faire l’objet
d’un contrôle fiscal. L’homme
reçoit un courrier à son domicile
et à l’entreprise afin de présenter les modalités de ce contrôle,
mais l’avis expédié à la société
n’a pas été récupéré, contrairement à celui de l’adresse personnelle. Par contre, le gérant a
envoyé au service des impôts
une demande de report, mais il
lui a été répondu que le contrôle
était maintenu à la date annoncée. « Le 22 avril, il n’est pas
présent, et une première mise en
garde est envoyée. Il est aussi
avisé d’un second passage en
date du 15 mai », précise le
président du tribunal correctionnel de Sarreguemines, Philippe Schneider. « On vous
adresse à chaque fois les mêmes
modalités », lance le président
au prévenu. « Je ne fais pas
l’autruche, mais à cette époque-là, je n’avais pas de permis. » Le patron a donc été mis

en garde, un possible dépôt de
plainte étant du registre de la
Direction régionale des finances
publiques de Lorraine.
Le procureur de la République
requiert alors une amende de
900 € pour cette infraction. Le
conseil du prévenu le rappelle
dans sa plaidoirie : « Le contexte
est un peu difficile au plan psychologique pour le contribuable ». Me Laurent Hennard précise que son client se rendait
souvent à Freyming-Merlebach.
« Mais la passivité d’un contribuable est-elle nécessairement
une opposition à un contrôle
fiscal ? », demande l’avocat.
« Le fait de ne pas retirer une
lettre recommandée n’est pas
encore une infraction. Et l’administration fiscale ne s’est pas
trouvée dans l’impossibilité
d’accomplir son travail. Il y a là
un exemple qu’on veut faire, le
délit à mon sens n’est pas constitué, et je demande la relaxe. »
Le tribunal pour sa part suit les
recommandations du procureur
de la République.
Ph. C.

l’hôpital

Conduite malgré
annulation : 3 mois
Les faits remontent au 8 octobre dernier à L’Hôpital. Ce jour-là,
une patrouille de police aperçoit
un véhicule en lisière de forêt
avec un petit groupe d’individus.
Les policiers voient même un
objet jeté à terre, qui s’avère être
un paquet de cigarettes contenant de l’herbe de cannabis et
une petite dose de cocaïne.
Aucune des trois personnes présentes ne reconnaît l’acquisition
de produits stupéfiants, mais
personne n’accuse l’autre non
plus. Lors de la fouille, l’un d’eux
ne possède pas de paquet de
cigarettes sur lui, et ce dernier, un
homme de 22 ans, actuellement
incarcéré, devait répondre des
faits. « Depuis le début, je dis que
ce n’est pas à moi, je ne pouvais
pas fumer », affirme l’individu,
objet d’une obligation de soins.
Par contre, il reconnaît avoir pris
le volant et conduit alors qu’il fait
l’objet d’une annulation judiciaire du permis de conduire.
« On s’aperçoit que l’intéressé
conteste les faits, observe le pro-

cureur de la République, les deux
autres personnes étaient en possession de leur paquet de cigarette respectif », avant de requérir
trois mois de prison à l’encontre
du prévenu. L’avocate de ce dernier le précise : « Il reconnaît
l’infraction de conduite, mais
aucun élément du dossier ne permet de dire de façon certaine et
objective qu’il était détenteur des
produits stupéfiants. Tout ça
parce qu’il n’avait pas de paquet
de cigarettes lors de la fouille ! Il
a même proposé de faire une
analyse d’urine, mais on lui a
refusé. Par ailleurs, les produits
stupéfiants, on ne les a pas
retrouvés sur lui mais au sol. » Et
de plaider une relaxe pure et simple. Le tribunal reconnaît le prévenu coupable, et le relaxe pour
la détention non autorisée de
stupéfiants, mais prononce une
peine de trois mois ferme pour la
conduite du véhicule, au vu des
antécédents judiciaires.
Ph. C.

Frédéric Simon avait promis de ne
plus tenter d’actions après son
intervention sur une grue de
chantier de Freyming-Merlebach.
Dimanche, il a pourtant tenté de
s’introduire sur le site du Musée
de la mine. Voyant ses efforts
vains, ce papa de Folkling, qui
réclame d’exercer ses droits sur ses
enfants placés en Gironde, a choisi
d’opérer un retour au chevalement
Cuvelette de Freyming-Merlebach.
Il semble décidé à y rester un long
moment, en attendant que
son affaire soit prise en
compte par un tribunal.

valmont

Feu de cave : quinze
personnes relogées

France-Parkinson

Quinze personnes devaient être relogées, hier soir, après l’incendie qui a touché la cave de leur petit collectif de
trois appartements, rue de la Gare à Valmont. Un problème électrique pourrait être à l’origine du départ de feu.

Q

uinze personnes, dont
u n e f a m i l l e d e s e pt
enfants, devaient être
relogées hier soir, après
l’incendie qui a touché la cave de
leur petit collectif, sis 14 rue de la
Gare à Valmont.
Il est 15 h 40, hier après-midi,
quand une coupure de courant
touche les trois appartements de
ce bâtiment de deux étages. « On
a de gros soucis d’électricité
depuis quelque temps. L’installation n’est pas aux normes. Trois
jours auparavant, on était restés
plus de 6 h sans électricité. Alors
cela ne nous a pas surpris outre
mesure », témoigne l’un des locataires. Si la panne n’est apparemment pas surprenante, ce qui l’est
davantage c’est l’odeur de brûlé
qui vient chatouiller les narines
des habitants quelques minutes
plus tard. « J’ai vu de la fumée
sortir de l’entrée de mon voisin,
qui jouxte la cave. J’ai aussitôt
appelé les pompiers pendant que
mon voisin coupait le gaz. » Par
chance, la majorité des enfants
est à l’école au moment des faits.
Les locataires présents, eux, éva-

cuent les lieux et trouvent refuge
dans le jardin.

Un dysfonctionnement
électrique privilégié
À leur arrivée sur place, les
pompiers de Saint-Avold constatent un important dégagement de
fumée au niveau de la cave, située
au rez-de-chaussée. Deux lances
sont aussitôt déployées sur les
deux faces du bâtiment, afin de
pénétrer dans la cave par les deux
moyens d’accès. La pièce, très
encombrée, alimente le départ de
feu. Il faudra plusieurs minutes
aux pompiers pour entreprendre
le déblai et venir à bout de cet
incendie sous-jacent.
Après la ventilation des lieux et
le contrôle des logements par les
pompiers, il a été décidé du relogement des familles. Eau, gaz et
électricité ayant été coupés. L’origine du feu reste encore à déterminer même si l’hypothèse d’un
dysfonctionnement électrique est
privilégiée.
Les sapeurs-pompiers de Saint-Avold sont restés plus de deux heures sur place.
Les locataires, eux, ont été relogés chez des proches. Photo Thierry Sanchis

près de schoeneck

sarreguemines

Un automobiliste lorrain a provoqué la stupéfaction de la
police sarroise et de quelques riverains à Gersweiler, un quartier
de Sarrebruck proche de la frontière de Schœneck. Samedi, peu
avant minuit, ce conducteur âgé de 30 ans a perdu le contrôle de
son véhicule sur la route menant vers la frontière française. En
pleine agglomération de Gersweiler, la voiture a percuté trois
autres véhicules garés sur le côté droit de la chaussée, s’est
renversée, a dérapé sur le flanc puis est retombée sur ses quatre
roues.
Selon des témoins, l’homme apparemment non blessé aurait
voulu prendre la fuite à pied vers la frontière, mais des riverains
l’en auraient empêché et auraient alerté la police. C’est à ce
moment que l’affaire a pris une tournure inattendue. Des
témoins ont vu l’automobiliste se saisir d’un spray de déodorant
dont il se vaporisa une généreuse quantité dans la gorge. Sans
doute pour couvrir des effluves d’alcool. Mal lui en prit. À leur
arrivée les policiers trouvèrent un homme qui perdait déjà
connaissance. Il a fallu le transporter d’urgence dans un service
de soins intensifs à l’hôpital.

CONFÉRENCE

La journée nationale France
Parkinson aura lieu le 9 avril,
au nouvel espace culturel de
Marly (NEC), à partir de 9 h.
Une manifestation pour sensibiliser l’opinion, informer sur
la formation des aidants aux
spécificités de la maladie de
Parkinson… De nombreux
intervenants médicaux et
paramédicaux seront présents. Possibilité de déjeuner
sur réservation. Un grand
spectacle comique de JeanMarie Arrus terminera la journée.
En ce qui concerne
l’antenne Moselle-Est France
Parkinson mettra à disposition
un transport en autocar
depuis Sarreguemines. Départ
du parking de la poste à
8 h 1 5 av e c a r r ê t ( s u r
demande) à Grosbliederstroff
et/ou Forbach. Retour vers
18 h à Sarreguemines.
Renseignements et réservations jusqu’au 16 mars au
06 33 60 09 20 ou au
03 87 09 04 57.

Concours
d’adjoint
de sécurité

M. C.

Du déodorant contre
les effluves d‘alcool

EN BREF

« Payer une amende ?
Où je trouve l’argent ? »
A la barre du tribunal correctionnel, il y a les
prévenus qui aimeraient se cacher dans un trou de
souris. Et ceux qui ont l’art et la manière de se faire
remarquer. Ce Sarregueminois de 20 ans excelle
dans la deuxième catégorie. Tout a commencé avant
même le début de l’audience, devant le tribunal,
quand il s’en est violemment pris à sa compagne, au
point que des piétons ont été interpellés par son
attitude. Des faits commis… sous le nez du président du tribunal. Quelques minutes plus tard, alors
qu’une autre affaire est examinée, le même jeune
homme se fait remarquer dans l’assistance. « Si on
pouvait éviter de se bisouiller dans la salle ! Les
démonstrations de tendresse, c’est à l’extérieur »,
lance le président Schneider à l’adresse du couple,
visiblement réconcilié. Quand son affaire est évoquée, le Sarregueminois reconnaît les faits. Oui, le
20 décembre dernier, il a bien été interpellé alors

qu’il allait dépanner en herbe de cannabis un passant qui lui demandait s’il avait quelque chose à
fumer. Oui, on a bien retrouvé chez lui des pochons
de résine et d’herbe. « C’était le stock pour Nouvel
an et je les gardais pour un ami », affirme-t-il. « C’est
rare de retrouver plein de petits paquets comme ça.
Vous êtes comme un écureuil, vous prévoyez des
pochons d’avance, ou vous revendez un peu ? »,
ironise le président. Les réquisitions du procureur, 6
mois de prison avec sursis, font bondir Me Gagneux.
« Il est poursuivi comme un trafiquant de drogue
pour quelques grammes d’herbe ». Le tribunal est
plus clément et prononce une peine de 60 jours
amende à 5 €. « Payer une amende ? Mais vous
voulez que le trouve ou l’argent ? », s’exclame le
prévenu, se faisant remarquer une dernière fois.
C. C.

ce vendredi au centre des congrès à forbach

L’avenir de l’Europe présentée
par un enfant de la région

Les personnes qui souhaitent
s’inscrire au concours d’adjoint
de sécurité de la police nationale, session des 8 et 9 avril
peuvent télécharger les dossiers de candidature sur le site :
lapolicenationalerecrute.fr,
onglet : concours et sélection.
Dépôt des dossiers jusqu’au
13 mars. Descriptif de l’emploi :
missions de prévention, d’assistance et de soutien opérationnel aux unités de la Police…
Contrat de 3 ans renouvelable
une fois. Rémunération au Smic
pour 39 h hebdomadaires.

Militaire
technicien de l’air
L’armée de l’air recherche
des spécialistes dans les
métiers de la sécurité, de la
protection et de la défense.
Âgés de moins de 25 ans et
justifiant d’un niveau scolaire
de fin de 3e à Bac Pro, tout à
chacun peut devenir équipier
fusilier de l’air, équipier maîtrechien ou équipier pompier de
l’air. La formation rémunérée
permet d’exercer la spécialité
sur une base aérienne ou en
théâtres d’opérations. De
n o m b re u s e s p o s s i b i l i t é s
d’évolution de carrière sont
accessibles. Pour toute information, consulter le site AIRTOUTEUNEARMEE.FR
Des conseillers sont également à disposition pour
répondre aux questions et
s’informer au CIRFA bureau
Air de Metz, caserne Ney avenue Robert-Schuman à Metz,
ouverts du lundi au vendredi
de 9h à 18h. Tél.
03 87 15 58 61.

CCI Moselle
François Villeroy de Galhau est directeur général délégué du groupe BNP Paribas. L’ancien directeur de cabinet de
La Chambre de commerce et
DSK, qui a vécu en Moselle-Est, animera une conférence sur l’avenir de l’Europe, ce vendredi, au Burghof à Forbach. d’industrie
(CCI) organise une
Quel avenir pour l’Europe ou
l’espérance d’un Européen », c’est
le thème de la conférence qui aura
lieu ce vendredi 13 mars, à 20 h,
au Centre Européen des Congrès
du Burghof à Forbach. Elle sera
animée par François Villeroy de
Galhau, issu d’une famille industrielle de l’est, entre la Lorraine et
la Sarre. Ayant travaillé comme
conseiller européen auprès de
Pierre Bérégovoy, puis comme
directeur de cabinet de Dominique Strauss-K ahn, il est
aujourd’hui directeur général
délégué de BNP Paribas, en
charge des marchés domestiques
européens.
François Villeroy de Galhau est
également l’auteur de plusieurs
livres, dont « L’espérance d’un

Européen » paru aux éditions
Odile Jacob en 2014. Il y raconte
son vécu d’Européen et démontre
que le modèle de l’Europe est un
espoir pour de nombreux pays
émergents, à condition de savoir
en revisiter les fondamentaux.
Vendredi soir, le conférencier
qui connaît bien la problématique
européenne partagera avec l’auditoire son expérience et ses compétences en la matière.
La soirée est organisée par les
Rotary clubs de Moselle-Est et de
la Sarre, et le Rotaract les Alérions. L’initiative est soutenue par
l’Union des Français en Sarre et le
Club des Affaires.
Vendredi 13 mars,
à 20 h, au Burghof
à Forbach. Entrée libre.

réunion collective pour créateurs repreneurs d’entreprise,
le vendredi 13 mars, à 14 h 30
à l’antenne Moselle Est de la
CCIT de la Moselle, 27 rue du
Champ-de-Mars à Sarreguemines. Renseignements au
03 87 52 31 74.
François
Villeroy
de Galhau est
directeur
général
délégué du
groupe BNP
Paribas, en
charge des
marchés
domestiques
européens.
Photo archives
Anthony PICORE

Amicale CHS
L’amicale du CHS organise
un concours de skat, ramsch,
rami et scrabble le vendredi 27
mars, à 16 h 30. Réservés aux
amicalistes actifs et retraités,
ces concours se dérouleront
au self du personnel du CHS.
Participation 8 €. Inscriptions
auprès de Roger Lehnhard au
03 87 98 44 05 ou à la permanence de l’Amicale au 03 87 27
99 21 jusqu’au 19 mars.

Saint-Avold

Mardi 10 Mars 2015

1

STA

4

FEMMES DE L’OMBRE

Un quotidien sous tension
Elles ont souvent vécu dans l’ombre de leurs maris. Et pourtant, ces épouses et mères de famille ont su tenir leur foyer et soutenir
leurs hommes dans les plus rudes épreuves. Chaque mardi, parole leur est donnée.
« À 20 ans, on a vu surtout la sécurité de
l’emploi et le salaire correct. Mais à quelques
mois de sa retraite, je ne supporte plus les
contraintes ni les décalages des horaires ». La
synthèse de Carmen est sans appel lorsqu’elle résume ce qu’elle a vécu à la maison
pendant que Christian assurait la sécurité sur
les autoroutes. Un « homme en jaune »
qu’elle n’a pas vu ainsi puisqu’il ne se présente jamais chez lui dans cette tenue. Il
aurait pu, pourtant, ayant souvent enchaîné
en continu les astreintes de sécurité en
période hivernale : « C’était 20h-minuit, et le
lendemain, reprise à 6 heures comme d’habi-

tude ! Il faut compter aussi les appels en
renfort à tout moment et l’interdiction de se
mettre en grève… ». Et l’inquiétude ne diminue pas avec les années : « Au début, je me
couchais les nuits où il était posté, maintenant que les enfants sont partis, je l’attends,
et nous partageons au moins quelques instants ensemble ». La conscience de ce qui a
été vécu émerge au fil de l’entretien et les
craintes ressurgissent lorsqu’il s’agit d’évoquer le métier à risque : « Au bout de la 11e
heure de travail, il lui est arrivé de déraper
vers le terre-plein central, si en plus les
usagers doublent la saleuse, tout le monde est

Pharmacie

Gendarmeries

Pour connaître la pharmacie de
garde, composer le 3237.

Folschviller : 13 impasse
Sainte Geneviève tél.
03 87 92 10 17. Brigade de
l’autoroute tél.
03 87 29 42 70.

Aide médicale urgente et
ambulances : tél. 15. Médecin des régimes général et
minier : de 20h à 8h, appeler
le 08 20 33 20 20.
Sapeurs-pompiers : tél. 18.

ternis par la fatigue, attentes interminables.
« Je ne supporterais pas que ma fille s’arrête
de travailler, j’encourage aussi ma belle-fille à
trouver un emploi : il faut qu’elles vivent leur
vie » déclare Carmen qui a privilégié la stabilité et la cohésion familiale, peut-être au prix
d’un engagement professionnel. « On a existé
l’un grâce à l’autre, mais si je gagnais au loto,
je reprendrais des études ; il y a toute une part
de moi que je ne connaîtrai pas ».."
Si vous aussi vous souhaitez partager
votre témoignage, contactez-nous
par courriel :
LRLsaintavold@republicain-lorrain.fr

ÉDUCATION

URGENCES

Services de garde

en danger ». Au retour du mari, quoi de plus
naturel que d’écouter, voire de susciter les
récits, même s’ils font froid dans le dos : « Il a
vécu la mort d’un collègue, qui était aussi un
ami, et il a fallu laver le fourgon ensanglanté
sur place ». Et encore, tout n’a pas été
raconté tant chacun cherche à préserver
l’autre. Malgré tout, des souvenirs de solitude viennent émailler les confidences. Il a
fallu gérer les émotions des enfants inquiets
et aussi le simple quotidien, sans pouvoir
compter sur une présence, soumise au coup
de fil aussi imprévisible qu’inévitable. Fêtes
et événements familiaux amputés, week-ends

Police
Commissariat : 7, rue Foch tél.
03 87 92 18 97.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES
Canton de Saint-Avold
Aujourd’hui
Jean Schuler-Béatrice Krause (Majorité départementale) :
à18 h au foyer de Diesen ; à 20 h 30 à la salle Sainte-Barbe de
Porcelette.
Alain Ancelin-Isabelle Crapanzano (PS) : en visite à Folschviller.

Mercredi 11 mars
Jean Schuler-Béatrice Krause (Majorité départementale) : à
18h à la salle multiactivités de Petit-Ebersviller village.
Alain Ancelin-Isabelle Crapanzano (PS) : en visite à PetitEbersviller.

CONFÉRENCE

à la MJC

Les amphibiens et
reptiles du Warndt
Le Gecnal du Warndt organise une soirée à thème, dédiée
aux amphibiens et aux reptiles qui peuplent notre région.
Celle-ci se déroulera le mardi 10 mars à 20h30, dans les
locaux de la MJC de Saint-Avold, à côté du centre culturel
Pierre Messmer. Cette soirée vous est proposée par Jean-Baptiste Lusson, membre du Gecnal.
Par l’intermédiaire de photographies et de cartes projetées
en diaporama, le naturaliste vous présentera la diversité de
l’herpétofaune locale, qui regroupe les crapauds, grenouilles,
lézard et autres serpents que vous pourriez observer lors de
vos balades dans le Warndt. Le mode de vie et la répartition
d’espèces aussi emblématiques que le pélobate brun et le
crapaud vert seront détaillés.
Cette présentation permettra également de faire le tri du
vrai et du faux chez ce groupe d’espèces, objet de nombreuses polémiques dans le bassin houiller. Les soirées à thème du
Gecnal sont gratuites.

ENVIRONNEMENT sur la rosselle

Une année
de chantiers

Home sweet home.

au lycée charles-jully

En immersion chez les voisins
Maurice et Nicolas, lycéens à Charles-Jully ont vécu trois semaines d’immersion dans une entreprise allemande.
Ils y ont découvert les pratiques de nos voisins et ont pu mettre en application leur savoir acquis à Saint-Avold.

A

u lycée Charles-Jully, parler la langue de son voisin
est une évidence pour le
corps enseignant mais aussi pour
les élèves. À l’image de Maurice
et Nicolas, deux bac pro en électrotechnique qui viennent de rentrer de trois semaines de stage en
Allemagne, à Ludwigshafen, une
commune de Rhenanie-Palatinat. Ces lycéens, dont les professeurs ne tarissent pas d’éloges
viennent de vivre une véritable
immersion dans le monde du
travail. Une immersion qui leur a
donné envie d’aller plus tard travailler Outre-Rhin. « À la différence de la France, nos voisins
ont une véritable culture de
l’entreprise et sont fiers d’exercer
leur profession », assurent d’une
même voix les deux jeunes hommes.

chantier similaire sur le ruisseau
Morsbach. Cet affluent de la Rosselle coule de Folkling à Morsbach
en longeant notamment la route
départementale 30 qui relie les
deux communes. 100 000 € ont
été inscrits au budget 2015, mais
le projet global, qui se poursuivra
en 2016, s’élèvera là aussi à
500 000 €. Ces travaux sur les
affluents, c’est une prise de compétence récente du SIEAR. Forcément, cela gonfle le nombre de
chantiers, et donc les dépenses.
Pour faire face à cette hausse, le
SIEAR avait déjà décidé, en
novembre d’augmenter la contribution des communes adhérentes. Le tarif est passé de 2 à 3€ par
habitant.

Maurice et Nicolas, lycéens en terminale à Charles-Jully, maîtrisent désormais le vocabulaire technique allemand, grâce à l’option
Euro qu’ils ont choisi dans le cadre de leur cursus et à leur stage Outre-Rhin. Photo Thierry Sanchis

regonflés d’énergie et d’espoir
ont décidé de mettre les bouchées doubles pour décrocher
leur diplôme de fin d’année et
surtout tenter le grand saut vers
les études supérieures. Maurice
et Nicolas comptent bien poursuivre leur cursus en BTS, « histoire d’avoir un bagage solide »,
pour prétendre à devenir de bons

professionnels. De bons professionnels d’ailleurs qui désormais
maîtrisent la langue de Goethe,
déjà grâce à ce stage, mais aussi
et surtout par le biais de la formation qu’ils suivent au sein de
l’établissement scolaire, grâce à
l’option Euro allemand où certains cours magistraux et techniques sont dispensés en allemand.

VIE DE LA VILLE

« Cela permet à nos élèves de se
familiariser avec le vocabulaire
technique, mais aussi de s’ouvrir
sur la culture de l’autre », assure
Marie-Hélène Bronner, proviseur
adjoint. Et pour que le public
s’imprègne vraiment de la philosophie de Charles-Jully, le lycée
ouvrira ses portes ce samedi aux
futurs potaches comme à leurs

familles. Près d’un millier de visiteurs sont attendus. Un millier de
visiteurs qui découvriront les salles de classe, les ateliers, les laboratoires et l’entrain dont font
preuve les élèves au quotidien.
Romuald Ponzoni.
Portes ouvertes ce samedi
de 8h30 à 12h30.

association patriotique naborienne

Parrainer les tombes pour rendre
hommage aux soldats américains

P. Mi.

ommage aux soldats
américains de la War 2,
c’est le nom de l’association patriotique naborienne
créée en 2009 et qui vient de
tenir deux assemblées générales hier matin. C’est le président
Michel Dallavia qui a conduit
les débats.
Une première assemblée
extraordinaire pour valider la
modification des statuts qui
incluent dorénavant un bis à
l’article 2. En effet, l’association
a obtenu, fin février 2014,
l’autorisation officielle pour
répondre à des demandes
d’adoption de sépultures. Les
adhérents peuvent maintenant
parrainer une, ou des tombes,
de soldats. C’est l’objet même
du bis rajouté.

PERMANENCE clcv
CLCV
La CLCV (Consommation,
Logement, Cadre de Vie), assurera ses permanences, dans la
salle de réunion annexe de la
Maison des Associations (1er
étage) : le mardi 10 mars de
15h30 à 17h ; le jeudi 26 mars
de 17h30 à 19h. Pour tout litige
avec un professionnel, une
administration ou un trouble de
voisinage, la CLCV peut vous
conseiller et vous défendre.
S’adresser au 06 16 96 01 74

Bourse aux armes
annulée
En raison du nombre insuffisant d’exposants, L’ASOR a
annulé sa bourse aux armes
prévue le dimanche 15 mars à
l’Espace Detemple de L’HôpitaL

Voyage à Lourdes
L’Association des Amis de la
Basilique et du Foyer NotreDame organise du 1er juin au
7 juin, un pèlerinage à Lourdes..
Inscriptions (610 €) au
06 70 94 07 26 ou
03 87 94 57 50 après 19h.

SERVICES

Nouvelle bannière
La seconde assemblée dite
générale a permis de présenter
le bilan de l’année écoulée et
d’aborder les projets pour 2015.
L’association participera aux
cérémonies patriotiques de la
région selon les disponibilités.
Un voyage d’une semaine sur
les plages du débarquement le
6 juin prochain est à l’étude.
Dans ses interventions, le
président a encouragé les visites au cimetière : « Le fait de se
rendre en famille ou entre amis
au cimetière américain est un
acte profond de reconnaissance
envers ces soldats. En parrai-

EMAIN

Concert de la chorale The
methodist university
Chorale : organisé par la
ville de saint-Avold en
partenariat avec la ville de
Fayetteville (USA) à
20 h 30 à l’a0bbatiale
Saint Nabor.

H

Après une année 2014 très
calme sur le front des investissements, le Syndicat intercommunal d’entretien et d’aménagement
de la Rosselle (SIEAR) s’attaque à
de gros chantiers en 2015. Plus de
800 000 € de travaux sont inscrits
au budget, voté mercredi soir, et
qui s’élève au total à 1,1M€. Le
principal chantier de l’année va
démarrer d’ici quelques jours à
Saint-Avold. Après des mois
d’attente, en raison de difficultés
techniques, financières et administratives, le programme de renaturation, d’un coût de 500 000 €,
va s’étaler sur quatre mois. « Ce
sera terminé avant les grandes
vacances », assure Jean-Bernard
Martin, président du SIEAR.
Ce dernier espère aussi pouvoir
lancer, avant la fin de l’année, un

Visite de Saint-Avold à
travers ses rues d’hier et
d’aujourd’hui du groupe
Mémoire du Pays Naborien de la MJC : au Crédit
Mutuel.
Peintures de Jean Martin
Cichon : à la Verrière de
l’ancienne église Saints
Pierre et Paul.
Peintures de Gérard
Daran : en mairie.
1944, victoire ! la Moselle
accueille ses libérateurs : organisée par le
conseil général de la
Moselle au centre des
archives industrielles et
techniques de la Moselle,
rue du Merle, au quartier
Jeanne d’Arc. Renseignements au 03 87 78 06 78.
Peintures de Salim Benameur : au centre culturel

Concert

L’Association patriotique naborienne a enfin obtenu l’autorisation de parrainer des sépultures au cimetière américain : fleurir
les tombes pour être au plus près des soldats qui ont combattu pour la liberté retrouvée.

Les travaux de renaturation de la Rosselle à Saint-Avold vont
démarrer dans les joursqui viennent. Photo Thierry SANCHIS

UJOURD’HUI

Exposition

D

Enthousiasme
« Durant ce séjour, nous avons
vécu en auberge de jeunesse et
avons partagé le quotidien des
apprentis qui avaient intégré
l’entreprise où nous étions. Et
nous avons très vite compris que
la société disposait en plus d’un
centre de formation, une sorte de
vivier duquel ils puisent leur personnel », constate Maurice. Et
Nicolas de poursuivre : « Le
rythme de travail y est soutenu,
nous étions sur le pont de 7h à
15h. En revanche ce qui est réconfortant, c’est que tous les stagiaires s’entraident pour le nettoyage
de fin de journée. Cette solidarité
a créé des liens, d’autant que
l’ambiance a été super. »
Enthousiastes, ils ont repris le
chemin du lycée Charles-Jully et

A

Photo RL

La nouvelle bannière n’a pas encore été montrée.
Il faudra attendre une cérémonie patriotique pour la découvrir. Photo RL

nant des tombes, on rend hommage aux soldats reposant au
nord de notre ville. Nous sommes heureux d’avoir enfin
obtenu l’autorisation pour parrainer les tombes. C’est un point
très important qui a été acquis
là ».
L’association est fière de
s’être dotée d’une nouvelle
bannière. Le nouveau comité se

compose de neuf membres. Le
montant de l’adhésion est de
10€ par an. Pour toute information, s’adresser au président
Michel Dallavia au
06 70 55 68 87 ou par courriel :
liberation1944@aol.fr
Les adhérents de l’association peuvent, depuis
février 2014, parrainer une ou
plusieurs tombes. De quoi

s’agit-il ? Une fois par an, le
parrain ou la marraine s’engage
à déposer sur la tombe du soldat qui repose au cimetière
américain de Saint-Avold une
ou des fleurs coupées. C’est un
geste très personnel qui traduit
le respect et la reconnaissance
envers ces valeureux combattants qui ont sacrifié leur vie
pour redonner la liberté à notre

pays. Les fleurs déposées doivent être attachées et sans
emballage. Les responsables de
l’association facilitent le parrainage qui demeure un geste gratuit. Une carte de parrainage
avec les renseignements du soldat et du parrain est remise aux
généreux membres qui s’associent à la démarche d’hommage.

Agence de Saint-Avold :
29, rue Hirschauer, tél.
03 87 29 68 78. E-mail :
LRLSAINTAVOLD@republicain-lorrain.fr ; fax
03 87 29 68 79.
Annonces, publicité :
guichets ouverts de 8h45 à
12h et de 14h à 18h, tél.
03 87 29 68 78.
Agence de voyages :
ouverte de 9h à 12h et de
14h à 18h, tél.
03 87 29 68 70.
Portage à domicile : Secteur de Saint-Avold :
Mme Francine Becker (tél.
03 87 92 35 35).
Secteur de Creutzwald :
dépositaire de presse (tél.
03 87 34 19 21).

Saint-Avold et sa région

Mardi 10 Mars 2015

VIE DE LA VILLE

folschviller

TRADITION

CONCERT

valmont

Un Chœur
pour des sourires

Le numérique n’a plus de secret pour les bénévoles de la bibliothèque !

Le soleil a joué les
trouble-fêtes au
carnaval de
l'Association des
parents d’élèves
d’Altviller. Même
s’ils n’étaient pas
tellement nombreux, rires et
danses ont
résonné tout
l’après-midi dans
la salle du foyer.
Les enfants se
sont amusés et
les pâtisseries faites par les bénévoles ont été
dévorées.

Photo RL

Photo RL

LOISIRS

saint-avold

NÉCROLOGIE
Mme Odile Dosda

Baignade en eaux sûres

Le Chœur d’hommes d’Hombourg-Haut sera présent, le dimanche
15 mars à 17h pour un concert vocal à l’église de Valmont. La chorale,
dirigée par Norbert Ott compte une cinquantaine de choristes, elle est
la plus ancienne formation vocale de Lorraine. A cette occasion, elle
sera mobilisée pour l’association Docteur Sourire.
Créée en 1865, au sein des forges Gouvy, elle est la plus ancienne
chorale, chantant le plus souvent dans un répertoire d’œuvres
profanes ou religieuses de la Renaissance à nos jours. Elle est dirigée
par Norbert Ott, musicien passionné, harmonisateur de chansons et
compositeur, qui a enrichi le répertoire du Chœur dans le domaine de
la liturgie orthodoxe ainsi que du négro spiritual et du gospel
américain. Il vient d’être rejoint récemment par Marc Jung, jeune chef
prometteur et plein de talent. Le Chœur proposera au public deux
heures de concert avec Les trois cloches, Ave Maria, 1492 Christophe
Colomb, Chapelle de Harlem.
Le public est attendu nombreux ce dimanche 15 mars à 17h à
Valmont, l’entrée est libre et la municipalité mettra à disposition un
panier pour vos dons, qui seront remis à l’association Docteur-Sourire.
•Concert de la chorale Chœur d’Hommes d’ HombourgHaut, le dimanche 15 mars à 17h à l’église de Valmont.

FOLSCHVILLER

Gymnastique :
trois médailles

FAULQUEMONT. — Nous
apprenons le décès de Mme
Odile Dosda, survenu le 7 mars
à son domicile à l’âge de 94 ans.
Née Dolweck, le 21 avril 1920 à
Guessling, elle avait épousé M.
Hubert Dosda le 7 octobre 1940
à Va h l - L è s - F a u l q u e m o n t
(décédé le 3 novembre 1990).
Elle avait cinq enfants, JeanClaude, Christian, Marie-Madeleine, Chantal, Anne-Marie,
sept petits-enfants, et neuf
arrière-petits-enfants. Elle résidait dans la commune. Ses
obsèques seront célébrées le
mercredi 11 mars à 14 h 30 à
l’église Saint-Vincent de Faulquemont centre, suivies de
l’inhumation se fera au cimetière de Vahl-Lès-Faulquemont.
Nos condoléances à la famille.

Depuis, hier, il est possible d’apprendre à nager, sans songer à la compétition, lors de cours organisés à la piscine
de Saint-Avold. Une initiative pour lutter
contre les risques de noyade.

L’HÔPITAL
Week-end à Berlin

Par petits groupes, enfants et adultes apprennent à nager, à la piscine de Saint-Avold sous la surveillance de maîtres-nageurs diplômés d’Etat.

D

ans un monde chimérique, il se
verrait bien Atlante, allant prêcher la
bonne parole sur les plages situées
non loin de la cité engloutie. Et là, en bon
pédagogue, accompagnant ses paroles de
signes de sa main palmée, il expliquerait
aux humains les vertus de la natation et la
nécessité de savoir se déplacer dans l’eau
en toute sécurité. Mais nous sommes loin
de cet empire perdu et en bon être humain
qu’il est et de surcroît directeur adjoint de
la piscine de Saint-Avold, Franck Banovic a
décidé de mettre en place au stade nautique des cours de natation du Pays naborien. Jusque-là, rien de bien exceptionnel
dans l’intitulé, sauf que cette initiative
peut se révéler être d’utilité publique et
sociale. D’utilité publique, pour prévenir
les noyades et surtout en réduire le nom-

bre. « Nous nous adressons à tous les intégrés dans la vie active et même retraipublics, enfants y compris à partir de cinq tés. « La natation est un facteur d’intégraans », affirme le maîtion pour les adolescents.
t re n a ge u r.
Car en été par exemple, ils
« Aujourd’hui, nous
« Aujourd’hui, nous
peuvent venir passer du
v i vo n s d a n s u n e vivons dans une société temps dans les bassins extésociété de loisirs et la de loisirs et la baignade rieurs pour s’amuser ou se
baignade est l’un des
détendre. Ceux qui n’en conpasse-temps favoris est l’un des passe-temps naissent pas les rudiments
favoris des Français ». se sentent très rapidement
des Français. La seule
façon de pouvoir évoexclus du groupe ».
luer dans un bassin, en écartant tout danNager permet aussi aux adultes qui
ger, c’est de connaître les rudiments de la avaient peur de l’eau de pouvoir profiter de
natation ». Quatre fois par semaine, à rai- moment de complicité avec leurs gamins,
son d’une demi-heure par leçon, des petits sans leur transmettre leurs appréhensions,
groupes se jettent à l’eau sous la sur- en passant quelques heures dans la jourveillance d’un moniteur diplômé d’État. née à la piscine.
Les participants sont soit scolarisés en
Nager enfin, pour les retraités, ou encore
école primaire, en collège, en lycée ou les personnes ayant eu des problèmes

Photo RL

médicaux peut être un bon complément
aux séances de rééducation. « Le corps
médical est unanime sur ce point. Il estime
qu’effectuer des mouvements dans l’eau est
peu traumatisant pour le corps. Encore
faut-il faire les bons gestes ». Ce sont justement ces bons gestes que les maîtres-nageurs vont enseigner à leurs élèves, durant
les cours. Des bons gestes qui feront de ces
apprentis, des Atlantes. Le vœu pieu de
Franck Banovic.
Textes : Romuald Ponzoni.
Cours de natation du Pays
naborien, les lundis, mardis, jeudis
et vendredis de 16h à 18h30. 70€
les dix leçons. Renseignements
et inscriptions
à la piscine de Saint-Avold.

Cinq bonnes raisons de se jeter à l’eau
Une compétition individuelle
de gymnastique pour les poussines s’est déroulée à Sarreguemines. À cette occasion, quatre
jeunes pouces de l’Association
de gymnastique de Folschviller
étaient engagés. Une compétition superbe, avec un sérieux et
une rigueur dans les enchaînements dignes de celle des gymnastes plus âgées. Après avoir
concouru aux barres, à la poutre, au sol et au saut, les résultats arrivent et, en un mot :
Bravo !
• En poussines 7 ans (2008),
podium entièrement Folschvillerois avec Marie Minar qui a
décroché le titre de championne
de Moselle, Clémence Muller
qui a obtenu la place de vicechampionne et Liana Palma qui
a terminé avec la médaille de
bronze, autour du coup.
• En poussine 8 ans (2007),
Léane Wetta, après une belle

5

altviller

Le Chœur d’Hommes de Hombourg-Hau donne un concert ce
dimanche à l’église à 15 h en l’église de Valmontt. Photo DR

Bravo et bonne chance pour la suite.

STA

Bas les masques !

Le numérique à la bibliothèque
Dans le cadre de la formation dispensée par la DLPB (Division
de la lecture publique et des bibliothèques), les bénévoles de
Folschviller, ainsi que des représentantes de la Bibliothèque de
Falck, ont repris le chemin des étudiants, pour deux journées bien
remplies. Sous la houlette de Claire Michel, la formation de base
a été suivie avec intérêt grâce aux projections, échanges et
travaux pratiques. Les missions, et surtout les apports de la
technologie numérique dans les bibliothèques, ont bien évolué.
Les lecteurs peuvent déjà profiter du prêt d’une liseuse à la
bibliothèque de Folschviller.
Le recours à la Grande réserve départementale permet d’élargir
le choix des livres, et répondre à presque toutes les demandes des
usagers de la commun, et tous les inscrits des communes
voisines. Les ouvrages en gros caractères peuvent soulager les
personnes qui souffrent de fatigue oculaire, et quelques livres lus
(au format MP3) seront disponibles prochainement. Les bénévoles espèrent pouvoir accueillir dans l’immeuble At Home, rue
Usson-du-Poitou,, un public de plus en plus nombreux.

1

Photo RL

prestation s’est hissée à la e
place.
Les entraîneurs, Florence et
Aude Moyemont les ont félicités
pour ces excellents résultats :
« Nous sommes très fières de nos
petites gymnastes. Malgré leur
jeune âge, elles ont compris que
pour progresser, il faut travailler
Les larmes de joie de Marie qui a
terminé première à l’appel de
son prénom et les sourires de ces
gymnastes sont notre récompense à nous coaches » précisent-elles. Toutes sont qualifiées pour la finale de Lorraine,
les 2 et 3 mai à Sarreguemines.
Un mois de mars chargé, pour
les gymnastes locales avec la
finale de Lorraine équipe à Pontà-Mousson le 15 mars, la finale
de Moselle équipe poussines à
Sarreguemines le 22 mars et la
demi-finale des championnats
de France les 28 et 29 mars à
Épernay.

SOS animaux
Perdu dans la rue Usson-du-Poitou, chat âgé de 9 mois, mâle, tigré,
marron-beige, castré, tatoué 152ycc, craintif et prénommé Joke. Rens.
au 06 15 38 62 54.

Marché aux puces
Le dimanche 3 mai, le FC Folschviller organisera un marché aux
puces sur le parking du stade de la mine. Les exposants pourront
s’inscrire auprès des membres du comité, au 07 82 20 24 44 ou
06 86 32 62 51 ou 06 72 27 69 60 ou 06 36 34 74 03. Prix du m/l : 2 €.

Ludique pour les enfants

Se dépenser

La natation est considérée comme une activité saine qui favorise le bon
développement de l’enfant tout en rassurant les parents. En plus d’offrir une
garantie supplémentaire en cas de risque, la natation est une discipline sportive
extrêmement importante dans le développement psychomoteur de l’enfant. Tous
les muscles sont sollicités d’une façon ludique. Dès leur plus jeune âge, les gamins
adorent se baigner, sauter dans l’eau et passer de longues heures à jouer dedans.
Avec des bouées dans un premier temps, puis très vite, ils souhaitent s’en
débarrasser pour évoluer seuls dans cet univers méconnu et qui effraye les parents.
D’où la nécessité d’inscrire ses petits, dès le plus jeune âge (après cinq ans) à des
cours de natation. Encadrés, ils apprendront les rudiments de ce sport et
évolueront en toute sécurité. L’objectif étant de leur permettre de goûter aux joies
du bain, sans craindre le pire, la noyade en l’occurrence. Savoir nager signifie être
capable d’effectuer 25 mètres sans se tenir au rebord du bassin.
« Savoir nager est essentiel lorsqu’ils sont plus grands », insiste Franck Banovic.
« Dans notre société, les piscines sont des lieux très prisés par les adolescents.
Rester au bord du bassin peut entraîner l’exclusion ».

La natation est une activité complète et l’aspect sportif y
est prépondérant. Exemple, hier à la piscine de Saint-Avold,
un groupe de triathlètes profitait des heures d’ouvertures au
public pour s’entraîner.
Mais l’eau n’est pas réservée à cette seule catégorie. Bien
sûr, il y a la compétition (50m, dos, quatre nages) pour qui
est adepte de la discipline, mais aussi la préparation pour
tous ceux et celles pratiquant une activité physique au
quotidien ou de temps à autre. Course à pied, vélo, football,
handball… « Cela permet de se muscler, de se détendre, de
se sentir bien dans sa peau. La natation est un sport très
technique qui offre, à ceux qui la pratiquent, la possibilité de
se surpasser dans l’effort, ou simplement se dépenser après
une dure journée de travail », reconnaît Franck Banovic.

La municipalité organise un
week-end à Berlin, du 10 au
12 avril à l’occasion du spectacle de Cindy Sander dans The
Wyld. Rens. chez Isabelle Barbian au 06 70 08 12 04.

Bourse aux armes
annulée
En raison du nombre insuffisant d’exposants, L’ASOR a
annulé sa bourse aux armes
prévue le dimanche 15 mars à
l’Espace Detemple de L’HôpitaL.

MACHEREN
Excursion en Italie
L’Union nationale des combattants section de Saint-Avold
organise une excursion de quatre jours en Italie, au Lac Majeur,
et au Lac de Côme, du vendredi
29 mai au lundi 1er juin. Le
programme est le suivant :
départ à 5h du centre culturel
de Saint-Avold. Inscriptions
(450 et 463€) à M. Rémy Walter
au 03 87 92 27 80.

CARLING
Naissance
Lucie est née au foyer
d’Alexandre Marzak et Julie
Domagala. Félicitations.

DIESEN
Vétérans
À domicile contre les vétérans
de Faulquemont, les Anciens
Foot-loisir se sont inclinés 3 à 1
(but de Thierry Kirchmann).

SERVICES

Concentration
Nager améliore ses capacités de concentration, car
ce sport très technique oblige à se focaliser sur un
objectif pour réaliser une performance ou simplement
relever un défi… personnel. Ainsi, dans l’eau, l’on
évacuera très vite son stress en faisant le vide dans
son esprit.
Cela vaut bien sûr pour le nageur habituel, tout
comme l’occasionnel. « Prenons l’exemple d’un cavalier qui doit se préparer pour une compétition »,
avance Franck Banovic. « En venant à la piscine, il va
renforcer son tonus musculaire certes, mais découvrira
des techniques lui permettant d’aborder des obstacles
avec plus de sérénité ». À cheval c’est possible, mais
également dans la vie de tous les jours.

Effet drainant

En apesanteur

Absence d’impacts sur les articulations
et sur le dos, la natation est un sport qui
peut être adapté à tous les âges. La
pratique d’une activité aquatique apaise
les douleurs et selon des études, il semblerait même qu’elle améliore la santé des
os chez les femmes en préménopause ou
en ménopause.
Par ailleurs, l’eau a un effet drainant sur
le corps et pour éviter d’utiliser des substituts alimentaires ou aller suer dans une
salle de musculation, en pratiquant au
quotidien, on s’affinera. Une heure de
nage permet de brûler 600 calories.

L’état d’apesanteur procuré par l’eau permet à
tous les muscles de se relâcher, ce qui rappelle la
position du fœtus dans le ventre de sa mère.
Ainsi, les tensions et le stress s’évaporent laissant place à un sentiment de bien-être.
Le corps est soutenu, on se laisse porter, on se
concentre sur sa respiration et comme par magie,
un sentiment de bien-être envahi le nageur.
Après quelques brasses, les tracas du quotidien
s’évanouissent et il est alors plus facile de
relativiser… avant que le quotidien ne revienne
au grand galop. Mais c’est toujours ça de gagné.

Correspondants RL
Carling, L’Hôpital : Sylvie
Girardin tél.
06 23 47 73 51. Diesen,
Porcelette, Créhange :
Pierre Sarzyniec tél.
06 14 31 43 97. Folschviller : André Focosi tél.
03 87 92 65 45. Macheren Petit-Ebersviller :
Roger Gay tél.
06 78 76 32 33.Faulquemont : Danièle Zimmermann tél. 06 79 28 11 30.
Longeville-lès-SaintAvold : Solange Keller tél.
03 87 92 74 17 ; Hervé-Cyril Losson tél.
06 30 39 21 27. Valmont :
René Mazzola tél.
03 87 92 73 25.

Région de Saint-Avold

Mardi 10 Mars 2015

1

SPORTS

STA

6

cyclotourisme à macheren

La saison a démarré avec
la bénédiction des vélos

Nombreux étaient les cyclotouristes et randonneurs qui ont pris part, dans une ambiance
chaleureuse comme savent créer les sportifs, à ce grand départ de la saison. Photo RL

BOUSTROFF

Les cyclotouristes n’ont
que l’embarras du choix
pour fêter leur saint patron.
Sainte Catherine d’Alexandrie pour les cyclistes ou
saint François Xavier pour
les touristes. Se mettre sous
la protection du ciel est
devenu une tradition en
Moselle depuis que l’idée du
Dr André Mas a été concrétisée par François Flory délégué du Codep 57 en 1979.
Cette année-ci, c’est l’ACSR
de Macheren qui a pris en
charge l’organisation de la

journée de la bénédiction des
vélos et des cyclistes.
Plus de 250 cyclistes et randonneurs se sont rassemblés autour
de l’église Saint-Thomas pour
recueillir la bénédiction donnée
par l’archiprêtre Olivier Riboulot.
Auparavant, ce dernier, assisté du
diacre Michel Bony, avait célébré
la messe dominicale devant une
assemblée que l’église avait peine
à contenir. Cathy Serra, présidente de l’action culturelle sportive et rétractive locale, et le docteur Jean-Pierre Metzinger,
président du comité départemen-

tal du cyclotourisme de la
Moselle, ont participé à l’animation de l’office religieux.
Après la bénédiction, les sportifs ont pu se lancer sur les différents parcours proposés par
l’ACSR. En l’occurrence, deux circuits route (20 et 30 km), 2 circuits VTT de 10 et 20 km et une
marche de 7 km pour ceux qui ne
pratiquent pas le vélo.
Après l’effort, les participants à
cette journée inaugurale de la saison ont pu se restaurer aux tables
mises en place à la Maison
d’œuvres.

ARBORICULTURE

Oliver Riboulot et Michel Bovy au moment de la bénédiction des
vélos et des cyclotouristes Photo RL

Bien tailler pour fructifier

La doyenne honorée

Les arboriculteurs de Longeville-lès-Saint-Avold ont proposé une séance de taille, ouverte à tous. La saison s’y
prêtant, la démonstration et les explications ont porté sur les tailles de fructification, notamment des pommiers.
De judicieux conseils

S

Photo RL

Une délégation municipale s’est rendue chez Mme Dosda
Marie-Thérèse, doyenne du village, pour lui offrir un joli
bouquet pour ses 83 ans. Née le 3 mars 1932, elle a deux
filles, cinq petits-enfants et deux arrière-petits enfants.
Son époux est décédé en 2001. Férue de jardinage, elle
attend le printemps, pour commencer ses plantations.

BAMBIDERSTROFF

Des mains vertes

amedi 7 mars, les arboriculteurs de Longeville-lèsSaint-Avold ont proposé
une séance de taille, ouverte à
tous, novices aussi bien que
membres et confirmés. La séance
de taille s’est déroulée au vergerécole de Kleindal. La saison s’y
prêtant, la démonstration et les
explications ont porté sur les
tailles de fructification, notamment des pommiers.Une bonne
quinzaine de personnes se sont
déplacées pour l’occasion, le
temps ensoleillé aidant.
Après une petite présentation
de la taille de formation, servant
à définir la forme globale des
arbres durant les deux à trois
premières années, Julien Losson
est rentré dans le vif du sujet,
pour un cours ayant duré deux
heures. Son premier conseil : «
Pour avoir des fruits, il faut contrarier la sève ! »
Les coupes commencent par le
haut de l’arbre, puis on redescend ! On courbe d’abord les
branches les plus hautes, vers
l’intérieur, puis on les attache.
Cette opération doit être effectuée en mars ou avril. Celles-ci
ne porteront des fruits que

Séance de taille d’arbres fruitiers sous un soleil radieux, au verger-école de Kleindal.

l’année suivante. On peut aussi
placer ces branches à l’horizontale, mais ne pas les laisser monter à la verticale. Puis, il faut
différencier les boutons à fleur

des dards. Les premiers sont
duveteux et un peu arrondis, tandis que les seconds sont lisses et
pointus. La période est idéale à
leur reconnaissance. « Un dard,

TÉTING-SUR-NIED

Photo RL

c’est un œil qui a évolué. Mais ce
dernier est à la base de toute
production de l’arbre : dard, bouton, branche, etc., » ajoute le président de l’association.

Il conseille également de ramener la fructification au plus près
possible de la base. « Tout ce qui
rentre à l’intérieur, tout ce qui est
trop vertical ou qui monte de
trop : on supprime ! »
Il convient de conserver le bois
de l’année, mais seulement en
partie. Ainsi, on regarde le fruitier dans sa globalité, on en
repère les nouvelles pousses, et
on n’en garde qu’un tiers, qui
portera l’année suivante. Et pour
repérer le bois de l’année, c’est
simple : « il n’y a que des
yeux ! »
« Attention toutefois à ne pas
tailler trop tard, car l’inconvénient en serait la fragilisation du
bourgeon, qui tomberait alors au
moindre choc ou à la moindre
vibration de transport, » a ajouté
Simon Hochard, pépiniériste à la
retraite.
Dernier conseil de Julien Losson : quand on a une branche à
couper, on le fait de préférence à
ras du tronc. « Pour éviter la
pourriture et faciliter la régénération, » a surenchéri son collègue
retraité.

PORCELETTE

Les chorales ont du coeur

Récompenses pour le village fleuri.

Gymnastes qualifiées

Photo RL

Services de garde
Aide médicale urgente et
ambulances : tél. 15.
Médecin des régimes
général et minier : Carling, L’Hôpital, Diesen,
Porcelette, Folschviller,
Valmont, Faulquemont,
Grostenquin, de 20 h à
8 h, appeler le
08 20 33 20 20.
Sapeurs-pompiers : tél. 18.

Gendarmeries
Faulquemont : tél.
03 87 00 32 10. Grostenquin : tél. 03 87 01 70 04.

A

UJOURD’HUI

Conseil municipal
Téting-sur-Nied : à 20 h en
mairie.

Exposition
Créhange : exposition du
photographe Jacques
Kunzler sur le thème du
Bischwald à la médiathèque Créanto aux heures
d’ouverture. Rens. au
03 87 94 12 95. Entrée
libre.
Faulquemont : 10e édition
du Salon de peinture de
14 h à 18 h à la salle
socioculturelle du Herrenwald..
Faulquemont : rétrospective
des 20 ans des prix du jury
et des grands prix de la
ville, à l’occasion de la 10e
édition du Salon de peinture à la médiathèque .
Longeville-lès-SaintAvold : des oeuvres de
Pierre Niederland à la
médiathèque Le Cube

EMAIN

Laning : de l’association des
boulistes de Laning à 20 h
au local des associations,
rue de la Forêt.
L’Hôpital : du club du 3e âge
à 14h30 au foyer Bois-Richard.

Quatre jeunes
gymnastes
se qualifient
pour les
finales
de Lorraine.
Photo RL

En fin de concert les 2 chorales ont interprété à l’unisson la chanson Donne-moi la main.

L’école de Lelling a organisé un vide-greniers dimanche au
Foyer socio-éducatif. Une première pour l’école qui fut une
réussite. Dès l’ouverture, les badauds ont afflué dans la
salle, ainsi que sur le parking du foyer ou une cinquantaine
d’exposants avait monté leurs tables. Ce sont plus de 700
personnes qui ont ainsi chiné afin de trouver la perle rare.
Ce vide-greniers a été organisé par les enseignants et les
parents d’élèves afin de financer un voyage que les écoliers
feront prochainement au Futuroscope à Poitiers en passant
par les châteaux de la Loire.

Pour connaître la pharmacie
de garde, composer le
3237.

Assemblée générale

À l’invitation du maire, Jean-Luc François, et de son adjointe au
fleurissement, Aurore Klein, les habitants de Bambiderstroff, qui ont
été retenus par le jury des maisons fleuries, se sont retrouvés au foyer
communal. L’adjointe a remercié toutes les personnes présentes qui,
en agrémentant avec beaucoup de goût les abords de leur maison, ont
conjugué leurs efforts et leur travail à ceux des ouvriers communaux,
qui en font de même au niveau des espaces et des édifices publics.
« Tous ces efforts réunis donnent, à la fin, une image agréable et
chatoyante de notre coquet village et lui préservent, de ce fait, un
charme incomparable et le label « deux fleurs » du concours des
Villages fleuris de France ». Aurore Klein a ensuite remis à chaque
lauréat un lot de bulbes pour compléter sa décoration florale. Le verre
de l’amitié a clos cette manifestation

Vide-greniers : succès

Pharmacie

D

Photo DR

LELLING

URGENCES

longeville-lès-Saint-Avold

Les deux chorales : Chœur
d’Or de Freyming-Merlebach et
Chants et musique de Téting-surNied ont animé durant près de
deux heures un concert en
l’église paroissiale au profit du
financement des travaux de restauration de cet édifice religieux.
Sous les directions de Norbert
Ott pour la chorale Chœur d’or,
de Pierrette Bauer-Gradoux et
Bertrand Hoerner pour le groupe
tétingois, le spectacle programmé
a alterné des chants d’inspiration
religieuse (Gaudete, Christus est
natus est, Au nom de ta grande
miséricorde, Troubadours et baladins) et des chansons de variétés
dont trois du récital de Gilbert
Bécaud (L’important c’est la rose,
Pilou pilou hé, Il fait des bonds)
ou encore d’origine québécoise
(Le chant de saisons, Ami
reviens) et même un chant révolutionnaire argentin (Te quiero).
L’assistance a été invitée à la fin
du concert à reprendre avec les
deux chœurs un autre chant du
Québec intitulé La boîte à chansons. « Dans cette province canadienne, les boîtes à chansons sont
l’équivalent des winstubs alsaciennes où l’on chante et l’on boit
mais aujourd’hui seule la chanson était proposée » remarque
Norbert Ott.

Photo RL

MARANGE-ZONDRANGE

La sécurité des enfants

Lors des Championnats de Moselle en Individuel à Sarreguemines,
le club de gymnastique local a présenté quatre benjamines. Lorraine
Starck 10 ans accède à la 1re marche du podium en se classant 1re de
sa catégorie. Elle est suivie par Marion Wilhem qui se classe 7e et
Paula Krajewski 13e. Bravo également à Léane Godard qui termine 7e
dans la catégorie des 11 ans. Félicitations aux entraîneurs et à ces
quatre gymnastes qui se qualifient pour les finales de Lorraine les 16
et 17 mai à Vittel.

GUESSLING-HÉMERING

Visite à la ferme

LONGEVILLELÈS-SAINT-AVOLD
Repas dansant
• Le club de danse Dance'R
organise un repas dansant
(couscous), samedi 21 mars à 19
h à la salle Saint-Martin de Longeville-lès-Saint-Avold. Réservations obligatoires (18 et 10€).
• L'association travaille à
l'organisation d'un concours
chorégraphiques régional au
centre culturel Pierre Messmer
de Saint-Avold le 9 mai et prépare la 2e édition de son spectacle Just Dance'R, le 10 mai, également à Saint-Avold. Rens. : :
www.dance-r.com /
06.08.67.50.83

SOS animaux
Un chat noir portant un collier
a été trouvé à proximité de la rue
Porcelette. Contacter le
06 13 17 05 34.

TRITTELING-REDLACH

Les animateurs lors de la formation
relative à la sécurité des enfants. Photo RL

L’Amicale des œuvres péri et postscolaires (AOPP), gestionnaire
de la maison des assistantes maternelles L’arbre à bambins et de
l’accueil périscolaire reste soucieuse de travailler dans un environnement sécurisé et sécurisant pour les enfants. À cet effet,
l’amicale a financé une formation sur la prévention et les secours
civiques de niveau 1 ainsi qu’une formation relative à l’initiation à
la réduction des risques auxquelles ont participé l’ensemble des
équipes. Celles-ci se sont déroulées dans les locaux de la Croix
Rouge Française à Saint-Avold. La sécurité des enfants reste la
principale priorité des animateurs.

Loto des anciens
Photo RL

Les petits et les grands de la classe de Virginie Rauch se
sont rendus dans la ferme de Gilbert Cuvillier. Les
enfants ont pu observer les vaches de près, les nourrir,
assister à la tétée des veaux. Puis ils ont fait connaissance avec les cochons et leurs petits, les poules et leurs
œufs encore chauds, les lapins. Une matinée riche en
émotions et en découvertes.

Invités par les membres du
CCAS, les anciens de la commune ont passé un bel après-midi
au foyer où, après un bon goûter
ils ont tenté leurs chances dans
un sympathique loto animé par
Marie et Odile. Trois gagnants :
Adrienne, Renato et Mireille.

Région de Saint-Avold

Mardi 10 Mars 2015

CONCERT

créhange

Grain de sable
à Créanto

ANIMATIONmaxstadt

STA

7

Photo RL

Carnaval

Le groupe vocal Grain de Sel donnera un récital
à Créanto le vendredi 13 mars à 20h30 à
l’invitation de l’association Bio et santé. Composé de quatre choristes, il fait la part belle au
chant a cappella en revisitant des standards du
jazz et de la chanson française (New-York
New-York, I’m just a gigolo, Amsterdam, Que
serais-je sans toi ?.) et en explorant la chanson
fantaisiste (La violoncelliste, Mozart à Lyon,
L’oiseau bègue…). Il n’hésite pas non plus à
aborder des œuvres plus classiques. L’ensemble
s’enchaîne avec beaucoup de fluidité. Le quatuor
a déjà conquis son public, en particulier en
Alsace, Normandie, Champagne et région Parisienne. À découvrir !
Entrée : 10 et 7 €. Créanto 4 rue de
Metz à Créhange tél. 03 87 94 26 26

CRÉHANGE

1

Le quatuor « Grain de sel »

Photo RL

Les parents d’élèves du regroupement scolaire
Altrippe-Biding-Laning-Maxstadt ont eu du succès avec le carnaval des enfants organisé au
foyer de Maxstadt. Rien ne manquait : DJ Pro
animation mixait sur la scène, tandis qu’un
clown, secondé par une jeune fille invitait les
jeunes danseurs masqués à se mouvoir sur la
piste. La magie a opéré à la vue de Mickey,
Minnie, Donald et toute la famille de mascottes ! Pour le plus grand bonheur des enfants,
Cindy Henni a interprété La reine des neiges à
l’occasion du tomber de ballons. Ce moment de
rêve a été immortalisé par GSH Photographie
(www.gsh-photographie.fr). Derrière la piste de
danse, troisrangées de tables avaient accueilli
parents et grands-parents venus nombreux . Au
fond de la salle, des tables chargées de gâteaux,
beignets et friandises attiraient le regard.

LOISIRS

vtt à faulquemont

Premiers tours de roue

Savate : deux
nouveaux champions

ANIMATION
Apprendre
la photo

Pour sa première sortie de l’année, le VVT-club Viessmann a réuni vingt-cinq mordus de la petite reine.

L

Une délégation de juges-arbitres du club composée d’Alyssa
Medda, Pierre-Eric et Jean-Nicolas Perrin a officié
lors du championnat régional ,au cours duquel
Johanna et Tiziano ont remporté leur titre. Photo RL

Les championnats de Lorraine
de savate Boxe Française ont eu
lieu à au complexe Multisports
de Milliaire à Thionville. Plus de
40 assauts étaient prévus au
programme. Deux représentants
du club local étaient en lice.
Dans les catégories minimes,
Johanna Rouviere et en benjamin Tiziano Medda ont pu valider leurs billets pour le championnat de l’Est qui se déroulera
le 22 mars à Quetigny. Pour leur
1re participation aux championnats de France, en remportant
tous leurs assauts à l’unanimité
de juges, ils deviennent tous
deux, champions de Lorraine et
rejoignent leurs camarades
minimes du club : Anaïs Tragus
et Hugo Cannizzaro. L’assiduité

des jeunes sportifs et le travail
en salle continuent à porter ses
fruits. Le président Jean-Philippe
Perrin se félicite du travail complémentaire réalisé par Christian
Martinez avec le groupe Ado.
Il est toujours possible de
s’inscrire en cours de saison,
pour pratiquer la savate en loisirs à la salle des sports de
combat.
• Cours ado loisirs et compétition (entre 10 et 16 ans) : Le
mercredi de 17h15 à 18h30 et le
vendredi de 18h30 à 20h.
• Cours baby-boxe (à partir de
6 ans) : le vendredi de 17h30 à
18h30.
• Cours adultes et loisir : Le
lundi et le mercredi de 18h30 à
20h30.

L’open de tennis
en phase finale
•Le tournoi open aborde sa
dernière ligne droite avec les
finales en perspective samedi
prochain : De beaux matches
cette semaine dans le tableau
principal avec la présence de
joueurs classés 4-6 chez les
Messieurs et de joueuses 5-6
chez les Dames. Un tableau
auquel ne participeront pas les
Créhangeois qui ont cependant d’une manière générale
bien tenu leur rang mais ont
dû rendre les armes face à des
adversaires mieux classés.
Les jeunes du club étaient
sur les courts ce week-end
pour leurs championnats respectifs : Les garçons 10 ans
ont remporté une belle victoire
contre Grindorff grâce à Tom
Ostrogorski sur le score de 5/4
5/3, à Thomas Connesson
plus difficilement 1/5 5/4 1/0
en simple. Ils récidivent en
double sur le score de 4/1 4/2.
Phalsbourg et Neufchâteau,
tel est le menu au programme
des jeunes Créhangeoises en
catégorie 10 ans niveau balle
orange. À Phalsbourg, Elsa Sirk
et Lana Conti ont eu affaire à

une forte équipe, emmenée
par une jeune fille déjà repérée
par la Ligue. C’est Lana qui a
dû l’affronter, avec un score
sévère et une défaite prévisible
de 5/0, 5/0. Pour Elsa en revanche, la partie a été beaucoup
plus équilibrée et, avec un peu
d’expérience supplémentaire,
elle aurait même pu l’emporter. Elle ne s’incline en effet
que 5/0 4/5 et 1/0 dans le
super tie-break, dans lequel
elle menait 8 à 3 avant de le
concéder 8 à 10. Le double
confirmait la victoire des Phalsbourgeoises 5/2 5/0.
Les filles 13/14 ans ont
ramené un beau match nul de
Basse-Ham avec la victoire
impeccable de Lucie Laporte
(30/4) 6/0 6/0 contre une non
classée, et celle plus laborieuse de sa sœur Joanna
(30/5) 6/0 5/7 6/2 contre une
non classée. Malheureusement le double, qui voyait
Lucie associée à Lena Connesson, s’inclinait 6/3 6/4, laissant ainsi échapper une victoire qui tendait les bras aux
Créhangeoises.

MAINVILLERS
Communauté de paroisses
Une rencontre est prévue à l’église pour tous les paroissiens le
mercredi 11 mars, à l’issue de la messe de semaine à Mainvillers,
afin de voir comment organiser au mieux, après le décès qui a
touché la Communauté, et trouver d’autres bénévoles pour faire
vivre la communauté de paroisses Saint-Maximilien Kolbe.

MAXSTADT
Repas pour la Ligue contre le cancer
Un repas au profit de la Ligue contre le cancer aura lieu le
dimanche 12 avril au foyer dès 12h. Au menu : couscous. Une
urne sera mise en place pour les gens désirant effectuer un don.
Réservations (20 et 10€) jusqu’au 10 avril chez Micheline
Hensel 03 87 90 98 85 ou Nicolas Kinosky 06 80 94 40 82.

e VVT-club Viessmann a
donné rendez-vous
dimanche à ses adhérents
pour la première sortie de
l’année. Ils étaient ainsi 25
mordus de la petite reine,
entourés de leur président Pascal Szymanski à ressortir leurs
montures pour une balade conviviale, dans la fraîcheur du
matin et le terrain gras. Une
bonne mise en jambes pour
aborder la nouvelle saison.
Forte de ses 60 membres
parmi lesquels de nombreux
salariés, l’association organise
sa 4e marche de printemps
ouverte à tous, le dimanche
22 mars, au départ du parking
de l’usine Viessmann, sur la
zone industrielle de Faulquemont. « Deux circuits de 5 et
11 km seront proposés et nouveauté cette année un circuit
VTT de 30 km », indique
Roberto Marongiu, secrétaire
du club. Les marcheurs seront

Les vététistes
du club
Viessmann
étaient de
sortie. Ils
préparent la
4e marche de
printemps qui
sera
agrémentée
cette année
d’un circuit
VTT de 30 km.
Photo RL

invités à suivre un parcours
autour de la zone industrielle
avec une boucle supplémentaire dans la forêt de Bas-Steinbesch pour le 11 km. Le circuit
VTT prendra la direction de

Folschviller, puis de Bambiderstroff. Le retour s’effectuera
par la lisière de la forêt du
Bas-Steinbech. Des ravitaillements sont prévus tout au long
des parcours. Sur place :

LAUDREFANG

Le diplôme et la médaille de maire honoraire ont été remis à Jean-Claude
Perrin qui a présidé le conseil municipal de Laudrefang durant 25 années,
de mars 1989 à mars 2014

P

Maire pendant 25 ans
« Aux dernières élections municipales vous avez choisi de vous
retirer de la vie publique en terminant votre quatrième mandat de
maire de Laudrefang et pris pleinement conscience des responsabilités qui ont été les vôtres durant
ces 25 années ». Mme le maire de
Laudrefang, Geneviève Thil a
ainsi eu le plaisir d’accueillir de
très nombreuses personnalités
locales, pour une cérémonie
solennelle dans la salle des orchidées au cours de laquelle le titre
de maire honoraire a été attribué à
Jean-Claude Perrin.

ALTRIPPE
Société
du calvaire
L’assemblée générale de la
société du Calvaire Saint-Pierre
aura lieu le dimanche 22 mars
au foyer du village. À 16h30
encaissement des cotisations
suivi de la réunion.

10h30.
Rens. chez Roberto Marongiu au 06 76 17 10 49. Site :
http://www.vttclub-viessmann.com/Courriel : vttclub.viessmann@sfr.fr

FAULQUEMONT

Jean-Claude Perrin
maire honoraire
rofesseur de physique-chimie au lycée Poncelet de
Saint-Avold à partir de la
rentrée 1975 et à présent retraité,
domicilié à Laudrefang depuis
1977, maire de Laudrefang de
mars 1989 à mars 2014, époux de
Monique Menger depuis 1978,
père de Michel et Christine et
grand-père de Louis correspondant du Républicain Lorrain !
Jean-Claude Perrin dont un
homonyme est entraîneur des
athlètes français du saut à la perche, doit aussi prendre de la hauteur lorsqu’il s’agit de planifier
son emploi du temps d’enseignant, de maire et de père de
famille. Que de soirées au cours
desquelles il lui a fallu minuter
ses obligations d’enseignant
(conseils de classe, rencontres
avec les parents d’élèves, réunions pédagogiques…) avec celle
de maire, de président de commissions communales et de
représentant de la commune au
District urbain de Faulquemont !
Sans oublier son rôle d’époux et
de père de famille qu’il a dû partager pendant toutes ces années !

buvette, casse-croûte et douche. Inscriptions : 2€ pour la
marche, 3€ pour le circuit VTT,
gratuit pour les enfants et les
adolescents. Les dépar ts
s’échelonneront de 8 h à

Johnny Hallyday en concert
La commission adultes-familles-vie associative du centre social
du Bas-Steinbesch organise une sortie pour le concert de Johnny
Hallyday qui sera sur la scène du Galaxie d’Amnéville le mardi
17 novembre, à 20h. Départ en bus à 18 h du centre social.
Inscriptions (56€) au centre du Bas-Steinbesch, du lundi au
vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h tél. 03 87 94 32 65. Fax :
03 87 94 49 81. Courriel : asbhfaulquemont@orange.fr

ADELANGE
Fermeture de la mairie
La mairie sera exceptionnellement fermée au public ce mardi
10 mars après-midi.

Mme le maire de Laudrefang a remis le diplôme et la médaille de
maire honoraire à Jean-Claude Perrin. Photo RL

L’honorariat est conféré par le
préfet aux anciens maires, maires
délégués et adjoints qui ont
exercé des fonctions municipales
pendant dix-huit ans au moins.
« La demande d’attribution de ce
titre honoraire a été faite à ma
demande et avec l’accord du conseil municipalité dans son intégralité et l’arrêté préfectoral de
nomination de maire honoraire a
validé cette demande » tient à
signaler Geneviève Thil.
« On ne reçoit pas la sagesse, il
faut la découvrir soi-même, après
un trajet que personne ne peut
faire pour nous, ne peut nous
épargner… » Cette citation de
Marcel Proust a servi d’introduc-

tion pour rappeler quelques projets qui ont été réalisés durant les
différentes mandatures : rénovation de la mairie et créations
d’une salle pour les mariages et
les réunions du conseil, d’une
bibliothèque et d’une salle communale appelée couramment
salle des jeunes, ravalement de la
façade de l’église, réalisation
d’une aire de jeux, rédaction d’un
bulletin municipal, enfouissement des réseaux, mise en service
d’un lagunage, soutien aux associations locales… « Je souhaite
que vous puissiez prendre à présent le temps de profiter du bonheur familial » a conclu Mme le
maire.

L’atelier d’initiation à la
photographie sera animé par
Jean-Gabriel Seretti, président
du club photo Reflexes Images
qui donnera les techniques
basiques et essentielles pour
faire de belles images. Photo RL

Dans le cadre de ses mardis
découverte, l’association Faulquemont Retrouvailles dédiée
aux loisirs, à la culture, à la
détente et aux liens d’amitié entre
seniors organise ce mardi ce
mardi 10 mars à 16 h, à la médiathèque les Halles de Faulquemont
une initiation à la photographie.
Jean-Gabriel Seretti, président
du club photo Reflexes Images
assurera cette animation. L’intervenant abordera la photo sous
tous ses angles : comment choisir
son appareil photo (compact,
bridge, reflex), les différents
modes de l’appareil, ce qu’il faut
savoir sur les objectifs, bien
cadrer, bien gérer la lumière, le
flou, le net, autant de questions
auxquelles il s’efforcera de répondre. Des exemples en images
seront proposés.
L’initiation est ouverte et accessible à tous. Les participants sont
invités à venir avec leur appareil
photo numérique ou argentique.
Entrée libre.
Rens. au 06 76 84 14 10.

Creutzwald et environs

Mardi 10 Mars 2015

ANIMATION

creutzwald

Leszek tient un restaurant à
Kamienna Góra, petite ville
située près de Walbrzych dans le
sud-ouest de la Pologne. Par
ailleurs, il s’est spécialisé en
intervenant dans des consulats et
ambassades polonaises comme
Strasbourg, Lille, Budapest,
Bruxelles… soit en préparant un
repas ou le plus souvent un buffet froid et chaud. Tout son art
consiste à reprendre les recettes
traditionnelles, les préparer et en
faire des plats délicats et raffinés.
Déroulement de la journée :
après présentation de chaque
recette et des différents ingrédients, les stagiaires préparent les

Services de garde
Pharmacie : faire le 3237.
Médecins : Creutzwald,
Falck, Hargarten-aux-Mines,
Merten, Ham-sous-Varsberg,
Guerting, pour tout problème
médical urgent s’adresser au
0 820 332 020 de 20 h à 8 h.
En cas d’extrême urgence,

plats au fur et à mesure. Une
traduction simultanée permettra
de suivre sans difficulté les explications de Leszek. A l’issue, les
plats préparés seront dégustés
sous forme de petites portions.
Les recettes abordées : différentes spécialités polonaises. Une
fiche récapitulative des recettes
présentées sera remise à chacun
des participants.
Inscriptions chez Mme Libera
au 03.87.04.71.05 ou chez M. et
Mme Dejardin au 03.87.82.68.34
ou en écrivant à refletsdelest@dbmail.com. Coût : 35 €
(cours et dégustation), 15 €
(dégustation uniquement).

Leszek, dit le "cuisinier de l’ambassadeur" animera le stage

ÉDUCATION

URGENCES
appeler le 15. Dentiste et
ambulances : tél. 15. Hôpital de Creutzwald : tél.
03 87 29 46 00. Sapeurspompiers : tél. 18.

Gendarmerie
Creutzwald : rue de Longeville
tél. 03 87 93 00 02.

NÉCROLOGIE
M. Serge Andrzejewski
CREUTZWALD. — Nous
apprenons le décès de M.
Serge Andrzejewski survenu à
Saint-Jean-de-Bassel le 8 mars
à l’âge de 67 ans. Né le 8 septembre 1947 à Creutzwald, il
était militaire retraité. Il avait
une fille : Julie. Le défunt résidait dans la localité. Il avait le
titre de reconnaissance de la
nation pour avoir participé aux
opérations en ex-yougoslavie.
Les obsèques seront célébrées
le jeudi 12 mars à 14h30 à
l’église de la cité Neuland à
Creutzwald. L’inhumation se
fera au cimetière paysager de
Creutzwald. Nos condoléances à la famille.

FALCK

Guillaume Tell
ou amazone

Parents d’élèves
et enseignants
du collège la
Grande-Saule, à
Falck, se mobilisent après
l’annonce d’une
fermeture de
classe de 3e à la
rentrée prochaine. Une suppression non justifiée selon eux.
Hier, ils étaient
devant les grilles
de l’établissement pour faire
signer une pétition.
as moins d’élèves à la rentrée prochaine mais pourtant une dotation horaire
amputée de 26 heures pour
2015-2016. Soit, concrètement, une classe en moins. Au
collège La Grande-Saule à Falck,
parents et enseignants ont
décidé de se mobiliser pour préserver la classe de 3e menacée
par les services de la Direction
académique.
Hier après-midi, ils étaient
nombreux à se présenter aux
portes de l’établissement à la
sortie des cours, afin de signer
une pétition. Un document qui
avait auparavant recueilli les

Photo DR

Dans le cadre de la période de carême et
du thème de l’année de l’ACE : « + d’attention = – de pollution », les enfants lancent
l’opération récupération de lunettes.
Le thème de l’année est une campagne
qui permet de sensibiliser et d’informer les
enfants sur des sujets de société qui les
préoccupent. Dans ce climat de crise plus
ou moins anxiogène, les enfants nous invitent à nous retrousser joyeusement les
manches pour créer et inventer un monde
plus humain et respectueux de la planète.
Ils ont inventé ce slogan pour affirmer leur
volonté de s’engager et aussi leur espoir
pour l’avenir.

Les lunettes, après avoir été contrôlées
par des opticiens, sont récupérées et recyclées pour ensuite être redistribuées aux
plus démunis, en France et aussi en Afrique, (cela concerne également les lunettes
de soleil et les appareils auditifs).
Des boites à lunettes sont déjà disponibles à l’école, à l’église, ainsi qu’à la mairie
de Remering. Mais une journée spéciale
ramassage sera organisée par Mme Jacqueline De Lucas le mardi 17 mars à Rémering.
Alors, jetez un œil dans vos tiroirs et
débarrassez-vous de vos anciennes lunettes pour contribuer au succès de cette belle
opération.

au collège la grande-saule à falck

Hocus Pocus
Dimanche en soirée, un papa se promenait avec son fils activant
allègrement une draisienne à grand coup de gambettes, mais le
petit sportif a voulu escalader le talus près du pont à l’entrée de la
rue du Château-d’eau. Pour mieux accompagner le jeune aventurier, le papa a laissé le vélo sans pédale au pied de talus, Hocus
pocus, l’engin avait disparu à l’issue de la grimpette. « On suppose
que c’est juste quelqu’un qui a pensé que la draisienne, blanche et
rouge, était abandonnée » déplore la maman qui aimerait voir le
sourire de son fils au retour de son cycle spécial. « Ce serait bien de
le déposer en mairie par exemple » ou appeler le 06 13 37 59 73.

Anniversaire
Le jeudi 12 mar, rue Hoche, sonnera le 84e anniversaire pour
Irène Schoug née Damm. Félicitations.

HAM-SOUS-VARSBERG
Vide-greniers le 3 mai
L’association slovène Nanos de Ham-sous-Varsberg organise
son vide-greniers du printemps le dimanche 3 mai, autour de la
mairie et la rue du Ruisseau, afin de proposer, vaisselle, bibelots,
vêtements, jouets et objets de déco. Emplacement : 6e les 4 m et
1,50€ le m supplémentaire. Inscriptions au 03 87 93 16 87.

RÉMERING
Naissance
Nous apprenons la naissance de Flavie, deuxième enfant des
époux Christophe et Magalie Kircher. Félicitations.

EMAIN

Assemblée générale
Creutzwald : du Crédit
Mutuel à 14 h à la salle
Baltus. Repas à 12 h 30.

Portage à domicile
Dépôt de Creutzwald :
03 87 34 19 21.

Correspondants
Creutzwald : Philippe
Clémence, tél.
06 74 80 43 83. Pierre
Reinert 06 14 85 49 73.
Berviller : Eugène Hœn, tél.
03 87 57 03 25.
Falck, Dalem et Merten :
Juliane Kraemer, tél.
03 87 93 15 15.
Ham-sous-Varsberg et
Guerting : Pierre Sarzyniec, tél 06 14 31 43 97.
Hargarten-aux-Mines :
Jacques Scheffler, tél.
03 87 93 18 31.
Varsberg et Bisten-en-Lorraine : Brigitte Stein, tél.
03 87 90 23 34.
Rémering : Jean-Luc Lorrain,
tél. 03 87 57 06 29.

SPORTS volley-ball
Hier, à la sortie des cours, les parents ont été invités à signer une pétition afin de préserver la classe de 3e menacée.

signatures des élus de la commune mais également l’appui
des délégués de la communauté de communes de la
Houve.
« Aujourd’hui, nous comptons quatre classes de 4e. L’an
prochain, il y aura tout autant
d’élèves mais seulement trois
classes pour les accueillir en 3e.
Où est la logique là-dedans ? »,
s’offusque l’un des parents,
qui, stylo à la main, s’apprête à
parapher le document.
De 23 par classe, les élèves se
retrouveront donc à une trentaine. Une situation jugée inacceptable pour la présidente de

la FCPE, Mme Albrecht : « La 3e
e s t u n e a n n é e d ’ exa m e n
(NDLR : brevet des collèges) et
c’est une année clé quant à
l’orientation future de nos
enfants. Il est donc important de
garantir une éducation de qualité. »

« C’est un havre
de paix »
« Il y a cinq ans de cela,
l’établissement comptait 28 élèves de moins et pourtant, on
nous avait laissé treize classes.
Alors pourquoi tout d’un coup,
cette menace sur l’établisse-

ment ? », argue un autre parent.
Les professeurs ont eux aussi
décidé de s’engager pleinement
dans ce combat. A l’image de
M. Dubus, professeur d’histoire-géographie. « On ne réclame
pas des moyens supplémentaires mais juste qu’on nous laisse
ce que l’on veut nous retirer de
manière totalement arbitraire.
L’établissement présente un
taux de réussite au brevet bien
au-dessus de la moyenne de
l’académie. Nous sommes dans
un établissement rural. Et
celui-ci se présente comme un
havre de paix. Nous parvenons
à réaliser de belles choses alors

CREUTZWALD

Photo Thierry Sanchis

qu’il faut le reconnaître, les CSP
(catégories socio-professionnelles) ne sont pas forcément favorables. »
Un rendez-vous avec l’Inspecteur d’académie a été
demandé. Les parents espèrent
avoir prochainement une
réponse favorable à leurs revendications. « La rentrée 2015 se
prépare maintenant. On est
dans un élan unitaire. On ne
baissera pas les bras car au
final, si la classe ferme, ce sont
les enfants qui paieront les pots
cassés. »
Mélanie Courte.

GUERTING

Journée des femmes : un succès
Pour célébrer la Journée Internationale de la Femme, une journée spéciale
a été organisée au foyer socioculturel du Siège 1 à Creutzwald.

E

nviron 180 personnes ont
répondu à l’invitation lancée conjointement par la
municipalité, l’ASBH, le Syndicat
d’initiative et l’Association des
commerçants du Warndt pour
cette journée qui a démarré à
11 h avec l’apéritif.
Plusieurs personnes ont
ensuite pris la parole, comme
Carole Piette qui a évoqué la
place de la femme dans notre
société : « La Journée internationale de la femme est l’occasion
de faire le bilan des progrès
accomplis. Il n’existe pas de pays
au monde où les femmes ont
atteint l’égalité complète et la
pleine jouissance de leurs droits.
Ce seul point devrait démontrer
la nécessité de maintenir un fort
engagement pour l’égalité des
genres. Les femmes ont un rôle
essentiel à jouer dans l’accomplissement de sociétés pacifiques
et durables. Nous devons veiller
à ce qu’elles jouissent de droits
égaux dans tous les domaines ».
Jean-Paul Dastillung, président
de la CCW, a lui aussi évoqué
« la place des femmes dans notre
société, évoquant la parité lors
des élections municipales, départementales ou régionales ». Il a
aussi rappelé que « certaines
femmes dans notre région
avaient atteint des postes de chef
d’entreprise ».
Jean-Luc Wozniak, maire de
Creutzwald, a quant à lui , porté
la réf le xion sur le fond :
« Qu’avons nous fait de nos jeu-

D

SERVICES

RL

Le seul point commun entre ces personnages de légende et
Françoise Grandjean c’est le tir à l’arc. Rien de guerrier et rien
d’agressif chez cette sexagénaire calme et sereine qui dernièrement
s’est classée vice-championne de Moselle en super-vétérans, et 3e
au championnat de Lorraine.
Ce n’est pas la première fois qu’elle monte sur le podium et pour
cause, elle pratique le tir à l’arc depuis l’âge de 17 ans. La seule
période sans arc ni flèche a été pour elle « le temps d’élever mes trois
fils ». En effet « même pendant une période de ma vie où je ne
pouvait pas marcher, je me faisais aider mais j’ai tiré, et participé
aux compétitions » souligne celle qui apprécie ce sport individuel
demandant beaucoup de concentration. « Cela me calme ». C’est
ainsi que deux fois par semaine, elle se rend au club des archers de
Creutzwald pour son entraînement et son matériel reste au club. Et
si je n’ai pas le moral, une fois mon arc dans les mains tout va bien ».

8

rémering

Non à une éducation bradée

P
Françoise
Grandjean
vicechampionne
super
vétérans.Photo

SOLIDARITÉ

STA

Des lunettes avec l’Action
catholique des enfants

Apprendre la cuisine polonaise
L’association Reflets de l’Est
propose une nouvelle fois des
stages de cuisine polonaise au
foyer du Centre à Creutzwald.
Ceux-ci seront animés par Leszek, cuisinier à Kamiena Gora
(Pologne) les vendredi 10 avril et
samedi 11 avril de 10 h à 16 h au
foyer du Centre. Le but de ce
stage : faire découvrir différentes
spécialités polonaises par l’intermédiaire d’un cuisinier polonais.
Un menu composé de plats typiquement polonais est préparé par
l’ensemble des participants sous
l’autorité du chef. Seule contrainte pour le cuisinier : utiliser
des produits de chez nous.

1

Football
L’entraînement en salle étant
terminé, la section foot animation
retourne sur le terrain vert à partir
de ce mercredi 11 mars. Donc
rendez-vous pour toutes les catégories U6-U7-U8-U9 et U11, ce
mercredi au stade à 16h45.
Il est également possible à tous
les non licenciés, garçons et filles
nés entre 2004 à 2010 de venir
pratiquer dès mercredi. L’ASG
prendra alors en charge les frais
de licence pour cette deuxième
partie de saison. Les rencontres
se déroulent le samedi après-midi
et l’encadrement est assuré par
des éducateurs.
Par ailleurs, le comité se réunira
ce vendredi 13 mars à 18h15 au
club-house.

Sacs à déchets

Un défilé de mode sur le thème Les femmes à travers les cinq continents était proposé
par l’atelier couture ASBH. Photo RL

nes ? Peut-être que cette réflexion
est liée à un moment particulier
de mon existence. Il est vrai que
j’ai le sentiment d’appartenir à
une génération bénie des dieux,
du point de vue économique,
celle des Trente Glorieuses qui a
généré le mouvement de libération de la femme et mai 68. On
reste toujours le produit d’une
histoire, de choix, pas toujours
librement consentis mais qui
vous offrent toute leur quintessence. Il s’agit d’aborder de front
tous les phénomènes inhérents à
cette formidable avancée sociale.
La lutte pour l’égalité, pour la
parité, contre les violences et

l’accès aux responsabilités doit
nous permettre de réduire la distance entre le dire et le faire… Il
faut accompagner le mouvement
avec des décisions sur le temps de
travail, sur les modalités structurelles du temps de travail, sur les
facilités offertes aux familles
pour que l’épanouissement des
adultes ne se fassent pas au détriment de nos enfants et que nous
n’ayons, à des degrés divers,
d’autres Sarre-Union à vivre ».

Les animations
De nombreuses animations
étaient proposées tout au long
de l’après-midi. Un défilé de

mode sur le thème « Les femmes
à travers les cinq continents »
était proposé par l’atelier couture
ASBH. Pour assurer la partie restauration, la famille Wilhelm
père et fils ont assuré la cuisine.
Le service était assuré par les
messieurs de l’insertion ASBH et
les Gueules noires. Plusieurs
démonstrations de danses
(orientales, zumba et de l’association Temps Danse) ont conquis le public. Le groupe JEAM
assurait l’ambiance musicale.
Des expositions de peinture et de
travaux manuels permettaient de
s’évader un peu. Une tombola
concluait la journée.

Une dotation en sacs de collecte multiflux aura lieu jeudi 12
mars de 15h à 19h à la salle
polyvalente, près du stade. Se
munir de sa carte Sydem pass.

HARGARTENAUX-MINES
Chorale
Les travaux de rénovation
des peintures intérieures de
l’église paroissiale étant terminées, l’accès à l’église est à
nouveau possible. La chorale
reprend ses répétitionsle
13 mars à 18h30. Une messe
a lieu dimanche 15 mars à 9h.

Mairie
Le secrétariat de mairie sera
fermé ce mercredi 11mars.

Défaite à
Strasbourg
Après cette défaite concédée à
Strasbourg, la situation de
l’équipe fanion reste compliquée,
mais elle reste inchangée, suite
aux défaites de Kingerheim et de
Chaumont. Par conséquent les
joueurs de l’entraîneur Fabrice
Fisch ont encore leur destin entre
leurs mains à cinq journées de la
fin du championnat, avant la
réception de Nancy dimanche à
15 h au gymnase du centre.
La rencontre démarrait de belle
manière pour les coéquipiers du
capitaine Julien Cornet menant
0-4, mais la fin du set était très
disputée. Creutzwald menait
21-22, mais les Alsaciens arrivaient à arracher le premier set
(25-23). Au 2e set, Strasbourg
creusait l’écart dès les premiers
échanges (4-0) et rempochaient
le set (25-13). Creutzwald tentait de réagir dans la 3e manche,
mais les Alsaciens restaient solides et remportaient le 3e set (
25-18).
L’entraîneur creutzwaldois était
forcément déçu à l’issue de la
rencontre : « En jouant seulement
un set, on ne peut pas aspirer à
mieux face à un adversaire de
cette qualité. Nous sommes
encore en course pour nous maintenir il va falloir être plus efficaces
et plus combatifs dès dimanche à
domicile face à Nancy. »

Victoire des filles
La sensation du week-end se
trouvait du côté de l’équipe féminine du Volley-ball club de
Creutzwald (8e) avec une belle
victoire de 3 à 0, à domicile face à
Villers (4e).
En Régionale 2 masculine, les
garçons se sont imposés à SaintMihiel (3 à 2) et conservent la 4e
place au classement. Les benjamins se sont inclinés face à Moulins mais ont remporté une belle
victoire face à Pont-à-Mousson
(2 à 0). Les cadettes se sont
inclinées (3 sets à 2).

MERTEN
Sortie à Salm
L’association 1,2,3 compte tes
pas organise dimanche 3 mai une
sortie dans la vallée de Salm.
Départ de Merten à 8 h, visite
libre de Baccarat, déjeuner à
Moussey, après-midi dansant.
Retour vers 20h. Inscriptions
(62 €) avant le 17 mars au
03 87 04 08 29 ou
06 61 64 14 81.

De Boulay à Bouzonville

Mardi 10 Mars 2015

1

VIE DE LA VILLE

STA

9

boulay-moselle

Accueillis comme il se doit
Ils sont 243, selon les chiffres officiels, à être venus grossir les rangs de
la population boulageoise en 2014.
Mais seulement une quarantaine de
personnes avaient répondu présent à
l’invitation, ce que n’a pas manqué de
regretter André Boucher, maire, au
cours de son allocution, entouré de
nombreux adjoints et conseillers. Une
allocution qui lui a permis de les remercier d’avoir choisi Boulay pour y vivre,
avant de passer en revue les atouts de
la ville : sa proximité avec l’agglomération messine, des équipements
sociaux et commerciaux, son charme
de petite ville à la campagne, la proximité habitants – élus, une vie dynami-

que avec création de commerces,
d’industries et d’emplois, une population en forte progression ces dernières
années, ses nombreuses associations,
ses deux fleurs, concluant sur un tonique « Vous avez fait le bon choix »
avant de les inviter à le rejoindre pour
un footing matinal au Buchwald.Bernard Colbus, président de l’Union des
commerçants et artisans de Boulay, a
lui aussi souligné le caractère dynamique de la ville qui a ouvert dix nouveaux commerces en 2014, et en précisant que des ouvertures sont déjà
prévues pour 2015. Il a annoncé également une nouvelle manifestation qui
viendra enrichir celles, déjà nombreu-

À partir de 19h : appeler le
3237.

Services de garde
Aide médicale urgente : tél.
15. Boulay et Bouzonville :
s’adresser à la régulation
départementale au
08 20 33 20 20, de 20h à 8h.
Dentiste : tél. 15. Hôpital de
Boulay : tél. 03 87 79 40 00.

Pourquoi devient-on
Boulageois ?
Tous les âges étant représentés dans
l’assistance, les réponses ont été aussi
variées que le profil des nouveaux

Boulageois. Certains sont revenus aux
sources une fois la retraite atteinte,
d’autres ont quitté un petit logement,
parfois situé dans un quartier difficile
de la région messine. D’autres, en couple, ont choisi d’habiter à mi-chemin
de leurs lieux de travail respectifs ; les
tarifs encore accessibles des terrains et
maisons en ont convaincu d’autres,
ainsi que la proximité par l’autoroute
de l’agglomération messine. Ceux qui
habitent Boulay depuis quelques mois
ne regrettent pas leur choix, ayant
trouvé sur place ce qu’ils cherchaient.
Aux Boulageois, élus, commerçants et
habitants, de confirmer cette première
bonne impression.

VIE SCOLAIRE

URGENCES
Pharmacie de garde

ses, animées par l’UCAB : un grand
défilé de mode le 10 avril, avant de
clore sur ces mots : « À bientôt chez
nous » avec en prime un chèque
cadeau de 10 €.Jacques Alexandre, le
macaronier de Boulay, 6e génération,
comme il se définit lui-même, a remis à
chaque nouveau foyer un sachet de la
spécialité boulageoise dont il détient le
secret.

Sapeurs-pompiers : tél. 18.
Ambulances : Boulay :
tél.03 87 57 33 33. Bouzonville : tél. 03 87 78 32 70
(Ambulances Mosellanes) ou
03 87 78 56 88 (Weber).

Gendarmerie
Boulay : 2, rue Sainte-Croix,
tél.03 87 79 11 11. Bouzonville : 7, rue de la Petite
Suisse, tél. 03 87 78 23 52.

GOMELANGE
Repas du conseil de fabrique
Le conseil de fabrique de la paroisse St Martin vient de
prendre livraison de la seconde nouvelle statue, la Vierge et
l’enfant, après celle de St Sébastien en 2014 alors que ces
statues avaient été volées.
Pour financer ce nouvel investissement, les membres ont
décidé d’organiser le dimanche 15 mars, à 12h, un repas de
fête, à la salle socioculturelle. Le repas, au prix de 20 €.
Date limite d’inscription le jeudi 12 mars.
Inscriptions chez Marlyse Tassain
au 03 87 57 82 16 ou Alain Martignon
au 03 87 35 71 74.

OBERVISSE
Tirs de nuit
Afin de réguler la population de sanglier, le locataire de la
chasse procédera à des tirs de nuit sur l’ensemble du lot
communal, pendant la période d’ouverture de la chasse au
sanglier de l’année en cours.

Les nouveaux arrivants apprécient les avantages de la ville de Boulay.

lycée professionnel de boulay

Succès des portes ouvertes
Le Lycée Professionnel Interentreprises de Boulay a ouvert toutes grandes ses portes samedi aux futurs élèves
et à leurs parents, la rentrée de septembre approchant à grands pas.

D

ès 9 h le matin, Manuel
Pisula, proviseur de l’établissement, ainsi que les
professeurs et les élèves étaient
sur place pour expliquer aux visiteurs le fonctionnement de la
maison, les cursus proposés, les
outils mis à disposition, les
débouchés après la sortie du
lycée et lesossibilités d’évolution
de carrière.
Le lycée fonctionne en partenariat avec la Communauté de communes du Pays boulageois, le District urbain de Faulquemont et les
entreprises. Certaines d’entre-elles étaient d’ailleurs présentes
aux portes ouvertes, dont la
société Gallet, la société Manoir
Industries de Bouzonville, la
Société SIB de Boulay. Et les
anciens élèves de l’établissement
qui y ont trouvé leur place.
Les visiteurs ont pu se rendre
compte sur place de l’équipement
des ateliers du lycée, et en particulier de ses nouvelles machines
à la pointe de la technologie, dont
un robot capable d’écrire… si on
respecte le programme comme il
convient ! On s’est succédé tout

hélicoptère, un effaroucheur
d’animaux pour éviter l’hécatombe lors des travaux agricoles
entre autres.

Diversification souhaitée

Précision, rigueur et savoir-faire sont à la base de la chaudronnerie, qui peut être artistique.

au long du créneau d’oureture,
avec pour la première fois la
présentation au public du bâtiment abritant l’administration,

les salles de classe et l’amphithéâtre du lycée, un bâtiment jusqu’ici laissé hors des visites.
Quelques réalisations un peu

Photo RL

hors du commun ont également
été appréciées de tous : des
cocottes soudées en acier -calcul
d’angles, découpes précises ; un

Si vous avez manqué cette
journée, il n’est pas trop tard pour
s’inscrire pour la prochaine rentrée : le lycée professionnel est à
portée de clic direction@lp-interentreprises.fr, ou par téléphone
au 03 87 79 21 76 ; on peut également trouver tous renseignements sur le site de la Communauté de Communes du pays
Boulageois, www.paysboulageois.fr
Le lycée souhaite également se
diversifier, et aimerait pouvoir
mettre en place dès la rentrée une
formation Bac Pro métiers de la
sécurité, inexistante en Moselle
et dont les débouchés sont
immenses aussi bien du côté des
sociétés de gardiennage que de la
police par exemple, et qui insufflerait une nouvelle dynamique
au lycée. « La balle est maintenant dans les mains du rectorat »
conclut-il.

Photo RL

BOULAY-MOSELLE
Le mariage
de la semaine
Samedi 14 mars à 11 h, sera
célébré le mariage de Nebeate
Jasari, sans profession, et Zijadin Jusufi, sans profession,
demeurant à Boulay. Félicitations.

VOLMERANGELÈS-BOULAY
Entretien
des vergers
Les personnes désirant distiller
sont informées que la dernière
permanence pour les inscriptions
et déclarations aura lieu le samedi
15 mars, de 13h30 à 16h, dans le
chalet situé en face de la distillerie.
D’autre part, le syndicat arboricole organisera deux matinées
d’initiation à l’arboriculture. Elles
se tiendront le samedi 21 mars en
ce qui concerne la taille de formation et de fructification des arbres
et des arbustes (rosiers, groseilliers, framboisiers) ainsi que le
samedi 28 mars pour la taille et
l’initiation à la greffe. Le moniteur
abordera également la question
des traitements sanitaires. Ces
matinées auront lieu à l’atelier de
jus de pommes, de 9h à 12h.
Cette formation est gratuite.

De Boulay à Bouzonville

Mardi 10 Mars 2015

CULTURE

bouzonville

1

ASSOCIATION

STA

denting

Projection unique

Chapelle cherche subventions

Dans le cadre de la convention signée avec Cravlor (centre régional
audiovisuel de Lorraine) la commune de Bouzonville projettera vendredi, à
20 h 30, Bis, film de Dominique Farrugia avec Kad Mérad, Franck Dubosc,
Alexandra Lamy, etc. Comédie d’une durée d’1h38.
L’histoire : Éric et Patrice sont amis depuis le lycée. Au fil des années,
chacun a pris un chemin très différent : d’un côté Éric, hédoniste sans
attaches aux multiples conquêtes, et de l’autre Patrice, père de famille
monogame à la vie bien rangée.
Après une soirée bien arrosée, les deux amis d’enfance se retrouvent
propulsés en 1986 alors qu’ils n’ont que 17 ans. Ce retour dans le passé est
l’occasion rêvée pour tenter de changer le cours de leur vie. Que vont – ils
faire de cette seconde chance ?

Le président de l’association de sauvegarde de la
chapelle de Welling, Roland
Hamman, a ouvert la première assemblée générale
statutaire.
Le bilan annuel a été
dressé puis l’année à venir a
été évoquée.
Elle se traduira par la cont i n u a t i o n d e s t r av a u x
d’entretien de valorisation
de l’ensemble du site, mais
aussi par la réfection des
façades de la tour du clocher
et le remplacement des
gouttières, à condition que

Ouverture des portes une demi-heure avant la séance
Buvette avant la séance de 20 h 30 et pendant l’entracte
Tarif adulte 6 €, tarif réduit 5,50 €, tarif enfant 4,50 €
Prochaines séances le vendredi 17 avril à 17 h 30 et 20 h 30.

NÉCROLOGIE

Bis, un film de Dominique Farrugia.

des subventions soient
octroyées.
Lors de la réunion il a
été déploré en effet que
ni le conseil général, ni le
conseil régional n’avaient
donné suite à la demande
d’aide financière pour
des tâches auquel le
bénévolat seul ne pourra
suffire.
Pour démarrer ces travaux nécessaires, et préalables à la poursuite de la
rénovation, l’association
lancera une souscription
publique. Elle a décidé en

outre d’organiser une fête
de la chapelle le 16 août,
date à laquelle un sanglier
à la broche sera au menu,
le tout agrémenté d’une
animation musicale.
Pour le renouvellement
du comité après le tiers
sortant, André Gaillot est
maintenu dans ses fonctions, et Emilie Schmitt fait
son entrée au comité.
Enfin le samedi 28 mars
se déroulera une première
demi-journée de travail à
laquelle toute la population est conviée.

POLITIQUE

BOULAY. — Mme Jeannine Botter née Prince est décédée à
Ars-Laquenexy le 7 mars, à l’âge de 78 ans. Elle était née à Metz le
13 décembre 1936. Domiciliée en dernier lieu, rue du Lavoir à Metz,
elle était veuve de Jean Botter, décédé en 2010. De cette union sont
nés quatre fils, Daniel, Philippe, Pierre et Jacques. Elle comptait
également dix petits-enfants, Lili, Émile, Mathilde, Nicolas, Pauline, Charles, Jeanne, Anatole, Benoit et Caroline. Mme Botter était
commerçante à la retraite.
La messe d’enterrement sera célébrée en l’église de Boulay, le
mercredi 11 mars à 10h, suivie de l’inhumation au cimetière
communal.
Nos condoléances à la famille.

mariage

Khadija et Mourad
BOUZONVILLE. —
Samedi, Denis
Paysant, maire,
a reçu en l’hôtel
de ville le consentement civil
du mariage de
Mourad Hocine
Zouaoui, opérateur amiante
domicilié à
Forbach et de
Khadija
Boukhalil, opératrice contrôle
qualité, demeurant à Bouzonville.
Nos félicitations
et meilleurs
vœux.
Photo RL

DALSTEIN
Transport scolaire
Une nouvelle ligne de bus est opérationnelle depuis le début
du mois en direction de Thionville. Le départ se fait le matin à
l’arrêt de La Tuilerie à 6h30 pour Thionville-Foch (gare routière)
du lundi au vendredi et le retour de Thionville-Foch vers Dalstein
à 17h15 les lundi, mardi, jeudi et vendredi et à 12h15 le
mercredi.

TROMBORN

Roland Hamman préside aux destinées de
cette jeune association dont le but est de
valoriser le site de la petite chapelle. Photo RL

canton de bouzonville

Faire bouger les choses

Mme Jeannine Botter

CARNET

Photo DR.

Lucien Da Ros, adjoint au maire de Freistroff, se lance dans la campagne sous l’étiquette du Front national.
A ses côtés pour l’épauler et pour « que les choses bougent dans le canton », Irène Weber, de Falck.

L

e Front national a changé,
ce n’est plus du tout le
même parti. Marine Le Pen
a su développer une politique
acceptée par beaucoup de
Français. La preuve, à chaque
élection, le parti gagne davantage de voix. »
C’est un Lucien Da Ros confiant, enthousiaste et motivé
qui s’engage dans cette élection départementale. « Ça fait
un bout de temps que j’y
songe », confesse-t-il. Très précisément, « c’est lorsque le conseiller général sortant m’avait
sommé de me taire en pleine
réunion de la communauté de
communes du Bouzonvillois
que la volonté d’aller plus loin
m’est venue. D’autres épisodes,
comme l’élection rocambolesque des vice-présidents à la
même CCB, ont fini par me
convaincre qu’il était temps
que les choses bougent. »
Pour l’aider dans sa tâche,
Lucien Da Ros fera équipe avec
Irène Weber, candidate aux
élections municipales à Falck
l’an dernier.
Tous deux ont effectué une
carrière professionnelle dans
l’industrie automobile (elle, est
préretraitée et lui, retraité) mais
ce n’est pas là leur seul point
commun. Ils partagent surtout
« la même volonté d’agir
quand d’autres se contentent
de rester les bras croisés […]. »
Le décor est planté.
La lutte contre l’insécurité et

le combat contre le chômage
font partie des thèmes de prédilection du FN. Sans surprise,
le binôme a décidé de calquer
son action sur ces thématiques
« qui méritent aussi d’être traitées dans le canton de Bouzonville ».

OTTONVILLE
Soirée jeux
La MJC d’Ottonville-Ricrange organise une soirée
jeux pour petits et grands à la
salle des fêtes le samedi
14 mars de 19h30 à 23h.
Ping-pong, échecs, dames,
scrabble, uno, belote sont au
programme de la soirée, ainsi
que les jeux apportés par les
participants. Buvette sur
place, le buffet salé et sucré
est offert.

ALZING

« Des raisons
d’y croire »
Mais au-delà de ça, les deux
candidats souhaitent aussi se
battre pour « attirer les entreprises », « favoriser l’installation de la fibre optique »,
« baisser les frais de représentation et de communication de
nos élus », « améliorer l’allocation personnalisée d’autonomie
et généraliser la télésurveillance pour les personnes
âgées. » Autre cheval de
bataille : « Pas de cumul des
mandats ! »
« Si je suis élu, souligne
Lucien Da Ros, je me retirerai
de la présidence du Syndicat
d’aménagement de la vallée de
la Nied réunie. »
Avant d’en arriver là, il faudra d’abord franchir le cap du
premier tour. « Je pense qu’on a
des raisons d’y croire », glisset-il. « Sur les marchés que l’on
arpente, dans les villages que
l’on visite, on entend partout le
même discours, le même ras-lebol des habitants à l’égard de
la politique en place. Et puisque le FN est le seul parti qui

10

Inscriptions
scolaires

« Le territoire de Bouzonville et celui de Sierck-les-Bains seront traités sur le même pied d’égalité »,
assurent Irène Weber et Lucien Ra Ros, candidats FN aux élections départementales. Photo RL

dit tout haut ce que tout le
monde pense tout bas, je pense
qu’on a nos chances de figurer
au deuxième tour et de l’emporter », concluent d’une même
voix Irène Weber et Lucien Da
Ros,
Nicolas Thiercy
Site internet :
www.bouzonville-bleumarine.fr

NEUNKIRCHEN-LÈS-BOUZONVILLE

Les profils
Lucien Da Ros : retraité de l’industrie automobile, adjoint
au maire de Freistroff, président du syndicat intercommunal
de la Nied.
Suppléant : Étienne Wiltzius, retraité de la Gendarmerie
nationale et conseiller municipal à Waldwisse.
Irène Weber : pré-retraitée de l’industrie automobile, candidate aux élections municipales de 2014 à Falck.
Suppléante : Brigitte Steichen, consultante, tête de liste aux
élections municipales à Rettel

Les inscriptions de la rentrée
2015 sont en cours et concernent le Regroupement Pédagog i qu e I n t e rc o m m u n a l d e
Alzing-Holling-Rémelfang-Vaudreching. Elles concernent les
élèves non encore scolarisés sur
le Regroupement et qui intégreront une classe du CP au CM2
en septembre 2015. Veuillez
téléphoner, de préférence avant
le 17 mars, à l’un des numéros
suivants : 03 87 78 21 18
(école d’Alzing),
03 87 74 13 21 (école d’Holling), 03 87 78 40 41 (école de
Vaudreching). Pour toute inscription en maternelle, veuillez
téléphoner au 03 87 78 32 32.

DALSTEIN
Chapelet médité
Le chapelet du mois aura lieu
ce vendredi 13 mars à 18 h, à la
chapelle de Dalstein.
Il sera médité en l’honneur de
Saint-Joseph et de l’Annonciation.

BOUZONVILLE

L’heure des coqs d’époque Italiens du Latium : sortie
à Miramare reconduite

Relevé des compteurs
Les compteurs ERDF-GRDF seront relevés le 23 mars.
L’accès aux compteurs devra être facilité afin de pouvoir en
vérifier le bon fonctionnement et facturer les consommations
réelles.
En cas d’absence, possibilité de communiquer l’index par
internet www.erdfdistribution.fr pour l’électricité, www.grdf.fr
rubrique « votre relevé en ligne » pour le gaz ou par téléphone
au 08 20 33 34 33, ou par carte auto relève.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES
Canton de Bouzonville

Photo RL

Aujourd’hui
Waldwisse : Pascal Rapp (SE) et Myriam Barthel (SE) se
rendront en salle socioculturelle à 19 h 30.
Heining-lès-Bouzonville : Laurent Steichen (UDI) et Katia
Muller (SE) seront en mairie à 18 h (réunion publique).
Chémery-les-Deux : le binôme Laurent Steichen (UDI) et
Katia Muller (SE) se rendra en mairie à 20 h (réunion publique).
Bouzonville : Alphonse Masson (UMP) et Marie-Ange
Doyette (SE) seront présents à 19 h 30 à la salle des fêtes
(réunion publique).

Demain
Kirschnaumen : Pascal Rapp (SE) et Myriam Barthel (SE) se
rendront en salle communale à 19 h 30.
Villing : le binôme Laurent Steichen (UDI) et Katia Muller
(SE) se rendra en mairie à 18 h (réunion publique).
Bibiche : le binôme Laurent Steichen (UDI) et Katia Muller
(SE) se rendra à la salle des fêtes à 20 h (réunion publique).

Canton de Boulay
Aujourd’hui
Joëlle Borowski (PS) et Gérard Fischer se rendront à 14 h à
Éblange, et à 15 h 30 à Roupeldange.
Jean-Paul Dastillung et Ginette Magras se rendront de 15 h à
18 h à Helstroff, Momerstroff, Narbéfontaine, Obervisse ; à
18 h à Obervisse (mairie), à 20 h 15 à Helstroff-Macker
(mairie).

Demain
Jean-Paul Dastillung et Ginette Magras se rendront à 15 h à
Valmunster, Velving et Téterchen, à 18 h à Téterchen (salle) et
à 19 h à Creutzwald.

Un coq qui a fait l’admiration de tous les paroissiens.

Dimanche s’est tenue à la salle des fêtes Norbert-Noël l’assemblée générale de l’amicale
des Italiens émigrés du Latium de l’Est de la France, présidée depuis de nombreuses années
par Bruno Grossi. Le rapport d’activités et le bilan financier de l’association ont été
approuvés à l’unanimité. Au niveau des projets, il a été décidé de reconduire la sortie
estivale à Miramare-di-Rimini sur les bords de l’Adriatique du 10 au 18 juillet.
Pour tous renseignements à ce sujet, s’adresser à M. Grossi au 03 87 78 36 52.

Photo RL

Le 1er mars s’est déroulé dans
la salle du foyer socioculturel
de Neunkirchen le repas annuel
des anciens offert par la municipalité de la commune et celle
voisine de Colmen.
Quelque 120 personnes
étaient présentes ainsi que les
maires et adjoints des deux
communes, Joëlle Borowski,
vice-présidente du conseil
régional de Lorraine, Clément
Larcher, conseiller général du
canton de Bouzonville et
Alphonse Masson, président de
la communauté des communes
du Bouzonvillois. Une surprise
et un petit événement en soi
attendaient les invités.

Une histoire de coqs
Après les souhaits de bienvenue exprimés par le maire
Roland Lanfrit, celui-ci a passé
la parole à Etienne Haas, ancien

secrétaire de mairie et ancien
conseiller municipal de la commune.
L’événement consistait en la
présentation par ce dernier d’un
ancien coq de l’église SainteAnne de Neunkirchen, datant
des années 1900, avec lequel il
a été décidé d’orner la salle.
Une pièce de musée qui a
survécu aux deux conflits mondiaux et qui vient d’être restaurée avec le concours de l’adjoint
au maire, Nicolas Mathieu. Un
support adapté à la circonstance réalisé par une ferronnerie.
L’intervenant raconte : « Au
cours de l’été 1995, une entreprise thionvilloise a procédé à
la réfection intégrale du clocher.
Les ouvriers de la société en
question ont estimé que le coq
qui portait des traces de tirs par
balle datant de la libération du
mois de novembre 1944, présen-

tait un certain danger pour les
passants. Des faits qui ont été
confirmés par des membres de
ma famille présents sur les lieux
à cette époque, et qui avaient
assisté à des exercices de tirs de
soldats US cantonnés dans le
presbytère. J’avais estimé que ce
coq représentait un sujet de
témoignage au niveau du patrimoine et permettrait de commémorer d’une façon flagrante les
journées sombres de l’Histoire.
Ce jour est enfin arrivé ».
Au cours des retrouvailles,
l’adjoint au maire de Colmen,
Romain Arcker, en faisant état
que les deux villages faisaient
partie d’une seule et même
paroisse a, de son côté, tenu à
présenter aux invités un ancien
coq du clocher de la chapelle
Sainte-Marguerite de Colmen,
datant également du début du
siècle dernier. Qu’adviendra-t-il
de lui ? L’avenir le dira.

EN BREF
Permanences pour les sourds
et malentendants
L’association de défense et réadaptation des devenus sourds et
malentendants de la Moselle tiendra sa prochaine permanence
jeudi, de 14 h à 16 h, à la communauté des communes du
Bouzonvillois, 3bis rue de France à Bouzonville.
Les autres permanences auront lieu le mercredi 18 mars de
13 h 30 à 16 h, sur rendez-vous, dans les locaux de la MDPH à
Metz, 1 rue Claud- Chappe ainsi qu’au centre médico-social de
Yutz de 14 h 15 à 15 h 30.
Par ailleurs, en collaboration avec France-Acouphènes, l’association participera à la journée nationale de l’audition, jeudi, à
l’Espace Santé Active, 12 rue de la Fontaine à Metz. Des tests
gratuits de l’audition sont prévus à partir de 14 h.
ARDDS57, 4 avenue de la Gare, 57320 Bouzonville, tél.
03 87 78 23 28 ou 03 87 78 55 23, mail ardds57@yahoo.fr.

Marche
Les Marcheurs de la Nied participeront le dimanche 15 mars à la
marche de Buding ou de Lauterbach (Sarre) ; départ au choix.

VAUDRECHING
Chat maltraité
Un petit chat ayant
subi des sévices graves,
marque d’une cruauté
exceptionnelle, a été
trouvé sur la voie publique.
Ces actes ont fait
l’objet d’un signalement
en gendarmerie et l’animal a été soigné par les
services vétérinaires.
Ce petit chat attend
maintenant d’être adopté
pour ne pas rajouter de la
souffrance à son malheur.
Pour l’adopter, tél.
03 87 78 39 93 ou
s’adresser à la
mairie.

Chez nos voisins

Mardi 10 Mars 2015

SOCIAL

1

STA

11

arrondissement de forbach

Les boulangers tournés vers l’avenir
Les boulangers-pâtissiers de l’arrondissement de Forbach sont inquiets. Les membres de ce syndicat
patronal se sont réunis mercredi soir en assemblée
générale.
Si ce métier bénéficie d’une belle image et que les
boulangers-pâtissiers restent appréciés de leur clientèle, le recrutement parmi la jeune génération reste
difficile. « Les contraintes sont nombreuses, explique
Célia Tardot, représentante au sein de la Fédération des
boulangers de la Moselle. Beaucoup de clichés subsistent et le travail de nuit peut effrayer. » Sur ce terrain,
les professionnels sont en mesure d’apporter une
bonne nouvelle : « Ces vingt dernières années, les
conditions de travail se sont améliorées. Nous pouvons
prendre l’exemple du poids des sacs de farine. Ils ont été
allégés et sont passés de 100 kg à 25 kg, ce qui est
moins lourd à porter. »

L’INFO

Le domaine de la boulangerie reste toutefois celui qui
attire le plus d’apprentis. « Sur le département, une
centaine d’étudiants sont diplômés tous les ans en CAP
et en brevet professionnel. »En 2013, une trentaine de
diplômés ont été recensés sur Forbach et ses environs.
Les boulangers-pâtissiers sont confrontés à une irrégularité de fréquentation dans leurs boutiques. « Ils se
doivent pourtant de proposer un panel de produits
diversifié tous les jours, poursuit Célia Tardot. Leurs
marges sur les articles vendus sont quasiment nulles. »
Face à la crise et à cette tendance chez les consommateurs, les professionnels sont obligés de miser sur autre
valeur sûre : « Les boulangers ne se battent pas sur le
prix mais sur la qualité. » Une appellation "Viennoiserie maison" a été instaurée il y a un an. Permettant de
mettre en avant le savoir-faire des artisans, cette
création attire l’attention des clients sur les commerces

qui conçoivent et fabriquent leurs pains et viennoiseries sur place.

Le nouveau comité
Trois boulangers ont été mis à l’honneur lors de cette
assemblée générale. Jean-François Schaeffer (Blé bleu à
Carling) a reçu la médaille de bronze du mérite
professionnel. Martin Aug (boulangerie Aug à Behrenlès-Forbach) et Jean-Claude Huck (Petite-Rosselle) ont
reçu la médaille d’argent du mérite professionnel.
Le nouveau comité du syndicat a été élu et se
compose de : Jean-Marc Metzinger (Freyming-Merlebach) président ; Nicolas Streiff (Lixing-lès-SaintAvold) vice-président ; Martin Aug (Behren-lès-For- Trois nouveaux membres ont intégré le syndicat des boulangers-pâtissiers de l’arrondissement
bach) trésorier ; Tino Cacopardo (Behren-lèsde Forbach : Sébastien Noël (Seingbouse), Lionel Jerzy (Forbach)
Forbach) secrétaire.
et Thierry Ruden (LHôpital). Photo RL

COMMERCE

zone actisud à moulins-lès-metz

le rendez-vous

Luxembourg : ouvert
les dimanches

Nouvelles enseignes à Waves

Trois jours
d’improvisation

À partir du mois de mai, les magasins du centre
de Luxembourg pourront ouvrir leurs portes
jusqu’à 19 h les dimanches.

Quatre mois après l’ouverture du centre commercial Waves, son promoteur, Philippe Journo,
annonce l’arrivée prochaine de nouvelles enseignes de renom. En attendant, peut-être, celle d’un cinéma…

au grand-duché

L

e patron de la Compagnie
de Phalsbourg, Philippe
Journo, était récemment à
Moulins-lès-Metz. L’occasion
pour celui qui a imaginé et
développé le concept Waves de
tirer un premier bilan du centre
commercial implanté sur la
zone Actisud, à Moulins-lèsMetz. Mais aussi de dévoiler les
nouveautés à venir sur le site.

Chaussures vont venir étoffer
l’offre existante. Puis ce sera au
t o u r d u C o l u m b u s C a fé
d’ouvrir ses portes. Enfin, au
cours du second semestre
2015, ce sont Mango (sur
1 200 m²) et Undiz qui vont
ouvrir une boutique à Waves. Il
restera alors 5 000 m² (sur
60 000) disponibles. « De quoi
attirer d’autres enseignes de
renom », conf ie Philippe
Journo.
Discret sur le sujet, le promoteur de Waves assure que des
négociations sont en cours
avec certains groupes à forte
notoriété.

4,5

Le gouvernement répond favorablement à une ancienne
revendication des commerçants. Photo Philippe NEU

L

a secrétaire d’État à l’Économie
du Luxembourg, Francine Closener, a annoncé cette semaine
que tous les commerces des quartiers Ville Haute et Gare de la
capitale seront autorisés à ouvrir
leurs portes tous les dimanches
de cette année jusqu’à 19 h, ainsi
que les jours fériés, à l’exception
des 1er mai et 25 décembre. Une
annonce faite par communiqué
en fin d’après-midi, sans doute
pour éviter les réactions immédiates des syndicats, particulièrement de l’OGBL qui, par le passé,
a répété fermement son opposition au travail du dimanche.

Pôle d’attraction
Dans son communiqué, Francine Closener rappelle qu’actuellement les commerces peuvent
déjà bénéficier d’une dérogation à
l’ouverture les dimanches jusqu’à
13 h. Elle sera étendue jusqu’à
19 h sur une base volontaire et sur
demande d’une organisation professionnelle ou de la commune.
« La ville de Luxembourg et ses
infrastructures touristiques constituent de loin le principal pôle
d’attraction pour les étrangers
visitant le Grand-Duché. Afin
d’augmenter l’attractivité touristique […] et en particulier en raison
des nombreux visiteurs attendus
dans le cadre de la présidence du
Conseil de l’Union européenne au
second semestre de l’année, nous
avons décidé de donner une suite
favorable à la demande de l’Union
commerciale », justifie la secrétaire d’État socialiste dans son
communiqué.
L’ouverture du dimanche est
une revendication récurrente de
l’Union commerciale de la ville
(présidée de 2008 à 2012 par
Corinne Cahen, actuelle ministre
de la Famille) mais aussi de la
Chambre de commerce, pour qui
il en va de la compétitivité du

secteur. Cette annonce n’est
pas réellement une surprise,
Francine Closener ayant fait
part, le 10 mai dernier, lors de la
foire de Printemps, de la
volonté du gouvernement
d’aller vers une libéralisation
des horaires d’ouverture.
Si l’Union commerciale et la
Chambre de commerce se
montreront probablement
ravies de cette décision de la
secrétaire d’État socialiste, les
syndicats risquent pour leur
part de moins apprécier, même
si Francine Closener promet
des consultations avec les partenaires sociaux.

« Scandalisés »
Lorsqu’en 2012, cette question avait déjà été amenée sur
le tapis par le précédent gouvernement, qui voulait étendre
l’ouverture à un seul dimanche
par mois entre juin et octobre,
l’OGBL et le LCGB s’étaient dits
« scandalisés », estimant
notamment que cela correspond à obliger les salariés à
travailler pendant le repos
dominical sans réelle compensation. En coulisses, les syndicats avaient aussi exprimé leurs
craintes d’une généralisation
de la mesure.
Depuis, le LCGB a mis de
l’eau dans son vin, ne rejetant
pas totalement le principe,
mais insistant sur le volontariat
des employés et sur l’octroi
d’un supplément de salaire
supérieur aux 70 % légaux pour
le travail du dimanche. Pour sa
part, l’OGBL avait répété en
mai dernier sa ferme opposition
au travail du dimanche. Le
débat risque d’être animé si le
premier syndicat du pays maintient sa position.
Le Quotidien

Forum retraite
pour les frontaliers
Forbach. — Les salariés qui ont travaillé en France et/ou en
Allemagne. se posent de nombreuses questions à propos des
futures retraites françaises et/ou allemandes : à quel âge
peut-on les demander ? Comment sont-elles calculées ? Quels
en seront les montants ? Quel organisme prendra en compte les
cotisations versées ?
Pour répondre à toutes ces interrogations, les caisses de
retraite allemandes (Deutsche Rentenversicherung), les caisses
minières allemandes et françaises (Deutsche Rentenversicherung Knappschaft-Bahn-See, CDC Retraite des mines) et la
Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail d’Alsace-Moselle organisent un forum international de la retraite les 14, 15
et 16 avril, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30, dans la salle
des congrès de l’hôtel de ville, avenue Saint-Rémy à Forbach.
Il est possible de rencontrer un conseiller retraite des
caisses participantes, en téléphonant
dès à présent au 03 88 65 28 72 et en précisant
le nom, prénom, nom de jeune fille, numéro
d’immatriculation à la Sécurité sociale française, date
et lieu de naissance.

4,5 millions de visiteurs.
Voilà l’impressionnant total de
personnes que le centre commercial devrait avoir accueilli
au cours de sa première année
d’existence. D’après Philippe
Journo, la mise sur orbite de
Waves est réussie, puisque le
centre a accueilli plus d’un million de visiteurs rien qu’au
cours du mois de novembre
(même chose en décembre) !
« C’est ce que nous avions
prévu », explique Philippe
Journo, qui précise que toutes
les enseignes ont bien démarré.
Avec une mention très bien
pour Zodio, Truffaut ou Nike.
En moyenne, un samedi, ce
sont quelque 50 000 personnes
qui se rendent sur le centre
commercial.

450
Actuellement, on compte
près de 450 emplois dans le
centre commercial « dont 300
créations » assure Philippe
Journo. Autant dire que le
développement du centre com-

890

Philippe Journo, le promoteur de Waves, explique que des négociations sont en cours avec de
grands groupes pour attirer de nouvelles enseignes de renom à Waves. « Pour renforcer notre
attractivité », précise-t-il. Photo Karim SIARI

mercial vient confirmer un peu
plus encore le poids capital
pour l’agglo de la zone Actisud,
puisqu’on y dénombre
aujourd’hui près de 5 000
emplois

4,5
4,5 millions d’euros. C’est la
somme investie par la Compagnie de Phaslbourg pour les
aménagements routiers du site.

ÉCONOMIE

Des aménagements qui, selon
Philippe Journo, permettent
aujourd’hui d’avoir « une circulation fluide, même le samedi
après-midi », fait remarquer le
promoteur de Waves.
Côté modes de déplacement
doux, tout est désormais en
place sur le site, puisque audelà de la navette électrique
permettant aux visiteurs de circuler dans le centre, les cheminements piétons et vélos sont

également achevés depuis un
moment. De plus en plus de
personnes se rendent donc sur
le site à pied.

5
Au cours des prochaines
semaines, ce sont au moins
cinq nouvelles enseignes qui
vont ouvrir leurs portes à
Waves. En mars, Besson
Chaussures et la Halle aux

Pour Waves, le prochain gros
dossier à venir concerne le
cinéma. Kinépolis prévoit en
effet d’ouvrir un petit complexe
de 890 sièges (pour six salles)
sur le centre, tout près de Truffaut. Mais deux recours, déposés auprès de la Cnac (Commission nationale
d’aménagement commercial),
l’un par le cinéma Union d’Ars,
l’autre par la compagnie CGR,
qui avait un autre projet, bloquent pour l’heure la concrétisation de ce dossier.
Chacun est donc suspendu à
la décision de la Cnac, qui sera
rendue le 19 mars. Si elle est
favorable à Kinépolis, et donc à
Waves également, ce nouveau
complexe pourrait sortir de
terre à l’horizon 2017…
Fabien Surmonne.

les résultats de l’étude de l’insee dévoilés

Comment faire baisser
la facture de chauffage ?

Une soirée
de la forme

Metz-Métropole cherche à localiser ses zones de vulnérabilité énergétique. Il s’agit des ménages qui consacrent plus
de 8 % de leurs revenus au chauffage. Ainsi, l’Agglo pourra cibler ses opérations de réhabilitation de logements.

D

epuis le mois d’octobre
dernier, Metz-Métropole a
demandé aux services de
l’Insee de localiser la vulnérabilité énergétique sur son territoire. Il s’agit des ménages qui
consacrent une part importante
– plus de 8 % – de leurs revenus
au chauffage, eau chaude et ventilation de leur logement.
Dans un cadre global d’augmentation du prix des énergies
fossiles, l’agglomération souhaite soutenir des opérations de
réhabilitation du parc privé et
public afin d’améliorer son
attractivité et de lutter contre la
vacance de certains logements.
Ce jeudi, l’heure était au bilan.

Facteurs de vulnérabilité
L’Insee a relevé que l’agglomération était moins touchée par la
vulnérabilité énergétique que le
reste de la région (21,7 % des
ménages y sont vulnérables contre 27,4 % en Lorraine). Ça reste
(beaucoup) plus qu’en France,
en règle générale (14,6 %).
Trois facteurs l’expliquent :
l’environnement – le rigoureux
climat de Lorraine –, des logements moins énergivores que
dans la région et les caractéristiques des ménages. Aussi, si le
bâti est dans un relatif bon état,
il y a plus de ménages pauvres
(près de 20 %) dans l’agglomération que dans la région, en général (15 %). Il y a aussi plus de
personnes seules (près de 39 %,
contre 32 %).

Le bon état du bâti
L’Insee relève moins de logements très anciens dans la communauté d’agglomération (23 %
seulement bâtis avant 1949,
37 % entre 1949 et 1975). Ils
sont également moins énergivores (catégorie E en moyenne).

Focus par quartier
On constate que davantage de
logements anciens se trouvent
au centre et à l’ouest de la communauté d’agglomération (ScyChazelles, Moulins-lès-Metz,
Ars-sur-Moselle, etc.).
On compte davantage de
ménages à faibles revenus à
Metz et à Woippy. Et plus de
personnes seules à Metz, Longeville-lès-Metz et Montigny-lèsMetz : il peut s’agir d’étudiants
ou de personnes âgées. Ce sont
ces profils qui représentent la
plus grande vulnérabilité.

Conclusions
et perspectives
L’Insee assure que Metz-Métropole serait très sensible à une
nouvelle hausse des prix des
énergies.
Guy Berger, vice-président de
Metz-Métropole en charge du
développement durable, met en
perspective cette étude en rappelant que « le résidentiel est le
deuxième poste émetteur de gaz
à effet de serre » et que la réhabilitation du logement est « un réel
enjeu économique » dans la

La vulnérabilité énergétique dépend notamment de l’ancienneté du bâti et des caractéristiques des
ménages : le niveau de revenus, la taille du ménage et l’âge. Photo Archives RL/Julio PELAEZ

mesure où la rénovation aurait
un impact sur les artisans locaux
et le secteur du bâtiment en
général.
François Grosdidier retient
qu’il y a une forte surprésentation de la vulnérabilité à « Metz
et Woippy, avec des poches à
Montigny et Ars-sur-Moselle,
mais qu’elle existe dans les 44
communes de Metz-Métropole » : « La politique commu-

nautaire est la plus capable
d’améliorer la situation. »
Parmi les solutions d’ores et
déjà mises en place : des aides à
l’accession sociale en subventionnant la très haute performance énergétique et d’autres,
sur l’ancien, avec un accompagnement humain et financier,
amorcé en 2010, dans la rénovation par les propriétaires occupants sous conditions de res-

Metz.—Trois jours de
théâtre d’improvisation.
C’est le programme prévu
à la salle Braun de Metz
pour du 13 au 15 mars
prochain. Organisé par la
troupe du Minou, comprenez Mouvement
d’improvisation novateur,
ouvert et utile, il réunira
deux autres équipes :
l’EVA, venue de Lausanne, et la LIPHO, de
Marseille. Au programme,
un match d’ouverture et
un autre de clôture au
cours desquels le Minou
affrontera les deux équipes invitées. Entre les
deux, des spectacles
familiaux, une initiation à
l’improvisation ou encore
une séance de confidences des acteurs, qui
répondront à toutes les
questions. Le public est
donc lui aussi un acteur à
part entière de ce festival,
et pourra participer tout
en découvrant les diverses facettes de ce type de
théâtre.
Infos pratiques :
Tarif normal : 5 € le spectacle, 12 € le pass pour 3
spectacles.
Tarif réduit (étudiants,
chômeurs et GIG/GIC sur
justificatif) : 4 € le spectacle, 10 € le pass pour 3
spectacles.
Lieu : Salle Braun, 18 rue
Mozart à Metz
Contact : improminou@gmail.com
Site web : www.improminou.asso.fr/festival2015

sources et, pour les propriétaires
bailleurs, sous condition de
modération des loyers futurs.
« Il est également important de
faire de la pédagogie, rappellent
les élus. On peut bien occuper un
logement BBC ; si on fume à la
fenêtre de la cuisine à longueur
de journée, ça ne sert pas à
grand-chose… »
Marie Koenig.

Freyming-Merlebach.
— Samedi 14 mars, de
18h15 à 23 h, le complexe nautique Aquagliss
organise la 5e édition de
la soirée de la forme.
Des cours d’aquagym
d’une durée de 30 minutes sont dispensés sans
inscription dans une
moitié du bassin ludique
(début à 19 h, 20 h, 21 h
et 22 h).
Des cours d’aquabike
coachés ont lieu sans
inscription dans la partie
non nageur du bassin
sportif, d’une durée de
30 minutes (début
1 8 h 3 0 ,1 9 h 3 0 ,
20 h 30, 21 h 30 et
22 h 30).
Le reste du temps les
aquabikes sont à libre
disposition.
Un baptême de plongée peut se faire en ligne
5.
L’espace détente peut
être découvert par tranche d’une heure sur inscription.
Une zone du bassin
sportif, la moitié du bassin ludique ainsi que le
toboggan sont ouverts
en permanence au public
pour la baignade libre.
La restauration est
assurée par Natation FM
sous des tentes chauffées. Animation musicale.
Entrée : 2,50 €.
Renseignements
tél. 03 87 00 22 90.

Avis Mortuaires

Mardi 10 Mars 2015

WOIPPY - METZ - AMNÉVILLE - JURY - COINCY

Nous avons le regret de vous faire part du décès de

Monsieur Jacques René TRITZ
survenu à Woippy, le 8 mars 2015, à l’âge de 79 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 10 heures, en l’église Saint-Etienne de Woippy Village,
suivie de l’inhumation au cimetière de Woippy.
De la part de:
Madame Marie-Louise TRITZ, née CANEI, son épouse ;
Madame Sylviane BARATTO,
Monsieur Roger TRITZ et sa compagne Joëlle,
Monsieur François BOLUCK et Madame Francine, née TRITZ,
Monsieur François GALLORO
et Madame Raymonde, née TRITZ,
Madame Simone TRITZ et son compagnon,
Monsieur Philippe GENGLER
et Madame Marie-Rose, née TRITZ,
Monsieur Jean-Luc TRITZ,
Monsieur Jean-Michel TRITZ,
ses enfants ;
Madame Virginie TRITZ et Christophe son compagnon,
sa petite-fille ;
ses dix-neuf autres petits-enfants ;
ses dix arrière-petits-enfants,
ainsi que de toute la famille.

YUTZ - NEUFCHEF - HAYANGE - CHANAS - THIONVILLE
HETTANGE-GRANDE - TERVILLE

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

Madame Hélène BLOND
née BUREK

survenu à Yutz, le samedi 7 mars 2015, à l’âge de 84 ans, munie
des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 10 h 30, en l’église Saint-Martin de Hayange, sa paroisse, où
l’on se réunira.
Madame BLOND repose à la maison funéraire Saint-Jacques
de Hayange.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
ses enfants et leur conjoint, ses petits-enfants,
son arrière-petit-fils ;
son frère, sa sœur, sa belle-sœur,
ainsi que de toute la famille et de ses amis.
Un remerciement à Joëlle et Alain, ainsi qu’aux résidents du village
seniors Élogia de Yutz.
Une pensée affectueuse pour notre père

La famille rappelle à votre souvenir la mémoire de sa fille

Monique RICHTER
décédée en 2003,

Édouard
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

son fils

René TRITZ
décédé en 2005.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

SARREGUEMINES - INGWILLER (67)
« Ton cœur fatigué s’est arrêté.
Maintenant repose en paix.
Nous ne t’oublierons jamais. »
À tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous avons la grande
tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Albert LAMBERT
survenu à la maison de retraite « Les Saules » de Hambach,
le dimanche 8 mars 2015, dans sa 79è année, muni des sacrements de l’Église.

VANDIÈRES - NEUILLY-SUR-SEINE - COUZEIX
ÉCHEVANNES - VÉNÉRIEU - METZ - CHAVENAY - MEYZIEU
Madame Marie LORRAIN, née LEHALLE, son épouse ;
Monsieur Michel LORRAIN et son épouse,
Madame Marie Jeanne GUILLON et son époux,
Monsieur Claude LORRAIN et son épouse,
Madame Chantal LEHALLE et son époux,
Monsieur Gérard LORRAIN et son épouse,
Mademoiselle Bernadette LORRAIN,
Monsieur Régis LORRAIN et son épouse,
ses enfants ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
et toute la famille
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur André LORRAIN
è

survenu le 9 mars 2015, dans sa 94 année.
La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église de Vandières.
Monsieur LORRAIN repose à la chambre funéraire Robert, route
de Norroy à Pont-à-Mousson.
NI FLEURS, NI PLAQUES.
La bénédiction finale
tiendra lieu de condoléances.

La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015, à
14h30, en l’église Saint-Denis de Neunkirch, sa paroisse, où l’on
se réunira à 14 heures.
Selon sa volonté, son corps sera crématisé.
NI FLEURS, NI PLAQUES.
Les fleurs peuvent être remplacées par des dons en faveur
de la maison de retraite « Les Saules » de Hambach.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Yves GANGLOFF et Michèle, née LAMBERT,
Eric SCHMITT et Danielle LAMBERT,
ses filles ;
Christelle, Stéphanie, ses petites-filles,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie tout le personnel de la maison de retraite
« Les Saules » de Hambach pour son dévouement
et sa grande gentillesse.

La famille rappelle à votre souvenir sa fille

Maryvonne
décédée en février 2005,

son fils

Hubert
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

RÉHON - SALON-DE-PROVENCE

Madame Malvina GARTNER
née BRANCALEONI

survenu à Mont-Saint-Martin, le dimanche 8 mars 2015, à l’âge
de 95 ans.

À tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous faisons part
du décès de

Madame Marie WEBERT
née FILIPOZZI

décédée à Lorquin, le 4 mars 2015, à l’âge de 17 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église de Lorquin.
QUE DES FLEURS NATURELLES.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Christophe et Astride BORNER, son papa et sa maman ;
Guy, son frère ;
ses grands-parents ;
son parrain et sa marraine ;
ses oncles et tantes,
ses cousins et cousines.
Nous remercions toutes les personnes présentes au moment du
décès de Maud.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

BAZAILLES - VILLENEUVE-LA-GUYARD (89) - LUÇON (85)
BOISMONT - OBENHEIM (67)
Madame Jacqueline ARNOULD, Michel son compagnon,
Monsieur et Madame Lucien ARNOULD,
Monsieur Michel BRICKER, Madame, née Armelle ARNOULD,
Monsieur et Madame Philippe ARNOULD,
Monsieur et Madame Patrick ARNOULD,
ses enfants ;
Emanuel, Loïc, Karine, Carole, Yohan, Jérôme, Stéphane, Nicolas,
David, Julien, Nathalie, Sandrine, Laurent,
ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la parenté
ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Odette ARNOULD
née VOLONTE

survenu à Mont-Saint-Martin, le dimanche 8 mars 2015, à l’âge
de 85 ans.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi 11 mars 2015, à 14h30,
en l’église de Ville au Montois, suivies de l’inhumation au
cimetière communal.
Madame ARNOULD repose à son domicile, 4 quartier Belle Croix
à Bazailles.

survenu à Ars-Laquenexy, le 8 mars 2015, dans sa 90è année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Rémi à Rombas, suivie de
l’inhumation au cimetière de la commune.
Madame Marie WEBERT repose à la chambre funéraire
de Rombas.
NI FLEURS, NI COURONNES.
Prière de s’abstenir de condoléances
à l’issue du service religieux.
De la part de:
Madame Marie Thérèse KARMER, née WEBERT, sa fille ;
Monsieur Noël WEBERT, son fils
et sa compagne Irma VOLLMER ;
Monsieur et Madame Patrick WEBERT,
son fils et sa belle-fille ;
Monsieur et Madame Jean Marc WEBERT,
son fils et sa belle-fille ;
Monsieur et Madame Pierre WEBERT,
son fils et sa belle-fille ;
Monsieur Marius FILIPOZZI, son frère ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
ainsi que ses neveux et nièces.
Une pensée pour son époux

Théophile WEBERT
décédé en 1998.
Cet avis tient lieu de faire part
et de remerciements.

VALETTE - SOLGNE

Madame Anne-Marie BONNAUD
née HENRION

s’est endormie dans la paix du Seigneur à Saint-Avold, le
dimanche 8 mars 2015, dans sa 98è année, munie des sacrements de l’Église.
Nous vous prions d’assister à la messe d’enterrement qui sera
célébrée le mercredi 11 mars 2015, à 14 h 30, en l’église de
Valette, sa paroisse, où l’on se réunira.
L’inhumation se fera au cimetière de Valette.
Une urne recueillera vos dons
pour l’église de sa paroisse.

UNIQUEMENT DES FLEURS NATURELLES.
La famille remercie Alexandra et Vincent ses infirmiers et le
personnel soignant de la maison de retraite de Messancy
pour leur gentillesse et leur dévouement.
Nous rappelons à votre souvenir son époux

Raymond
décédé le 17 janvier 1996.

FAULQUEMONT - WOIPPY - CASTRES - AJACCIO
C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

Madame Odile DOSDA
née DOLWECK

survenu à son domicile, le 7 mars 2015, dans sa 95è année,
munie des sacrements de l’Église.

Odile repose à la chambre funéraire de Faulquemont.
L’inhumation se fera au cimetière de Vahl-lès-Faulquemont.
De la part de:
Monsieur et Madame Jean-Claude DOSDA,
Monsieur et Madame Christian DOSDA,
Madame Marie-Madeleine WEBER, née DOSDA,
Monsieur Denis BRISTIEL et Madame, née Chantal DOSDA,
Madame Anne-Marie DOSDA,
ses enfants ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie ses infirmières Angélique, Stéphanie, Katia
et Fatiha pour leur gentillesse et leur dévouement.
Une pensée pour son époux

Hubert

La crémation aura lieu au centre funéraire de Lexy.

décédé le 3 novembre 1990,

Madame Malvina GARTNER repose à la chambre funéraire
« Le Pararis Blanc » à Lexy.

et son gendre

14

ROMBAS - MONTIGNY-LÈS-METZ - DEAUVILLE
GAVISSE - CASTELLETTO (ITALIE)

De la part de:
Monsieur Aloyse BRUN et Madame, née Claudine BONNAUD,
Monsieur et Madame Jacques BONNAUD,
Monsieur Christian BONNAUD,
ses enfants et leurs conjoints ;
Nadine et Jean-Marie, Guy et Véronique, Fabien et Carole,
Grégory, ses petis-enfants ;
Steve, Virginie et Maelan, Jordan et Elodie, Alicia,
ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la parenté.
La famille remercie le Docteur NICULAÉ et tout le personnel
soignant de l’EPHAD Lemire pour leur disponibilité.
Une pensée pour son époux

RÉHON - ROMANS-SUR-ISÈRE - UGNY - LONGUYON

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Une cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 10 heures, en l’église de Réhon.

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Mademoiselle Maud BORNER

Damien
décédé en janvier 2008.

La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Vincent de Faulquemont-Centre.
Monsieur et Madame Jean-Marie GARTNER,
Monsieur Patrick CHOAY et Madame Andrée, née GARTNER,
ses enfants ;
Sandrine et Jean-Louis, Cathy, Philippe et Cyntha,
ses petits-enfants ;
Marion, Alex et Lisa, ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la parenté et amis.
vous font part avec tristesse du décès de

Nous avons la profonde douleur de faire part de la perte cruelle que
nous venons d’éprouver en la personne de

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

et son petit-fils

Une pensée, une prière pour son épouse

Margot

LORQUIN - SARREINSMING - HAZEMBOURG
VOELLERDINGEN

1 LOC

Monsieur et Madame Alain SABOURET,
Monsieur et Madame Michel SABOURET,
Madame Catherine SABOURET et son compagnon Miguel,
ses enfants ;
Amandine, Alexis et Joanita, Stéphanie et Damien, Mathias,
Steven et Carine, Jennifer et Grégory, ses petits-enfants ;
Margot, Manon, Fabio, Tsilia,
ses arrière-petits-enfants ;
Rebecca et Olivier ;
familles COLIN, SABOURET, FEROLDI,
ses voisins et amis,
vous font part avec tristesse du décès de

Madame Andrée SABOURET
née COLIN

survenu à Longwy, le dimanche 8 mars 2015, dans sa 93è année.
Une cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église de Heumont, suivie de la crémation au
centre funéraire de Lexy.
Madame Andrée SABOURET repose à la chambre funéraire
« Le Paradis Blanc » à Lexy.
NI FLEURS, NI PLAQUES, NI COURONNES.
La famille remercie le personnel de la maison de retraite Saint-Louis
de Longwy ainsi que son médecin traitant le Docteur DANLOY,
pour leur gentillesse et leur dévouement.
Nous rappelons en votre souvenir le décès de son époux

Robert
survenu en 2005.

André BONNAUD
décédé en 2005.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

METZ - MALZÉVILLE (54) - BERNAY (22)
Il a plu à Dieu de rappeler à lui

Madame Marguerite GUY
décédée à Metz, le 7 mars 2015, dans sa 95è année.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 10 heures, en la chapelle de la maison de retraite SainteChrétienne de Metz-Sablon.
L’inhumation se fera au cimetière de Grange-Le-Mercier
à Montigny-lès-Metz.
De la part de:
Martine, sa belle-fille ;
Marie-Charlotte et Julien, Grégoire et Fanny, Amélie et Nicolas,
ses petits-enfants ;
Timothée, son arrière-petit-fils,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie les religieuses de Sainte-Chrétienne,
la directrice et toute l’équipe de la maison de retraite SainteChrétienne, où elle a passé ses cinq dernièrs années si bien
entourée.
Nous rappelons à votre souvenir son époux

Georges

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
décédé en 2010,
et son fils

Joseph
décédé le 3 février 2012.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

NIDERHOFF
La famille
a la tristesse de vous faire part du décès de

Mademoiselle Lucie HAUMANT

Christian
décédé en 2011.

survenu le 6 mars 2015, à l’âge de 93 ans.
CHARLEVILLE-SOUS-BOIS - MUSSY-LA-FOSSE
L’Association des Amis du Patrimoine et de la Nature,
son Président ainsi que les Membres de l’association
ont le regret de vous faire part du décès de

Monsieur Bernard CHATILLON
Ancien membre actif de l’APN

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille.

Ses obsèques seront célébrées le jeudi 12 mars 2015, à 10h30,
en l’église de Niderhoff, suivies de l’inhumation au cimetière de
la commune.
La bénédiction du corps
tiendra lieu de condoléances.
La famille remercie chaleureusement le personnel, la direction
et les religieuses de la maison de retraite Sainte-Véronique à
Abreschviller pour leur dévouement.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

LES RESTOS DU CŒUR DE MOSELLE-OUEST
et tous les bénévoles du département
ont le regret de vous faire part du décès de

Madame
Claudine WENDENBAUM
Bénévole des Restos du Cœur à Fameck

Les obsèques auront lieu ce jour, mardi 10 mars 2015, à 14 h 30,
au temple protestant de Hagondange.
.

Avis Mortuaires

Mardi 10 Mars 2015

VIGY - METZ - FAULQUEMONT

FONTOY - FLORANGE - FOS-SUR-MER
SALON-DE-PROVENCE - LAXOU - METZ

BOULAY - METZ - POUYASTRUC (65) - MÉCLEUVES

Apaisée et entourée de l’amour des siens, nous vous faisons part
du décès de

Madame Irma PICHOTZKI
survenu à Thionville, le lundi 9 mars 2015, à l’âge de 89 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
en la chapelle du Haut-Pont de Fontoy, à 15 h 30.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
Madame Irma PICHOTZKI reposera à la salle mortuaire de Fontoy
dès mercredi 11 mars 2015.

Monsieur Roger FLEUREAU
survenu le 5 mars 2015, à l’hôpial de Mercy, à l’âge de 86 ans.
Une bénédiction aura lieu en la chapelle de l’hôpital de Mercy
ce jour, mardi 10 mars 2015, à 14 h 30, suivie de l’inhumation
au cimetière de l’Est à Metz.
De la part de:
les familles FLEUREAU, KARMANN, BERGER, DIEUZE.
La famille remercie l’enemble du personnel de la résidence André
Copin de Vigy pour son dévouement et sa gentillesse.

Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur et Madame Jean-Marie PICHOTZKI,
Monsieur et Madame Michel PICHOTZKI,
Monsieur et Madame Denis PICHOTZKI,
Madame Olga PICHOTZKI,
Monsieur André PICHOTZKI,
ses enfants ;
ses petits-enfants, arrière-petits-enfants,
ainsi que toute sa parenté, et toutes les familles amies, et alliées.
Une pensée pour son époux

Michel

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

L’inhumation se fera à l’ancien cimetière de Uckange.

survenu dimanche 8 mars 2015, à Thionville, à l’âge de 91 ans.

Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Sabine HEILI,
Micheline et Jean VILBOIS,
ses enfants ;
Gérald et Rachele,
Gwenaël,
Florian et Cindy,
ses petits-enfants ;
Emelyne, Nollan, Léna, Mathai, Noah, Nathan, Tayana, Julia,
ses arrière-petits-enfants ;
Madame Jeanne TRITZ, sa sœur ;
ses nièces,
ainsi que de toute la famille.

Nous aurons une pensée affectueuse pour son épouse

Denise
et pour sa fille

Dominique
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Madame Jeannine BOTTER repose à la chambre funéraire
« Les Roses » à Boulay.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur Daniel BOTTER et son épouse Valérie,
Monsieur Philippe BOTTER,
Monsieur Pierre BOTTER et son épouse Christine,
Monsieur Jacques BOTTER,
ses fils et leurs conjointes ;
Lili, Emile, Mathilde, Nicolas, Pauline, Charles, Jeanne,
Anatole, Benoit, Caroline, ses petits-enfants ;
Monsieur et Madame Jean-Paul PRINCE,
son frère et sa belle-sœur ;
ses beaux-frères et ses belles-sœurs ;
ses neveux et nièces,
ainsi que de toute la famille.

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Monsieur GORRA repose au centre funéraire de Thionville,
7, rue du Souvenir Français.
L’inhumation se fera au cimetière de Yutz Ancien ESt.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Madame Antoinette HECKEL, sa belle-fille ;
Sébastien et Cécile PONZELLINI,
son petit-fils ;
Jean, Louis,
ses arrière-petits-fils ;
Stéphanie HECKEL, sa belle-fille ;
Sonia HECKEL et Raphael,
sa petite-fille ;
Mathéo,
son arrière-petit-fils ;
Jean-Marie et Yvette SIRET,
son neveu,
ainsi que toute la parenté.

SILLY-SUR-NIED - METZ - WOIPPY
À tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous faisons part
du décès de

Elle reposera à la chambre funéraire de Hagondange à partir de
14 heures.
La cérémonie religieuse sera célébrée en l’église du Centre de
Hagondange le mercredi 11 mars 2015, à 15 heures, suivie de
l’inhumation au cimetière communal.
PAS DE PLAQUES.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur Alain BURG,
Monsieur Serge BURG et Francine son épouse, ses enfants ;
Christelle et Nicolas, ses petits-enfants ;
Alexandre, Jules, Clara, ses arrière-petits-enfants,
ainsi que toute la famille.
Nous rappelons à votre souvenir son défunt mari

René
décédé en 1984.

Madame Marie SCHMITT
née LEGRIS

survenu à Silly-sur-Nied, le 8 mars 2015, à l’âge de 88 ans, munie
des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Arnould de Silly-sur-Nied, sa paroisse,
suivie de l’inhumation au cimetière de Silly-sur-Nied.
La défunte repose à son domicile.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur Jean-Louis SCHMITT, son époux ;
Madame Marie-Claude LEGRIS, sa fille ;
Philippe, son petit-fils ;
Madame Barbe HELLENBRAND née LEGRIS, sa sœur ;
Monsieur et Madame Jean MANGENOT,
son beau-frère et sa belle-sœur ;
Monsieur et Madame STACHURSKI, ses amis,
ainsi que de toute sa famille et ses amis.
La famille tient à remercier le Docteur Franck SCHAFF
et son infirmière Madame DELORME, pour leur dévouement
et leur gentillesse.

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

ETTING - DIEDING - KALHAUSEN
Dans la paix du Seigneur s’est endormi mon cher époux, notre cher
papa, beau-papa et pépé

Monsieur Albert LETT

ZETTING
è

décédé à Sarreguemines, le 9 mars 2015, dans sa 92 année,
muni des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 15 heures, en l’église d’Etting, sa paroisse.

« Une étoile est née et brillera à jamais. »
C’est avec une immense tristesse que nous vous faisons part
du décès de

Noellie KALIS

Le défunt repose à la morgue d’Etting.

Éditions Serpenoise

L’inhumation se fera au cimetière d’Etting.

En vente en librairie

La collection « nature » s’enrichit
d’un nouvel ouvrage consacré cette
fois aux « bestioles » des forêts. Il
est indispensable car la Lorraine et
l’Alsace sont couvertes à plus de
35 % par de magnifiques massifs
forestiers dont la réputation n’est
plus à faire. Avant tout pédagogique,
ce guide de terrain nous transporte
dans l’intimité des petites bêtes
que l’on peut observer à la lumière
(chemins, clairières, lisières) et
dans l’obscurité (sous-bois, litière et
souche de bois mort).
Superbes photos.
Volume relié au format 15 x 21 cm,
256 pages, tout quadri.

24



..........................................

À LA DÉCOUVERTE DES PETITES BÊTES DES FORÊTS

@

................................

Signature :

€ l'exemplaire, (prière de joindre 5,50 € pour frais d'envoi)

Afin d’ améliorer la qualité de la livraison de votre colis et de son suivi,
merci de bien vouloir renseigner votre adresse mail et votre n° téléphone

Règlement : paiement sécurisé sur le net ou par chèque bancaire ou carte bancaire

à

Date d’expiration
à retourner avec votre règlement aux

ÉDITIONS DU QUOTIDIEN,

34, rue du Wacken 67913 Strasbourg cedex 9

FÉY - CORNY-SUR-MOSELLE - METZ

..........................

le

..............................

www.lelivrechezvous.fr

03 88 18 20 11

survenu à Strasbourg, le 7 mars 2015.
Le service d’ange sera célébré le mercredi 11 mars 2015,
à 15 heures, en l’église Saint-Marcel de Zetting.
Elle repose à la maison funéraire de Zetting.
Les fleurs peuvent être remplacées par des dons pour
le service de réanimation néonatale de l’hôpital Haute-Pierre
de Strasbourg et pour l’association ESPPACES.
De la part de:
Sandra DISSIEUX et KALIS Pierrick, ses parents ;
ses grands-parents ;
sa marraine ;
son parrain ;
ses tantes et oncles,
ainsi que toute sa famille.
Les parents remerciement le personnel soignant des services
de réanimation néonatale et des soins intensifs de l’hôpital
Haute-Pierre pour sa gentillesse et son exceptionnel
dévouement.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès de

Madame Andrée MORO
née LEHAIR

survenu à Metz, le 7 mars 2015, à l’âge de 84 ans.

L’inhumation se fera au cimetière de Féy.

Nom : ................................................................. Prénom : ...........................................................................
Adresse : .................................................................. Code postal : .......................... Tél : ................................
email :

La famille tient à remercier chaleureusement toutes les personnes
soignantes qui l’ont entouré.

Madame MORO repose à la chambre funéraire « La Roselière »
de Marly-Frescaty.

Bon de commande
souhaite recevoir............. exemplaire(s) du livre

NI FLEURS, NI PLAQUES,
des dons pour l’hôpital Robert Pax.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Madame Marie LETT, née HUTH, son épouse ;
Josette et Charles,
Justin et Martine,
Arlette et Gérard,
ses enfants et leurs conjoints ;
Véronique et Richard, Stéphanie et Christophe,
Sébastien et Davina, Christian, Aline, Yannick et Laure,
Nicolas et Emilie, Julien et Isabelle, Ludovic et Viviane,
ses petits-enfants ;
Aurélien, Elisa, Emilie, Romain, Ines, Théo, Hugo,
Lucas, Maxime, Jade, Clément, Alex, Elina, Damien,
ses arrière-petits-enfants ;
ses belles-sœurs et beaux-frères,
ainsi que toute la famille.

La messe d’enterrement sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 10 heures, en l’église Saint-Pierre-aux-Liens de Féy.



24

La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 10 h 30, en l’église Saint-Nicolas de Yutz.

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Nouveauté

au prix de :

Monsieur Fernand GORRA

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

survenu à Thionville, le 8 mars 2015, à l’âge de 84 ans.

née METZ

Madame Sophie HEILI repose en la maison funéraire « Les Colombelles », chemin de Silvange à Pierrevillers ce jour, mardi, à
partir de 14 heures.

Nous remercions l’EHPAD de Ranguevaux pour sa gentillesse.

La messe d’enterrement sera célébrée en l’église Saint-Etienne de
Boulay, mercredi 11 mars 2015, à 10 heures, elle sera suivie de
l’inhumation au cimetière communal.

née VILBOURG

Le culte protestant aura lieu le mercredi 11 mars 2015, à 14 h 30,
au temple de Rombas, où l’on se réunira, suivie de l’inhumation
au cimetière de Pierrevillers.

Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Madame Catherine RANIERI, née WEBER, sa fille
et Christian, son gendre ;
Monsieur François WEBER, son fils et Julia, sa belle-fille ;
Caroline, sa petite-fille,
ainsi que de toute la famille et de ses amis.

survenu à Ars-Laquenexy, le 7 mars 2015, à l’âge de 78 ans,
munie des sacrements de l’Église.

Madame Gilberte BURG

Madame Sophie HEILI

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Sainte-Barbe de Uckange, sa paroisse.

YUTZ - MANOM - VRY - FRÉMIFONTAINE (88)
Nous avons la douleur de vous faire part du décès de

survenu à Thionville, le 8 mars 2015, dans sa 91è année.

À tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous avons le regret
de faire part du décès de

Nous avons la profonde tristesse de vous faire part du décès de

survenu à Moyeuvre-Grande, le samedi 7 mars 2015, à l’âge
de 85 ans, muni des sacrements de l’Église.

15

THIONVILLE - WITTENHEIM - ENNERY - STRASBOURG

PIERREVILLERS - HAGONDANGE

Monsieur Charles WEBER

Madame Jeannine BOTTER

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

décédé en 2011.

UCKANGE - FRESNES-EN-WOËVRE
ALSACE - HAUTE-NORMANDIE

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

née PRINCE

née SIMEONI

À tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous faisons part
du décès de

1 LOC

Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur et Madame Michel MORO,
Madame Marie Claude MORO,
Madame Brigitte MORO et Olivier,
ses enfants ;
Christine et Thierry, Céline et Gaël, Sophie et Cyril,
Jonathan, Kathleen et Sébastien, ses petits-enfants ;
Jeanne, Emile, Maëlys, Emma, Abel,
ses arrière-petits-enfants ;
son frère Gérard,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie tout particulièrement le Docteur GHEZZI,
Michel et Karine pour leur gentillesse et leur dévouement.
Nous rappelons à votre souvenir son époux

Antoine
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

BOULANGE - WOIPPY
À tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous faisons part
avec tristesse du décès de

Madame Micheline DE LUCA
survenu le 7 mars 2015, à l’âge de 93 ans.
Une bénédiction sera célébrée le mercredi 11 mars 2015, à 11h30,
au crématorium de Thionville.
Selon sa volonté, son corps sera crématisé.
De la part de:
Monsieur Alain CHEVALIEZ et Madame, née Michelle DE LUCA,
Madame Sandrine GIARDOT, ses enfants ;
ses petits-enfants et leurs conjoints ;
ses arrière-petits-enfants ;
Madame Marie-Louise GILLET, sa sœur,
ses neveux et nièces ainsi que de toute la parenté.
La famille rappelle à votre souvenir la mémoire de son époux

Monsieur Bruno DE LUCA
décédé en 1994.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.
.

Avis Mortuaires

Mardi 10 Mars 2015

RÉMILLY
À tous ceux qui l’ont connue, aimée et estimée, nous faisons part
du décès de

Madame Françoise MASSON
née CUENOT
Veuve du Docteur Robert MASSON

survenu à Rémilly, le 8 mars 2015, dans sa 90è année.
La célébration religieuse aura lieu le mercredi 11 mars 2015,
à 15 heures, en l’église de Rémilly.
Elle repose chez elle.
L’inhumation se fera au cimetière de Rémilly.
De la part de:
Monsieur Michel CUENOT, son fèrre ;
Monsieur et Madame Jean CUENOT, son frère ;
Monsieur et Madame Bruno MASSON, son fils ;
Monsieur et Madame Corine MASSON-PAYEUR, sa fille ;
Madame Pascale MASSON-SOUMER, sa fille ;
Monsieur et Madame Arnaud MASSON, son fils ;
Monsieur et Madame Etienne MASSON, son fils ;
Monsieur Gabriel MASSON, son fils ;
Jérémy, Fleur, Sébastien, Elodie, Quentin, Nicolas, Gaëlle, Aline,
ses petits-enfants,
Sa famille remercie l’ensemble du personnel du SSIAD,
ses infirmières, ses auxiliaires de vie, pour leur gentillesse
et leur dévouement.

MONTMÉDY - IRÉS LES PRÉS
Madame Monique PHILIPPE, née MAIRE, son épouse ;
ses enfants et petits-enfants,
ainsi que toute la parenté
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Jean-Louis PHILIPPE
survenu le 8 mars 2015, à l’âge de 73 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 12 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Bernard de Montmédy, suivies de
l’inhumation au cimetière d’Iré les Prés.
Monsieur Jean-Louis PHILIPPE repose à la chambre funéraire,
ruelle du Cimetière 55600 Montmédy.
Selon ses volontés, pas de plaques, fleurs naturelles uniquement
ou un don au profit du Secours Catholique.
L’offrande tiendra lieu de condoléances.
Condoléances sur : www.avis-de-deces.net
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

AMNÉVILLE - FLORANGE - HAGONDANGE
Nous avons la grande tristesse de vous faire part du décès de

Madame Eugénie ZIMMER
née DEHLINGER

survenu à Florange, le 8 mars 2015, à l’âge de 92 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 15 heures, en l’église néo-apostolique, rue Victor Hugo à
Amnéville, suivie de la crémation.
Madame ZIMMER reposera à partir de mercredi, 10 heures,
au funérarium d’Amnéville.
De la part de:
Madame Marie-Thérèse PEIFFER, née ZIMMER,
Madame Pierrette HAMBURGER, née ZIMMER, ses filles ;
Madame Marie-Louise ZIMMER, sa belle-fille ;
ses petits-enfants, arrière-petits-enfants
et arrière-arrière-petits-enfants,
Madame Marie-Christine PHILIPPI.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

C’est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de

Nous avons la grande tristesse de vous faire part du décès de

Madame Flora MARTIN
née LORENZI

survenu à son domicile, le 9 mars 2015, à l’âge de 87 ans.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Martin de Corny-sur-Moselle.
L’inhumation aura lieu au cimetière de Corny-sur-Moselle.
Madame MARTIN repose à la chambre funéraire « La Roselière »
de Marly-Frescaty.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Monsieur Jean-Pierre MARTIN,
Monsieur et Madame Patrick MARTIN,
Monsieur Daniel LECOCQ et Madame, née Josette MARTIN,
Monsieur Thierry PELTIER et Madame Sylvie MARTIN,
ses enfants ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,
ainsi que de toute la famille.
La famille remercie le Docteur Eric D’HUART, Kévin ALIDINI son
kiné, Michel KLEIN son infirmier et son associée Karine pour
leur gentillesse et leur dévouement.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

BOULIGNY - NANCY - LYON
À tous ceux qui l’ont connu, aimé, estimé, nous faisons part
du décès de

Monsieur Martial FORTEMPS
dit « Gaby »

survenu à son domicile, le dimanche 8 mars 2015, à l’âge de
85 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église de Bouligny, suivie de son inhumation
au cimetière communal.
Monsieur Martial FORTEMPS repose à la chambre funéraire
Lescanne à Piennes.
De la part de:
Madame Christiane FORTEMPS, son épouse ;
Monsieur Paul RAVASIO, son gendre ;
Monsieur Jean-Philippe RAVASIO, son petit-fils,
ainsi que de toute la parenté.
Nous rappelons la mémoire de sa fille

Marie-Annick
décédée le 27 mai 2005.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

MONT-SAINT-MARTIN - COSNES-ET-ROMAIN
AMEL-SUR-L’ÉTANG (55)
Madame Marie José KORNIAK, née TEERLINCK, son épouse ;
Franck et Marie-Astrid, ses enfants ;
Ines, Ilias, Pol-Alexandre, ses petits-enfants,
ses amis et toute la parenté
ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur René KORNIAK
survenu à l’âge de 70 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 11 mars 2015, à
14h30, en l’église Saint-Barthelemy de Mont-Saint-Martin, suivie
de l’inhumation au cimetière d’Amel-sur-L’Étang.
Monsieur René KORNIAKrepose à son domicile, heures de visite
10 heures à 18 heures.
PAS DE PLAQUES.
QUE DES FLEURS NATURELLES.
La bénédiction finale
tiendra lieu de condoléances.
La famille remercie tout particulièrement son médecin traitant,
le Professeur KRAKOWSKI et les Sœurs de la Congrégation
de Saint-Charles.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Serge DE CARLI,
Maire de MONT-SAINT-MARTIN,
Conseiller Général de Meurthe-et-Moselle,
le Conseil Municipal,
le Personnel Municipal
ont le regret de vous faire part du décès de

René KORNIAK

Adjoint au Maire de 1995 à 2001
Ses obsèques auront lieu le mercredi 11 mars 2015, à 14 h 30,
en l’église Saint-Barthélémy de Mont-Saint-Martin.
Nous présentons nos condoléances à toute sa famille.

Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
NI PLAQUES, NI FLEURS.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
René, son époux ;
Dominique, sa fille ;
Laura, Bruno, Carole Virginie, ses petits-enfants ;
ses arrière-petits-enfants ;
Raymonde, sa sœur ;
ses neveux et nièces,
ainsi que de toute la famille et de ses amis.

UCKANGE
Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Bernard HERTIENNE
survenu à Uckange, dimanche 8 mars 2015, dans sa 57è année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 10 heures, en l’église Sainte-Barbe de Uckange.
Selon sa volonté, son corps sera incinéré.
Monsieur HERTIENNE repose au centre funéraire de Yutz.
NI FLEURS, NI COURONNES.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Madame Géraldine HERTIENNE, née CANTRULE,
son épouse ;
Thomas, Yoann et Fanny, ses enfants ;
Monsieur Jean Marie HERTIENNE et son épouse Valérie,
son frère et sa belle-sœur ;
Madame Jacqueline CANTRULE, sa belle-mère ;
Monsieur et Madame Richard CANTRULE,
son beau-frère et sa belle-sœur,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

CREUTZWALD - SAUVIAN (34) - METZ
Nous avons le regret de vous faire part du décès de

Monsieur Serge ANDRZEJEWSKI

Le défunt repose à la chambre funéraire du Warndt, rue de Fatima
à Creutzwald.
NI FLEURS, NI PLAQUES, NI COURONNES.
Prière de s’abstenir de condoléances.
De la part de:
Julie ANDRZEJEWSKI, sa fille ;
Monsieur Jean Félix ANDRZEJEWSKI,
Madame Sonia ANDRZEJEWSKI,
Madame Francine VIDAL, née ANDRZEJEWSKI,
ses sœurs et son frère ;
Cécile et Catherine, ses nièces,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

GRAVELOTTE - WOIPPY - BEUX
Nous avons la profonde douleur de vous faire part du décès de

Madame Thérèse AVEAUX
née NOWICKI

survenu à Ars-Laquenexy, le 7 mars 2015, à l’âge de 83 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015, à
14h30, en l’église de Beux, suivie de l’inhumation au cimetière
communal.
De la part de:
ses filles et ses gendres :
Madame Patricia RAUSCHER, née AVEAUX et Jean-Claude,
Madame Désirée FELIX, née AVEAUX et Gilbert ;
ses petits-enfants et arrière-petits-enfants ;
ainsi que toute la famille.

survenu à l’hôpital, le dimanche 8 mars 2015, dans sa 91è année,
muni des sacrements de l’Église.
La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 12 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église de Meisenthal, sa paroisse, suivie
de l’inhumation au cimetière communal.
Le défunt reposera à la morgue de Meisenthal à partir de ce jour,
mardi à midi.
De la part de:
Madame Thérèse BURGUN, née SEILER, son épouse ;
Jocelyne et Anne, ses filles ;
Francis et Bernard, ses gendres ;
Raphaël, Fanny, Adeline et Anaïs, ses petits-enfants ;
Isabelle et Michel, Philippe et Nadège, Pierre, ses beaux-enfants
et leurs enfants ;
Marie et Elise, ses sœurs et leurs enfants,
ainsi que toute la famille.

GOETZENBRUCK

nous a quittés, le 8 mars 2015, à l’âge de 79 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée ce jour, mardi 10 mars 2015,
à 15 heures, en l’église Saint-Joseph d’Amnéville et sera suivie
d’une crémation.
Madame KIFFER repose au funérarium d’Amnéville.
Une prière et une pensée pour son cher regretté époux

Docteur Jean KIFFER
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Le Président de l’entreprise VERRISSIMA, Jonathan METZ
et sa compagne Maria-Esther,
ses associés Jean-Louis METZ, Élisabeth METZ,
Samuel METZ et son épouse Fatiha,
ainsi que l’ensemble du personnel de l’entreprise.
ont la tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Emile BURGUN
Fondateur de l’entreprise Miroiterie Burgun

Nous avons l’immense tristesse de faire part du décès de

Monsieur Dominique LEHE

Ils garderont de lui l’image d’un homme entreprenant, engagé
et jeune d’esprit.
Ils s’associent à la douleur de sa famille et lui présentent
leurs sincères condoléances.

notre très cher papa, beau-papa, papi, compagnon, frère, beaufrère, oncle, parrain, cousin, parent et ami, enlevé à notre tendre
affection, le 8 mars 2015, à l’âge de 60 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu jeudi 12 mars 2015, à 15 heures,
en l’église catholique de Hengwiller.
De la part de:
Les famille en deuil.
67440 Salenthal
À toutes les personnes qui s’associeront à notre peine,
nous exprimons notre profonde gratitude.
Cet avis tient lieu de faire part
et de remerciements.

MEISENTHAL
Monsieur le Curé,
le Conseil de Fabrique,
ont le regret de vous faire part du décès de

Monsieur Emile BURGUN

Président du Conseil de Fabrique de 1992 à 1999
Nous garderons de lui le souvenir d’un homme généreux,
disponible et dévoué.
Nos sincères condoléances à la famille.

TALANGE - TRÉMERY - HAGONDANGE - HOMÉCOURT

FORBACH - THIONVILLE
C’est avec une grande tristesse que nous vous faisons part
du décès de

Alessandra BIAGI
è

survenu à Bitche, le 7 mars 2015, dans sa 83 année.
L’inhumation se fera dans la sépulture familiale au cimetière SaintFrançois de Thionville, après une bénédiction le mercredi
11 mars 2015, à 15 heures.

À tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous faisons part avec
tristesse du décès de

Monsieur Ercole PASSAVANTI
survenu le 8 mars 2015, à son domciile, dans sa 86è année.
La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 11 mars 2015, à
14h30, en l’église Jésus-Ouvrier de Talange, suivie de
l’inhumation au cimetière communal.
Monsieur Ercole PASSAVANTI repose à la chambre funéraire
de Maizières-lès-Metz.

De la part de:
ses cousins et sa cousine.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

survenu à Saint-Jean-de-Bassel, le 8 mars 2015, à l’âge de
67 ans, muni des sacrements de l’Église.
La messe d’enterrement sera célébrée le jeudi 12 mars 2015, à
14h30, en l’église de la Cité Neuland à Creutzwald, sa paroisse
et sera suivie de l’inhumation au cimetière paysager de
Creutzwald.

Monsieur Emile BURGUN

Madame Céline KIFFER

Nous remercions le personnel de l’hôpital Bel-Air.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

À tous ceux qui l’ont connu, aimé et estimé, nous avons la profonde
tristesse de vous faire part du décès de

« Tu t’es battue contre la maladie
avec courage et ténacité.
Il nous reste les souvenirs des jours heureux.
Nous ne t’oublierons jamais. »
À notre mère, grand-mère
marraine, tante, sœur et amie.

survenu à Thionville, le samedi 7 mars 2015, à l’âge de 90 ans,
munie des sacrements de l’Église.

Madame VERDON repose au centre funéraire de Yutz.

MEISENTHAL - SOUCHT - KERBACH

AMNÉVILLE - METZ - PLAN-DE-CUQUES (13)

Madame Odette VERDON
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 mars 2015,
à 14 h 30, en l’église Saint-Nicolas de Yutz, sa paroisse.

16

Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

YUTZ

née LETHIEN

CORNY-SUR-MOSELLE - NANCY

1 LOC

La Direction et le Personnel
de la société PILOTAGE LIGHTING SOLUTIONS
ont le regret de vous faire part du décès de

Monsieur Olivier LEROY

Prière de s’abstenir de condoléances
à l’issue du service religieux.
De la part de:
Madame Maria Caterina PASSAVANTI, née ARENA,
son épouse ;
Jean, Dominique, Marie-Thérèse et Michael, Mario et Marie,
ses enfants et leurs conjoints ;
Thomas, Jordan et Kevin, ses petits-enfants ;
Lyam, son arrière-petit-fils,
ainsi que de toute la famille.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

survenu le 6 mars 2015, à l’âge de 55 ans.
Son enthousiasme et son implication nous manqueront.
Toutes nos pensées vont naturellement à son épouse, ses enfants
et les autres membres de sa famille.
Toutes nos condoléances.

Nous avons le regret de vous faire part du décès de

Madame Jacqueline DECLOUX
née HARDY

survenu le 3 mars 2015, à Villejuif, dans sa 68è année.
La cérémonie sera célébrée le jeudi 12 mars 2015, à 14 h 30,
en l’église de Saint-Epvre.
De la part de:
ses enfants et de toute sa famille.

MEXY
AUDUN-LE-ROMAN
HAUCOURT-MOULAINE
Christiane, Maryse, Gilles et Jacky,
ses enfants ;
ses belles-filles et ses gendres ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
parents, amis et alliés
ont la tristesse de vous faire part
du décès de

Madame
Jeannine DUCHEZ
à l’âge de 81 ans.
Les obsèques seront célébrées le
jeudi 12 mars 2015, à 11 heures,
en l’église de Roquettes (31120).
Adresse du deuil : chambre
funéraire Marty Maurice et Fils,
1, impasse de la Cabane 31190
Auterive.

Consultez les avis de décès sur www.libramemoria.com
et déposez gratuitement vos condoléances

La famille rappelle à votre souvenir la mémoire de son époux

Monsieur Désiré AVEAUX
décédé en 1986.
Le présent avis tient lieu de faire-part
et de remerciements.

Avis de décès - Livre de condoléances - Remerciements - Actualités - Annuaire des professionnels - Informations pratiques

www.libramemoria.com
1er site du Grand Est d’avis de décès

.

Mardi 10 Mars 2015

Annonces légales, administratives et judiciaires
HAGANIS

AVIS DE MARCHÉS
COMMUNAUTE
D’AGGLOMERATION
DE FORBACH
Porte de France

AVIS DE MARCHE
1) Identification et adresse de la collectivité qui passe les marchés :
Maître d’ouvrage :
Communauté d’Agglomération
de Forbach Porte de France
110, rue des Moulins
- B.P. 70341
57608 FORBACH cedex
Tél : 03 87 85 55 00
Fax : 03 87 13 13 64
2) Procédure de passation :
Procédure adaptée (Article 146 du Code
des Marchés Publics)
Marché à bons de commande
Estimation du nombre minimum
d’installations à contrôler : 10
Estimation du nombre maximum
d’installations à contrôler : 32
3) Objet du marché - Caractéristiques
principales :
Diagnostics et contrôles des installations
d’assainissement non-collectif
- diagnostic initial d’installations d’assainissement non-collectif
- contrôle de conception lors de l’instruction de permis de construire
- contrôle d’exécution de travaux d’installations neuves ou réhabilitées
4) Durée d’exécution globale :
le marché démarre à compter de la réception de l’Ordre de Service denotification et s’achève le 30 juin 2016
5) Conditions relatives au marché :
Cautionnement et garanties exigés :
retenue de garantie de 5 % remplacée au
gré du titulaire parune garantie à première demande ou par une caution bancaire
Nature de l’attributaire : Entrepreneur
unique ou groupement solidaire
Modalités essentielles de financement et
de paiement : Virement par mandat administratif - Financement sur les fonds
de la Collectivité - Délai global de paiement : 30 jours
Intérêts moratoires : taux d’intérêt légal
en vigueur à la date à laquelle les intérêts
commencent àcourir augmenté de
8 points
Variantes : non admises
Options : sans objet
Durée de validité des offres : 90 jours
6) Justificatifs et Critères de sélection
des candidatures
Précisions dans le Règlement de Consultation
7) Critères d’attribution des offres
Précisions dans le Règlement de Consultation
8) Modalités de retrait du DCE :
Téléchargeable sur le profil acheteur de
la Collectivité à l’adresse suivante:
http://www.e-marchespublics.com
9) Modalités de remise des offres :
Sur support papier : enveloppe unique
(pièces candidatures + offre)
Sous pli recommandé avec avis de réception postal ou déposées contre récépissé à la Communautéd’Agglomération
Ou par voie dématérialisée à l’adresse
ci-avant
10) Renseignements complémentaires :
Techniques :
M. Vincent GREINER
Tél : 03 87 85 55 00
Fax : 03 87 85 43 75
v.greiner@agglo-forbach.fr
Administratifs :
Mme Isabelle RECEVEUR
Tél. : 03 87 85 55 00
Fax : 03 87 13 13 64
Courriel :
isabelle.receveur@agglo-forbach.fr
11) Date limite de réception des offres :
7 avril 2015 à 12 H 00
12) Date d’envoi de l’avis à l’organe de
publication : 9 mars 2014
AC653977000

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
1.Objet du marché : réalisation de
2 équipements de type " terrain multisports " à Montigny-lès-Metz
2.Identité de l’organisme qui passe le
marché : Groupement de commande, en
application de l’article 8 du Code des
marchés publics (CMP), entre l’Office
public de l’habitat de Montigny-lèsMetz et la Ville de Montigny-lès-Metz
Coordonnateur du groupement :
Ville de Montigny-lès-Metz
Les marchés seront attribués à une seule
entreprise.
Chaque membre du groupement signera
avec l’entreprise retenue, un marché à
hauteur de ses besoins propres et s’assurera de sa bonne exécution
3.Procédure de passation :
Procédure adaptée article 28 du CMP
4.Délais de livraison : cf. dossier de consultation
5.Date limite de réception des offres :
30 mars 2015 à 11h00
6.Critères d’attribution :
-Prix : 40 %
-Valeur technique : 60 %
7.Délai de validité des offres :
90 jours
8.Justifications à produire quant aux
qualités et capacités du candidat :
cf. règlement de consultation
9.Retrait des dossiers :
Téléchargez le dossier de consultation
sur le site de la Ville
http://www.montigny-les-metz.fr/
rubrique " Marchés publics "
Ou faites parvenir votre demande à :
VILLE DE MONTIGNY-lès-METZ
Service Marchés Publics
Fax 03.87.55.74.75
10.Modalités de remise des offres :
Sous enveloppe mentionnant l’objet du
marché envoyée ou déposée contre récépissé à l’adresse mentionnée ci-dessus
ou transmises par voie électronique sur
le site Internet www.achatpublic.com
11.Instance à contacter pour obtenir les
renseignements concernant les modalités
de recours et/ou pour introduire un recours :
Tribunal Administratif de Strasbourg
31 avenue de la Paix
- 67000 STRASBOURG
- Tél. : .03 88 21 23 23
12.Renseignements complémentaires :
Techniques : - G. MALLICK
tél. 06.76.60.06.30 (OPH)
- S. VICECONTI
tél. 03.87.55.74.89. (Ville)
Administratifs : N. WEITZEL
tél. 03.87.55.74.53. (Ville)
13.Date d’envoi à la publication :
09 mars 2015
AC654018300

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
Département
de publication : 57
Services
La procédure d’achat du présent avis est
couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC : Non
IDENTIFICATION DU POUVOIR
ADJUDICATEUR / DE L’ENTITE ADJUDICATRICE
Nom et adresse officiels de l’organisme
acheteur :
HAGANIS
Nouveau Port de Metz
13 Rue du Trou aux Serpents CS 82095
57052 Metz Cedex 02
Type d’organisme : Etablissement public territorial
Activité(s) principale(s) : Environnement
Le pouvoir adjudicateur/entité adjudicatrice agit pour le compte d’autres pouvoirs/entités adjudicateurs/adjudicatrices : Non
OBJET DU MARCHE
Objet du marché : Entretien des vannes
et soupapes de l’Unité de Valorisation
Energétique
Type marché de services : Entretien et
de réparation
Lieu d’exécution ou de livraison : Centre
de Valorisation des Déchets à Metz
L’avis concerne : Un marché public
CARACTERISTIQUES PRINCIPALES
Entretien et révision. Marché unique à
bons de commande avec maximum et un
opérateur économique
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) :
Le montant total des commandes du
marché est défini comme suit : seuil
maximum 40000,00 Euros H.T. pour la
période initiale. Ce montant sera identique pour les périodes de reconduction.
Le marché est conclu à compter de la
notification du contrat jusqu’au
31/12/2015. Le marché est reconductible
pour 3 périodes de un an
Mode d’attribution du marché : Marché
unique
Des variantes seront-elles prises en
compte ? Non
CONDITIONS RELATIVES AU MARCHE
Modalités essentielles de financement et
de paiement et/ou références aux textes
qui les règlementent : crédits disponibles
à l’article 6156 du budget d’HAGANIS.
Forme juridique que devra revêtir le
groupement d’opérateurs économiques
attributaire du marché : Aucune forme
de groupement imposée à l’attributaire.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : Français
Unité monétaire utilisée, l’euro.
CONDITIONS DE PARTICIPATION
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
* Justifications autres en saisie libre : Se
référer au Règlement de la Consultation.
CRITERES D’ATTRIBUTION
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération
- Prix des prestations : 60%
- Moyens techniques et humains d’intervention sur site : 20%
- Assistance technique : 20%
Une enchère électronique sera effectuée : Non
PROCEDURES
Type de procédure : Procédure adaptée
Date limite de réception des offres :
31/03/2015 à 12 H 00
Délai minimum de validité des offres :
90 jours
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Numéro de référence attribué au marché
par le pouvoir adjudicateur/entité adjudicatrice : 15AS004
Autres informations :
Les offres peuvent être transmises par
lettre recommandée avec accusé de réception ou déposées contre récépissé ou
transmises par voie électronique sur la
plateforme de dématérialisation
www.achatpublic.com.
Conditions d’obtention du cahier des
charges et des documents complémentaires :
Documents remis gratuitement
Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal Administratif
31, avenue de la Paix
67000 Strasbourg
Tél : +33 388212323
Fax : +33 388364466
Introduction des recours :
Voies et délais des recours dont dispose
le candidat :
- Référé précontractuel prévu aux articles L. 551-1 à L. 551-12 du code de
justice administrative (CJA), et pouvant
être exercé avant la signature du contrat.
- Référé contractuel prévu aux articles
L.551-13 à L.551-23 du CJA, et pouvant
être exercé dans les délais prévus à l’article R. 551-7 du CJA.
- Recours de pleine juridiction ouvert
aux concurrents évincés, et pouvant être
exercé dans les deux mois suivant la date
à laquelle la conclusion du contrat est
rendue publique.
- Recours contre une décision administrative prévu aux articles R. 421-1 à R.
421-7 du CJA, et pouvant être exercé
dans les 2 mois suivant la notification ou
publication de la décision de l’organisme
Date d’envoi du présent avis à la publication : 06/03/2015
ADRESSES COMPLEMENTAIRES
Renseignements d’ordre administratif et
technique
MLLE Stefani E. / M. Ennassiri J.
Haganis
Nouveau Port de Metz
13 Rue du Trou aux Serpents CS82095
57052 Metz Cedex 02
Fax : +33 355945044
Email : cellulemarches@haganis.fr
AC653570400

HAGANIS

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
Département
de publication : 57
Fournitures
La procédure d’achat du présent avis est
couverte par l’accord sur les marchés publics de l’OMC : Non

IDENTIFICATION DU POUVOIR
ADJUDICATEUR / DE L’ENTITE ADJUDICATRICE
Nom et adresse officiels de l’organisme
acheteur :
HAGANIS
Nouveau Port de Metz
13 Rue du Trou aux Serpents CS 82095
57052 Metz Cedex 02
Type d’organisme : Etablissement public territorial
Activité(s) principale(s) : Environnement
Le pouvoir adjudicateur/entité adjudicatrice agit pour le compte d’autres pouvoirs/entités adjudicateurs/adjudicatrices : Non
OBJET DU MARCHE
Objet du marché : Fourniture de pièces
mécaniques pour grilles de fours, alimentateurs et extracteurs à mâchefers
pour l’UVE
Type de marché de fournitures : Achat
Lieu d’exécution ou de livraison : Centre de Valorisation des Déchets à Metz
L’avis concerne : Un marché public
CARACTERISTIQUES PRINCIPALES
Marché unique à bons de commande
avec maximum et un opérateur économique
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : seuil maximum 65000,00 Euros H.T. pour la période initiale. Ce montant sera identique
pour les périodes de reconduction. Le
marché est conclu à compter de la notification du contrat jusqu’au 31/12/2015.
Le marché est reconductible pour 2 périodes de un an
Mode d’attribution du marché : Marché
unique
Des variantes seront-elles prises en
compte ? Non
CONDITIONS RELATIVES AU MARCHE
Modalités essentielles de financement et
de paiement et/ou références aux textes
qui les règlementent : Crédits prévus à
l’article 21543 du budget d’HAGANIS
Forme juridique que devra revêtir le
groupement d’opérateurs économiques
attributaire du marché : Aucune forme
de groupement imposée à l’attributaire.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : Français
CONDITIONS DE PARTICIPATION
Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
* Justifications autres en saisie libre : Se
référer au Règlement de la Consultation.
CRITERES D’ATTRIBUTION
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères
énoncés ci-dessous avec leur pondération
- Prix des prestations : 80%
- Assistance technique : 20%
Une enchère électronique sera effectuée : Non
PROCEDURES
Type de procédure : Procédure adaptée
Date limite de réception des offres :
07/04/2015 à 12 H 00
Délai minimum de validité des offres :
90 jours
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES
Numéro de référence attribué au marché
par le pouvoir adjudicateur/entité adjudicatrice : 15AF002
Autres informations :
Les offres peuvent être transmises par
lettre recommandée avec accusé de réception ou déposées contre récépissé ou
transmises par voie électronique sur la
plateforme de dématérialisation
www.achatpublic.com.
Conditions d’obtention du cahier des
charges et des documents complémentaires :
Documents remis gratuitement
Instance chargée des procédures de recours :
Tribunal Administratif
31, avenue de la Paix
67000 Strasbourg
Tél : +33 388212323
Fax : +33 388364466
Introduction des recours :
Voies et délais des recours dont dispose
le candidat :
- Référé précontractuel prévu aux articles L. 551-1 à L. 551-12 du code de
justice administrative (CJA), et pouvant
être exercé avant la signature du contrat.
- Référé contractuel prévu aux articles
L.551-13 à L.551-23 du CJA, et pouvant
être exercé dans les délais prévus à l’article R. 551-7 du CJA.
- Recours de pleine juridiction ouvert
aux concurrents évincés, et pouvant être
exercé dans les deux mois suivant la date
à laquelle la conclusion du contrat est
rendue publique.
- Recours contre une décision administrative prévu aux articles R. 421-1 à R.
421-7 du CJA, et pouvant être exercé
dans les 2 mois suivant la notification ou
publication de la décision de l’organisme
Date d’envoi du présent avis à la publication : 06/03/2015
ADRESSES COMPLEMENTAIRES
Renseignements d’ordre administratif et
technique
MLLE Stefani E. / M. Hazemann T.
Haganis
Nouveau Port de Metz
13 Rue du Trou aux Serpents CS82095
57052 Metz Cedex 02
Tél : +33 355945041
Fax : +33 355945044
Email : cellulemarches@haganis.fr
AC653601300

AVIS D’APPEL PUBLIC
À CONCURRENCE
Marche public de prestation
intellectuelle
Procédure adaptée
Pouvoir adjudicateur :
Communauté de communes
du Pays des Etangs
6 avenue Tomas Bata
57770 Moussey
Objet : Elaboration d’un plan guide pour
le développement d’activités sur le site
de Bataville
Descriptif de la mission :
L’objectif de l’étude est de définir une
véritable stratégie locale en matière de
développement économique, culturel,
urbain et d’aménagement, et de donner
des outils opérationnels aux acteurs du
territoire.
La mission se déroulera en 3 phases :
* Phase Nº 1 : Etat des lieux
* Phase Nº 2 : Identification et analyse
de scénarios d’évolution site
* Phase Nº 3 : Définition du projet définitif de développement du site
Cet appel à candidatures fait suite à une
première consultation déclarée sans suite
pour motif de commande imprécise.
Dossier de consultation téléchargeable
sur www.klekoon.com
Critères de jugement des offres :
1. Valeur technique (70 %)
2. Prix (30 %)
Délai de validité des propositions :
120 jours
Date limite de remise des offres :
Mardi 7 avril 2015 à 16h00
AC653968700

AVIS D’APPEL PUBLIC
À CONCURRENCE
Marche public de prestation
intellectuelle
Procédure adaptée
Pouvoir adjudicateur :
Communauté de communes
du Pays des Etangs
6 avenue Tomas Bata
57770 Moussey
Objet : étude pour la définition d’une
stratégie de valorisation patrimoniale et
économique des étangs et canaux sur le
territoire de la CCPE
Descriptif de la mission :
Par cette étude, la communauté de communes souhaite valoriser son patrimoine
lié à l’eau, trouver et définir une ou plusieurs actions à mettre en oeuvre, et en
analyser la faisabilité technique et financière.
Le travail comportera 3 volets :
- Stratégie : diagnostic du territoire et
orientation
- Faisabilité : définition et mise en oeuvre d’un plan d’action
- mission obligatoire : plan d’aménagement du camping de gondrexange
Dossier de consultation téléchargeable
sur www.klekoon.com
Critères de jugement des offres :
1. Valeur technique (60 %)
2. Prix (40 %)
Délai de validité des propositions :
90 jours
Date limite de remise des offres :
Lundi 6 avril 2015 à 16h00
AC653993400

AVIS D’APPEL PUBLIC
A LA CONCURRENCE
PROCEDURE ADAPTEE
Identification du maître d’ouvrage qui
passe le marché :
Mairie de Morsbach
Rue Nationale
57600 MORSBACH
Tél : 03 87 85 30 56
Fax: 03 87 84 00 31
Identification du maître d’œuvre :
LOGO B5,
rue Jean Baptiste Lejoindre
BP 40 234
57604 FORBACH Cedex
Tél. : 03 87 87 72 35
Fax : 03 87 85 45 68
E-mail : Logo-B@wanadoo.fr
Procédure de passation :
Procédure adaptée suivant l’article 28 du
Code des Marchés Publics.
Objet du marché : Travaux de voirie des
rues des Fleurs et Mozart à Morsbach
Les critères de jugement des offres sont
les suivants :
- valeur technique 30%
- prix des prestations 50%
- délais d’exécution 20%
Le pouvoir adjudicateur se réserver la
possibilité de négocier le prix avec les 3
ou 5 candidats les mieux placés.
Modalités d’obtention du dossier de consultation :
- Le dossier sera remis aux candidats
contre paiement des frais de reprographie et d’envoie auprès de la société :
REPROGRAPHIC
Agence de Metz
27, Rue des Feivres
57070 Metz ACTIPÔLE
Tél. : 03 87 66 41 26
Fax : 03 87 62 22 11
- Le dossier de consultation des entreprises pourra également être téléchargé
gratuitement en suivant le lien :
http://reprographic.doubletrade.net/webao/appelsoffre/
Lieu où l’on peut obtenir des renseignements :
- administratifs : Mairie
- 57600 MORSBACH
- Tél. : 03 87 85 30 56
-techniques : LOGO B
- Tél. : 03 87 87 72 35
Date limite de réception des offres :
Lundi 30 mars 2015 avant 12h
Adresse où les offres doivent être transmises :
Commune de Morsbach
Rue Nationale 57600 MORSBACH
suivant modalités précisées au règlement
de consultation.
Date d’envoi de l’avis à la publication
le 09 mars 2015
AC654068700

CMA De La Moselle

AVIS D’APPEL PUBLIC
À LA CONCURRENCE
RÉFÉRENCE DU MARCHÉ :
S22/2015/nº94
OBJET DU MARCHÉ : Travaux de signalétique extérieure aux Pôles des Métiers de Thionville et Forbach
DATE D’ENVOI À LA PUBLICATION : 09/03/2015
TYPE DE MARCHÉ ET TYPE DE
PRESTATIONS : Travaux - Execution
ORGANISME PASSANT LE MARCHÉ : Chambre de Métiers
et de l’Artisanat de la Moselle
5 Boulevard de la Défense
BP 97803
57078 Metz CEDEX 3 - France
Adresse Internet du pouvoir adjudicateur: http://www.cma-moselle.fr
PLANNING :
Date limite de réception des offres :
30/03/2015 à 11:00
MODE DE PASSATION :
Procedure Adaptée : Article 28
AC654013800

AVIS
D’ATTRIBUTION
VILLE DE FAMECK

AVIS D’ATTRIBUTION
Marché de travaux
par procédure adaptée
1. Identification de l’organisme acheteur
Pouvoir adjudicateur :
Monsieur le Maire de Fameck
Mairie de Fameck
Commune de Fameck
29 avenue Jeanne d’Arc (57290)
Tél. : 03.82.88.22.22
Fax. : 03.82.58.08.00

2. Objet du marché
Marché nº 3626 et 26 /2014 - Maîtrise
d’oeuvre pour l’opération de réhabilitation et d’extension du nouveau cimetière
3. Date d’attribution
20 février 2015
4. Nom, adresse du titulaire et montant
(HT)
Groupement solidaire d’entreprises :
* ARCHITECTURE ET ENVIRONNEMENT (Mandataire),
4, rue des grains,
à THIONVILLE (57100)
* BEREST
2, avenue Gabriel Lippmann à YUTZ
(57970),
pour un montant de 14 582.50 € H.T.
5. Date de publication de l’avis d’appel
à la concurrence
26/09/2014
6. Date d’envoi du présent avis
Le 09/03/2015
AC654029900

Ville de Nilvange (57240)

AVIS D’ATTRIBUTION
1. Identification de l’organisme qui
passe le marché :
Ville de Nilvange,
5, rue Victor-Hugo,
57240 Nilvange.
2. Procédure de passation :
procédure adaptée.
3. Objet du marché : fourniture et livraison de documents imprimés et audiovidéo pour la médiathèque.
4. Caractéristiques principales : marchés
à bons de commande avec minimum et
maximum, conclus pour l’année 2015, à
compter de la date de notification
jusqu’u 31 décembre 2015, avec reconduction expresse éventuelle pour l’année
2016.
5. Attribution des lots, nom des fournisseurs retenus, montants mini en euro HT
et maxi en euros HT annuels des commandes :
- Lot 1 : livres de fiction et documentaires Jeunesse y compris livres CD,
Le Préau : 4.000 - 9.000.
- Lot 2 : livres de fiction et documentaires adultes y compris CD ;
Hisler Even : 6.000 - 13.000.
- Lot 3 : bandes dessinées, mangas (jeunesse et adultes) :
Hisler BD : 2.000 - 6.000.
- Lot 5 : CD : CVS : 1.000 - 4.000.
6. Date de parution de l’avis d’appel public à la concurrence : Le Républicain
Lorrain du 31 octobre 2014.
Le Maire,
Moreno BRIZZI.
AC654025800

AVIS AU PUBLIC
COMMUNE DE
KEDANGE-SUR-CANNER

PLAN LOCAL
D’URBANISME
AVIS AU PUBLIC
Par arrêté municipal du 2 mars 2015 le
Maire de la commune de KEDANGESUR-CANNER a ordonné l’ouverture
d’une enquête publique sur le projet
d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de la commune.
A cet effet,
Monsieur Vital TISSIER, ingénieur retraité demeurant 4, rue Louis le Pieux
57100 THIONVILLE est nommé commissaire enquêteur, et Monsieur JeanClaude THEIS retraité de la fonction publique demeurant 99, rue Saint-Rémy
57100 THIONVILLE est nommé commissaire enquêteur suppléant.
L’enquête se déroulera à la mairie 4, rue
des écoles du 31 mars 2015 au 5 mai
2015 soit 36 jours consécutifs aux jours
et horaires habituels d’ouverture.
Le commissaire enquêteur se tiendra à
la disposition du public à la mairie selon
les modalités suivantes :
- mardi 31mars 2015 de 10h00 à 12H00
- jeudi 9 avril 2015 de 10H00 à 12H00
- samedi 18 avril 2015 de 10H00 à
12H00
- jeudi 30 avril 2015 de 10H00 à 12H00
- mardi 5 mai 2015 de 10H00 à 12H00
Pendant la durée de l’enquête, les observations sur le projet d’élaboration du
Plan Local d’Urbanisme pourront être
consignées sur le registre d’enquête coté
et paraphé déposé en mairie, ou adressées par écrit au commissaire enquêteur
à la mairie 4,rue des écoles 57920 KEDANGE-SUR-CANNER.
A l’issue de l’enquête, le rapport et les
conclusions du commissaire enquêteur
seront déposés à la mairie de KEDANGE-SUR-CANNER où ils seront
tenus à la disposition du public.
Le projet de Plan Local d’Urbanisme,
éventuellement modifié pour tenir
compte des résultats de l’enquête, sera
soumis à l’approbation du Conseil Municipal.
RAC653961800

Commune de Saint-Quirin

2NDE ADJUDICATION
DE LA CHASSE
COMMUNALE
Avis public
Les conditions n’ayant pas été remplies
pour la 1ère adjudication publique,
Une 2nde adjudication publique aura
lieu le 16 avril 2015 à 10h30 à l’Espace
de Rencontre Pierre Fachat.
Lot unique: 250 ha 99 a 64 ca
Mise à prix: 20 000 euros
Le cahier des charges de l’adjudication
peut être consulté à la mairie les lundis
et vendredis de 8h30 à 12h00 et de
13h30 à 17h00 et les mercredis matins
de 8h30 à 12h00. Les personnes physiques ou morales qui souhaitent faire un
acte de candidature pour participer à
l’adjudication publique de la chasse
communale doivent adresser le dossier
de candidature décrit dans l’article 7 du
cahier des charges communales pour la
date du 03 avril 2015 à 12h00 au plus
tard (courrier reçu en mairie).
Les dossiers sont rédigés en français.
Seuls sont admis à participer aux enchères les candidats qui, ayant satisfaits aux
conditions des articles 7, 8 et 9 du cahier
de charges communales , ont été agrées
par le Conseil municipal.
Saint-Quirin, le 02 mars 2015
Karine COLLINGRO, Maire
AC654026400

PREFECTURE
DE LA MOSELLE
D.L.P - B.U.P.E

ENQUETE PUBLIQUE
DEUXIEME AVIS
Il est rappelé que l’enquête publique
préalable à la déclaration d’utilité publique, au profit du Département de la Moselle, de son projet de desserte routière
du port d’Illange à partir de la route départementale RD653 sur le territoire des
communes de Terville et Thionville est
en cours jusqu’au 9 avril 2015 inclus.
Les personnes intéressées peuvent prendre connaissance, pendant la durée de
l’enquête, des pièces du dossier dans les
mairies de Terville et Thionville aux
heures habituelles d’ouverture au public.
Les observations pourront être consignées sur le registre déposé à cet effet
ou peuvent être adressées par écrit à
l’une des deux mairies, à l’attention de
Monsieur Alain FABER, Proviseur retraité, désigné en qualité de commissaire
enquêteur titulaire.
Le commissaire enquêteur se tiendra à
la disposition du public dans les mairies
de Terville et Thionville selon le calendrier suivant :
Mairie de Terville :
9 mars 2015 de 14 H à 16 H
9 avril 2015 de 14 H à 16 H
Mairie de Thionville :
9 mars 2015 de 10 H à 12 H
9 avril 2015 de 10 H à 12H
Des informations sur le projet peuvent
être obtenues auprès de :
Conseil Général de la Moselle
Direction des routes départementales
Division des investissements routiers
Service des affaires foncières
17, quai Paul Wiltzer - B.P. 11096
57036 METZ CEDEX 1
contact : M. Gérard BRUDER
tél: 03 87 34 76 80
courriel : gerard.bruder@cg57.fr
Une copie du rapport et des conclusions
sera tenue à la disposition du public pendant un an à compter de la date de clôture de l’enquête en mairies de Terville
et Thionville, en sous-préfecture de
Thionville et à la préfecture de la Moselle (DLP - BUPE - B.P. 71014 - 57034
METZ CEDEX).
Elle sera publiée sur le site internet des
services de l’Etat en Moselle :
www.moselle.gouv.fr, rubrique Publications.
Le Conseil Général de la Moselle se prononcera par une déclaration de projet,
sur l’intérêt général de l’opération projetée dans les six mois qui suivront la
date de fin de l’enquête publique.
Après transmission de la déclaration de
projet ou à l’expiration du délai imparti
à la collectivité ou à l’établissement intéressé, le Préfet décide de la déclaration
d’utilité publique du projet.

Commune de Seingbouse

AVIS AU PUBLIC
Par une délibération en date du 25 février 2015, le conseil municipal de la
commune de Seingbouse a approuvé son
plan local d’orbanisme.
Cette délibération peut être consultée en
mairie où elle fait l’objet d’un affichage
durant 1 mois.
Le dossier du plan local d’urbanisme est
tenu à la disposition du public à la mairie
de Seingbouse aux heures d’ouverture
du secrétariat ainsi qu’à la préfecture.
Le Maire, Léonce CELKA.
AC654037400

COMMUNE
DE SCHWERDORFF

PROLONGATION
DE L’ENQUÊTE PUBLIQUE
Par Délibération du Conseil Municipal
nº 2014/134 en date du 24 février 2014,
M. le Maire a ordonné l’ouverture d’une
enquête publique sur le projet de modification de la distance d’éloignement des
bâtiments agricoles dans deux zones urbanisées de la commune à savoir :
- Rue de la frontière du nº1 au nº 11
- Rue Jeanne d’Arc du nº16 au nº24
A cet effet, Monsieur Aimé CAYET domicilié 40 les Coccinelles à 57500
SAINT-AVOLD, ingénieur retraité, a
été désigné, en qualité de commissaire
enquêteur et Madame Arlette DEHLINGER-BARRACO, enseignante, demeurant 15 rue des Cigales à 57200 SARREGUEMINES, en qualité de
commissaire enquêteur suppléant par le
Tribunal Administratif de Strasbourg.
L’enquête se déroulera en Mairie du
jeudi 29 janvier 2015 au mardi 3 mars
2015 aux heures d’ouverture de la mairie:
Lundi de 17h à 19h
Mardi de 9h à 11h
Jeudi de 14h à 16h

2ÈME AVIS
D’OUVERTURE
D’UNE ENQUÊTE
PUBLIQUE

Pendant la durée de l’enquête, les observations sur le projet pourront être consignées sur le registre déposé en Mairie.
Elles peuvent également être adressées
par écrit à Monsieur le Commissaire Enquêteur à la mairie de Schwerdorff
22 rue de Verdun 57320 Schwerdorff,
ou par mail à l’adresse :
mairie-schwerdorff@orange.fr

Le commissaire enquêteur titulaire assurera les permanences selon le calendrier
suivant, dans les mairies :
- MOUSSEY :
9 mars 2015 - de 9 à 11 h
- RECHICOURT LE CHATEAU :
9 mars 2015 - de 15 à 17 h
- MOUSSEY :
7 avril 2015 - de 9 à 11 h
- RECHICOURT LE CHATEAU :
7 avril 2015 - de 15 à 17 h.
Les pièces du dossier, comprenant notamment l’avis de la Commission régionale du patrimoine et des sites de Lorraine, et un registre d’enquête seront
déposés dans chaque mairie pendant
toute la durée de l’enquête.
Toute personne intéressée pourra en
prendre connaissance jusqu’au 7 avril
2015 pendant les jours et heures habituels d’ouverture de la mairie et consigner éventuellement ses observations,
propositions et contre-propositions sur le
registre déposé à cet effet ou les adresser :
- soit par écrit, dans une des deux mairies concernées, à l’attention du commissaire enquêteur (l’enveloppe de transmission précisant "Enquête publique "
PPA - Cité ouvrière Bataville " " - à l’attention de Monsieur KLEIN")
- soit par mail, rolandklein@orange.fr.
Une copie du rapport et des conclusions
du commissaire enquêteur est tenue à la
disposition du public sans délai pendant
un an à compter de la date de la clôture
de l’enquête à la mairie de MOUSSEY
et de RECHICOURT LE CHATEAU,
ainsi qu’à la préfecture de la Moselle.
Le rapport et les conclusions du commissaire enquêteur sont publiés durant
ce même délai sur le site de la préfecture
de la Moselle, www.moselle.gouv.fr Actions de l’Etat - Territoires - Installations classées et enquêtes publiques - enquêtes publiques hors ICPE .
Des informations sur le projet peuvent
être obtenues auprès de Madame le Chef
du Service territorial de l’Architecture et
du Patrimoine de la Moselle, 10-12 place
Saint-Etienne - 57000 METZ - 03 87 36
08 27.
Toute personne peut, sur sa demande et
à ses frais, obtenir communication du
dossier d’enquête publique auprès du
Préfet de la Moselle dès la publication
du présent arrêté
RAC647083100

AC654060800

VIE DES SOCIÉTÉS
ADDITIF

Concernant la constitution de la société
"CORIAPHARM" :
il convient de lire : "Aux termes d’un
acte sous seing privé en date à NANCY
(M. & M.), du 18 février 2015".

Le Commissaire enquêteur recevra en
mairie aux dates et heures suivantes :
Mardi 17 mars de 9h à 11h
Jeudi 26 mars de 14h à 16h

Monsieur Roland KLEIN, retraité de la
SNCF, est désigné en qualité de commissaire enquêteur titulaire. Monsieur
Roger BERLET, retraité de l’Education
nationale, est désigné en qualité de commissaire enquêteur suppléant.

Le mandataire judiciaire :
Me Daniel KOCH
Selas KOCH et Associés
18a rue Chamborand
57200 Sarreguemines

PROJET DE MODIFICATION
DE LA DISTANCE
D’ÉLOIGNEMENT
DES BATIMENTS
AGRICOLES
DANS LES ZONES
URBANISÉES
DE LA COMMUNE
DE SCHWERDORFF

PREFECTURE
DE LA MOSELLE
D.L.P - B.U.P.E

Il est rappelé qu’une enquête publique
est prescrite sur le territoire des communes de MOUSSEY et RECHICOURT
LE CHATEAU, relative au projet susvisé.La décision sera prononcée, le cas
échéant, par arrêté préfectoral.

Conformément aux dispositions de l’article R.625-3 du décret du 25 mars 2007,
il est indiqué que l’ensemble des relevés
des créances est déposé au Greffe du Tribunal.
Il est rappelé que le délai de forclusion
de deux mois, prévu à l’article L.625-1
du Code de commerce court à compter
de ce jour.

AVIS
D’ENQUÊTE PUBLIQUE

RAC643787000

Demandeur : Service
territorial de l’architecture
et du patrimoine
de la Moselle

17

à l’annonce parue dans
l’édition du 24/02/2015

La durée de l’enquête est prolongée de
24 jours, soit jusqu’au 26 mars 2015

relative à l’élaboration
du périmètre de protection
adapté (PPA) autour de deux
bâtiments situés sur le site
de l’ancienne cité ouvrière
de Bataville sur le territoire
des communes
de MOUSSEY et
RECHICOURT LE CHATEAU

1 LOC

Le rapport et les conclusions du Commissaire Enquêteur pourront être consultés en mairie 1 mois après la fin de l’enquête.
Le Maire
RAC654007300

Syndicat intercommunal
du Bas-Bois de Saint-Quirin
Commune Métairies
Saint-Quirin/Saint-Quirin/
Vasperviller
Siège Mairie de Saint-Quirin
57560 Saint-Quirin

2NDE ADJUDICATION
DE LA CHASSE
INTERCOMMUNALE

RAC654023000

AVIS
DE CONSTITUTION
Avis est donné de la constitution de
la SASU : "Auto pieces sur Nied"
au capital de 100 euros.
Le Siège social est au 12 route de
Sarrebruck 57530 à Silly sur Nied.
La société a pour but la vente d’équipement automobile pour une durée de 99
ans à compter de l’immatriculation au
registre du commerce et des société de
Metz
sous la gerance de M.Soylu Aslan
demeurant au 2 rue du Nivernais
57070 Metz nommé pour une durée
indeterminée
RAC651111200

SCP Jean-Marc CUIF,
Benoît CUIF
et Estelle TOURRANDHEMMER
NOTAIRES ASSOCIES
2, PLACE ANDRE MAGINOT
54000 NANCY

CONSTITUTION
DE SOCIETE
Acte reçu par Me Jean-Marc CUIF,
Notaire sus nommé, le 2 Mars 2015.
Forme : Société Civile Immobilière
Dénomination : SCI HUGO ET OSCAR
Capital : 353.000,00 EUR
Siège social : 6, rue Jacques Grüber
- 54000 NANCY
Objet : l’acquisition par voie d’achat ou
d’apport, la propriété, la mise en valeur,
la transformation, la construction, l’aménagement, l’administration, la location et
la vente (exceptionnelle) de tous biens
et droits immobiliers, de tous biens et
droits pouvant constituer l’accessoires,
l’annexe ou le complément des biens et
droits immobiliers en question …
Durée : 99 années
Cessions de parts : Unanimité des associés.
Gérant : M. Olivier VILLETTE,
demeurant à NANCY,
40 Cours Léopold,
pour une durée illimitée.
Immatriculation : RCS de NANCY.
POUR AVIS
Me Jean-Marc CUIF.
RAC652639500

Avis public
Les conditions n’ayant pas été remplies
pour la 1ère adjudication publique,
Une 2nde adjudication publique aura
lieu le 16 avril 2015 à 10h30 à l’Espace
de Rencontre Pierre Fachat.
Lot unique: 377 ha 19 a 79 ca
Mise à prix: 20 000 euros
Le cahier des charges de l’adjudication
peut être consulté à la mairie les lundis
et vendredis de 8h30 à 12h00 et de
13h30 à 17h00 et les mercredis matins
de 8h30 à 12h00. Les personnes physiques ou morales qui souhaitent faire un
acte de candidature pour participer à
l’adjudication publique de la chasse intercommunale doivent adresser le dossier de candidature décrit dans l’article
7 du cahier des charges intercommunales pour la date du 03 avril 2015 à 12h00
au plus tard (courrier reçu en mairie).
Les dossiers sont rédigés en français.
Seuls sont admis à participer aux enchères les candidats qui, ayant satisfaits aux
conditions des articles 7, 8 et 9 du cahier
de charges intercommunales , ont été
agrées par le Conseil municipal.
Saint-Quirin, le 02 mars 2015
Thierry PFEIFFER, vice-président.
AC654020000

PUBLICITÉS
JURIDIQUES
M. Ould Chikh Ahmed
"Taxis Grauberg"
76 rue des Jardins
57600 Forbach

AVIS DE DÉPÔT
DES RELEVÉS
DE CRÉANCES
SALARIALES

AVIS
DE CONSTITUTION
Aux termes d’un acte sous seing privé
en date à LES ETANGS du 4 mars 2015,
il a été constitué une société présentant
les caractéristiques suivantes :
Forme : Société par actions simplifiée
unipersonnelle
Dénomination : CELIOME
Siège : 9 allée des Platanes,
57530 LES ETANGS
Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au RCS de METZ
Capital : 10 000 euros
Objet : Le commerce de détail d’articles
d’optique et de lunetterie médicaux ou
non, d’accessoires, et d’une manière générale toutes activités similaires, annexes ou connexes compatibles avec cet
objet.
Exercice du droit de vote : Tout associé
peut participer aux décisions collectives
sur justification de son identité et de
l’inscription en compte de ses actions au
jour de la décision collective.
Sous réserve des dispositions légales,
chaque associé dispose d’autant de voix
qu’il possède ou représente d’actions.
Transmission des actions : La cession
des actions de l’associé unique est libre.
Agrément : Les cessions d’actions, à
l’exception des cessions aux associés,
sont soumises à l’agrément de la collectivité des associés.
Président : M. Jérôme MARCZAK
demeurant 9 allée des Platanes,
57530 LES ETANGS
POUR AVIS Le Président
RAC653437100

.

La page des enfants

Mardi 10 Mars 2015

The Lilix & Didi Rock Band

Le Dernier Loup

Barnabé ou la vie en l’air

Lilix est brune, Didi est
blonde. À 12 ans, elles
jouent de la batterie,
de la guitare basse et
elles chantent en
français, accompagnées par le guitariste
Lionel Ris.
Ce sont des reprises
(Alain Souchon par
exemple), mais elles ont aussi leurs propres chansons. Le duo
de rockeuses vient de sortir un CD qui mélange rock énervé,
ballades tranquilles et airs de blues. L’album se termine par
trois morceaux live, enregistrés lors d’un concert en région
parisienne.

Chen Zhen, un étudiant de Pékin
(Chine), est envoyé en Mongolie
pour éduquer une tribu de bergers
nomades, en 1969. Chen découvre
la vie en communauté, dans la
steppe immense et dangereuse.
Il découvre aussi une créature très
crainte et respectée des bergers :
le loup. Il capture un louveteau
afin de l’apprivoiser. Mais leur
relation naissante est menacée, le
jour où les autorités décident de
tuer tous les loups de la région.
Après L’Ours et Deux Frères (dont
les héros étaient des tigres), le réalisateur français Jean-Jacques
Annaud approche les loups dans ce film spectaculaire.

Ü Barnabé ou la vie en l’air, écrit par John Boyne
Éditions Gallimard Jeunesse – 13,50 €

Catherine Maunoury dirige le musée de l’Air et de
l’Espace de Paris-Le Bourget. Elle est aussi pilote, double
championne du monde de voltige aérienne.
Ü Comment est­ce possible de

Les boîtes noires sont en fait
oranges, parfois rouges. Ce sont
des enregistreurs : elles gar­
dent en mémoire tout ce qui se
passe dans l’avion. La première
enregistre les voix des pilotes
dans le cockpit. La seconde con­
serve toutes les données de vol
(altitude, vitesse…). Elles sont
conçues pour résister au feu
jusqu’à 1100°C et à la pression
de l’eau, jusqu’à 6000 m. Elles
se situent dans la queue de l’avi­
on, la partie supposée subir le
moins de dégâts lors d’un crash.

perdre un avion aujourd’hui ?
C’est vrai, aujourd’hui, les gens sont
localisables avec leur carte bancai­
re ou leur téléphone. Mais la Terre
est d’abord une vaste mer : 70 %
de la planète sont recouverts par
les océans. Le vol MH 370 a disparu
en mer dans une zone hors de por­
tée des radars. Seuls les satellites
ont pu suivre sa trajectoire.

« C’est très rare »
Ü Va­t­on améliorer les outils de

Les recherches sont menées par la Malaisie, l’Australie et la Chine, qui a perdu 154 passagers dans la disparition du vol
MH 370, il y a un an.
(Photos AFP/Australian Defence/Lsis Bradley Darvill – © Philippe Janin)

LE GPS

Infographie : JDE

Il permet au pilote de connaître sa position.
Mais il ne permet pas aux contrôleurs aériens
de savoir où est l’avion.

LES RADARS

L’ACARS

Ce système envoie
automatiquement
des informations
sur l’avion
à la compagnie
aérienne.

L’ADS-B

LES BOÎTES NOIRES

Elles enregistrent
toutes les données du vol.
Elles contiennent
des balises
qui se déclenchent
en cas de problème
et qui émettent
un signal
toutes les 30 secondes.

Ce système transmet
automatiquement
la position de l’avion
aux stations au sol.

Le système peut être désactivé par le pilote ou une personne experte.

Le 4 avril, la Ferme aux Crocodiles, située à Pierrelatte (Drôme),
ouvrira une nouvelle serre de
1 500 m2 dédiée aux serpents.
Ils seront visibles sur l’Île aux pythons.
Longs de 1 mètre (pour les plus jeunes) à plus de
4 mètres, ces spectaculaires prédateurs partageront leur espace de vie avec des tortues à
nez de cochon, des tortues géantes de Bornéo
et des poissons tropicaux.

surveiller un vol en
permanence. Les données
pourraient être transmises en
direct à un serveur mondial.
Ce système permettrait de
localiser le lieu d’un accident à
quelques mètres près et de
comprendre ses causes. Mais il
est très cher (300 millions
d’euros par an par compagnie).
¿ Et les accidents d’avion

restent très rares : dans le
monde en 2013, ils ont fait
265 morts (contre 1,24 million
de morts sur les routes).

Une école de la banlieue de
Montréal (Canada) n’arrive pas
à recruter un professeur de français. Alors ce sont les enseignants d’autres matières, anglophones [parlant anglais], qui
donnent des cours de français. Pour s’aider, ils
utilisent un logiciel de traduction automatique !
L’école a rassuré les parents sur la qualité de
l’enseignement et leur a promis que les élèves
« seront prêts pour les examens finaux ».

?

Sri Lanka
Océan Indien

Madagascar
Réunion

2

1
Malaisie

Kuala
Lumpur Indonésie
Jakarta

Australie

Zone de recherches
étendue

1Dernier contact
avec le contrôle
aérien
2 Dernière position
selon les radars
militaires

0k

226

m

Perth

Recherches sous-marines
menées en octobre

Ü Aquarium de Paris : comprendre & rêver en famille
Cycle rencontre avec Claire la Sirène, le 19 mars à 19 h
et le 18 avril à 15 h, à Paris (16e) – www.aquariumdeparis.com

Ü Il y a des solutions, alors pour­

quoi ne fait­on rien ?
D’abord personne n’est d’accord et
puis cela coûterait très cher. Mais
l’humanité est prête à mettre des
sommes folles pour comprendre.
Avec ce type d’accident, c’est l’his­
toire de l’aviation qui continue.
Ü Cette disparition fascine

autant qu’elle fait peur…
C’est spectaculaire, mais ça reste
très rare. On a l’impression que la
technique peut tout, dit tout. L’hu­
manité reste fragile face à la nature
et face à l’homme lui­même, à ses
erreurs et à ses intentions.
Propos recueillis par Anne Ducellier

Grouille Grenouille
Soyez le premier à amener
vos trois petites grenouilles
sur les nénuphars adverses.
Attention : à chaque fois
que vous sautez, la
passerelle reliant les deux
nénuphars disparaît, le
chemin devient alors plus
compliqué. Heureusement
vous pourrez remettre une
passerelle, mais vos
adversaires pourraient en
profiter avant vous.
Grouille Grenouille est un jeu simple et très malin, où les
batraciens ne restent pas à gober les mouches.
Ü Grouille Grenouille : 1, 2, Croa… Sautez !
Édité par Gigamic (à partir de 7 ans) de 2 à 4 joueurs – 25 €

La zone de recherches se situe à
environ 2 200 km des côtes australiennes, dans le sud de
l’océan Indien. Elle s’étend sur
60 000 km2 : presque l’équivalent de l’Irlande ! Des opérations
sous-marines ont débuté en
août.
Début février, 20 000 km 2 de
fonds marins, jusqu’à 6 000 m de
profondeur, avaient été passés
au crible. Les enquêteurs se
donnent un an pour retrouver les
débris et surtout les boîtes noires.

L’eau, trésor en danger
L’eau est un bien
d’autant plus précieux
qu’il est indispensable
à la vie. Avant la
Journée mondiale de
l’eau, le 22 mars, ce
magazine propose
deux documentaires.
Le premier se déroule
aux Maldives, sur l’île
de Thilafushi, qui sert
de poubelle : tous les déchets des autres îles y sont entassés
et se déversent dans l’océan Pacifique.
Le second documentaire concerne le commerce pas très
« clair » de l’eau en bouteille.
Ü Investigation : « L’eau, trésor en danger », magazine présenté
par Samira Ibrahim - mercredi 18 mars à 20 h 45 sur France Ô

Esther Okade est une Britannique de 10 ans. Elle aime jouer à
la poupée, regarder La Reine des neiges et résoudre des problèmes de maths ! Dans sa chambre, il y a des tableaux remplis de formules complexes. Esther a obtenu l’équivalent du
baccalauréat français à 6 ans. Inscrite à l’université d’Open
en Grande-Bretagne depuis décembre, elle fait partie des
meilleurs. Elle suit les cours par correspondance. Sa mère,
mathématicienne, est son professeur. Plus tard, Esther espère
ouvrir une banque et devenir « millionnaire » avant ses 16 ans.

Coup de crayon
Les trois poubelles de la ministre

Flap Flap
(DR)

Pourquoi…

Les escargots
sortent-ils
sous la pluie ?
Si les escargots ne sortent que
lorsqu’il pleut, c’est d’abord une
question de vie ou de mort pour
eux. Car ils ont le sang­froid : ils ne
peuvent pas régler la température
de leur corps. S’il fait trop chaud
ou trop froid, ils peuvent mourir.
Quand il pleut, les températures ne
sont ni trop basses, ni trop hau­
tes : idéales, quoi !
Mais ces mollusques ont aussi be­
soin d’eau pour fabriquer la « ba­
ve » (appelée mucus), nécessaire à
leur déplacement car elle diminue
le frottement avec le sol.

L'hebdo national d'actualité des 9 - 14 ans

Abonnez-vous !

www.jde.fr

www.jde.fr

Contactez-nous au

L’Aquarium de Paris vous
invite à découvrir l’univers
marin à travers une
exposition, des animations,
des projections de films et
un spectacle féerique de
Claire la Sirène. Dans son
plus beau costume (une
queue de poisson
pailletée !), elle plonge
dans le grand bassin et
vous présente ses pensionnaires.
Claire sort aussi de l’eau pour raconter les plus belles
histoires sur les sirènes.

Une zone de recherches de 60 000 km2

¿ Il existe un moyen de

5150 km

L’avion et ses outils de localisation

Infographie JDE

Une heure après le décollage,
l’appareil change de cap, pour
voler au-dessus de l’océan Indien. Les radars au sol perdent sa
trace, leur portée étant limitée à

> Mais des
satellites captent des signaux
toutes les heures. L’avion doit être
en pilotage automatique, estime
le chef du Bureau australien de la
sécurité aérienne, car il suit une
trajectoire très régulière, « jusqu’à

localisation ?
Ils sont déjà très bons.
Airbus travaille sur des boîtes noi­
res qui pourraient s’éjecter. Mais
certains disent que, si elles s’éjec­
tent, on aura encore plus de mal à
les retrouver.
On pourrait suivre en temps réel les
avions, filmer l’intérieur du cockpit,
par exemple. Les balises de détres­
se n’émettent qu’à une certaine dis­
tance, et pendant un certain temps :
on envisage de prolonger le signal…

ce qu’il se retrouve à cours de
carburant ». L’avion se serait abîmé dans le sud de l’océan Indien.
Que s’est -il passé à bord du
Boeing 777 ? A-t-il été détourné
(quelqu’un en aurait pris le contrôle) ? Un manque d’oxygène at-il rendu l’équipage et les passagers inconscients ? Tant que
l’épave ne sera pas retrouvée, les
questions resteront sans réponse.

Info kid

Il a fallu deux ans pour retrouver les
boîtes noires du vol Rio­Paris, qui s’est
abîmé dans l’Atlantique en 2009, avec
228 personnes à bord.
(AFP)

600 km. L’avion cesse toute communication. Le transpondeur et
l’Acars sont volontairement
éteints (voir infographie).

REPÈRES

L

e 8 mars 2014, le vol MH370
de la Malaysia Airlines décolle à 00h41 de Kuala Lumpur
(Malaisie) avec 239 personnes à
bord. Il doit se rendre à Pékin (Chine).

Les radars civils suivent
l’avion grâce
à un émetteur-récepteur
transporté dans l’appareil:
le transpondeur.
Les radars militaires
sont plus puissants.
Ils peuvent suivre un appareil,
même s’il n’a pas
de transpondeur.
Mais ils ne peuvent pas l’identifier
(connaître le nom du vol).

Le mythe de la sirène

L’interview

Trouver les
boîtes noires

Albertine est une illustratrice
italienne au trait bien
reconnaissable. Ses personnages
ont des allures dégingandées
avec de longs bras et de
grandes jambes.
Dans cet album sans texte, elle
dessine les enfants (« i bambini »
en italien) dans des situations de
la vie de tous les jours. Des ados
qui se disputent, une petite fille
qui essaie les chaussures de sa
mère, un bébé qui fait son rot
sur l’épaule de son père, des
scènes de supermarché, de
plage ou de cours de récré… L’enfance est universelle et
Albertine le prouve et lui rend hommage.
Ü Bimbi, illustré par Albertine – éditions La Joie de Lire – 24,90 €

Il y a un an, le 8 mars 2014, disparaissait l’avion de la Malaysia Airlines, avec 239 personnes à bord.
Les recherches continuent pour tenter de retrouver l’épave qui se serait abîmée dans le sud de l’océan Indien.

Zoom

18

Bimbi par Albertine

Tout est normal chez Alistair et
Éléonore Chevreau. En fait, ils fuient
les gens bizarres parce qu’ils ont
horreur de tout ce qui est différent.
Et voilà que naît leur 3e enfant,
vraiment pas comme les autres. Ce
bébé défie les lois de la gravité !
À peine né, Barnabé se retrouve
collé au plafond. Les parents sont
obligés de le promener avec une
ficelle comme un ballon. Ils finissent
par l’abandonner dans les airs…
Commence alors pour Barnabé,
âgé de 8 ans, un fantastique
voyage fait de rencontres
inoubliables. Ce roman drôle et sensible célèbre la différence.

Ü Autre chose à faire le soir, par The Lilix & Didi Rock Band
Pour se procurer l’album, rendez-vous sur pedagosic.fr
(également disponible sur les plateformes de téléchargement)

Ü Le Dernier Loup, film d’aventures réalisé par Jean-Jacques Annaud
En salle depuis le 25 février

1 LOC

La ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, prend son travail très au sérieux. Il y a quelques semaines, elle a ouvert les
portes de son bureau à des équipes de télévision. Et là surprise : il y a trois poubelles dans son bureau. La ministre trie ses
déchets, car elle estime qu’il faut s’appliquer à soi-même ce que l’on inscrit dans les lois.

(Jean­François Frey)

Faites voler Flap Flap
le plus loin possible.
Accompagnez le petit
oiseau bleu dans ses
aventures à travers le
monde.
Mais attention, il est très
fragile : au moindre
contact avec le décor
ou un ennemi, la partie
est terminée.
Il faudra de l’adresse,
des réflexes et de
l’anticipation de chaque instant afin de progresser le plus
loin possible avec Flap Flap.
Vous pouvez compter sur des pouvoirs spéciaux et autres
bonus pour vous aider sur votre chemin.
Ü Flap Flap, édité par Bigben (Nintendo 3DS) – 20 €

Benoît Brisefer : les taxis rouges
Rien ne résiste à Benoît Brisefer.
Ce garçon de 10 ans a une
force incroyable : il court plus
vite qu’une voiture et peut
soulever des objets très lourds…
sauf lorsqu’il s’enrhume : il perd
alors ses super-pouvoirs.
L’escroc Poilonez veut piller
[voler] la ville de Vivejoie-LaGrande. Benoît va tenter de l’en
empêcher avec l’aide de son
ami chauffeur de taxi, Jules
Dussiflard. Ce film est adapté
d’une célèbre BD de Peyo
(le papa des Schtroumpfs).
Ü Benoît Brisefer : les taxis rouges, réalisé par Manuel Pradal
Sortie en DVD et blu-ray le 3 mars


Documents similaires


Fichier PDF 261754 final
Fichier PDF edition de saint etienne general du 18 02 2018 page 10
Fichier PDF avis deces jean michel
Fichier PDF dery chantal
Fichier PDF invitation ad du 14 novembre 2015
Fichier PDF bsvmnte


Sur le même sujet..





Tales of the Abyss | Serre Cable Universel Velo Cyclo Moto Tondeuse Motoculture Poignee Butee Gaz Vis | Cody Mcfadyen